Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Petit footing matinal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Petit footing matinal   Dim 29 Nov - 11:21

Mari avait décidé de mettre à profit une journée de calme dans l'Académie pour faire un peu de sport. En effet, elle n'était pas du genre à s'accorder de répis. Prête à tout pour réussir, la moindre pause était non productive et devait mener à l'échec. Elle était prête à tout pour atteindre son but et ne voulait absolument pas relâcher ses efforts.
Aussi, alors que les autres étudiants étaient encore endormis, elle avait quitté le dortoir sur la pointe des pieds, fait sa toilette, s'habilla de son uniforme blanc et rouge, et se mit à courir à petites foulées. Une fois à la porte de l'Académie, elle fut obligée de passer par dessus le mur : tout le monde dormait, même les portiers. Mais pour un shinigami, même étudiant, contourner les obstacles étaient du menu-fretin.
Quand on se levait tôt ainsi, on découvrait un monde rien qu'à soi. Dans les rues du Sereitei, elle ne croisa que très peu de monde, d'autres matinaux comme elle. Elle aurait bien voulu croiser Yumichika (ou un autre de la 11°), mais elle ne savait pas où se trouvait la 11° Division...


Parmi les dissonnances de la Soul Society, pensait Mari, il y avait le manque d'information sur l'ensemble du Gotei 13, à l'Académie. Vu que c'était leur avenir qui était en jeu, pourquoi ne leur faisait-on pas des visites guidées de l'ensemble des Divisions ? Pour savoir où l'on tombait, quoi ! On ne leur avait même pas donné de plan.
Mais elle relativisa cela avec la bonne humeur qui était la sienne : elle allait chercher, cela lui permettra de ralonger son circuit initial de footing ! Continuant son chemin, elle passa par de multiples rues sans trouver véritablement de signes indiquant où elle se trouvait. Visiblement, il n'était pas nécéssaire, quand on appartenait à une division, de connaitre celle des autres. C'était très dommage, d'ailleurs. Mari était quelqu'un de très curieux et aimait découvrir les choses. Elle essaierait de parler de ce problème avec l'un de ses professeurs...peut-être daignera-t-on de l'écouter ?
Au bout d'une bonne heure de course, Mari décida de souffler cinq minutes. Elle se trouvait sur une esplanade et décida de se coucher par terre. Elle se mit à regarder le ciel : le jour était en train de chasser la nuit, le bleu remplaçait le noir, progressivement. Elle perdit son regard dans la contemplation des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit footing matinal   Lun 30 Nov - 18:26

Noky était tranquillement installée dans son lit. Il était encore tôt et tout le monde dormait encore probablement. Les yeux rivés sur le plafond, la shinigami s’interrogeait sur la situation actuelle de la soul society. L’organisation avait subit beaucoup de dommages ces derniers temps, cela la laissait perplexe. La troisième division particulièrement, avait subit de nombreuses trahisons et la place de la shinigami à son rang ne tenait qu’à un cheveu. Il était normal que les autres ne lui fasse pas confiance après tout ce qui avait pu se produire, cela lui faisait mal au cœur d’ailleurs. Depuis toujours, ou presque, elles ‘était battu pour l’honneur de sa petite division, la seule qui l’avait accueillit avec une grande chaleur humaine. Se retourna sur le côté gauche, la capitaine se remémora brièvement ce qui s’était passé depuis son arrivée dans la troisième division. Pour elle, cela avait représenté le salut de son âme. On la laissait enfin se comporter comme elle voulait : de façon mesquine, incontrôlable et compagnie. Gin avait toujours trouvé cela amusant. Puis était le jour de la trahison, le lieutenant Kira s’était retrouvé seul avec un troupeau de mouton perdu sur les bras. Il aurait du être nommé capitaine si tout s’était bien passé, si il avait maitrisé le Bankai. Mais au grand étonnement de tous, c’était l’insupportable et caractérielle Noky qui y était parvenu avant lui. Ayant passé son test avec d’autres capitaines à la perfection, on lui avait alors accordé le grade de San Ban Tai Taisho. Depuis ce jour, elle faisait de son mieux pour rétablir la situation, l’honneur de la division.

Mais pour l’instant, elle n’y était pas encore parvenue. S’asseyant finalement au bord du lit, elle décida de se lever. Elle perdait son temps ici à cogiter dans le noir. Se préparant rapidement, elle décrocha son zampakutô du mur et sortit de la pièce pour atterrir directement dans son bureau, l’endroit où elle passait désormais beaucoup de temps à mettre de l’ordre dans les dossiers. La table en bois était encore jonchée de papiers en tout genre. Cette simple vision découragea la capitaine qui préféra aller prendre l’air, elle s’occuperait de tout cela plus tard. Les couloirs du sombre bâtiment étaient encore déserts à cette heure, rien d’alarmant. Le bruit de ses pas résonnait le long du couloir alors que son habit blanc de capitaine frôlait le sol avec élégance. Arrivant le hall, elle ouvrit la porte, laissant les premiers rayons du soleil pénétrer à l’intérieur de la pièce. Il était temps d’apporter de nouveau la lumière à l’intérieur de ces murs. Noky se mit alors à marcher droit devant, allant au hasard dans ses endroits favoris, là où la nature avait sa place. C’est alors qu’elle sentit la présence d’un reaitsu étranger. Cet inconnu ne venait pas de cette division, sinon elle l’aurait reconnu. Curieuse de savoir ce qu’on shinigami faisait près du bâtiment de la troisième division, la demoiselle partit dans sa direction. Sur l’esplanade, se tenait une forme allongée, une shinigami à première vue, assez jeune. Noky s’approcha lentement et finit par se tenir debout, juste derrière la tête de la demoiselle, son regard plongé dans le sien. D’un air amusé, Sheyffi prit la parole.


-Puis je savoir ce qui t’amène ici de si tôt matin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit footing matinal   Mar 8 Déc - 23:37

Alors qu'un nuage était sur le point de cacher le soleil naissant, une ombre vint boucher la vue de Mari. Quelqu'un s'était penchée au dessus d'elle. Etait-ce parce qu'elle n'était qu'une simple étudiante shinigami, ou parce que la personne était particulièrement douée, mais elle n'avait pas venu venir le coup, donc n'avait pas repéré le moindre Reiatsu.
Mari ne sursauta pas pour autant : elle se sentait en confiance, comme si personne ne risquait de l'attaquer. C'était peut-être de la naiveté, vu les évènements récents à la Soul Society. Cela pouvait être aussi de la confiance en soi (excessive, je vous l'accorde).

Elle se leva tranquillement, ni lentement ni rapidement. Elle était obligée si elle souhaitait répondre à l'interrogation qu'on venait de lui poser. Quand on parlait aux gens, il fallait les regarder ; sinon ce n'était pas montrer de respect envers lui.
La première chose qu'elle remarqua (il eut été difficile de faire autrement), c'était cette longue veste blanche à losanges blancs. Ce vêtement unique, porté par les Capitaines de Division. Cette jeune femme (jeune d'apparence, mais combien d'années avait-elle réellement au compteur ?) était sûrement un capitaine nouvellement nommé depuis le "départ précipité des félons". Sans faire preuve de soumission totale (genre "cul béni" qui se prosterne), ni d'insolence ou de familiarité (typique pourtant de la division qu'elle envisageait), elle inclina le buste et salua avec déférence le Capitaine.
Ce ne fut que lorsqu'elle releva la tête que Mari put se permettre de détailler l'apparence de son interlocutrice. Elle avait des cheveux roux mis longs et des yeux dans lesquels pétillaient l'intelligence et le discernement. Elle ne la connaissait pas, mais elle lui plut de suite. Elle se disait que si elle n'avait pas une nette préférence pour la division de Kenpachi, cela ne l'aurait pas dérangé de travailler sous ses ordres.
A moins qu'elle ne cache derrière son apparence un jeu bien trouble.
- Je profite toujours du calme du matin pour faire un peu de course à pied et pour changer du Rukongai, j'ai voulu visiter un peu le Sereitei.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit footing matinal   Dim 13 Déc - 17:45

Sheyffi aimait beaucoup voir de nouvelles choses se produire au sein de sa division. Découvrir de nouvelles têtes était également très intéressant. Cette fois-ci encore, la curiosité de la capitaine avait été piqué au vif et c'était très agréable. Observant à l'envers sa future interlocutrice, Noky en venait à se demander ce qu'une étudiante de l'académie venait faire ici. Oui, c'était bien ce qu'elle était vu son niveau de reiatsu et ses vêtements. Oh bien sure, la demoiselle aux cheveux flamboyants pouvaient se tromper, mais elle en doutait fortement. De nombreux capitaines se seraient fâchés de voir un élève sortir de l'académie sans permission, mais pour Noky s'était très amusant. Elle même en son temps avait fait bien pire que cela. Voir de nouvelle recrues emprunter le même chemin qu'elle la rendait très heureuse, de fierté même.

Miss Sheyffi Nokotay observa donc la jeune fille se relever et la saluer comme il se doit. Noky quant à elle resta parfaitement statique. Ça l'amusait de jouer cette comédie de la fille faussement sérieuse qu'elle n'était pas. L'autorité et elle, ça n'avait jaamis fait bon ménage de toute façon. Elle écouta ainsi la future shinigami titrée lui expliquer la raison de sa présence au sein de la troisième division. Ce choix plus particulièrement intriguait la capitaine. cette demoiselle souhaitait se joindre à cette division dans l'avenir? Si c'était le cas, Noky n'en avait pas eut rumeur. Et oui, Sheyffi allait régulièrement à l'académie pour se renseigner sur ses futurs subordonnés, mais aussi pour les mettre en confiance. Après la trahison de Gin, elle ne pouvait pas se permettre de perdre la confiance de sa division.


-Belle initiative de te part. L'académie ne se prête pas réellement à la détente du corps et de l'esprit n'est-ce pas? Cependant quitter le bâtiment en cette période de trouble n'est pas très prudent...

Sheyffi se souvint de sa propre expérience à l'académie où elle fut très longtemps la victime de brimades quotidiennes. Au moins maintenant elle étai respectée, enfin en théorie. Mais il était vrai que vu la guerre à venir et l'atatque du Sereitei qui s'annonçait surement, se promener ainsi était très dangereux. cependant, Noky misait sur l'ingéniosité de l'étudiante pour trouver une bonne répartie dans son discours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petit footing matinal   Ven 18 Déc - 0:40

Mari était droite comme un I. Elle n'aimait pas paraitre au garde-à-vous. Un membre de la Onzième division ne faisait montre qu'aucune preuve de respect aussi marqué. On le montrait différemment envers Zaraki Kenpachi. Mais à l'Académie, l'une des premières choses qu'on apprenait aux étudiants était le respect des supérieurs et des règles. Cet apprentissage existait déjà avant mais cela s'était renforcé, semble-t-il, depuis les "Troubles" de la Soul Society (comme on les appelait poliment pour ne pas évoquer le nom des trois Traitres).

Le Capitaine qu'elle avait devant elle paraissait gentil. Elle ne paraissait pas être folle de rage de voir un intrus sur le territoire de sa Division. Cependant elle se chargea de signaler qu'il n'était pas raisonnable de se trouver ici. Pourquoi donc ? Les Divisions s'attaquaient entre elles ? Les arrancars se baladaient-ils dans la Soul Society ? Y avait-il de quoi s'inquièter, en fait ? Donc on cachait des choses aux étudiants de l'Académie. Etre Shinigami, c'était être comme un soldat : on ne tenait jamais au courant la piétaille.
D'avoir cela à l'esprit choqua Mari. Un Shinigami de la 11° devait se moquer qu'on lui cache des choses, l'important était de se battre, peu importe le contexte. Si Mari commençait à réfléchir sur tout, elle ne serait pas acceptée dans la Division de ses rêves. Alors, elle chassa toute idée et chercha à répondre quelque chose de valable.
- Je n'ai pas vraiment pensé à ça en sortant. Je me suis laissée aller, et mes pas m'ont porté hors de l'Académie. C'est très agréable de se laisser porter. Et si cet élan me mène à ma perte, c'est qu'il devait en être ainsi.
Mari n'aimait pas parler comme ça, on aurait dit un de ces vieux sages des Temples qui racontent pendant vingt ans ce qu'on peut résumer en cinq secondes. Mais cette phrase chargée de mot et de philosophie qui semble facile était vraiment représentatif de sa façon de voir l'existence. Peu importe que la mort nous attende à la fin du voyage. L'essentiel se résumait en un mot : la liberté. Et se promener au gré du vent de la Soul Society alors que ce n'était pas prudent faisait partie de son état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit footing matinal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit footing matinal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un petit footing ???
» Petit lapin matinal
» Êtes vous physique actif?
» Petit Lézard matinal
» Un petit dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: