Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le calme, la tempête et un témoin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: le calme, la tempête et un témoin.   Mar 1 Déc - 2:30

Wonsul était donc précéder de Rangiku, alors qu'ils parcouraient d'un pas un peu plus vif les différentes rues adjacentes qui les séparaient de la sixième Division. Le vent frai des prémisse de l'hiver soulevait parfois les longs cheveux de notre 4e siège, qui malgré son teint un peu plus calme avait parfaitement reprit le contrôle de son être, si se n'était oublier son mal de crâne mais qui était tout à fait supportable. Il devait être vers les 9h maintenant à en juger la course du soleil et il était en retard de quelques minutes. Vraiment c'était bien la première fois depuis qu'il était entré en fonction, bien que récemment qu'il se présentait en faute. Ce n'était pas pour lui plaire par ailleurs, étant lui même un fervent partisan de la ponctualité. Cependant son allure calme et impassible ne démontrait en aucun cas sa frustration. Même son regard si clair semblait aussi serein que le désert sous la caresse d'un souffle chaud.

Nos protagonistes dépassaient enfin les premiers quartiers de la sixième Division, qui semblaient bien plus en mouvements que lorsque Wonsul les avait quitter tôt dans la matinée pour aller soigner son bras droit. D'ailleurs se dernier ne le gênait point outre mesure, qu'une légère raideur au niveau du poignet. Le bandage dépassait à peine de sa manche et cela facilitait la discrétion, bien qu'il n'y avait guère de honte à avoir subit une blessure dans un entrainement un peu plus rude que la raison aurait due le permettre. Juste derrière lui, le jeune noble pouvait parfaitement dénoter le pas un peu plus léger de Matsumoto qui lui avait rétorquer qu'elle l'accompagnait pour voir son vice capitaine...mais Wonsul n'était pas dupe et n'ignorait pas qu'elle veillait aussi à ce qu'il regagne les quartiers sans heurt. C'était à la fois honorable mais aussi un peu contraignent pour un être aussi fière que notre shinigami..pourtant il en garda le silence, préférant se concentré sur la situation actuelle.....

Une situation qui n'était pas en ses équations... et il allait bientôt le percevoir. En effet, il y avait quelque jours de cela, le jour où par ailleurs il avait quitté Nataku dans le Rukongai, il avait rejoint sa demeure et avait été surprit de voir un émissaire se présenter à lui ,non sans avoir fait au préalable une demande d'audience. Cet homme venait de la maison des Shizunara...maison qu'il savait fort honorable et reconnu au sein de la basse noblesse, tout comme les D'Ongil. De ses doigts fins, Wonsul avait déplié le message soigneusement marqué du seaux des Shizunara, et lu avec attention. Plus ses yeux se déplaçait sur l'écriture si impeccable...plus le jeune homme avait eut du mal à garder une apparence paisible et insondable.. D'une certaine manière il aurait due s'en douter....mais...
Prenant une respiration un peu plus profonde et discrète , le noble avait replier la demande et ne pu que s'incliner devant le fait. l'émissaire comprenant son geste se retira afin de porter sa réponse affirmative envers son clan, laissant derrière lui, un noble stoïque...mais au fond de lui parfaitement ébranlé. Il ne pouvait refuser cela, car son père n'aurait point aprouver un comportement des plus inapproprié de sa part. S'il n'était que la réminiscence vivante de ses ancêtres, il se devait aussi à rejeter toute forme de faiblesse envers ses sentiments personnel pour le bien du clan qu'il avait pour devoir de faire perdurer...

Revenant au présent......Wonsul murmura en lui même ce qu'il avait proférer quelques jours plus tôt à son propre taisho :


* Il me suffirait d'une descendance....quel Wali...*

D'un clignement de paupières des plus simple, Wonsul cahssa ses pensées, alors qu'un pas qu'il ne connaissait que trop bien....survenait à leurs opposé, alors qu'ils venaient à peine d'arrivé devant le quartier général. D'instinct, le visage du jeune noble se peignit d'indifférence, en plus de ce calme doux, et usa de sa voix monocorde pour accueillir la nouvelle arrivante.. qui n'était autre que la 5e siège....Shizunara Kohare...tout en courbant légèrement du chef.

- Salutation Kohare-Chan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le calme, la tempête et un témoin.   Jeu 3 Déc - 0:17

La jeune femme parcourait les rues qui la menaient à sa division d’un pas lent et sans conviction. Elle portait son uniforme habituel, sans manche et laissant la moitié de son dos à découvert, avec les petites chaussures qui allaient avec. Avec le froid qui commençait, Kohare avait enfilé un haori d’automne par-dessus sa tenue. La princesse poussa un soupire. Si seulement elle pouvait décider de son futur… Mais non… Ses parents avaient eut la brillante idée de la lier au seul survivant de la famille D’Ongil et collègue de travail au sein de la 6e division. Ses mains vinrent se perdre dans la masse de ses cheveux blancs ramenés en avant sur son épaule droite et attachés de façon à ce qu’ils restent sur son épaule. Jouant avec une mèche, elle essayait de comprendre pourquoi ses parents lui avaient fait ça sans prendre son idée en compte. Ce n’était pas tant qu’elle n’appréciait pas le blond, au contraire, mais tout cela avait tellement été soudain que même son frère en était ébranlé.

Sa mère lui avait expliqué qu’avoir le dernier D’Ongil dans leur famille lierait les deux clans de basse noblesse et pourrait fournir des héritiers à ce clan qui risquait de s’éteindre. Nouveau soupire de la princesse. Elle se demandait comment son « fiancé » prenait la chose. Il n’y avait que quelques jours qu’il était dans la division et que l’émissaire de sa famille était revenu avec une réponse positive de Wonsul à la requête de mariage. La jeune femme stoppa ses pensées alors qu’elle commençait à apercevoir les premiers baraquements de la 6e division. Elle était en avance et entra dans le bureau pour commencer son travail. Son espace de travail était situé près de la fenêtre. Après avoir regardé la division se mettre lentement en branle, elle tourna son regard vers les rapports qui incombaient au travail de la 5e siège.

Au bout de quelques minutes, la princesse releva son regard vers la fenêtre pour voir le blond arriver. Elle regarda l’heure et fut surprise de constater qu’il était en retard. Elle se leva de son bureau et enfila sa veste avant de sortir pour aller à la rencontre du jeune homme. Arrivée non loin de lui, le jeune homme planta son regard dans le siens en la saluant. Kohare grimaça à la façon qu’il avait utilisé pour la saluer. Elle sourit à Matsumoto qui accompagnait le 4e siège et reporta son regard sur le blond toujours souriante.

- Ohayo Matsumoto-san! Ohayo Won-chan!

Elle appuya significativement sur les « n » du nom du jeune homme pour le taquiner. En même temps, avec son air « je m’en foutisme » et la façon dont il l’avait saluée, il ne s’était pas arrangé pour que le Lotus laisse passer une chance pareille. La jeune femme referma le haori sur sa poitrine et continua de regarder le blond avec un grand sourire taquin sur le visage.

-J’aimerais qu’on discute tous les deux quand tu auras une minute aujourd’hui. Si tu le veux bien…

La princesse croisa les bras sur sa poitrine et reporta son attention sur la lieutenante de la 10e division.

-C’est rare de vous voir ici Matsumoto-san! Est-ce que je peux vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le calme, la tempête et un témoin.   Jeu 3 Déc - 17:35

Rangiku marchait tranquillement, un peu en arrière du 4e siège de la 6e division. J'ai nommé Wonsul d'Ongil. Voilà une bien drôle de rencontre que la lieutenant de la 10e division, n'allait pas oublier de si tôt. Bon, il faut dire aussi que Rangiku avait été assez stupide pour se tromper de verre et donc elle a fais boire à cet homme du saké. Bin, il est vrai aussi qu'avant cette acte, elle lui en avait fait un peu boire de force... Enfin bref, cela était une matinée bien chargé... Allait-elle continuer ainsi? La lieutenant ne l'espérait pas. Ils arrivèrent bientôt devant les grandes portes de la 6e division, Rangiku regardait d'un air étonné les mouvements de pratiquement toute la division. Elle ce demandait ce qu'il se passait pour qu'il y est un tel remue ménage... Enfin, elle allait sans doute le savoir sous peu... Les deux protagoniste étaient donc entré dans l'enceinte de la 6e division et marchaient en direction du bâtiment administratif.

Puis, une jeune femme vint à leur rencontre. Rangiku ne l'avait jamais vue, donc elle devina tout de suite qu'elle était la nouvelle 5e siège... Étant une lieutenant, Rangiku connaissait les 5 premier siège de toute les divisions. De plus elle allait boire un coup ou deux avec eux très souvent, mais bref, ce n'est pas le sujet du moment. Surtout que si son Taisho était au courant de la chose, elle allait encore ce faire réprimander et allait devoir remplir encore plus de paperasse, qui je vous le rappelle, s'entasse de plus en plus sur son bureau.La jeune femme arriva vers nos deux protagonistes et les salua comme il ce doit... Rangiku fit juste un signe de la main et saluant. La jeune femme au cheveux blanc fit la une requête à Wonsul, elle voulait discutée avec lui. Rangiku ce sentit légèrement de trop à cet instant, mais la jeune femme continua en demandant à la lieutenant ce qu'elle était venu faire en ces lieux. Rangiku fit son plus grand sourire et regarda la jeune femme ...

- Oh !! Et bien.... Je suis venu juste voir votre lieutenant... C'est le devoir de la 10e division, de voir si tout ce passe bien dans les autres divisions... Puis, cela fait longtemps que je n'ai pas embêté Abarai... Mais dit moi... Tu es le nouveau 5e siège? Shizanuara Kohare, si je ne me trompe pas? Ravie de faire ta connaissance....

Rangiku avait quelque peu menti sur sa venu dans la 6e division. La 10e n'avait pas un tel devoir, même si la lieutenant curieuse, ce renseigné toujours. Surtout après la trahison des trois capitaines. Puis, Kira et Hisagi avait besoin de soutient, ainsi que d'autre.... Enfin bref, elle était surtout venu pour voir si Wonsul allait arrivé sauf dans sa division...
Revenir en haut Aller en bas
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: le calme, la tempête et un témoin.   Jeu 3 Déc - 20:13


Wonsul s'esquissa pas une grimace lors que Kohare l'avait gratifié et ce, bine intentionnellement de ce ridicule surnom, dont elle avait le secret. Il s'était simplement contenter de l'observer de ses yeux neutre, arborant un visage des plus calme, malgré son teint un peu plus pâle qu'à l'ordinaire. Lentement, , sa respiration contrôlée et profonde, chassa cette frustration première concernant son nom, et se contenta d'un léger silence, tandis que sa subordonnée lui proposa de se voir d'ici quelques minutes, désirant instamment lui parler de deux trois choses... Hum, si cela concernait le faire qu'il avait accepter la demande de sa famille, il avait bien d'autre chose en tête que de deviser de cela avec elle. Ce n'était point qu'il n'appréciait pas Kohare, loin de là, mais le fait est que leurs caractères n'étaient pas réellement fait pour une bonne entente. Wonsul aurait pu tout aussi bien secouer la tête ou bien soupirer, mais ses traits si fins n'en reflétaient absolument rien...

La politesse et son rang n'avait pas à pâtir de ses ressentiment à vouloir discuter.... et de sa voix monocorde il répliqua sans ombrage :


- Si je le veux bien? Voila une chose qu'il est rare d'entendre de tes lèvres Kohare. Mais si tu le souhaites réellement, et si cela s'avère important, alors je te concède tout le temps que tu désires. Cependant je te rappel que mon nom est Wonsul.

Evidemment, cela ne pouvait être tût...Jamais , non pas même lorsqu'il était encore dans le Rukongai, il n'avait accepter que quiconque écorche son nom, et cela s'était même renforcé lorsque son clan fut décimé. Ses orbes clair glissèrent discrètement vers Matsumoto, qui venait à son tour de prendre la parole, informant qu'elle voulait simplement s'entretenir avec leur Fukutaisho. A ces mots le souvenir de son entrainement matinal lui revinrent en tête.. et la raideur de son bras bandé, se fit ressentir. Ce n'était là qu'une blessure partielle, mais elle savait se faire reconnaitre. Au fond de son esprit Ghanima cessa son mouvement, rompant ainsi le doux sifflement causé par le sable...ne laissant entendre qu'un vent chaud. Décidément, même son zanpakutoh n'avait point envie de se prêter à cette discussion qui allait sans aucun doute tourner au vinaigre. Surtout si la jeune femme s'apercevait de son bandage et de son teint pâlit par l'alcool passé.

Malgré tout, son visage n'exprimait que calme et noblesse sous ses cheveux parfaitement maintenu par le peigne sombre qui avait appartenu à sa soeur. Il lui serait si simple de s'éclipser d'un salut et de prendre son service...oui, mais justement, la simplicité était un leurre, une manière qui menait inévitablement à la stagnation. De plus il avait accepter la demande de Shizunara, un clan des plus respectable, peu être même plus que le clan qu'il représentait lui même. le quatrième siège n'avait pas à faire de faux pas après avoir formuler son acceptation..pourtant tout ceci le mettait mal à l'aise. Il n'y avait point d'amour entre eux, et l'entente s'avérait difficile, combien même ils étaient dans la même division. Intérieurement il soupira, et concentra sa respiration afin de reprendre un calme plus paisible en son sein, décontractent chacun de se muscles, même le plus endoloris par l'entrainement plus que forcé avec Abarai Fukutaisho.

Vraiment, l'entrainement n'allait pas être aussi mordant que ce qui allait peu être suivre en cet instant, quoi que ...il était doux de savoir la présence de Matsumoto en ce lieu, car cela pouvait être un bon facteur, afin d'apaiser les tension qui risquaient de subvenir. En effet si Wonsul était parfaitement conscient et apte à garder son sang froid, ce n'était peut être pas toujours le cas de sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le calme, la tempête et un témoin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
le calme, la tempête et un témoin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le calme après la tempête
» Le calme avant la tempête...
» Le calme avant la tempête [Chap. 2 en ligne]
» Campagne Tempête d'Âmes
» [3500] Tempête du chaos ( Bataille légendaire )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: