Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Je serais toujours là pour toi [Tempa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je serais toujours là pour toi [Tempa]   Sam 5 Déc - 22:45

    Inês était inquiète pour Tempa car elle le sentait tendu,très tendu comme si une montagne de stress lui était tombé dessus.Même lors de leurs caresses aussi sensuelles soient-elles.Même son sourire semblait tordu par nervosité.Inês désirait sentir son homme calme et surtout plus détendu.Alors elle mit un kimono d'un vert pastel et lâcha sa longue chevelure au vent.Malgré ses pieds nus touchant le sol de la rukungaï où elle regardait de loin des pauvres orphelins s'entraînant au Kidô.Tempa avait besoin d'elle et elle le sentait fortement.D'ailleurs Inês commençait vraiment a devenir folle puisque comme a son habitude lors de ses entraînement au Bankaï (qu'elle cherche désespérament a avoir),elle avait faillit violer Renji Abaraï qu'elle ne supporte pas.Marchant d'un pas tranquille tout en se faisant relouquer de manière génante,la brunette avançait calmement jusqu'a arriver aux quartiers de la dizième.Pénétrant dans les appartements de son bien aimé,Inês cherchait le doux contact chaud de la peau si blanche de son partenaire.Le voyant s'entraîner,elle resta en retrait mais au bout d'un moment elle finit par arriver derrière lui et l'enlacer par derrière tout en déposant un brulant baiser sur le cou de Tempa.

    -Tu me manquais terriblement mon amour...


    Au fur et a mesure,elle prenait de l'assurance bien évidament avec l'aide de son homme et d'esperanza.
Revenir en haut Aller en bas
Tempa shakam
Shinigami de la 10ème division
Shinigami de la 10ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 31
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 21/01/2009

Connaissances
Race: shinigamis
Connaissance:

MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi [Tempa]   Ven 11 Déc - 17:11

Tempa devenait hanté. La journée, il ne pouvait s’empêcher de faire la cour a des filles qu’elle soit mignonne ou laide. Il leur sautait dessus comme un loup vorace sur un mouton ou sa bergerie. C’était de le besoin de séduire, l’envie d’être imprivisible. Ces derniers temps, sa empirait même car il lui arrivait même de ne pas arriver a se retenir d’embrasser les jeunes
filles qui passait devant lui.
Il avait presque tout essayé. D’abord il avait été voir la quatrième division, mais vu le nombre certain de jeune femme, on lui avait posé toute sorte de contention. Ensuite, une sorte de psychiatre lui fit un baratin comme quoi il avait besoin de régler un manque affectif.
Quel idiot, les contentions avaient cédé, et l’autre s’il voulait continuer son baratin s’était vu une lame se poser contre sa gorge a force d’entendre pareil ineptie. Une femme qui avait décidé de masquer son visage, de placer des bandes afin d’aplatir ces seins avait usé d’un sort afin de masculiniser sa voix. Un peu moins terre à terre, elle l’examina avec une fausse rudesse. Tempa n’en avait rien aperçus. Le diagnostique fut fait, selon elle, c’était plus une sorte d’allergie qui se développait à lors de rencontre de personne de l’autre sexe.
Il cherchait donc un remède et il se rappela qu’un ancien capitaine était aveugle. C’était peu être la solution. Après tout, si la vue lui était privé peut être réagirait il autrement.
Non sa ne marcherait pas, le simple fait d’entendre le pas aérien d’une fille le mettait dans tout ces états.
Les nuits n’étaient pas préférable non plus. C’était même l’enfer. Après langoureux, doux, long et si délicieux baisers et câlins venait les pires des situations. Il se voyait sans cesse sous son aspect le plus méprisable. Le plus fou.
Il se méprisait car sa plus puissante force jusqu'à présente équivalait à celle d’un capitaine mais était aussi dangereux pour ses adversaires que pour ses alliés.
Il ne dormait plus, en venait à redouter ces nuits nocturnes.
Mais au beau milieu de cet enfer. Il fut une chose qui l’empêchait de sombrer dans le désespoir. Le laido, il suivait cette voie depuis des mois, se plongeait dans l’étude de cet art… L’art de manier efficacement un sabre japonais.
Il était dans un état d’épuisement total, et pourtant il s’entrainait plus que n’importe qui dans la compagnie. Il en devenait un maître en la matière. Il avait ajouté à la difficulté des débris de verre, des piques, des troncs d’arbres. Il n’avait aucune échappatoire ni en l'air ni vers le bas. Par le bas, filait dans sa direction des lames pouvant venir de n’importe qu’elle endroit avec diverse puissance.


Un bandeau l’aveuglant totalement, des bouchons dans les oreilles lui avait fait perdre la notion de temps, d’espace et de lumière et de son.
Il sauta en l’air, senti deux courants de vents différent, l’un des troncs d’arbre l’attaquait, le sabre fut dégainer. Le premier arbre fut couper en bois de barbecue, mais deux autres chargeait également. L’un fut balayé par un sort de kido et l’autre par le sabre. Ces pieds allait retomber sur le sol lorsqu’il ressenti un courant sur ces pieds. Il plongea alors la tête sur la première et se réceptionna sur son sabre. La première lame ressemblait à celle utiliser par shuhei mais sans manche. Le sabre tomba les pieds de Tempa atterrirent sur cette arme l’a stoppant net. Puis une lame plus grosse, plus large, plus monumentale que la sienne, enfaite à peu près trois fois plus grosse que lui allait le raccourcir d’une tête. Le sabre la stoppa net et Tempa n’avait pas bougé.
Chaque piège avait fonctionné et avait été déjoué. Chaque arme avait trouvé sa parade. A cette instant précis, c’est comme s’il était sur une pierre au centre d’un lac, toute chose touchant l’eau réalisait des cercles donnant automatiquement leur position exacte.
C’était épuisant. Il venait de sortir l’air à proprement parler, éteignait à coups de sabre les bougies. En fait, le matin arrivait, derrière lui, il senti une présence, mais elle n’était pas hostile, de plus elle était familière.
Cette aura se rapprochait toujours aussi paisible. Peu à peu il senti sur sa peau les lèvres de sa bien aimée se poser délicatement sur son cou.

-Ines.
Par le toucher, il l’avait reconnu. Tempa enleva le bandeau et les bouchons qui recouvraient ces oreilles. Lentement il se retourna et regarda celle qu’il aimait.
Etrangement, il ne ressentait jamais l’envie de lui sauter dessus. Si on faisait une association d’image, ce serait plutôt comme une douce rivière dévalant la montagne.

-Tu es si belle mon amour. Un temps passa… encore plus dans cette tenue.
Ces yeux tournèrent, ces muscles ne le portaient plus il s’affaissa d’un coup, inconscient a quelques centimètres d’elle.
C’était sa technique, s’épuiser jusqu’au bout afin de tomber dans un sommeil sans rêve… Mais il espérait qu’elle ne s’inquiète pas trop pour lui car, il était possible qu’elle ne soit pas préparée.


[hors rp: parole de Tempa en rouge, description en bleu, parole des pnj et autres joueurs en orange]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je serais toujours là pour toi [Tempa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je serais toujours là ^
» OS Regrets [Fini] ^
» James : toujours partant pour un spin-off sur Spike
» QU'est ce que ce serais l'enfer pour vous ???
» Toujours OK pour poser !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: