Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'arrivée de Karyudo Hiroki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mar 13 Jan - 2:54

Karyudo Hiroki



Nom : Karyudo (化竜土)

Prénom : Hiroki (火浪気)

Age : Un peu plus de cent ans

Caractère :

Hiroki est un mec étrange, il faut bien l'avouer. Mais aussi étrange soit-il, on va essayer de développer un peu son caractère pour voir de quoi il en ressort.

Tout d'abord, il faut savoir qu'Hiroki a un parfait contrôle de sa personnalité quand il le veut. Il dois cela à son passage dans les forces spéciales, où il a pu apprendre, entres autres, à suivre comme un mouton les ordres d'un chef, même si l'on n'est pas d'accord.

Mais alors qu'il peut très bien jouer au pantin acaractériel (Oui, c'est un mot que je viens de sortir, comme ça. 9a se pretait au jeu alors bon), Hiroki a sa propre personnalité qu'il laisse à présent s'exprimer pleinement. Il ne respecte que très peu de gens. Les rares personnes ayant acquis son respect de manière inaliénable sont principalement Soi Fong, Shiba Kuukaku, Shihôin Yoruichi et Urahara Kisuke. Autant dire que les autres doivent parfois batailler ferme avec lui pour obtenir le respect qui est du à un quelconque rang ou autre.

Notre homme est plutôt impressionné par les diverses techniques de combat et autres puissances qui peuplent le monde, et par la même, cherche à toujours devenir plus fort. Et même s'il ne le montre pas souvent, il aime aussi beaucoup les femmes et la beauté feminine en général. Mais, même s'il ne sait pas faire preuve de beaucoup de respect vis à vis des guerriers qu'il rencontre, il éprouve un profond respect envers la gente féminine et surveillera ses manières en leur compagnie.

...et voilà (je n'ai jamais été doué niveau description (et puis ça m'ennuie). Mais vous pourrez vous rendre compte de la personnalité de ce mec dans le rp XD)

Description physique :

Hiroki est un homme d'une taille relativement grande et d'une musculature, qui même si elle n'est pas aussi impressionante que les culturistes de salon, peut en impressioner certains.

Ses cheveux, d'un noir de jais, s'amusent, selon lui, à toujours être coiffés n'importe comment. On se doute bien que des mèches de cheveux partant dans tout les sens c'est pas de son ressort. Et donc, sa coiffure ébouriffés ne le gène pas plus que ça puisqu'il ne fait absolument rien pour y remédier. Même, il aime assez ça. Parfois, avec de la chance, vous pourrez le voir affublé d'un bandeau qu'il noue autour de son crane, disciplinant légérement ses cheveux rebelles.

Son visage possède des traits assez caractéristiques qui font qu'on le reconnait bien vite. De plus, les tatouages sur son visage n'arrangent rien. Il s'est fait tatoué plusieurs traits noirs sur le visages: deux sur les joues, et deux sous les yeux, remontant légérement sur les côtés. Tout concourent à ce qu'on le reconnaissent immédiatement.

Idem pour son sabre. Il est un des rares (si ce n'est le seul) à avoir un zanpakutoh ressemblant à un sabre chinois.

Spoiler:
 

Sabre qu'il place habituellement dans dos, horizontalement, au niveau de sa ceinture. Bien que l'arme est faite pour être dégainée par la droite, le manche est la plupart du temps orienté vers la gauche, ce qui fait que quand il se saisit de l'arme, le dos de la lame est tourné vers l'avant. Rare sont les fois, où, pour être plus sérieux en combat, il change l'orientation de son sabre pour le dégainer et avoir la lame vers l'avant.

De plus, à sa ceinture, il porte un autre sabre. Il s'agit d'un zanpakutoh sans nom ayant la forme d'un katana et ayant appartenu à feu son ami Warai.

Sa tenue de shinigami et à peu près normale. Il porte des mitaines noires lui donnant une meilleure tenue du sabre, et son kimono ressemble à beaucoup d'autre. Mais il lui arrive de remonter et bloqué la manche droite en haut de son bras, et ce afin de mieux se battre au sabre dit-il. Par contre, la manche gauche est toujours abaissée. Et pour cause, dessus se trouve caché une sorte de protection en métal dont il se sert parfois pour parer certaines armes.

Race : Shinigami

Nom du Zanpakuto : Yuurei (fantôme), ou alors vieux schnoque, ou tout autre doux nom que Hiroki peut se plaire à lui donner.

Description et prononciation du Shikai et du bankai :

Il faut voir plusieurs messages plus loin. 2 ème page pour être exact.

Combat : Petites précisions sur la façon de se battre de mon personnage.

Hiroki utilise majoritairement le Zanpakutoh sans nom dans la plupart des conflits mineurs et sans importance. Sinon, il a un parfaite maîtrise du combat au sabre, et surtout avec son sabre, qu'il soit ou non relaché.

De plus, Hiroki maîtrise un bon nombre de sorts dont il n'hésite pas à faire appel en combat, par habitude, et aussi parce que c'est efficace. Etant autrefois un assassin, il sait aussi très bien se battre avec son propre corps et est plutôt agile et rapide.

Division : 3 ème siège de la deuxième division (oui, il n'a pas voulu botter les fesses d'Omaeda car il s'avérait, entre autre, que ce mec était issu d'une grande famille, et que du coup, il s'est retenu pour ne pas créer de conflits).

Histoire :

L'histoire se trouve plus bas. J'ai préféré poster en d'autres messages, bien habitué à cette limite de caractère imposée par forumactif. Je tiens juste à signaler, avant que vous ne lisiez, que je n'ai plus trop l'habitude d'écrire des histoires, et que j'ai essayé de faire celle-ci assez courte (en accélerant certains passages). Mais au final, elle reste assez longue à lire. Donc voilà. Je fais intervenir plusieurs choses. Si un détail ne va pas, merci de me le signaler. Oh et ne m'en voulez pas trop s'il y a des fautes d'orthographes. Mais j'ai plutôt la flemme de refaire tout le texte pour les trouver. XD

***


Hors rpg


Prénom (facultatif) : Ouais bah..hein...faudrait pas qu'on me retrouve non plus

Age : Aux dernières infos, j'ai dix-huit piges. Majeur et vacciné comme on dit.

Expérience Rp : Quatre ou cinq ans de rp, je ne saurais plus dire.

Comment avez vous connu le forum : Par un top site si je n'm'abuse.

Code du règlement : Code validé


Dernière édition par Karyudo Hiroki le Sam 19 Sep - 19:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutou Kazuki
Shinigami Exilé
Shinigami Exilé


Masculin
Nombre de messages : 1627
Age : 29
Date d'inscription : 02/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mar 13 Jan - 3:31

Bienvenu , si l'avatar est aussi petit c'est parce que tu dois placer l'url dans le dernier champ appellée '' lier l'avatar a partir ''

Pour le siège je pense si y'a pas de troisième siège dans la 2ème division dans le manga ou si du moins il n'est pas encore connu que tu peut l'etre ^^ donc si tu veut tu peut etre troisième siège de cette division dans laquelle tu veut etre

sur ce bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpgg.forums-actifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mar 13 Jan - 13:23

Ohayo, Shinigami!
Bienvenue et bon rp avec nous!
Bonne continuation pour ta fiche!

Sexta Espada, Grimmjow Jaggerjack!
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Yokai



Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 33
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mar 13 Jan - 14:01

Bonjour cher Shinigami. Bonne fiche et bonne continuation ! La voie de la validation t'attend, à ce rythme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 1:10

BG :

Citation :
Homme: "Depuis quand ères-tu dans ce monde?"

Esprit: "Depuis un sacré bout de temps."

Homme: "Tu n'as pas l'air d'un esprit commun. Mais tu semble attaché à ce lieu, la chaine d'ailleurs me l'indique. Pourtant, tu n'es toujours pas devenu un hollow, alors que ce doit faire longtemps que tu es là."

Esprit: "Ouais, j'attendais patiemment de trouver le salut. J'ai fait mon temps ici mais je n'arrive pas à partir. J'imagine que tu vas pouvoir me faire partir toi."

Homme: "Exactement. Je suis un shinigami. Tu vas rejoindre la soul society. Mais tu ne te rappelleras pas de la moindre chose de cette vie là."

Esprit: "Vas-y, je n'ai que trop attendu. Et s'il te plait, quand je serais parti, veille sur ce bâtiment et les gens qui y vivent. Merci."

Le Shinigami leva son sabre et toucha le front d'un homme qui était assis sur une pierre, et qui ne faisait que l'attendre. L'homme disparut, sa nouvelle vie commençait dès à présent.

Voilà comment commença l'histoire de notre bonhomme. Il se retrouva donc catapulté dans ce nouveau monde dont il ne savait rien, tout en ne se rappelant de rien. Une deuxième naissance en quelques sortes. Enfin, une naissance dans un champ plutôt désert de toute vie humaine. Il lui fallut faire plusieurs centaines de mètres à pied pour enfin rencontrer ce qui semblait être un village. Notre homme était arrivé au Rukongai. Il trouva d'ailleurs qu'il y avait énormément de personnes par ici. Mais dans un premier temps, il ne s'en soucia pas plus que ça. Il chercha tout d'abord quelques réponses à ces questions ainsi que de quoi remplir son estomac, parce qu'il fallait l'avouer, il avait faim, même une dalle d'enfer d'après ses dires.

Bien vite, il trouva quelqu'un qui serait susceptible de le renseigner. L'homme était habillé d'un kimono noir, tout comme les autres qui semblaient l'accompagner. Et tous avaient un sabre à leur ceinture. Notre homme se dit qu'ils devaient faire partie d'une sorte de haute classe, et donc savoir plus de choses que les autres. C'est pourquoi, il interpella celui qui semblait être leur chef.

Notre homme: "Hey! Le mec!"

Mais il fallait bien avouer que ce n'était pas le genre de façon d'aborder un shinigami, surtout quand on avait l'air d'un mendiant du Rukongai. Mais notre bonhomme ne connaissait rien à tout cela et s'approcha de l'homme pour poser sa main sur son épaule et attirer son attention de force.

Notre homme: "Dis, tu m'écoutes quand je te parle? Bon, t'as l'air d'en savoir beaucoup sur la situation tu m..."

Les autres shinigami avaient tous dégainé leur sabre et menaçaient à présent notre homme avec. Puis, sans plus d'avertissement, l'un des shinigami mis notre homme à terre grâce à une prise plutôt rapide à réaliser.

Leader: "Sais-tu qui je suis? Je suis un shinigami pauvre ignorant. On n'agresse pas un shinigami de la sorte. De plus, je ne suis pas n'importe quel shinigami. Je suis Makushitsu Gorobei, le quatrième siège de la deuxième division. je ne sais pas si tu arrives à te représenter ce que ça fait, mais je suis plutôt puissant je dois l'admettre."

Tout en se relevant et en s'époussetant, notre homme écoutait avec attention les propos de celui qui semblait être le leader, et qu'il avait interpelé.

Notre homme: "Cool, alors tu vas pouvoir me répondre. On est où là? Comment ça se fait que je me suis réveillé dans un champ ce matin et que je n'ai aucun autre souvenir? Tu m'explique?"

Gorobei: "Je vois, tu es un nouveau alors. Que tu arrive dans un champ ne m'étonne guère d'un jeune avec aussi peu de manière que toi. C'est ce à quoi tu dois être destiné j'imagine. Servir aux champs. Après, je ne sais pas si tu seras celui qui tiendras la charrue, ou celui qui servira d'engrais."

Après cette blague, les autres shinigami rirent et le groupe s'éloigna lentement, laissant notre homme où il était. Il n'avait pas osé répliquer à cette provocation, car il savait qu'aussitôt les autres en auraient profité pour le taillader. Et comme il n'avait pas de quoi se défendre, il n'aurait pas fait long feu. Notre homme était peut-être impulsif, mais pas complètement stupide non plus. Du moins, il avait réussi à se retenir ce coup-ci.

Goobei: "Un dernier conseil pour survivre dans ce monde, le rebelle, essaie de te refréner."

Après cette rencontre déplaisante, notre cher homme se mit à marcher. Il marcha longtemps, réfléchissant, ne faisant attention à rien autour de lui, quitte à renverser une ou deux personnes (en s'excusant après, évidement) marchant relativement rapidement. Quand il sortit enfin de ses pensées, en partie à cause d'un estomac se faisant insistant, il remarqua que l'endroit où il se trouvait ne ressemblait en rien à l'endroit où il était quelques secondes auparavant. Le décor était beaucoup plus pauvre et sale qu'avant. Il ne le savait pas encore, mais il venait d'arriver dans un district plutôt dangereux du Rukongai, un district dont le numéro était supérieur au 80.

C'est alors qu'il vit ce qui semblait être un combat. Un troupeau d'homme autour de combattants. En s'approchant, il vit un jeune homme au sol, roué de coups par trois autres hommes, eux debout, qui semblaient s'en donner à cœur joie. Notre jeune homme serait presque partie comme il était venu, mais cette inégalité de force lui rappela son altercation avec les shinigami. C'est pourquoi, bêtement, il se jeta dans la foule, assommant l'un des hommes au passage. Il réussit à se débarrasser des deux autres assez facilement en fait. Le spectacle ayant déplu aux spectateurs, de nouveaux adversaires sortirent rapidement de la foule, armés majoritairement de bâtons de bois ou de fer.Notre bonhomme ne s'en fit pas plus que ça. Il lui suffirait de récupérer une de leur armes pour faire jeu égal. C'est ainsi qu'il bloqua la première attaque, et grâce à un mouvement plutôt malin, envoyé le premier homme contre le mur à côté et récupéra son arme. S'occuper des autres hommes ne fut pas plus compliqué, comme si notre homme était une sorte de champion en comparaison avec ces brutes.

Bien vite, il fut débarrassé de tout adversaire potentiel et put aider le jeune homme à se redresser. Il l'emmena à l'écart afin que le sauvé puisse reprendre son souffle à l'écart de la foule et des brutes qui auraient pu avoir envie de recommencer. Alors que notre homme allait abandonner son sauvé à son sort, ce dernier lui adressa la parole.

Le sauvé: "Merci beaucoup. Sans toi, ils m'auraient passé à tabac. Je m'appelle Warai, Saibu Warai. Et toi, qui es-tu?"

Notre homme: "Et ben, à vrai dire, j'ai pas de nom. Enfin, je ne me rappelle pas d'en avoir eu un. Je me suis réveillé ce matin ici. Et pis bon, c'est un peu tout ce que je sais."

Warai: "Oh? Je crois qu'alors tu viens d'être envoyé ici par un shinigami. Je rêve d'être un shinigami. En tout cas, pour un nouveau venu, t'es vraiment impressionnant."

Notre homme: "Shinigami? J'ai entendu ça tout à l'heure. T'as l'air d'en savoir pas mal sur ce monde. Tu veux bien m'en dire un peu plus? Je suis plutôt perdu je dois avouer."

C'est ainsi que Warai renseigna notre bonhomme sur la soul society, son fonctionnement, les shinigami, le gotei 13 et pleins d'autres choses palpitantes. C'est qu'il en connaissait un rayon le petit. Et notre gaillard finit par se trouver un nom. Désormais, il se nommerait Karyudo Hiroki.

Par la suite, Hiroki vécut avec Warai dans la cabane que ce dernier avait réussit à aménager dans un district un peu plus sûr que celui dans lequel ils s'étaient rencontrés. Le temps passa et Hiroki en appris toujours un peu plus sur ce monde. de temps à autres, il flanquait de sacrés corrections à ceux qui le cherchaient, lui ou son ami d'ailleurs. Chaque fois il était le plus fort.

Un jour qu'ils marchaient en forêt, ils entendirent le bruit de pas rapides et des respirations haletantes. A quelques mètres de là, ils virent ces hommes qui couraient, ou plutôt fuyaient. Fuyaient probablement un ennemi puissant. C'est alors qu'Hiroki la vit. Elles apparut soudainement face aux fuyards. Shihôin Yoruichi, capitaine de la seconde division et surtout chef des forces spéciales. Une fois son sabre sortit de son fourreau, les forces spéciales rappliquèrent, encerclant bien vite les fuyards. En un temps records les hommes furent neutralisés.

Hiroki: "Woh. J'aime bien ça. Qui sont ces gens?"

Warai: "Ce sont les hommes des forces spéciales. Ils sont entrainés à tuer. Et elles, c'est leur chef, Shihôin Yoruichi, la capitaine de la deuxième division."

Hiroki: "Mais c'est super tout ça. J'adore."

Warai: "Toi aussi tu as craqué sur Yoruichi? C'est vrai qu'elle est superbe. je l'admire depuis longtemps. Elle est vraiment..."

Warai soupira, le regard dans le vide, observant la silhouette lointaine de Yoruichi. Hiroki regarda son ami du coin de l'œil et eut un petit rire.

Hiroki: "Non, je parlais juste de cette force spéciale. J'aime bien le concept. Et cette femme a du pouvoir, être en charge d'une telle unité."

Ils rentrèrent tout deux à la cabane de Warai et Hiroki eut du mal à trouver le sommeil cette nuit là. Au lever du jour, sa décision était prise.

Warai: "Quoi? Tu vas entrer dans les forces spéciales? Mais, c'est pas possible. On est du rukongai. On ne sera jamais accepté dans le seiretei. Et c'est là bas que vit le clan Yoruichi, ceux qui dirigent les forces spéciales."

Hiroki: "Tu pense pouvoir me dire où c'est? J'irais de moi-même. Peu importe que je vienne d'ici ou d'ailleurs, je réussirais à intégrer cette force spéciale. Parce que je dois bien avouer que je m'ennuie ici, à corriger ces brutes. Et puis, je ne sais pas, quelque chose m'attire vers cette force spéciale."

Warai: "Non, je ne sais pas où c'est ni comment y entrer. Mais je pense qu'une certaine Shiba Kuukaku pourrait t'aider à rentrer là-bas. par contre, ce ne sera pas évident de trouver cette Shiba. Je sais qu'aux dernières nouvelles, elle vivait plus à l'est d'ici."

Hiroki: "Merci bien petit gars. Bon et bien, moi je m'en vais. On se reverra peut-être pas...Alors...euh....porte toi bien. Ouais, c'est ça."

Warai: "Idiot, arrête de m'appeler comme ça, on a le même âge. T'es juste un peu plus grand le rebelle. Adieu...j'ai été fier de faire ta connaissance."

Et voici Hiroki partit pour trouver Shiba Kuukaku. Par chance, il trouva cette dernière à l'endroit que lui avait indiqué Warai. Il avait eu de la chance, puisqu'elle semblait en déménagement.

Hiroki: "Alors vous pouvez m'amener à la résidence Shihôin?"

Kuukaku: "Hey du calme. Pourquoi je ferais ça d'abord?"

Hiroki: "Bonne question. Et bien, vous n'avez qu'à vous dire, qu'ainsi, je vous serez redevable. Et puis, une fois là bas, j'attendrais vite une haute position, vous verrez, je pourrais vous avoir des privilèges tout ça."

Kuukaku: "Voyez-vous ça. Niveau privilèges, je n'en ai pas besoin, j'ai tout ce dont j'ai besoin. Mais j'aime bien l'idée que tu me serais redevable. Et puis, tu as du culot, je trouve ça amusant. Mais que comptes-tu faire là-bas? J'imagine que tu sais que les forces spéciales ne sont pas choisies au hasard."

Hiroki: "Ne vous en faites pas pour ça. J'y arriverais. Bien alors, comment j'y vais là-bas?"

[La suite après]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 1:11

Et c'est comme ça qu'Hiroki pu entrer dans le Seiretei, accompagné de Shiba Kuukaku, qui à l'époque, était déjà une amie de Yoruichi et qui pouvait, de temps à autre, obtenir l'autorisation de son amie pour entrer dans le Seiretei, avec un passe. (Enfin, j'imagine que c'est possible. Et comme ça sert mon histoire ^^ eheh)

Kuukaku: "Voilà, on est devant le domaine des Shihoin. Maintenant suis moi bien tranquillement et ne te fais pas remarquer, c'est un endroit important."

Hiroki: "Merci de m'avoir amené, mais je dois vous faussez compagnie à présent."

Garde: "C'est à dire que vous ne pouvez pas pénétrer dans le domaine non accompagné d'un ga..."

Le garde qui les accompagnait s'écroula au sol et Hiroki fit tourner l'articulation de son épaule. A première vue, il avait assommé le garde d'un bon coup de coude. Le jeune homme était imprévisible, il fallait l'admettre. Kuukaku regarda la scène, les yeux écarquillés, ne se rendant pas vraiment compte de ce qu'il se passait. Avant qu'elle ne puisse se mettre en colère et accabler Hiroki de nombreux sermons et autres tortures physiques, l'homme avait disparu.

L'alerte était donné, un intrus dangereux se trouvait dans le domaine. Les gardes affluaient, cherchant l'homme. Kuukaku cherchait elle aussi l'homme. Mais elle ne le trouva jamais. De son côté, Hiroki assommé de plus en plus de gardes. Ça avait l'air d'un jeu d'enfant. Il progressait dans la propriété comme si la sécurité était inexistante, se débarrassant des gardes à chaque fois qu'il les croisait. Peu à peu, il ne put plus compter sur l'effet de surprise et dut se saisir d'une arme pour gagner ses combats face à des adversaires armés et préparés à sa venue. Mais jamais il ne blessait les gardes qu'il affrontait. Toujours il veillait à frapper avec le dos de la lame, ou même son plat.

Bientôt, il s'avéra que l'intrus était arrêté à un endroit, mais pas pour autant neutraliser. A dire vrai, Hiroki était arrêté dans une chambre de la bâtisse principale, se battant contre un afflux de gardes toujours plus important. Le flux des arrivés était tel qu'il n'avait pas le temps de bouger après avoir battu des gardes que déjà de nouveaux arrivaient.

Hiroki: "Vous êtes vachement nombreux. Arrêtez de venir que je puisse progresser un peu plus loin dans ce bâtiment. je suis sûr que c'est la résidence principale."

Et il ne pensait pas si bien dire, puisque l'une des portes s'ouvrit soudainement, laissant apparaitre la chambre de Yoruichi en personne. D'ailleurs, la femme était elle même dans l'encadrure de la porte, et en un éclair, neutralisa Hiroki.

Quelques temps plus tard il se réveilla, ligoté, entouré de nombreux gardes, et face à celle qu'il avait cherché à approcher, Yoruichi en personne. A côté de cette dernière se trouvait Kuukaku, visiblement en colère.

Hiroki: "Oh salut. C'est donc toi Yoruichi. J'avoue que tu m'a pris de vitesse. Impressionnant..."

Yoruichi: "Que faisais-tu dans ce domaine. Et pourquoi te battais-tu contre nous? sache que ton crime est passible de la mort."

Kuukaku: "Tu m'as mise dans l'embarras abruti! Dire que je t'ai aider à attaquer les Shihoin!"

Hiroki: "Hey du calme. Si j'ai fait tout ça, c'était pour vous montrer de quoi je suis capable au combat. Vous remarquerez qu'aucun de vos hommes n'est blessé. J'ai fait attention à n'en blesser aucun. Il y en a bien un qui aura une éraflure à l'estomac, mais c'est juste parce qu'il a sauté sur moi alors que j'assommais un de ses camarades. Je ne l'ai pas vu venir. Je voulais intégrer les forces spéciales en fait."

Yoruichi: "Les forces spéciales...tu..."

Yoruichi s'accorda quelques moments de réflexion. Il fallait avouer que malgré le feu de l'action, Hiroki s'était arrangé pour ne blesser aucun homme, et qu'il se souvenait exactement de la seule blessure qu'il avait faite. Et il avait fait tout ça pour montrer de quoi il était capable. Peut-être que sous cette apparente impulsivité, se cachait une âme à grande force spirituelle. Et puis, forcer la chef même de la maison Shihoin à se battre.

Yoruichi: "J'avoue que tu as fait forte impression ici, mais ces hommes n'étaient pas de très bon combattants. Néanmoins, je t'accepte dans les forces spéciales. Ton entrainement ne sera pas des plus tendres. Il sera même plus dur que normalement puisque tu as du retard à rattraper pour être à un niveau moyen."

A vrai dire, Yoruichi avait menti. Les hommes en gardes comptaient parmi les meilleurs des forces spéciales. Mais elle ne voulait pas donner de sentiment de confiance à cet homme aux manières pour le moins étrange. Et puis, elle avait eu le temps de parler avec Kuukaku avant le réveil de l'homme, et avait appris qu'il ne connaissait apparemment rien du kido.

Kuukaku: "On dirait que t'as réussi ton coup crétin."

Hiroki: "Je vous l'avais pas dit?"

Kuukaku: "Si, mais pour la situation dans laquelle tu m'as mise, tu me seras redevable...2 fois!"

Hiroki: "Quoi? Mais....ouais ok. De toute façon, sans votre aide, je ne serais jamais arrivé ici."

Et c'est ainsi que commença la formation d'Hiroki pour intégrer les forces spéciales d'assassinat.

La formation débuta plutôt bien. Hiroki assimilait assez rapidement les principes d'un assassin des forces spéciales, les coups efficaces, les points sensibles du corps humains et les quelques sorts qu'il fallait connaître. Mais voilà, Hiroki se montrait assez réfractaire à l'autorité des divers formateurs, et l'idée d'abandonner son individualité pour être plus efficace à l'intérieur de l'unité ne lui plaisait guère. Mais les forces spéciales étaient bien plus efficace quand aucun de ces membres ne cherchaient à se différencier des autres. Pire même, Hiroki venait à manquer de respect à la plupart des hommes qu'il côtoyait, ne les jugeant pas digne de lui être supérieur hiérarchiquement. Les dirigeant Shihôin des forces spéciales se concertèrent et en vinrent à la conclusion que cet homme n'était pas adapté aux forces spéciales. Et alors que beaucoup réclamaient son renvoi simple, ou même pire, Yoruichi introduisit l'idée de le corriger de manière brutale.

Un jour, alors qu'il venait de finir son entrainement et quittait la salle d'entrainement. Deux hommes se postèrent face à lui sans bouger. Derrière lui était bien visibles les corps inconscients de ses "camarades" d'entrainement. Le jeune homme y allait plutôt fort il fallait l'avouer.

Homme: "Alors, tu n'es toujours pas calmé?"

Hiroki: "Je vois. Vous êtes là pour me menacer et que je me calme. Mais ces mecs me prennent de haut et pensent pouvoir me donner des ordres. Je ne reçois pas d'ordres des faibles. Ok?"

Les hommes voulurent agir à l'encontre d'Hiroki, mais ce dernier, fort de ces nouveaux entrainements, fut bien plus rapide qu'eux et bientôt, les deux corps inanimés des gardes se retrouvèrent au sol.

Hiroki: "Avant de jouer les caïds, encore faut-il pouvoir y prétendre."

Yoruichi: "Tu fais bien d'en parler."

La capitaine en personne venait à sa rencontre. Nul n'en doutait, un gros combat aurait lieu. Plein de confiance et fort de sa nouvelle vitesse, Hiroki savait qu'il ne se ferait pas avoir comme la première fois. Mais, même malgré toute la force qu'il put acquérir avec les formateurs, Yoruichi dominait le combat. Le combat fut bien vite terminé, Hiroki gisant au sol, ensanglanté. Il ne pouvait plus bouger un seul de ses membres, mais il avait compris une chose. Yoruichi n'était pas chef pour rien. Elle avait la puissance et le jugement de son côté. Elle avait pu neutraliser Hiroki en si peu de temps qu'il se trouvait terriblement faible à côté d'elle, et surtout, elle avait eu l'intelligence de lui donner une leçon, quand il commençait à prendre trop d'assurance.

Yoruichi: "J'espère que je n'aurais pas à recommencer cela. La prochaine fois, je ne serais pas aussi clémente."

Le lendemain, l'on pu voir Hiroki, certes bandé et encore recouvert de divers pansements, mais en tenue d'assassin, s'inclinant profondément et humblement face à Yoruichi, lui promettant une allégeance sans limite. Hiroki s'était rangé. Il n'en voulait pas à Yoruichi et elle n'éprouvait aucune rancœur à son égard, même plutôt de la sympathie.

Les mois qui suivirent virent sa puissance et sa vitesse augmenter de façon exponentielle. De plus, l'homme s'intégrait parfaitement aux forces spéciales, respectant ses codes et principes à la lettre. Il était devenu un élément efficace des forces spéciales, même, il devenait indispensable. C'est bien naturellement qu'il finit par devenir l'un des sous-dirigeants des forces spéciales. Mais attention à ne pas confondre, il était juste le dirigeant des assassins en l'absence de Yoruichi, il n'était en aucun cas un shinigami, ou affilié à une quelconque division du gotei 13. Pour résumé, il y avait la deuxième division d'un côté, qui avait pour capitaine Yoruichi, et pour vice-capitaine Soi Fong. Yoruichi dirigeait les assassins tandis que Soi Fong dirigeait une autre partie des forces spéciales, alors qu'elle était autrefois elle même à la place qu'occupait Hiroki à présent.(un peu compliqué tout ça? Je veux bien revenir dessus dans un autre message si vous voulez). Mais il fallait bien avouer que la conformité ne correspondait pas vraiment au caractère rebelle de notre homme. Même s'il refrénait parfaitement ses envies d'individualité et d'autonomie, il avait parfois envie de laisser sa personnalité s'exprimait pleinement.

Un jour, il fut affecté à l'assassinat d'un shinigami qui était, d'après les informations, plutôt coriace. Un ancien 5 ème siège d'une certaine division, qui était devenu fou. Sur les lieux, ils trouvèrent l'homme sans difficultés, mais il ne semblait pas vraiment humain. De plus, il se défit assez rapidement de la majorité des assassins envoyés à ses trousses. Alors qu'Hiroki et quelques uns de ses hommes encore conscient avait battu en retraite non loin de là pour trouver un moyen d'en venir à bout, Soi Fong arriva à leur rencontre. Dire que le lieutenant de la deuxième division avait été dépêchée pour cette mission signifiait que l'adversaire n'était pas commun.

Soi Fong: "Tu es Karyudo Hiroki, c'est ça? Sous-chef de l'unité des assassins? Fais moi un briefing sur la situation."

Hiroki: "On a trouvé la cible, mais il est trop puissant pour nous hommes. En une seule attaque, il a neutraliser dix de nos hommes les plus entrainés. Ne trouvant pas de solution, nous avons battu en retraite pour élaborer un plan. Il est plus puissant que prévu."

Soi Fong: "Oui. Les services de renseignements ont cru qu'il s'agissait d'un shinigami normal, mais il s'avère qu'il est en fait possédait par un puissant hollow."

Hiroki: "Un puissant hollow. Donc les shinigami peuvent rencontrer des adversaires puissants? J'ai toujours pensé qu'ils ne faisaient que s'occuper des âmes qui ne trouvaient pas le salut ou des hollow qui sont de bien moins bon niveaux qu'eux."

Après une rapide concertation entre les deux assassins, il fut convenu que les assassins essairait de faire diversion pour que le lieutenant puisse l'achever. Mais tout ne se passa pas vraiment comme prévu. Le monstre balaya sans difficultés les assassins et se retrouva face à Hiroki. Malgré la force de l'homme, il fut lui aussi battu à plates coutures. Mais il put voir Soi Fong en action. Elle aussi était forte. Elle lui rappella Yoruichi sur le coup. Une fois de plus, il avait vu la supériorité des Shinigami de haut rang. Et même après le combat et la guérison, les images du combat l'obsedaient encore. Il n'étit pas assez fort, certes, mais il deviendrait Shinigami.

[J'ai pas trop d'idée de la limite, mais je fais au feeling à ce niveau XD. La suite après]


Dernière édition par Karyudo Hiroki le Jeu 12 Fév - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 1:12

Yoruichi: "Alors tu veux devenir shinigami, c'est ça?"

Hiroki: "Affirmatif. Je veux devenir plus puissant, et avoir l'occasion de rencontrer des adversaires plus puissants que les misérables shinigami sans shikai qu'on rencontre la plupart du temps."

Après une longue discussion, Hiroki réussit à convaincre Yoruichi qui le renvoya immédiatement des forces spéciales. Elle lui accorda un délai d'une semaine pour trouver son zanpakutoh, qu'il ait ou non un nom.

La tache fut très ardue. Hiroki n'avait aucune idée sur la manière de trouver son zanpakutoh, mais un évenement imprévu se produisit. Un homme, ayant entendu qu'il souhaitait devenir shinigami, décida de lui venir en aide. Cet homme se nommait Urahara Kisuke et était le troisième siège de la deuxième division. Il disait vouloir l'aider pour vérifier des théories auxquelles il pensait. Mais Hiroki avait visiblement du mal à faire appel à ses pouvoirs de shinigami comme l'esperait Kisuke. Il fallait que le jeune homme redevienne qui il était vraiment et laisse tomber toute ces histoires de conformité. C'est ainsi qu'il put arriver juste à temps devant Yoruichi avec un zanpakutoh dans ses mains. Celui-ci n'avait pas la forme traditionelle d'un katana comme on en voit souvent dans la soul society, mais il ressemblait plutôt à un sabre chinois. A la différence que sa lame était un peu plus épaisse et large. Comme promis, il put intégrer la deuxieme division du gotei 13 en tant que shinigami. Certes, il ne possedait pas tout le savoir qu'un shinigami a à sa sortie de l'académie, comme certains sort, ou les utilisations du zanpakutoh pour aider les âmes, mais il savait plutôt bien se battre avec pour arme, tantôt son corps, tantôt son nouveau sabre. Il savait aussi manier quelques autres types d'armes dont les katana normaux, les lances, et même plusieurs sorts.

Yoruichi: "Mais dis moi. Pourquoi t'as des tatouages sur le visage maintenant? Je suis sûre que tu ne les avais pas avant. Et puis ce n'était pas autorisé dans les forces spéciales."

Hiroki: "Ouais, mais je ne suis plus dans les forces spéciales. Maintenant je suis un shinigami. Et puis, j'avais envie de faire ces tatouages. Ils m'ont d'ailleurs aidé à retrouver qui j'étais. C'est Shiba Kuukaku qui me les a fait...D'aileurs, je lui doit trois faveurs maintenant...pfff"

Yoruichi: "Je vois. Tu t'es foutu dans un sacré pétrin en ayant autant de services à rendre à Kuukaku. je ne sais pas ce qu'elle va te demander, mais sois prêt à tout."

Quelle ne fut pas sa surprise, quand, une fois integré à la division, il retrouva Warai, lui aussi shinigami dans cette division.

Hiroki: "Hey p'tit gars. Qu'est-ce que tu fais là?"

Warai: "Oh Hiroki. Comme tu vois, je suis shinigami dans la deuxième division. Toi aussi je vois. Regarde mon zanpakutoh. Certes, il n'a pas de nom, et je n'arrive pas à faire appel à ses pouvoirs, mais j'en suis très fier. J'y tiens plus qu'à la prunelle de mes yeux. Et ça prouve que je suis shinigami. Shinigami dans la même division que Yoruichi. Elle est vraiment plus belle de près. Et il y a aussi la lieutenant qui est très belle. Soi Fong je crois."

Hiroki: "Hey du calme. Pense à respirer de temps à autres. C'est vrai qu'elle sont plutôt belles, mais surtout, elles sont puissantes. Bon et bien, j'espère qu'on se reverra bientôt. Là je me dépèche, je vais avoir une mission je pense."

Warai: "Marrant. Moi aussi j'ai....hey attends moi."

Et le temps passa, les deux hommes devenant de plus en plus fort et doué. Alors que Hiroki avait réussi à connaître le nom de son zanpakutoh plutôt rapidement, Warai lui, semblait toujours en difficulté. Mais par chance pour lui, le jeune homme se voyait souvent aidé par son ami, qui lui connaissait bien les combats et divers affrontements à l'arme blanche ou pas d'ailleurs. D'ailleurs, notre homme apprenait de plus en plus de choses propres aux shinigami, comme l'utilisation de la forme relachée du zanpakutoh, ou de sorts divers et variés, s'ajoutant aux sorts qu'il connaissait déjà.

Mais un jour vint, où tout bascula. A cette époque, Warai ne connaissait toujours pas le nom de son zanpakutoh et stagnait dans les eaux sales des shinigami de faible puissance, au fond de la division. Hiroki, quand à lui, s'était hissé au sixième siège en un temps record, sans grande difficulté disait-on. D'ailleurs, il était même pressenti pour le troisième siège, qui était à l'époque occupé par un certain Makushitsu Gorobei. Urahara Kisuke, lui, était devenu le capitaine de la douxième division il y a peu.

Et donc les deux hommes furent appellés en mission, mais pas sur la même. mais apparement, d'après certains renseignements, les deux missions venaient du plus haut, c'est à dire la famille royale. Etrange. Hiroki retrouva donc celui qui était censé lui en dire plus sur sa mission, Makushitsu Gorobei.

Hiroki: "He. Alors monsieur le shinigami, comme on se retrouve."

Gorobei: "J'avoue que te savoir à ce niveau me surprend le rebelle. Je n'aurais pas imaginé ça de toi à l'époque. Bien, ta mission sera de te faire passer pour un enemi."

Hiroki: "Hep stop. C'est quoi ce délire? Un enemi? Mes capacités peuvent être mieux utilisé qu'à jouer au méchants de service? Et puis, je vois pas l'interêt. D'ailleurs, c'est vrai cette mission? Elle est pas bidon?"

Gorobei: "Non regarde, c'est une lettre du prince. T'as vu le sceau, alors convaincu?"

Hiroki: "Mouais..."

Gorobei: "Le truc, c'est qu'il faut que tu infiltre le repaire des asticots. Tu vois, la prison haute sécurité dont je m'occupe. Là-bas, tu dois faire évader un prisonier particulier qui devrait nous mener à un groupe d'opposants aux pouvoirs du roi. Ce prisonier s'apelle Otoshiireru."

Hiroki: "Mouais...en gros j'infiltre, je m'occupe des gardes, je fais évader ce type, et je le suis pour savoir où est son repaire, c'est ça? Et je dois me faire passer pour votre enemi pour ne pas attirer les soupçons de ce mec. J'imagine que les gardes ne sont pas au courant, pour éviter qu'une info ne filtre."

Gorobei: "Exactement."

Hiroki se résigna à accomplir cette mission et se vetit des vetements que lui avait amenné Gorobei, qui étaient censé cacher qui il était. Il prit néanmoins son zanpakutoh qu'il cacha dans un sac, lui même caché dans ses vetements, il ne faudrait pas qu'on le reconnaisse grâce au zanpakutoh, et il n'était pas du genre à l'abandonner. Après tout, c'était son meilleur ami. Et il se mit en route pour sa cible.

Arrivé sur place, il n'éprouva pas de difficulté à infiltrer la prison. Dès qu'il rencontrait des gardes, il les éliminait grâce à sa technique de combat efficace et foudroyante. Aucune difficulté à vrai dire. il était un peu scéptique sur la forme de la mission, mais maintenant qu'il était lancé, il n'était plus question de faire marche arrière.

Bien vite, il arriva dans le repaire en lui même et chercha des yeux l'homme à libérer. Ce ne fut pas chose évidente, et il demanda aux autres prisonniers qui tentèrent de l'obliger à les libérer. Mais Hiroki était assez fort pour s'occuper d'eux à mains nues. A force de coups, l'un des prisonier lui indiqua un corps un peu plus loin en le désignant sous le nom d'Otoshiirreru. Hiroki s'approcha du corps qui était dos à lui, recroquevillé au sol. Il toucha le corps pour essayer d'attirer son attention mais le corps s'effondra au sol, sans reflexes, sans vie. D'ailleurs, une mare de sang était clairement visible sous lui. Ainsi il était déjà mort. Mais qu'est-ce que cela signifiait?

Hiroki: "C'est quoi ce merdier...c'est...."

En bougeant le corps, il reconnut le visage de son ami, Warai. il était livide. Hiroki eut beau se précipiter sur lui pour essayer de le rannimer, mais il était déjà mort, et selon la temperature de son corps, depuis un bon moment.

Voix: "Plus un geste le traitre. Nous sommes de la garde royale."

Hiroki était encerclé par des hommes d'une puissance incroyable. Il n'eut d'autre choix que de se rendre, et découvrant son visage. Ils avaient vu juste, à ce moment précis, il ressemblait énormément à un traitre.

Hiroki: "Vous vous trompez. Je suis en mission. Demandez à Makushitsu Gorobei. Je ne suis pas un traitre."

Garde: "Tu as infiltrer le repaire des asticots libérer plusieurs prisonniers retrouvés, par chance, et tu as tuer ce shinigami de ta division. Tu es un traitre."

Malgré son opposition, sa haine, et ses débattements, Hiroki fut arrêté et après un jugement très bref, fut enfermé en prison, une prison sous haute surveillance. Ainsi commencèrent les années de solitude. Mais les années de réflexion aussi. Il portait des chaines l'empechant d'utiliser le moindre reiatsu et tout ses effets personnels avaient été confisqués. Il était en prison.


[Ouais c'est chiant de couper comme ça....mais bon...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 1:14

Les années passèrent et Hiroki, bien que toujours aussi rebelle, s'avèra être un prisonnier calme et ne posant aucun problème majeur. Même mieux, il imposait aux autres prisonnier sa présence et ceux-ci se forcaient à être plus calmes et moins bruyants, ayant toujours dans l'esprit une peur fantôme que le jeune homme jaillisse de sa cage et les égorge, chose tout bonnement impossible. Bien vite, et en l'absence de preuves réellement concrètes sur son assassinat du jeune Warai, Hiroki fut transféré au repère des asticots, où il redevint libre de ses mouvements. Il avait espéré à plusieurs reprises voir Gorobei ou le dirigeant actuel des geôles des forces spéciales, pour avoir une explication, ou en donner, mais jamais il ne vit cet homme.

Un jour, après des années passées dans ce trou, Hiroki vit celui qui était apparement à l'origine de tout cela. Le prince en personne. Hiroki regardait ce jeune prince et sa procession venir vers lui. Il n'esquissa aucun mouvement et les regarda venir vers lui.

Prince: "Je suis le prince. Tu es celui qui en voulait à ma vie."

Hiroki: "Non. Moi j'ai jamais voulu nuire à ta vie."

Garde: "Surveille tes paroles prisonnier. Tu es face au prince. Montre plus de respect."

Prince: "L'on m'a rapporté que tu te montrais calme en cellule. Peut-être es-tu prêt à parler et à nous donner la raison de ta trahison."

Hiroki: "A quoi ça sert, vous ne me croyez jamais."

Un des garde sortit son sabre et le posa sur la gorge de notre prisonnier.

Garde: "Réponds à la question abruti."

Hiroki: "Hey du calme le brutal. J'ai dis la vérité. Je n'ai jamais cherché à vous nuire, vous les hauts de la famille royale. Et puis, comment ça se fait que vous ayez vos armes?"

Prince: "Mais voyons je suis le prince. Tout est autorisé pour ma sécurité."

Hiroki: "Ouais, j'aurais du m'en douter."

Soi Fong: "Il suffit. Cet homme est mon prisonnier, et sauf votre respect, je n'accepterais pas que vous le maltraitiez votre altesse."

Hiroki: "Oh Soi Fong. Ca va depuis le temps. T'as pas trop changé je trouve. Mais c'est d'autant mieux. J'ai pu te reconnaître du coup."

Prince: "Capitaine de la deuxième division. Je comprends que vous avez pu être proche de cet homme par le passé, mais c'est de ma sécurité dont il est question."

Hiroki: "Ah? Tu es devenu capitaine alors? Qu'est-il arrivé à Yoruichi?"

Soi Fong: "Yoruichi-sama a été banni de la soul society, puis est revenue. Il y a eu ces incidents avec les Ryoka...[...]..."

Hiroki: "Ouais en gros vous vous éclatez grave quand je suis pas là, c'est ça? Et qu'est devenu Gorobei?"

Soi Fong: "Il est toujours le troisième siège."

Depuis qu'il avait posé la question sur Gorobei, Hiroki s'était assombri. Soudain, il se leva et regarda Soi Fong gravement. Puis il tourna son regard vers le prince et ses grades qui étaient sur le qui-vive.

Hiroki: "Désolé, mais je vais devoir vous laisser maintenant. Enfin...on va devoir, n'est-ce pas Yuurei?"

Comme en réponse à sa question, sa lame apparut instantannement dans sa main, en forme relachée. Devant la surprise des gardes Hiroki ne put s'empecher de sourire.

Hiroki: "Vous pensiez vraiment que l'on peut me retenir prisonnier? Non, je me reposais, c'est tout."

Il para une ou deux attaques de gardes, et à la suite de coups bien placés, les envoya au sol. Il n'était pas rouillé, un bonne chose. Il regarda Soi Fong qui ne bougeait pas impassible. Apparement, elle avait décidé de le laisser s'enfuir.

Hiroki: "Merci capitaine."

Et Hiroki disparut.


Hiroki: "Alors Gorobei, on ne rend pas visite à ses prisonniers?"

Hiroki se tenait à présent derrière Gorobei, dans le bureau du chef des geôles plus précisement. Il avait un petit sourire au coin des lèvres.

Gorobei: "Hiroki! Tu t'es échappé?"

Hiroki: "But...you're Mr Obvious! (Désolé de ce passage en anglais, mais je trouve que ça sonne bien mieux en anglais, qu'en français). Si tu t'étais un peu mieux renseigné, tu aurais vu que pour m'enfermer, il en faudrait plus que le repère des asticots. Bien, alors, si tu m'expliquais pourquoi tu as fait tout ça? Histoire de me donner une raison quoi."

Gorobei: "De quoi tu parles?"

Hiroki: "Joue pas au malin. Cette nuit là tu m'as piégé. Je n'y avais pas fait gaffe sur le coup, mais tu m'as bel et bien piégé. D'ailleurs, le nom de ce prisonnier, Otoshiireru aurait du me mettre sur la voie tout de suite (cela veut dire piège en japonais.). Le corps inanimé de Warai aurait aussi du me convaincre que c'était de ton ressort. Tu as dit au prince qu'il y avait des menaces d'opposition pour qu'il te signe un truc avec son sceau, te donnant une autorisation d'enquète j'imagine. Je n'ai pas fait assez gaffe en le regardant d'ailleurs. Tu as ensuite fait un faux avis de mission et les gardes royaux était préparés à ma venue, puisque tu le leur avait dit en avance. Mais j'ai pu réfléchir à ça dans la première prison. Ensuite on m'a transféré au repaire des asticots. J'étais plus libre et j'aurais d'ailleurs pu m'échapper, mais je ne savais pas où te trouver une fois dehors. Les gens parlaient peu et je pensais que mon transfert était l'oeuvre d'une bète méconnaissance de mes pouvoirs par un nouveau directeur, alors que ce n'est qu'une erreur grossière de ta part. Et puis, quand le capitaine m'as dit où te trouver, j'ai accouru. Et me voilà. Alors, qu'as-tu à dire? Tu as fait ça car tu ne voulais pas que je puisse accéder à ta place, au troisième siège. Tu t'es totalement fié aux rumeurs qui courraient."

Gorobei: "J'avoue avoir sous-estimé ton être le rebelle. Mais tu vois, c'est ici que tout s'arrête. Tu ne pourras pas me vaincre. A l'époque, cela t'aurait été possible. Mais après ces années de prison, ça ne l'est plus. Le temps a beaucoup passé, et nous sommes devenu meilleurs, nous autres, hors de la prison."

Hiroki: "Hey le neuneu, t'es bouché ou quoi? Je t'ai dit que l'erreur avait été de m'envoyer au repère des asticots. J'ai eu mon zanpakutoh près de moi durant toute mon incarcération là-bas. Et tu sais que le temps est long là-bas Très long. J'ai eu le temps de discuter avec mon cher Yuurei, et je crois qu'on a pu développer un truc qui commence à ressembler à quelque chose. Certes, je t'avoue que ce n'est pas fini, mais, on est proche du but..."

Gorobei: "Ne...ne me dis pas..."

Hiroki: "Eheh...Ban....kai..."

Le corps de Gorobei fut retrouvé sans vie, Hiroki était à ses côtés. Il était assis paisiblement, tendant ses mains pour que l'on y passe les menottes. Son zanpakutoh était tranquillement à ses côtés, en forme scellée.

Un nouveau jugement eut lieu, avec de nouveaux éléments. Soi Fong soupçonnait Gorobei depuis quelques temps et avait placé des caméras dans son bureau. L'intervention d'Hiroki ayant précipité les preuves dans les mains des juges. Hiroki fut libéré non seulement parce qu'il n'avait pas commis le crime à l'origine, mais ne fut pas non plus remis en prison, malgré son attitude envers le prince et sa fuite, car son attitude en prison avait été qualifié d'exemplaire. Apparement, il avait possedé son zanpakutoh durant toute son incarcération, mais jamais ne s'en est servi. Hiroki fut réintegré dans la deuxième division et prit automatiquement la place de troisième siège. Depuis, il obéit aveuglement à Soi Fong mais conteste nombre d'autres autorités. D'ailleurs, il ne respecte absolument pas son lieutenant, Marechiyo Omaeda, qui ne peut rien faire contre le jeune homme, n'étant pas assez puissant. Hiroki, bien que se sachant plus fort, a refusé de prendre la place de Marechiyo Omaeda, jugeant qu'il était bien à sa place; ici depuis longtemps et apprecié de la division, alors qu'Hiroki sortait de prison.

A sa sortie de prison, Hiroki avait demandé à voir la tombe de Warai et s'était receuilli dessus. Suite à cela, il avait demandé l'autorisation de récupérer le sabre de son ami. A présent, Warai vit un peu de son rève de shinigami, enfin, du moins son zanpakutoh qui est attaché à la ceinture d'Hiroki.

FIN


Désolé pour la découpe de l'histoire....j'aime pas faire ça d'ailleurs, je ne sais jamais quelle est la limite, etc....enfin bref...Merci d'avoir lu. Chapeau si vous avez réussi à tou lire d'ailleurs ^^.

Je tiens à signaler à la personne dirigeant Soi Fong que je lui servirais volontier de bras droit.

J'espère que les personnes dirigeant les personnages de Shihôin Yoruichi et Urahara Kisuke ne verront pas de problèmes à ce que nos personnages se connaissent et soient en termes amicaux.

Je tiens aussi à signaler à la personne qui jouera le personnage de Shiba Kuukaku (un jour peut-être) que mon personnage lui doit trois faveurs. Et j'espère que mon personnage pourra être considéré comme un ami de la famille Shiba.

Et voilà, inscription complétée. Je m'excuse du temps que ça a pris, mais j'ai été plutôt occupé aujourd'hui. Sinon, je pense revenir plus tard sur la partie concernant mon zanpakutoh (quand j'aurais toruvé à quoi ressemble le bankai en fait) et je risque de modifier par la même le shikai pour que tout s'accorde. Mais ne vous en faites pas, je signalerais ces changements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai



Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 33
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 1:48

J'ai tout lu. C'est rare que je lise les histoires aussi longues mais j'avoue mettre fait emporter par le récit. L'histoire est très intéressante, et j'ai vraiment adoré !!! (on a envie de dire "la suite" mais elle se fera maintenant, la suite Smile )

Ca va paraître plat de dire ce que je vais dire maintenant suite à un si passionnant récit, mais je te valide (le contraire serait étonnant !). Tu dois avoir encore l'accord d'un second admin, demain fort probablement.

Pour les arrangements entre les persos de ton histoire, je te laisse gérer avec les personnes concernées. Pour ton Bankai, je ne sais pas si les deux autres admins sont contre ou pas, mais ça ne me dérange pas que tu mettes à jour quand tu auras trouvé ton Bankai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 1:51

Oh merci beaucoup. Tes compliments me vont droit au coeur (si si ^^)

Bien, j'attendrais la validation d'un autre admin, et les avis des deux autres pour la modification future tout ça. Je précise que je ne compte pas lui donner le bankai demain si je le trouve demain par exemple. Je laisserais un peu le fil de sa vie s'écouler, et quelques évennements (rp) lui arriver avant de lui donner accès à une telle cohésion avec sa lame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai



Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 33
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:02

J'ai juste une petite interrogation concernant ton avatar : d'où est-il issu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:09

Oh lui. Il s'agit du personnage Musō Gonnosuke qui apparait à quelques reprises dans "Vagabond". Certes, il n'apparait pas énormement (durant l'arc de Sasaki Kojiro pour être précis) mais bon, je l'aime bien moi ce mec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai



Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 33
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:22

Je me disais bien que ça faisait "Seinen" mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus.
Je n'ai pas encore lu Vagabond. Il faudra que je m'y mette, je suis dans ma période "classiques japonais" et "samourai".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:28

Alors effectivement, vagabond est fait pour toi. Certes il n'est pas fini et les sorties de chapitres sont irrégulières, mais c'est plutôt intéressant je trouve.

Par contre, l'histoire du manga dévie assez de la réalité. Mais bon, ça, c'est pas trop grave. On savoure quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai



Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 33
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:37

Je préfère me lancer dans Vagabond que dans Kenshin (l'autre vagabond !) qui est peut être plus enfantin et qui s'étale malheureusement (dans ce qu'on m'a dit. Après, je ne l'ai pas lu) dans des faits étranges et anachroniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:43

Je n'ai pas vraiment lu Kenshin (un ou deux tomes il y a longtemps, tout au plus), mais je te conseille quand même Vagabond.

Au début, j'ai été surpris par le dessin (j'étais pas habitué au seinen) mais j'ai vite accroché à l'histoire et aux dessins. Et puis, dans Vagabond, tu as une vraie base historique avec des personnages qui ont vraiment existé (et d'autres qui ont été inventé, pour les accompagner et les mettre en valeur). Comme par exemple, les plus connus, Musashi Miyamoto et Sasaki Kojiro, qui sont deux samourai assez connus dans l'histoire japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:46

Bienvenue a toii! Je lirais demain l'histoire par contre parce que j'ai les yeux en compote xD

Musahi Myamoto, je connais de nom, un pote en parle toute la journée -_- . C'est même son pseudo sur un jeu online ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mutou Kazuki
Shinigami Exilé
Shinigami Exilé


Masculin
Nombre de messages : 1627
Age : 29
Date d'inscription : 02/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:50

Tout semble bon pour moi cependant j'aimerait que quand tu découvrira ton bankai tu envois un mp a l'un des admi histoire de surveiller et voir si ton bankai n'est pas trop puissant

sur ce je fait confiance a ma co admin et je te donne ma deuxième validation tu peut maintenant commencer le rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpgg.forums-actifs.com
Lilith Yokai



Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 33
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 2:51

J'ai déjà lu la pierre et le sabre, et j'ai commencé la Parfaite Lumière, donc je commence à connaitre Musashi et Kojiro. Du coup, je serais ravie de les revoir dans un manga, tiens !
Le seul truc qui m'embête, c'est que je n'aime pas trop m'engager dans de longues séries (Bleach est une exception) qui ne sont pas terminées (Bleach est encore une exception).
Mais si j'accroche vraiment, il se peut que je m'y mette.
Ma bibliothèque ne l'a pas acheté ce manga, c'est dommage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 3:05

Pour Haiji: Ne t'en fais pas, ça ne presse pas.

Pour Kazuki: Merci de m'avoir accepté.

Pour le bankai, il n'y a aucun problème, je préviendrais. D'ailleurs, je réfléchis beaucoup à quelque chose qui ne soit pas trop puissant, mais qui ressemble quand même à un bankai. Quand j'aurais trouvé, ne vous en faites pas, vous serez averti et pourrez juger de l'équilibre de la chose.

Pour Orihime: Oh, tu as fini la pierre et le sabre? Moi je le commence (enfin, "commence", j'en suis au livre 2) et j'aime beaucoup l'histoire. D'ailleurs, le manga est en principe basé sur le livre, même si j'ai pu remarquer que les deux étaient quand même bien différents.

Et pour ce qui est du manga, je le lis en ligne sur un site anglais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai



Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 33
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 12:32

ah....Ca m'interesse ! Mon niveau en anglais est plutôt bon...
Tu peux me donner le lien du site par MP ?

J'ai mis du temps à finir la Pierre et le Sabre car le roman est épais et que j'ai tellement d'autres lectures qu'à chaque livre je lisais autre chose. Mais je me suis régalée, surtout en lisant les parties consacrées à Musashi et Kojiro. Otsu a le don de me faire sortir de mes gonds.
La parfaite Lumière est moins long que la pierre et le Sabre, par contre. J'en suis qu'au premier livre de cette partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Mer 14 Jan - 21:26

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Jeu 15 Jan - 1:52

Bon, avec l'autorisation d'un admin (Mutou Kazuki pour info) je modifie la partie relative à mon zanpakutoh. Je met ça ici...parce que ca va plus vite XD


Forme scellée:

Scellée, l'arme se présente sous la forme d'un sabre chinois relativement large et épais. En particulier le dos de l'arme, dont Hiroki se sert souvent pour parer des attaques adverses. Le fourreau de l'arme, placé au niveau de la ceinture, horizontalement dans son dos, fait que l'arme est faite pour être tirée par la droite, par la main droite. Mais Hiroki ne place son arme dans cette position uniquement quand il veut être sérieux. La plupart du temps, le fourreau est tourné dans l'autre sens (grâce à un système d'attache plutôt bien fait) et tire l'arme avec la main gauche. Il en résulte que le dos de l'arme se retrouve vers l'avant et ne peut donc pas vraiment couper.
Spoiler:
 


Shikai:

Yuurei

La plupart du temps, il ne prononce pas de phrase pour libérer le shikai parce que lui et son zanpakutoh en sont venus à la conclusion que ça ne servait à rien. Mais il arrive qu'il s'adresse à son zanpakutoh avant de le libérer.

Une fois libérée, la lame change complètement. Le manche grandit de façon à pouvoir être tenu confortablement à deux mains, et s'épaissit également. La garde devient un bon gros rectangle avec une sorte de creux dans un de ses côtés (celui qui se trouve au dos de l'arme). La lame est celle d'un sabre, mais en beaucoup plus gros. La lame est large, épaisse, grande (un peu plus grand que le buste d'Hiroki), mais reste à un seul tranchant. Elle possède également un creu dans son dos. En fait, les deux creux dans la structure de l'arme (lame et garde) servent à y poser une main (une seule par creux) pour appuyer un coup et ainsi avoir plus de force. Il utilise parfois cette forme quand il souhaite une meilleure allonge ou plus de force dans ses coups (la lame est plus lourde, il faut l'avouer)

Mais l'apparence de l'arme n'est pas grand chose. Sa réelle capacité est celle de faire de Hiroki un fantôme. Une fois libérée, la brume semble se lever sur l'aire de combat. Lui et son arme deviennent telle la brume. Hiroki peut passer d'une existence matérielle à une autre gazeuse et dispersée, proposé par la brume. D'ailleurs, c'est ce qui lui a valu le surnom de fantôme, puisqu'il disparaissait tel un fantôme. Parfois, pour s'amuser il ne fait disparaitre qu'une partie de son être comme les jambes, et les gens s'étonnent de voir un buste flotter.

Il peut libérer son arme alors qu'elle est encore dans son fourreau. Le seul trait distinctif sera la garde qui change, la lame restant à l'état de gaz dans le fourreau (puisqu'il n'est pas adapté à la nouvelle lame tout ça)

C'est donc principalement un shikai à utiliser stratégiquement, puisqu'il n'y a pas un gain de puissance incroyable. Juste une lame un peu plus imposante, et cette capacité, qui la place dans la catégorie des armes à magie démoniaque.

Spoiler:
 


Bankai:

Hakatana ou la zone du roi fantôme.

Il arrive qu'Hiroki accompagne la libération du bankai d'une phrase ressemblant à "Les fantômes n'existent que dans l'esprit de ceux qui y croient".

La lame déjà imposante garde à peu près la même taille mais se fait plus menaçante. Trois énormes "dents" (des sortes de gros crochets) se forme sur l'avant de la lame, tandis qu'une quatrième apparait dans le dos de la lame, orientée vers le haut. La garde prends une forme plus menaçante ainsi que le manche. Les creux du shikai disparaissent. La lame très affutée est parfaite pour couper des membres (avec les dents) et toute autre exercice de coupe.

Mais là où réside la particularité du bankai, c'est que d'une part, la brume se lève vraiment, sur une grande zone, réduisant de beaucoup la visibilité. A l'intérieur de ce brouillard, en plus de ne pas voir grand chose, l'atmosphère est très inquiétante, effrayante et sombre (les rayons du soleil passent peu). Il n'est pas rare de voir des petites pierres voler (un peu comme une manifestation de poltergeist) mais il n'est pas difficile pour un homme (ou femme) fort(e) de ne pas être blessé(e) par ces pierres.

D'autre part, dans cette zone, l'apparence d'Hiroki change un peu. Il troque son kimono noir de shinigami avec une tenue, toujours dans les tons noirs, mais plus impressionante, presque noble. Il y a quelques ornements sur cette tenue et l'apparence globale en fait une tenue pour personne hautement placée. Des plumes font leur apparitions autour de son cou. D'après Hiroki, c'est la tenue du roi fantôme.

Dans cette zone, Hiroki acquiert plus de puissance, de vitesse et de force qu'il n'en avait avant. De plus, chose qu'il ne pouvait pas faire auparavant, il peut faire apparaitre n'importe lequel de ses membres à des endroits éloignés (la tête à un endroit et le pied autre part). Il lui arrive parfois d'envoyer un gros chien noir aux yeux rouges dans cette zone, à sa place. Il décrit ce gros chien noir effrayant comme étant le chien des ténèbres, Gwyllgi.

En brisant son zanpakutoh à l'état de bankai, Hiroki fait appel à la technique la plus devastatrice de son arme qui est une terrible explosion qu'il apelle parfois la colère du roi fantôme. Cette explosion devastatrice a pour foyer la zone de brume. Ce qui fait que le souffle atteint aussi les zones alentours. L'explosion peut détruire de nombreux batiments de par sa puissance, les soufflant litteralement. Mais, son zanpakutoh lui "fait la gueule" après cette attaque. Il lui en veut et Hiroki ne peut donc plus utiliser son arme durant quelques jours, le temps qu'ils se réconcilient. Donc, après l'explosion, Hiroki ne peut plus se battre avec Yuurei.

Hiroki a actuellement battu Gorobei avec cette dernière technique. Il ne connait d'ailleurs que cela de son bankai, n'ayant pas encore maitrisé la totalité du bankai. Mais chaque jour le rapproche un peu plus de la maîtrise de son bankai.

Spoiler:
 


Dernière édition par Karyudo Hiroki le Mar 3 Fév - 12:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Jeu 15 Jan - 16:11

Bienvenue et bon en notre compagnie!
Magnifique Fiche!

RokubunTai FukuTaisho, Abarai Renji!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Sam 17 Jan - 12:25

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée de Karyudo Hiroki   Aujourd'hui à 6:03

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée de Karyudo Hiroki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES TV 3D sont arrivées
» [JEU] SHEEPRUN BETA : Faire passer les moutons avant l'arrivée du loup. [Gratuit]
» L'arrivée du Carpathia à New-York
» [résolu][Question] Navigation sur les derniers messages arrivés
» C'est arrivé aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: Bleach RPG Accueil :: Présentation de votre personnage :: Présentation validée :: Soul Society-
Sauter vers: