Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ballade nocturne [Stark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Ballade nocturne [Stark]   Mar 27 Jan - 16:38

Hiroki marchait tranquillement, comme d'habitude d'ailleurs, dans les rues de Karakura cette fois-ci. A vrai dire, il ne connaissait pas du tout la ville et n'était pas le moins du monde habitué à ce gigai. Mais d'après Kisuke, il fallait marcher un peu avec pour s'y faire, comme des chaussures. D'ailleurs, Hiroki se demandait si ce n'était pas avec ça que Kisuke avait comparé ses gigai. En tout cas, il fallait dire une chose, il était ressemblant.

Il ressemblait en tout point à Hiroki au niveau physique, assez grand, musclé, les mêmes cheveux mal coiffés. Il portait un simple jean noir et un T-shirt rouge. Des vêtements tout à fait normaux pour les habitants de la terre, mais qui ne lui étaient plus très familiers. A vrai dire, à la soul society, il passait ses journées vêtu du kimono ou d'un vêtement des forces spéciales. Restait que les tatouages étaient aussi présent sur son gigai et faisaient apparemment une drôle d'impression sur les quelques humains qu'il avait croisé.

Mais mine de rien, il était content de pouvoir se mouvoir librement. D'une part il se faisait à ce gigai, et serait donc plus efficace, et d'autre part, il apprenait à connaitre la ville, pour être encore plus efficace. Et l'efficacité était drôlement importante pour lui. Les nombreuses années de missions dans les forces spéciales le lui ont appris. Un simple changement inattendu, rendant un homme ou un groupe moins efficace, et c'était des dizaines voir des centaines de vies qui se retrouvaient en un instant en danger. Il fallait souvent faire attention de bien maîtriser la situation. Donc, en connaissant et la ville, et son corps artificiel, Hiroki s'adapter à son environnement, au cas où.

En effet, il paraissait que Karakura était une ville à Hollow. Alors quitte à se battre, autant se battre avec ce corps contre de simples hollow. Il ne voulait pas vraiment abandonner le corps inerte dans une ruelle au vu et su de n'importe quel passant. Il hésitait également à avaler ce soul-candy que lui avait remis Kisuke avec un étrange sourire. Il n'avait pas confiance en ces expérimentations plus que bizarres de la part du scientifique, même si c'était le même homme qui l'avait aidé à devenir Shinigami.

C'est alors qu'au détour d'une ruelle, il entendit un ronflement bien distinct. A vrai dire, l'absence de bruits parasites dans cette ruelle favorisait l'amplification du ronflement. Hiroki chercha des yeux d'où cela pouvait bien provenir et vit une main pendre en haut d'un immeuble. Probablement un mec dormait-il là haut. Même si c'était très bizarre de dormir en haut d'un immeuble quand on a une maison. Mais Hiroki ne connaissait pas vraiment les mœurs des humains, alors il décida qu'il irait voir ce dormeur.

Ni une ni deux, il sauta sur le mur à son côté et prit appui afin d'atteindre l'autre mur, non loin. C'était une ruelle plutôt étroite, favorisant cette technique de "grimpe". Et ainsi, il arriva en haut de l'immeuble, sans problèmes. Il avait rapidement assimilé les mouvements du gigai et en était plutôt fier.

Hiroki: "Bon il est où ce dormeur?"

Hiroki se tourna afin de voir le ronfleur. Il vit un homme, tout de blanc vêtu, qui dormait paisiblement apparemment. Hiroki aurait presque sourit à la vue de cet homme insouciant du danger que représentait la ville de Karakura en terme d'hollow, mais il avait remarqué un bout de mâchoire sur le cou de cet homme. Pourtant, il avait apparence humaine et portait un zanpakutoh à sa ceinture. Peut-être était-ce là un arrancar, ces créatures dont on parlait parfois à la douzième division. Cette division n'était pas celle d'Hiroki, mais il y faisait quelques tours, de temps en temps, histoire d'espionner les conversations et être au courant des dernières nouvelles.

Hiroki: [C'est donc ça un arrancar? Un Hollow qui a acquit des pouvoirs de shinigami....Celui-là parait paisible dans son sommeil, alors qu'il n'est pas dans son élément. Il doit connaître cette ville autant que moi, si ce n'est moins. J'imagine qu'il doit avoir le niveau pour se permettre un tel relâchement.]

[HJ: Voilà, ça te va? Si quelque chose te dérange, fais moi signe.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Mer 28 Jan - 10:35

    Las Noches. Que dire de Las Noches ? Apart que c'est véritablement un nid douillet pour Stark, en vérité tout ce qu'il y fait est dormir...Même si en principe son doux sommeil est souvent perturbé par Lillinette, un autre Espada, ou si on a vraiment pas de chance, par Aizen. Alors pourquoi s'être dirigé dans le monde réel ? En réalité, juste pour un peu de paix. En effet Stark dormait paisiblement, seul défaut; Lillinette qui était à nouveau trop surexcitée et qui cherchait par tout les moyens à trouver Stark ( qui cette fois-ci, s'était bien planqué pour dormir tranquillement le malin ! ) dormant dans une simple armoire dans les quartiers de Halibell qui n'était pas présente ( quelle chance ! ) il comptait bien sûr dormir sans avoir rien à faire aujourd'hui. Malheuresement, avoir une fraccion comme Lillinette impliquait d'être perturbé en permanence. Ne trouvant pas son Espada, la jeune fraccion commença à hurler dans les couloirs, comme si c'était un jeu de cache-cache, demandant à tout le monde s'ils n'avaient pas vu Stark, qui plus est, lorsqu'elle commença à s'épuiser et en avoir marre de chercher Stark, elle fit en sorte d'être bien audible et de pleurer bien fort ( ce qui était bien sûr une ruse ! ) et Stark s'y laissa prendre, n'appréciant pas que sa fraccion soit triste - du moins, il croyait - et se fit avoir. Lillinette le traîna jusqu'à leurs quartiers, lui se laissa tirer en étant couché par Lillinette. Durant des heures et des heures il ne pu pas dormir ni flemmarder, et avec de la chance, et surtout l'inattention de sa fraccion, Stark usa de son pouvoir pour se téléporter plus loin, et utiliser un garganta pour aller dans le monde des humains. Bien sûr, ne souhaitant pas faire quoi que ce soit ni y combattre, il contint son reaitsu et alla simplement se poser sur un toit, et y dormir jusqu'à ce qu'il juge que c'est assez... ( ce qui serait probablement jamais ... ) les minutes passèrent, Stark s'endormit tranquillement et paisiblement silencieusement. Quelques instants plus tard, il ressentit instinctivement le reaitsu autre que le minuscule reaitsu des humains, et ce n'était pas un hollow non plus. Cet homme semblait s'approcher d'ici, étrangement. Bien des secondes plus tard, l'homme était là, plus loin de Stark. Il devait bien sûr se douter qu'il n'était autre qu'un Arrancar, et pourtant il n'en fit rien, son reaitsu ne s'était pas amplifié dans l'hostilitée, ce qui marqua un peu Stark. Au final, Stark reprit sa main suspendue dans le vide ( qui pouvait aussi faire penser à un mort... ) et se la mit au-dessus du front, le soleil frappant presque directement sur son visage, il pouvait entre-voir cet homme. Il avait l'apparence d'un humain, et ses mouvements semblaient un poil désordonné, comme s'il ne contrôlait pas parfaitement son corps, immédiatement, Stark l'analysa et quelques instants plus tard il avait sa réponse. Une fois sa réponse eut, ses yeux se perdirent dans le ciel.

    " - Ah non ne me dit pas que tu vas interrompre mon sommeil, Shinigami. Si tu veux te battre, va jouer avec les hollows, c'est si fatiguant...

    En realité, ce n'était pas parce qu'il était faible ou autre, c'était simplement Stark et son infinie sagesse...ou plutôt infinie ennui et flemmardise. Stark savait très bien que cet homme n'était rien d'autre qu'un Shinigami, en tant normal, un Arrancar ne pourrait laisser passer un Shinigami et le laisser en vie, mais lui s'en moquait, non pas parce qu'il était rebel, au contraire il était loyal à Aizen. Mais c'était simplement qu'il n'aimait pas combattre inutilement et évitait les combats le plus possible, en fait, il souhaitait seulement dormir. Probablement qu'il ne combattait que lorsque cela lui prenait ou lorsqu'il était d'humeur... ( donc très rarement ) mais au moins lorsqu'il combattait sérieusement, il savait qu'il ne pouvait juste dormir. Mais s'il pouvait éviter un combat avant qu'il ne commence, c'était mieux pour lui et pour pouvoir dormir encore. Etrangement, le Shinigamine s'en alla pas et ne semblait pas non plus plus hostile qu'auparavant, alors que voulait-il ? C'était un peu ce que cherchait à savoir Stark. Mais au final, il s'en ficha un peu, refermant les yeux et se rendormant lentement, sans faire plus attention que ça au Shinigami qui était toujours présent. De toute façon s'il souhaitait vraiment se battre Stark le sentirait. Mais c'était surtout qu'il préférait retourner dans de doux rêves sans se tracasser de ce qui se passait autour de lui, un peu insousciant le Primera Espada. S'il devait obtenir un prix, se serait probablement de l'homme le plus faignant au monde et c'était probablement vrai...La faignantise était aussi un de ses pouvoirs...trèèèès puissant !
Revenir en haut Aller en bas
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Mer 28 Jan - 13:43

" - Ah non ne me dit pas que tu vas interrompre mon sommeil, Shinigami. Si tu veux te battre, va jouer avec les hollows, c'est si fatiguant..."

Hiroki ouvrit ses yeux un peu plus grand, surpris de voir une réaction de l'arrancar. Durant un bon moment, il avait cru qu'il était mort, devant l'absence totale de réaction quand à sa présence. Le fait de le voir bouger l'avait surpris un peu, mais après réflexion, il ria de lui-même. Comment peut-on imaginer qu'un homme ne soit mort simplement parce qu'il ne bouge pas pendant longtemps? C'était simplement le sommeil. Sommeil, douce imitation de la mort.

Puis, l'homme se rendormit, comme si la présence d'Hiroki n'y avait rien fait. Certes, Hiroki devait contenir son reiatsu dans le monde des humains, comme tout les shinigami qui venaient dans ce monde en étant relativement puissant, mais même avec une force spirituelle faisant penser à un shinigami non ordinaire, Stark ne fit rien. Hiroki sourit. Cet homme n'était apparemment pas commun chez les arrancar. Soit, tout les arrancar avait ce peu de motivation et d'enthousiasme, soit il était un cas à part. Et pour se permettre de laisser autant d'ouverture face à un adversaire potentiel, il devait être sûr de ses capacités. A vrai dire, il devait être sûr de battre Hiroki.

Voilà une pensée qui en aurait énerver plus d'un. Nombre de shinigami, surtout ceux de la onzième, se sentirait vexé suite à une telle réaction ennemie et aurait attaqué sans ménagements. Hiroki lui restait calme et souriait même. L'homme qu'il avait en face de lui ne connaissait rien de lui, mais se permettait de dormir. Il n'était pas très belliqueux, mais puissant tout de même. Ce devait être un des puissants espada. Les arrancar étant issu des hollow, ils ont tendance à se comporter comme tel. Mais plus ils sont complets, plus ils étaient puissants. Mais surtout, et ce n'était que la théorie d'Hiroki à ce sujet, plus ils étaient complet, et plus ils avaient un côté calme et réfléchi. A la différence des hollow qui ne voient que destruction, eux devaient réussir à réfléchir sur leur adversaire, et toute ces choses là.

Hiroki ne connaissait pas non plus la force de l'homme face à lui. Et quelque chose en lui, comme un instinct, lui disait de ne pas essayer de se battre. De toute façon, sa raison lui avait interdit d'engager les hostilités. Il n'avait aucune raison d'attaquer cet homme. Un homme de sa formation savait agir avec précaution, connaissant le niveau de l'adversaire avant de se battre contre lui, ou alors évaluez son niveau si besoin est. Mais Le besoin n'était pas, et Hiroki restait face à cet homme.

Hiroki: [Je vais m'assoir ici, et le regarder. Peut-être pourrais apprendre des trucs sur les arrancar, ou sur celui-là en particulier.]

Hiroki s'assit et commença son observation minutieuse. C'était une des chose qu'il savait bien faire. Il pouvait également observer le reiatsu de l'adversaire sans en déranger le flux ou que l'adversaire ne remarque une quelconque perturbation.

Hiroki: [Comme je le pensais, le reiatsu est contenu, limité. Un peu comme nous shinigami, faisons sur terre. Mais je ne pense pas qu'il fasse cela pour ne pas déranger les humains. Non, je pense plutôt qu'il limite son reiatsu pour ne pas attirer l'attention sur lui. L'attention de shinigami par exemple, ou alors d'autres arrancar. Parce que je doute que ce soit là une affectation donné par Aizen. Le repos ne doit pas faire partie des plans de combats d'Aizen. Donc j'imagine, que des arrancar le cherche pour lui faire faire son travail. Et puis, il ne veut pas non plus attirer l'attention de ce shinigami à la coupe afro que j'ai vu tout à l'heure. Il a l'air d'être le shinigami attitré de cette ville, mais sa puissance spirituelle est plutôt faible. Je me demande pourquoi l'on a mis un tel homme pour s'occuper d'une ville comme Karakura.]

Hiroki se doutait bien que sa présence finirait par donner des doutes à l'homme, qui finirait par se réveiller. Notre homme y était préparé et accueillerait ce réveil par un simple geste de la main, accompagné d'un sourire radieux et d'une simple phrase de salut. Après tout, il ne voulait pas brusquer cet homme au réveil, ni se montrer agressif.

Hiroki: "Yo"

[HJ: Cette dernière phrase, et partie, c'est pour quand ton personnage se réveillera, s'il se réveille à un moment. ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Jeu 29 Jan - 2:43

    ~~~ FLASHBACK ~~~

    Las Noches, quelques années auparavant.

    " - Mon seul but est de servir Aizen-sama, je pourrai mourir pour lui, et toi, Hawtness Stark, alors que tu es l'un des notres, tu ne mets pas cela comme point d'honneur ? Quel est ton réel objectif, c'est de servir Aizen-sama, n'est-ce pas ?

    " - Non. Mon but est de dormir le plus possible, c'est mon point d'honneur. Même si je suis sous les ordres d'Aizen, je ne souhaite pas être une vulgaire marionnette de combat, moi j'aime dormir. C'est tout.

    " - Qu'est-ce que tu racontes ? Tu devrais avoir honte ! Quelqu'un de ton rang...Disposer d'un tel discours c'est honteux.

    " - Tais-toi ! Stark fait ce qu'il veut, tu n'as pas ton mot à dire, minus !

    " - C'est plutôt toi la minus, Lillinette, entre-nous deux, regarde ta petite taille par rapport à la mienne...Et un mot de plus et je vais te..

    " - Bon ça suffit vous deux. Lillinette on y va.

    " - O...oui.

    " - Stark...je ne te comprends pas.

    " - Nul besoin de comprendre, je tire mon pouvoir de ce que je suis, je n'ai pas besoin de faire semblant ou de me voiler derrière un voile d'illusion, je peux être fort, mais je ne peux être stupide, Aizen est mon supérieur, et je le sers comme je l'entends, malgré tout le respect que je lui dois, il sait comment je suis. Il n'y a rien de plus à ajouter.

    " - Stark, attends !

    Le ciel était obscur, comme toujours, depuis ses quartiers, rien n'était différent depuis aujourd'hui. Depuis lors, les choses s'étaient tassées, et on avait apprit à apprécier Stark pour ses compétences, et ce qu'il était. Non pas par sa flemmardise permanente et insaciable, comme le guerrier assoiffé de sang. Stark était le dormeur de l'Espada, et ce, depuis toujours. Le dormeur, et le plus flemmard de tout les Espadas, et même, des Arrancars.

    ~~~ FIN FLASHBACK ~~~

    " - Yo !

    Quelle agréable surprise, de voir à son réveil la même tête de Shinigami que celle d'il y a quelques minutes, même si entre-temps Stark savait qu'il était toujours là, et qu'il s'était permis de l'observer dans son sommeil ( ou semi-sommeil ) ses rêves avait été porté sur son passé, un passé qui était souvent inconnu de tous, sauf de lui et de Lillinette en principe, car les autres n'en parlent jamais, ou ceux qui en connaissait des bouts, sont morts. Les seuls encore en vie étaient quelques-uns de l'Espada et encore, peu en était dans ce cas. Mais après tout quelle importance ? Stark s'en moquait éperduement, car de toute façon ce n'était pas comme si les Espadas balançaient les informations à l'ennemi sur un plateau, car même battus, la plupart mourrait dans le silence, car cela leur était préférable, en principe. Dans un sens, Stark avait de la pitié pour les Privarons, car l'actuelle Espada avait prit la place des anciens Espadas mais bon c'était comme ça et non autrement alors autant vivre avec. Les yeux du Primera Espada se redirigèrent vers le Shinigami, dont il avait laissé les pensées s'égarer sans plus prêter attention à lui, qui était toujours là, devant lui avec un geste de main, stupidement ridicule comme pour se montrer amical. En fait, c'était assez...amusant. Stark éprouva un long sentiment d'ennui et d'envie de se rendormir, mais ce serait impoli, simplement et poliment, il se décala un peu, pour avoir comme effet, de ne plus avoir le soleil dans les yeux, mais de toujours être couché quoi que dans une meilleure position, sans aucun doute.

    " - Y-a-t-il un but à ta présence ici, Shinigami ? Tu dois rechercher forcément quelque chose ou me vouloir quelque chose pour être resté ici durant le temps que je dormais. Enfin, mis à part que tu m'es observé - dont d'ailleurs j'espère que tu as trouvé ce que tu me voulais - que veux-tu ?

    Un peu direct ? Probablement. Mais pour faire court et sans être trop brusque, Stark avait parlé avec un ton complètement...flemmard ! Et d'une voix calme et posée ainsi que sereine telle était sa voix. Mais sans vraiment passer par les détails, il fallait qu'il ferme de moitié les yeux, trouvant un peu lourd de rester les yeux grands ouverts et fixés sur un seul homme pour rien, l'hostilitée, s'était barré de la liste, alors que voulait exactement ce Shinigami à un simple Arrancar ? Enfin, simple, c'était facilement dit.
Revenir en haut Aller en bas
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Jeu 29 Jan - 16:11

" - Y-a-t-il un but à ta présence ici, Shinigami ? Tu dois rechercher forcément quelque chose ou me vouloir quelque chose pour être resté ici durant le temps que je dormais. Enfin, mis à part que tu m'es observé - dont d'ailleurs j'espère que tu as trouvé ce que tu me voulais - que veux-tu ?

Hiroki regarda Stark sans broncher. A vrai dire, peut-être cette question était-elle faite pour l'intimider, pour lui montrer que quoi qu'il fasse, le shinigami serait toujours repéré. A vrai dire, Hiroki avait plus d'un tour dans son sac, et cette situation le faisait rire intérieurement. Il répondu le plus naturellement du monde à l'arrancar, en souriant.

Hiroki: "A vrai dire, j'aurais bien voulu en apprendre un peu plus sur vous, les arrancar. Car c'est ce que tu es, je ne me trompe pas? Ce bout de masque, et ce zanpakutoh. J'aurais bien voulu savoir, par exemple, est-ce que votre zanpakutoh est une entité à part entière ou un simple objet qui contient le gros de vos pouvoirs scellés? Je pencherais plutôt pour la deuxième solution puisque ce zanpakutoh n'accompagne aucun Hollow."

Notre homme était plutôt réfléchi et semblait en savoir déjà pas mal sur les arrancar. Les escapades dans la douzième division s'avéraient utiles la plupart du temps. Hiroki, attendit sa réponse, et posa une autre question dans la foulée, laissant toujours apparaitre ses intentions d'en apprendre plus sur l'ennemi, sans le cacher, en faisant cela de façon pacifique et amicale.

Hiroki: "Aizen, votre nouveau chef, est sympa? Parce que du temps qu'il était à la soul society, je ne l'ai pas connu. Je sais juste que les gens l'aimaient assez. Ils vous laisse faire ce que vous voulez? Oh et puis, vous êtes organisé en division comme chez nous? Peut-être Aizen a-t-il répété le seul schéma qu'il connaissait. Même si j'en doute. L'hougyoku ne devrait pas permettre de faire autant d'arrancar qu'il y a de shinigami. De plus, la puissance moyenne d'un arrancar est supérieur à celle d'un shinigami si je ne me trompe pas."

Hiroki continuait de sourire. Il entendait les plaintes de son zanpakutoh dans son dos, mais cela, seulement lui pouvait l'entendre, puisque c'était son zanpakutoh, et qu'il était intimement lié à son monde intérieur. D'ailleurs, en y repensant bien, Yuurei râlait souvent, mais il était totalement soumis à Hiroki, qui n'avait aucun mal à le faire obéir.

Yuurei: "Mais qu'est-ce que tu fais? Tue le! C'est un méchant! Allez vas-y! Fais appel à moi. Si tu veux, je te laisserais même me briser une nouvelle fois...euh...non en fait. Ne me brise plus sans mon accord. Je retire ce que j'ai dit. Mais tu fais quoi là?"

Quelle honte c'était quand même de posséder un tel zanpakutoh. Ce vieux fou squelettique qui n'arrêtait pas de se plaindre des actes d'Hiroki. Peut-être faudrait-il que Hiroki retourne dans son monde intérieur pour lui faire comprendre que ses plaintes ne servent à rien. Peut-être arrêterait-il....non, c'était sans espoirs. Il savait au fond de lui, que Yuurei serait toujours ce râleur. Probablement un des aspect de sa propre personne. Ne dit-on pas que les zanpakutoh son personnels à leur propriétaires et donc, sont en quelques sortes un certain aspect de leur propre âme. Du moins, ceci était vrai pour les shinigami qui commençait à avoir de la puissance spirituelle par le biais du zanpakutoh, quand les hollow n'avaient rien pour sceller cette puissance. D'où la présence possible du zanpakutoh chez les arrancar.

Il eut une pensée pour le zanpakutoh sans nom qui l'accompagnait également partout où il allait. Depuis quelques temps, il entendait des hurlements, mais des hurlements très faible, comme si quelqu'un hurlait au loin, bloqué dans plusieurs épaisseurs de mur. Peut-être cela était-il à rapporté à la situation de Warai actuellement. Après tout, après avoir été tué à la soul society, son âme devait être réincarné sur terre. Mais ce cas était inédit puisqu'après la mort d'un shinigami, son zanpakutoh disparait avec lui. Le fait que Hiroki ait récupéré le sabre, et ce faisant, le gardant dans le monde des "vivants", était un fait inédit. Mais notre homme cachait ce fait, du mieux possible, à Mayuri qui aurait probablement trouvé des trucs marrants à faire avec ce zanpakutoh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Jeu 29 Jan - 18:09

    Des cheveux noirs, c'est tout ce qu'il y avait à voir, un visage qui semblait âgé de par ses cicatrices, quelques marques apparentes au cou, comme quelqu'un qui porterait un collier léger ou plutôt une cagoule sérrée, ou quelque chose du genre. Ses yeux trompait quelqu'un qui cherchait à se renseigner plus qu'autre chose, encore une fois, il ne semblait pas avoir de réelle hostilitée et pourtant ses yeux trompait qu'il en doutait quelques instants. Le silence avait duré une bonne minute avant que le Shinigami n'ose répondre finalement à Stark, expliquant clairement ce qu'était ses intentions, pour la plupart sous-entendues, mais non cachées. Il était franc et osait montrer ce qu'il voulait dire et ce qu'il souhaitait réellement était probablement d'en apprendre plus sur les arrancars comme il le disait si bien. Il semblait aussi un peu improviser et essayer de cerner tout en essayant d'intimider Stark par les informations qu'il possédait et suspectait par hypothèses, les Zanpakutôs d'Arrancar, y'avait pas à dire, ce type était un petit malin rusé et sournoi. A en croire ses paroles, et ses actes, il semblait presque un membre des agents spéciaux de recherches d'informations, on pourrait croire à un petit espion envoyé ici ! Mais probablement que non en fait. Stark était perspicace, et il allait devoir le prouver une nouvelle fois, face à un tel homme, qui n'était pas stupide, il fallait qu'il ne se laisse pas faire. Stark trouvait ça un peu passe-temps, pour une fois, il y avait quelqu'un qui avait des neurones et de l'intelligence, ça ferait un peu passer le temps et ça ennuierait probablement un peu moins l'Espada, même s'il préférait dormir il fallait bien qu'il passe un peu le temps non ? Prêt à répondre, Stark ouvrit la bouche, mais fut coupé par une nouvelle phrase du Shinigami, celui-ci enchaîna sur Aizen, un autre Arrancar aurait pu se sentir irrité qu'on parle aussi facilement et avec suspicions. Mais peu importait. Tout ce que racontait actuellement cet homme était à la fois censé et réel, mais Stark, le Primera Espada n'allait pas simplement donner toutes les raisons aux Shinigami pour avoir des informations qu'elles soient sous-entendues ou non, il ne pouvait rien divulger. C'était ainsi et pas autrement de toute façon Stark n'avait pas vraiment le choix il fallait agir intelligement et ne pas se rendormir sur ses lorriers même s'il aurait adoré cela...Mais bon il n'avait pas le temps à cet instant pour ça, car il fallait d'abord, qu'il agisse, ou plutôt qu'il réponde. Tout d'abord, il se leva, lentement, mais sûrement s'approchant d'être debout, il releva sa tête, laissant ses cheveux revenir en arrière. Le regard du Primera Espada se fit un peu plus dur sa décision était prise, mais quelle était-elle alors au juste ? Le Shinigami-sama n'allait pas tarder à le savoir.


    " - Tu veux savoir...des informations sur l'ennemi, et tu t'attends qu'un Arrancar te les offres sur un plateau ? Arrête de plaisanter, Shinigami-kun. Nos deux camps sont opposés, et même si cela m'ennuie, un jour nous serons amenés à ce battre. Alors jusque-là, je passerai le temps, comme je le souhaite, jusqu'à ce que je reçoive des ordres d'Aizen-sama. En attendant...Même si j'aurais aimé pouvoir te répondre, je ne le peux. N'insiste pas plus, Shinigami-kun.

    Stark avait prit sa décision, il ne révèlerait rien, c'était ainsi, de toute façon à quoi il s'attendait le Shinigami, qu'un Arrancar dévoile tout simplement ? Il pouvait supposer, ça il en avait le droit mais en savoir plus, c'était bien sûr impossible, s'il venait bien sûr à un jour combattre un Arrancar, ce serait révélé mais dans le cas contraire, jamais il ne saurait et encore moins de la bouche de Stark, car il n'était pas du genre à trahir les siens en révélant des informations qui pouvait être primordiales, même s'il ne révélait pas grand chose, il n'aimait pas ça. Et puis s'il voulait tant savoir, il n'avait qu'à aller demander à Aizen en personne, lui serait à même de lui répondre correctement à toute ses questions non ? Et puis de toute façon comment faire confiance aux gens qui font parti d'autres camps ? Non vraiment il n'y avait aucune raison à ce que l'un ou l'autre se révèlent quoi que ce soit, même si dans ce lieu, Stark en savait probablement plus sur les Shinigami que l'homme en face de lui sur les Arrancars. Mais tout ça, peu importe.


    ° Cet homme est malin, il a tenté de manipuler ses mots et les transformer pour que je ne me méfie pas, il est très fort avec les mots, peut-être autant qu'avec son Zanpakutô, dommage que je sois juste meilleur...enfin pour lui...mais tout cela commence à m'ennuyer, je me demande seulement si je vais pouvoir dormir d'ici les moments qui vont suivre, ce type est vraiment des plus ennuyants...Ahh..doux rêve... °

    Le ciel commençait à s'obscurcir doucement, alors qu'il y a quelques minutes le soleil était assez haut, la nuit commençait tout doucement à tomber, cela faisait déjà quelques heures que Stark était dans le monde réel des humains, et à Karakura. C'était assez étrange dans un sens puisqu'en temps normal lorsqu'il aurait dû se situer ici sous l'autorisation d'Aizen, se serait probablement pour avoir l'Ouken. Mais cela, ce simple Shinigami ne devait probablement même pas le savoir et c'était probablement mieux pour lui après tout, parfois l'ignorance était mère de sûretée. Être une puissance de la nature, ce n'était pas toujours de la tarte, en fait, c'était plutôt du lit avec un bon oreiller...enfin bref, tout ça, c'était Stark. Mais alors quel était son pouvoir si spécial du spécial-fénéant ? Peut-être qu'il ne tarderait pas à le découvrir...ce Shinigami.

Revenir en haut Aller en bas
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Ven 30 Jan - 1:29

" - Tu veux savoir...des informations sur l'ennemi, et tu t'attends qu'un Arrancar te les offres sur un plateau ? Arrête de plaisanter, Shinigami-kun. Nos deux camps sont opposés, et même si cela m'ennuie, un jour nous serons amenés à ce battre. Alors jusque-là, je passerai le temps, comme je le souhaite, jusqu'à ce que je reçoive des ordres d'Aizen-sama. En attendant...Même si j'aurais aimé pouvoir te répondre, je ne le peux. N'insiste pas plus, Shinigami-kun."

Hiroki écouta la réponse avec attention et soupira tout en gardant son sourire. Cet homme, malgré son détachement affiché, n'était pas prêt de parler à Hiroki. Peut-être le shinigami lui déplaisait, ou alors jugeait-il ces informations importantes, capable de le faire tomber lui et son camp. En un sens, il n'avait pas tout à faire tort. N'importe quelle information, mise entre les bonnes mains, pouvait faire des ravages. Après, il restait justement à trouver ces bonnes mains. Beaucoup pensaient absurdement que seuls les scientifiques pouvaient utiliser des informations de ce genre. Alors que même un enfant, ayant bien sûr quelques dispositions, qu'elles soient intellectuelles, historiques, ou toute autre, aurait pu se montrer dangereux avec une information en main. Mais ce genre de cas s'avéraient quand même rare.

Hiroki: [Il ne veut rien me révéler. Il a dit qu'il aurait aimé me répondre mais ne le peut. Soit il est forcé au silence par une force plus forte que lui, comme un ordre venant d'un supérieur, soit il est forcé par le besoin de préserver son camp. C'est ennuyant, mais l'on dirait que je vais devoir tirer ces informations en me battant contre un arrancar. Mais pas celui-là alors. Je verrais avec un moins calme. J'en trouverais probablement un avec le sang chaud. Une fois trouvé, ça ne sera pas dur de soutirer quelques informations qui lui paraitront sans importances.]

L'arrancar en face de lui était debout, toujours face à lui. Alors quoi? Il voulait partir? Il voulait se réveiller? Rester peut-être, finalement. Hiroki qui était toujours aussi au sol, en tailleur le regarda sans pour autant bouger. Il n'avait pas perdu ce regard sympathique et restait pacifique. Il ne souhaitait pas se battre. Pas aujourd'hui, pas avec ce nouveau gigai sur les bras (surtout qu'il voulait éviter de recourir au drôle de bonbon qui avait l'air de réjouir Urahara), et surtout pas avec ce mec qui semblait si sûr de lui. Soit il était arrogant, soit il était fort. Mais ce n'était pas le lieu ni le moment pour discerner quelle était l'adjectif le mieux adapté. Le puissant arrancar, ou l'arrogant arrancar?

Hiroki: "Beh. Si tu ne veux pas me répondre, libre à toi, mais la conversation va rapidement s'essouffler si tu fais ça, tu sais? Dis moi, ce masque là, enfin, ce bout de masque, il n'est pas trop gênant? Parce que ce n'est pas vraiment un élément naturel du corps humain. Mais j'imagine que vous autres Hollow, vous y êtes habitués. Mais pourquoi vous gardez ce bout de masque? Vous pourriez vous faire passer pour des shinigami sans ça, non? Ce n'est pas plus simple de le retirer?"

Cette question paraissait vraiment stupide, et d'ailleurs, elle l'était peut-être. Hiroki était comme un enfant, curieux des choses qu'il ne connaissait pas, soucieux d'agrandir un peu sa connaissance du monde.

Alors, il commença à regarder autour de lui, comme cherchant quelque chose de particulier. Il se retourna vers Stark et demanda naturellement, comme si la réponse n'eut aucune importance, comme si c'eût juste été pour ne pas laisser la conversation s'essouffler.

Hiroki: "Mais t'es tout seul sur terre? Tes amis ne sont pas venus avec toi? D'ailleurs comment es-tu venu? Vous n'êtes pas dans la même dimension que nous, vous devez avoir un moyen différent de venir j'imagine. Tu peux ouvrir toi même tes passages, ou tu dois demander à Aizen? Je sais que nous, on doit attendre qu'on nous ouvre, et parfois, on reste assez longtemps à attendre que ces idiots nous ouvre. Ils ne savent pas respecter d'horaires, c'est énervant d'ailleurs."

Hiroki eut d'ailleurs un petit rire silencieux suite à cette dernière phrase, comme s'il repensait à un événement de son passé. La conversation était plutôt gentille, ne cherchant pas à insulter l'autre camp ou à le rabaisser. Une conversation qu'aurait pu avoir n'importe quelles personnes normales. Or, ce n'étaient pas vraiment des personnes normales. Il étaient ennemis. La guerre entre leur camp pouvait faire rage d'un instant à l'autre. Pourtant, sur ce toit, aucune trace d'agressivité. Aucune haine, aucune rancœur, rien. Juste une conversation innocente. Du moins, en apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Sam 31 Jan - 1:18

    Jusque là tout avait été normal et tout c'était bien passé, enfin normal c'était le terme général à employer dans quelque chose de ce genre, en fait rien de bien précis. S'il y avait réellement quelque chose à dire sur ces péripéties ce serait probablement "espionnage-discret-sans-hostilitées" ou quelque chose de ce genre, chacun apprennait un peu plus sur l'autre, en cherchant et en grattant les informations du mieux qu'on pouvait et pour piéger un peu l'autre en premier, l'un pouvait donner des informations volontairement tout en supposant que l'autre les savaient déjà, mais c'était un terrain risqué ! En tout cas, le Primera Espada ne comptait pas jouer ce jeu trop longtemps car cela allait l'ennuyer, et le fatiguer, d'ailleurs en parlant de fatigue Stark commençait déjà à sentir ses jambes s'allourdir à la pensée du sommeil et c'était probablement mauvais pour lui, car sa flemmardise était probablement son plus grand défaut, ou son atout tout dépendait d'où on se plaçait et comment on le voyait surtout. Sous certains angles, c'était un avantage, sous d'autres, c'était un désavantage. Car en effets souvent ses supérieurs l'avaient râlé à propos de sa permanente flemmardise et comme il souhaite toujours éviter les combats par ennui, il se fait souvent réprimender par ses Maîtres. Mais comme on dit il faut de tout pour faire un monde alors pourquoi pas un monde de Stark ? Hum...impossible; ce serait un monde trop heureux. Malheuresement toutes bonnes choses avaient une fin et ce rêve était irréalisable, même si en réalitée ce n'était pas un rêve ni même une demande puisqu'en fait Stark préférait être le seul modèle unique de ce genre ( non pas qu'il préfère flemmarder seul, mais juste qu'il n'a pas vraiment grand chose à faire du reste, alors si tout le monde est ainsi... ) mais bon, de toute façon ça n'avait pas de réelle importance en ce moment tout cela, et puis bref, ce qui ce passait en ce moment, fit totalement sortir Stark de ses pensées ou du moins de ses envies de dormir, avec le Shinigami reprenant la parole, ses cheveux ébouriffés et mal-coiffés partant en l'air un peu partout lorsqu'il bougeait les lèvres en même temps, ce qui rendait la scène un peu comique...Mais trêve de plaisanterie, il parlait c'était l'important, il semblait porter une certaine importance à ce que la discussion ne cesse pas, comme s'il cherchait déséspérement à avoir une discussion avec Stark, ce qui semblait totalement dénué de sens. Il enchaîna sur des questions toutes plus stupides les unes que les autres, passant par le morceau de masque à la présence de Stark sur terre et s'il était seul...Il n'y avait vraiment pas de quoi répondre, en fait il n'y avait rien à répondre à tout ce qu'il demandait car tout était plus inintéressant l'un que l'autre, tout ce que Stark trouvait à dire sur le coup, c'était un simple soupir, long et distinctif de quelqu'un qui trouvait l'autre 'exaspérant' ou 'déséspéré'. Ou du moins c'est ce qu'on pouvait penser, la réalitée était autre car Stark s'ennuyait simplement, et ça c'était un état normal après à peine cinq minutes d'état debout Stark ressentait une fatigue - bien sûre virtuelle - énooorme... Le pouvoir du flemmard commençait à le quitter, alors vite, on se recouche ! Et c'est ce qu'il fit sans attendre, sans rien dire silencieusement il se mit sur le sol, regardant à nouveau le ciel, plus obscur qu'auparavant, peu à peu, la nuit commençait à tomber comme si le jour avait fuit Stark depuis son arrivée, en détalant lentement petit à petit.

    ° Et si je l'ignorais simplement, j'aurai peut-être la paix et la possiblitée de dormir ? Car là je commence à avoir vraiment envie...de somnoler un peu. Pfiou pour une fois que je n'ai pas Lillinette ou les autres du Hueco sur mon dos...J'ai un peu le droit à un peu de plaisir moi aussi hein...Et puis, je reviendrai un peu plus tard. Pour lui, il faudra qu'il trouve les réponses avec quelqu'un d'autres, je n'aime pas particulièrement avoir des questions ennuyeuses...d'ailleurs tout est si ennuyeux...seul dormir ça me botte !...Dormir... °

    Dans le ciel, haut, quelque chose de lumineux était apparu, plein, rond et comme un peu abimé. C'était joli à voir et c'était la lune, le ciel était étoilé et de couleur bleu-marine presque noir. Tout à fait différent du Hueco Mundo, c'était la première fois que Stark avait le droit de voir ça, en fait, probablement la première fois dans sa vie d'Arrancar, car autrement - soit il n'y avait jamais fait attention, soit il n'avait jamais été longtemps dans le monde des humains. Durant une fraction de seconde, il avait une légère envie de découvrir le reste du monde et ses merveilles. Mais la fraction de seconde après lui rappella son ennui permanent et sa flemmardise; il n'avait pas le temps à ça il préférait déjà largement dormir plutôt que s'occuper de telles choses futiles et il se doutait largement que même s'il le faisait réellement, à un moment ou un autre, à n'importe quelle minute qu'il vivrait en dehors du Hueco Mundo, il risquait de se faire choper et rappatrié de force dans le Hueco par Aizen ou ses sbires, même s'il avait la force d'éliminer quasiment tous, l'ennui du combat était aussi de mise, donc il serait forcément forcé à un moment ou à un autre, de rentrer. Alors cette idée se vit rapidement supprimée et de toute façon elle n'avait jamais réellement plue à l'Espada alors...De toute façon pour l'instant ce n'était pas vraiment son objectif principal, l'objectif principal et son idée - et c'était aussi pourquoi il était ici. C'était d'avoir un peu de repos et de pouvoir flemmarder tranquillement sans que personne ne le gêne ni le dérange...Quoi que c'était un peu dur mais bon on fait avec ce qu'on a comme on dit !
Revenir en haut Aller en bas
Karyudo Hiroki
Shinigami de la 2ème division
Shinigami de la 2ème division


Nombre de messages : 369
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   Dim 1 Fév - 19:39

Hiroki restait encore sans réponses, ne bougeant pas, regardant l'arrancar face à lui. D'ailleurs ce dernier s'était recouché et regardait ce qui s'avéra être la lune. Hiroki y jeta un œil lui aussi et un sourire apparut sur son visage. Ils ne devaient pas voir grand chose de la terre au Hueco Mondo. Bon, la soul society n'était pas forcément meilleur, mais notre homme ne se laissa pas subjuguer par la beauté de telle ou telle chose. Il savait maîtriser son corps et ses réactions. S'il estimait qu'un instant de relâchement pouvait lui être fatal, il pouvait endurer bien des choses.

Hiroki: "Well...tu ne parleras pas, je me trompe? Même répondre à des questions stupides pour nourrir la conversation. Tu préfère dormir ici. Bien, je pense que rester ici ne me servirait à rien, et je risque de m'ennuyer moi aussi."

Hiroki se redressa et fit craquer ses articulations. C'était amusant, car Kisuke semblait avoir inclut cette particularité humaine dans ses gigai. Comme quoi, le scientifique devait pousser ses réalisations jusqu'à fignoler les moindres petits détails. Le gigai était probablement aussi proche d'un corps normal pour que les shinigami les utilisant puissent se sentir bien à l'intérieur, voire même oublier qu'ils sont dans un corps qui n'est pas le leur. Enfin, qui ne leur a pas été donné à la naissance.

Hiroki: "Monsieur l'arrancar, quand je m'ennuie, je cherche à faire disparaitre cet ennui, et non pas à y succomber. Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit, puisque je pense que vous ne ferez rien d'autre que dormir. Et si je peux vous donner un conseil, essayez de perdre cette habitude. C'est amusant, je donne des conseils aux ennemis maintenant."

Puis Hiroki se dirigea vers le bord de l'immeuble, prêt à descendre par ici. Certes, à la soul society, ce genre de choses ne lui aurait poser aucuns problèmes. Mais ce n'était pas vraiment une chose que les humains faisaient souvent. Hiroki chercha des yeux et aperçut une sorte de porte donnant accès à une salle sur le toit. Probablement le moyen de descendre. Puisqu'il était dans le monde humain, visible par les humains, il fallait faire comme eux.

Il se retrouva devant une porte qui semblait pouvoir coulisser et des boutons. Après avoir appuyé sur la flèche qui était orienté vers le bas, il entendit comme un son de traction venant de l'intérieur de la petite salle. Comme si cette salle était plus grande qu'il ne l'avait imaginé et qu'une chose, venant de tout en bas, montait jusqu'à lui par le biais d'une de ces machines humaines. Hiroki attendit, essaya quelques fois d'ouvrir la porte coulissante et se tourna vers Stark, qui devait être assez amusé de la situation, même s'il ne devait pas en savoir plus qu'Hiroki sur ce que les humains appellent ascenseur.

C'est alors que la porte s'ouvrit, accompagnée d'un sonnette. Hiroki découvrit un petit habitacle avec une vitre sur l'un des murs, des portes dans deux côtés opposés (dont l'une d'elle était présentement ouverte) et des boutons sur le dernier mur. Il pénétra dans la chose avec un peu d'appréhension et appuya instinctivement sur le chiffre le plus petit figurant sur les boutons, à savoir le 0. La porte se referma et l'habitacle se mit en mouvement. Après quelque minutes étranges de découverte de la technologie humaine, Hiroki arriva au rez de chaussé et la porte s'ouvrit, avec toujours la même sonnette. Il sortit de l'habitacle en souriant et sortit du bâtiment. Voilà qui consolidait sa connaissance du monde humain.

Il marcha un moment dans les diverses ruelles et s'arrêta. Ses yeux perdirent leur innocente curiosité et son sourire se fit plus inquiétant. Il porta la main à son oreille et commença à parler. L'on aurait pu croire qu'il parlait seul, or, il parlait à l'aide d'un micro et d'une oreillette à des gens qui se trouvaient actuellement, très éloignés de lui.

Hiroki: "Alors capitaine, vous avez tout?"

Soi Fong: "Oui. Nous avons pu analys..."

Mayuri: "Ainsi nous sommes des idiots qui ne savons pas respecter d'horaires?"

Hiroki: "Désolé capitaine, mais je voulais faire cette petit blague. Cela peut apparaitre puéril, mais ça m'a amusé. Peut-être suis-je moi même puéril."

Mayuri: "Que vous êtes ennuyant. Bref, passons les caractéristiques de votre vie inintéressante..."

Hiroki: "Comment ça inintéressante? Moi elle m'intéresse pas mal ma vie!"

Soi Fong: "Du calme!"

Mayuri: "Je disais, grâce à cet appareil, j'ai pu analyser son reiatsu et cela va m'aider à en savoir plus sur les arrancar."

Hiroki: "Ouais ok. Pour une fois que c'est moi qui donne des informations à la douzième, ça change."

Mayuri: "Et arrêtez de venir dans ma div..."

Hiroki: "Fin de la communication."

Hiroki coupa court à la communication et après avoir soupirer, sourit et reprit sa route. C'est vrai que la situation était plutôt amusante. Alors qu'habituellement, la douzième division lui sert d'informateur, contre sa volonté, voilà qu'il jouait ce rôle pour la division du scientifique fou.

Puis il reprit sa route, tranquillement. Il lui fallait toujours connaître cette ville. Certes, il était tombé sur un arrancar par hasard, mais c'était plutôt un bon hasard. Et le gadget prêté par Mayuri s'était avéré plutôt utile.

[HJ: est-ce que cela convient? Je vais envoyer un mp à Mayuri pour savoir s'il est d'accord avec ce que je fais dire à son personnage.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ballade nocturne [Stark]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ballade nocturne [Stark]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballade nocturne.
» Ballade nocturne ...
» ballade de nuit à montmartre
» Balade nocturne au Cap d'Agde
» Rêverie nocturne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: ARCHIVE RPG AVANT SAISON 1-
Sauter vers: