Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Entrainement et perfectionnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Entrainement et perfectionnement   Ven 19 Déc - 15:09

Kojiro était habillé de sa tenue de l'Académie des Shinigamis, qu'il avait conservé avec attachement. Pantalon bleu aux jambes larges, haut blanc avec des rayures bleues sur les manches. Il se sentait si bien dans cette tenue qu'il la revêtait souvent lors de ses entrainements. Et pas uniquement pour le confort : il craignait en effet qu'on le suive pour l'observer juste parce qu'il portait le manteau des Capitaines. Là, au moins, il passait inaperçu. C'était avec un grand plaisir qu'il avait traversé le Sereitei sans que personne ne l'appelle Taicho, ou ne lui jette un regard envieux ou curieux. La liberté. Ca allait lui manquer à l'avenir, alors autant en profiter maintenant.
Il était allé dans un espace libre en pleine nature pour pouvoir parfaire son Bankai. Bien qu'il soit capitaine, il n'était pas encore satisfait de ce que donnait la deuxième libération de son sabre. Il n'était certainement pas le niveau de ses pairs. Le malaise qu'il avait ressenti lorsque Kenpachi l'avait provoqué, alors qu'il venait juste d'être investi de ses nouvelles fonctions, lui avait fait remarquer qu'il souffrait pour le moment d'un contexte d'infériorité. Alors il était temps de se renforcer, tant que la Soul Society n'était pas sens dessus-dessous.
Il était allé dans un espace vert normalement désert (du moins il l'espérait fortement) à cette heure de la journée. Il respira un bon coup, afin de se mettre en bonne condition pour la suite. Malgré le fait qu'il soit issu de famille noble, il aspirait, tout comme ses parents, à ce contact avec la nature. Il se sentait nettement mieux ici, sans quatre murs pour vous oppresser.
Il sortit son Zanpakuto de son étui et le tendit devant lui. Il effectua quelques mouvements de Kendo pour réveiller son corps. Ensuite, il planta le sabre dans le sol et enchaina quelques sauts et flips arrières. Le voila échauffé. Il récupéra son Katana et le tendit au dessus de sa tête. Puis il le fit tourner tout en disant : "Sasu, Hebikuroi !". Au fur et à mesure des mouvements circulaires, la lame droite et froide du sabre se transforma en un long fouet de couleur noire. Très souple, très dur aussi. A l'image de l'ambivalence de son Propriétaire. Kojiro regarda son Shikai avec émotion. Il se mit à parler à voix haute sans faire attention.

- Salut HebiKuroi...Merci ....Grâce à toi, je suis Capitaine, maintenant. Et j'ai retrouvé mon rang. Je vais te faire sortir quelques minutes. Tu es prêt ?

Il se mit à sourire. Il mit le manche de son fouet à l'horizontale, le fit claquer pour que l'autre extrémité de la lanière lui arrive en main. Il entoura la lanière de sa main et la remonta jusqu'au manche. Au fur et à mesure que sa main approchait du manche, la lanière disparaissait. Bientôt il avait le manche solitaire dans la main droite, sa main gauche refermée.

- Bankai. - Hebikuroi no michi.

Il relâcha sa main, d'un mouvement identique à celui d'un agriculteur semant à la volée. Des graines s'échappèrent de son poing et se plantèrent dans le sol. Aussitôt, une série de plantes de type lianes se mit à pousser de partout. Immobiles pour le moment. Kojiro continuait d'afficher son sourire, et cherchait quelque chose entre les lianes.
Il avait beau chercher, il ne trouvait pas. alors comme ça, "il" voulait jouer à cache-cache ?

- Arrête, Hebikuroi, ce n'est pas drôle !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Ven 19 Déc - 21:57

[Désolé pour l'attente ^^']

Uriko observait les lieux du haut d'un toit, elle restait assise là à ne rien faire, oui mais en même temps que pouvait-elle faire d'autre ? Elle était vêtue d'un kimono blanc, à peu près équivalent à celui qu'elle doit porter mais qui est, à l'inverse, noir. Contrairement aux shinigamis qui allaient et venaient comme des fourmis, elle était vêtue de blanc .. bon, qu'on ne la réprimande pas car dans tous les cas elle n'écouterait qu'une seule personne. Elle n'est pas "rebelle", juste un peu désobéissante quand ça lui chante. Alors qu'elle contemplait les bâtiments du haut de son perché, un homme vêtu de l'uniforme de l'académie passa devant celui sur lequel elle se trouvait. Elle n'était pas encore sûr, mais ces longs cheveux et cette carrure lui faisait penser à quelqu'un. Elle se leva, prit son Zanpakuto qu'elle ressera à sa ceinture, et glissa sur les tuiles jusqu'au rebord où elle resta silencieusement. Son capitaine tourna au coin de rue car oui, elle l'avait finalement reconnu. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres dès lors, elle se demandait ce qu'il irait faire en ce temps radieux, la tenue qu'il portait ne l'intriguait guère...elle-même ne portait pas cette 'robe' noire qu'ils portent tous sans cesse. Elle fit donc un saut avant pour attérir sur le toit du bâtiment suivant, d'ici elle voyait le parcours de son capitaine et pouvait ainsi le suivre sans le perdre de vue. Elle n'était pas vraiment pressé et donc elle se trouvait derrière, la séparant de son Taicho d'une certaines distance. Non pas qu'elle se voulait discrète, mais elle ne voulait pas se faire remarqué non plus. Après tout peut-être qu'elle le dérangerait, elle avait juste envie de l'observer car elle se doutait bien qu'il partait s'entraîner. A moins qu'il ne désirait aller se balader et passer inaperçut avec cette uniforme ? Peu lui importait, maintenant qu'elle l'avait suivit autant continuer. Ils arrivèrent dans un espace naturel, bel endroit et pratique pour un entraînement. La jeune fille était restée à plusieurs mètres, elle voyait son Taicho de côté, en espérant qu'il ne la verrait pas ... lui voulait sans doute être seul et au calme. Elle s'assit donc au sol, et bien qu'elle ne voulait pas se faire 'repérer', il s'apercevrait très vite de sa présence, mais passons. Elle croisa autant les jambes que les bras en observant attentivement les gestes de l'homme dont le Zanpakuto se changeait en un long fouet noir, décidément le sien n'avait rien d'original comparé à celui de son Taicho, ou même d'Abarai-dono.. Le shinigami se mit alors à bavarder seul, elle ne l'entendait pas mais ses lèvres bougeaient comme s'il converser avec quelqu'un. Elle n'en pensait rien et fut 'heureuse' de voir ce qui eut lieu ensuite. Elle assistait à l'entraînement d'un homme qu'elle disait "admirer" depuis qu'il est son capitaine. Cela dit, les lianes qui poussaient un peu partout lui cachèrent la vue. Sacrilège! Elle ne pouvait plus rien voir, mais elle entendait clairement qu'il s'adressait à ce qu'il appelait « HebiKuroi », serait-ce le nom de son Zanpakuto ? Peu importe. Elle se releva et épousseta ses vêtements en se faisant à l'idée qu'elle avait sans doute d'autres choses à faire, et que s'il la voyait traîner autour de lui il ne serait pas très content. Elle soupira profondément lorsqu'elle entendit des bruits de..déplacement qui provenaient des plantes. Comme si quelqu'un ou quelque chose s'y faufilait, elle s'approcha de seulement quelques pas car elle était déjà assez proche comme ça. Le bruit se rapprochait et se faisait plus distinct à chaque seconde, ça avait plutôt l'air de traîner sur le sol..non? Comme par exemple, un serpent ? Que faisait-elle encore là dans ce cas ? u_u Elle aimait tant le danger que ça ? Quelle curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Dim 21 Déc - 0:12

La recherche d'HebiKuroi s'attardait. Il avait fallu qu'aujourd'hui, son serpent se mette à jouer les filles de l'air. Mais bien vite, il comprit pourquoi. Hebikuroi avait détecté, lui aussi, un Reiatsu proche. Probablement un spectateur de son entrainement. Le serpent noir était très curieux, comme son maître, et était déconcentré par cette présence. Pour retrouver son Zanpakuto sous sa forme normale, Kojiro devait d'abord trouver la personne qui l'observait. Il se concentra quelques courtes secondes...

Elle était sur le toit d'un bâtiment et observait en silence, seule. Venant juste d'être nommé Capitaine, Il ne connaissait pas, a priori, son nom. Par contre, son visage lui revint vite en mémoire. Elle s'était montrée très digne lors de la présentation du nouveau Capitaine. Elle avait un visage serein affichant une force tranquille. Etait-elle si sage et déterminée qu'il y paraissait ? Au fur et à mesure qu'il réfléchissait, il fit le rapport entre son apparence et la photo qui se trouvait en face du nom du Troisième Siège de la Troisième Division. Uriko Nomura, s'il ne se trompait pas. En bref, elle était douée, et cela se sentait, à la manière dont elle avait contrôlé son Reiatsu afin de ne pas importuner son capitaine. Du coup, Kojiro voulut absolument la rencontrer, afin de mieux connaître ses subordonnés, dans un autre contexte que celui du travail, parfois lourd et pénible.
Autant Kojiro était à l'aise en société de manière générale (même s'il préférait le plus souvent les ambiances festives aux réunions guindées), autant il avait énormément de mal avec les femmes. Une grande timidité. Mais il devait passer au dessus de ça, étant donné qu'il était son supérieur. De toute façon, le premier à la voir, ce ne serait pas lui...

Car bientôt, un serpent noir se faufilla jusqu'au bâtiment qui servait d'observatoire à la jeune Shinigami. Il se déplaça jusqu'à elle, à la manière d'un serpent, en silence et avec discrétion, et se fit presque "invisible", par son déplacement si particulier, au point même qu'elle ne put le voir que lorsque le serpent posa sa tête sur un de ses genoux, un peu comme un chien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Dim 21 Déc - 16:40

Uriko regardait fixement ces lianes où quelque chose semblait se rapprocher, elle se risqua à écarter l'une d'elle quand elle vit une tête de serpent posée sur son genou. Elle n'eut réagit qu'au bout de cinq secondes, au moins, et s'eut reculé en poussant un petit cri de surprise. Par réflexe, la jeune fille avait saisit son Zanpakuto qu'elle dirigeait vers le serpent, il n'avait pas l'air offensif mais sait-on jamais. Elle fronçait un sourcil, se rendant compte que son Capitaine l'avait sans doute remarqué, ou peu importe mais, ce serpent lui appartenait sûrement. Pas comme un animal de compagnie .. mais il lui semblait avoir entendu le mot 'Bankai' dans l'une des incantations du Capitaine. Dans tous les cas elle pouvait ranger son katana, le serpent noir ne semblait pas l'attaquer, après tout il n'avait rien contre elle que je sache ? Mais si quand elle aura rangainé son arme il se jettait sur elle ? Bouhou, les serpents ça mord .. et ça peut contenir du venin selon la race. Uriko recula de quelques pas en gardant son zanpakuto, tant que le propriétaire de ce serpent ne se montrait pas, elle resterait sur ses gardes.

« Saionji-san ?! »

Se risquait-elle à s'écrier pour confirmer son doute, sur le coup elle n'avait pas fait attention à la forme de politesse qu'elle aurait dû faire preuve avec son capitaine. Elle se figea, passant un doigts sur sa lèvre inférieur en espérant qu'il n'ait finalement pas entendu. Elle ne l'avait vu qu'une fois ou deux depuis qu'il avait été nommé 'capitaine de la 3ème division', elle n'avait encore jamais travaillé avec lui, comment réagissait-il avec ses subordonnés ? Bien, espérait-elle. Elle abaissait son katana pour finalement le remettre dans son étui, celui-ci accroché à la ceinture de son kimono blanc, en plus de ça elle n'était pas dans les règles. Mais elle ne pouvait plus filer à l'Anglaise maintenant, elle attendait patiemment une réaction, quelque chose ou bien quelqu'un.

¤ Il avait l'air de bon poil jusqu'à maintenant. Si seulement je pouvais l'apercevoir, ne serait-ce qu'un minimum, je saurais si je dois m'éclipser ou m'excuser . . . ¤

Elle reprit cette expression de neutralité, regardant le serpent intensément, était-il aussi innofensif qu'il y paraissait ? Elle soupira profondément, trouvant le temps long.


__________________________
¤ blabla ¤ » Pensées
Fuchsia » Paroles
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Dim 21 Déc - 22:28

Kojiro sentait qu'Hebikuroi était de tendance joueuse, en ce moment. Et il se douta qu'il irait embêter la jeune shinigami qui l'observait gentiment. Ce serpent avait le caractère de tous les animaux possibles, sauf du serpent. A cela près qu'il avait des bonnes dents acérées. Pourquoi fallait-il que son Zanpakuto soit si démonstratif, de manière à ce que tout le monde le voit ? Trop affectueux !
D'ailleurs, celle-ci avait prononcé son nom, peut-être pour s'assurer que le serpent n'était pas seul. D'un rapide mouvement de Shunpo, Kojiro se retrouva juste en face de la jeune femme aux longs cheveux roses et au Kimono blanc. Maintenant qu'il la voyait de près, il se sentait vraiment impressionné. Elle était vraiment belle, mais faisait très jeune. A quel âge était-elle morte pour avoir cette apparence ? Les joues de Kojiro se mirent à rosir discrètement, comme à chaque fois qu'il devait adresser la parole à une femme.

- Bonjour. Je crois que vous êtes ...

Il allait dire son nom mais il se retint. Ne pas se montrer familier, Kojiro !

- ....Mon Troisième Siège ? Je suis ravi de faire votre connaissance autrement que sur un dossier ! C'est nettement plus ...euh...vivant !

Quelle platitude embarrassante ! Elle allait le prendre pour un fou. Il fallait qu'il se reprenne, et vite. Et qu'il arrête de dire des bêtises pareilles. Pourquoi les femmes le mettaient si mal à l'aise ? Peut-être parce qu'il n'en avait pas fréquenté lorsqu'il avait habité au Rukongai.

- Il...Ne vous a pas vraiment embêté ?

Il montra le serpent du doigt, et s'empressa d'attraper le fuyard par la queue.

- J'espère que tu n'as pas embêté cette demoiselle, hein ?


Le serpent tira sa langue en fourche et se transforma en Katana. Les Lianes se mirent à sécher et se transformer en compost.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Mar 23 Déc - 14:26

Uriko fronçait un sourcil en regardant le serpent qui la fixait aussi, et puis ce fut ensuite son capitaine qu'elle vit en face d'elle. Prise de court elle perdit l'équilibre pour se rattraper à temps, tomber sur son Taicho n'était pas trop recommandé. Il la salua avec .. euh, enthousiasme ? Elle souriait pour ne pas rire, et puis il lui posait des questions sur son serpent pour s'assurer qu'il ne l'ait pas trop dérangé, ce dernier reprenant sa forme initiale. Les lianes aussi 'disparurent', bon elles s'étaient juste transformées en compost mais c'était la même chose. Uriko souriait nerveusement, c'était la première fois qu'elle voyait son capitaine d'aussi près depuis son admission dans la troizième division. Elle le salua avec le même enthousiasme, plutôt timide aussi la jeune fille.

« Bonjours! Euh, oui je suis ravie aussi...Taicho, de vous rencontrer. »

Un peu gênée sur le coup, elle était quand même face à son capitaine. M'enfin, ce n'était pas ça qui allait la destabiliser non plus. Elle s'était abstenu de se présenter au complet car il devait connaître son nom, oui là elle n'était pas face à un 'inconnu'. Il lui avait posé une question et elle s'empressa de répondre:

« Ne vous en faites pas, j'ai juste été surprise! Mais il avait l'air adorable... » u_u

Disait-elle en parlant du serpent, c'était juste qu'elle n'était pas habituée à ces animaux rampants. Elle préférait nettement les félins mais ne détestait pas les serpents pour autant. Celui-ci ne l'avait pas mordu et ce même s'il ne la connaissait pas, et bien qu'elle se soit 'un peu' affolée, il ne l'eut pas attaqué non plus alors oui, elle le trouvait adorable pour un serpent.

« Je suis désolée d'avoir perturbé votre entraînement... »

Fit-elle en se courbant légèrement. Une p'tite courbette ? °_° Elle se sentait un peu coupable car si elle n'avait pas été là, son serpent n'aurait pas suspendu l'entraînement pour aller la voir. Elle s'était juste sentie obligée de s'excuser, qui plus est elle l'avait interpellé de façon familière, une raison de plus pour lui présenter ses excuses. Mais elle se permit de rajouter quelque chose, sans offense bien entendu:

« Elégant dans cette tenue, ça vous change... » Un doux sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Jeu 25 Déc - 21:28

La jeune femme devait être surprise par l'accueil des moins conventionnels d'un Capitaine en exercice. Assez familier, trop peut-être. Quoiqu'on ne peut pas parler d'aisance vu qu'il sentait ses joues assez chaudes. Il essaya d'avaler sa réserve et la regarda avec son habituel oeil curieux, jusqu'à ce qu'il se dise que peut-être qu'il allait se faire passer pour un vicieux, son regard allait-il être mal interprété ? Gêné, il arrêta son examen et fixa ses yeux violets dans ceux de la jeune fille aux longs cheveux rose foncé. Elle n'avait pas été choquée par la présence d'HebiKuroi, même si forcément, l'adrénaline avait dû brusquement monter.
Elle avoua avoir trouvé HebiKuroi adorable. Sous ce compliment, Kojiro sentit que le serpent avait été touché, car le sabre émit une onde particulière. Hebikuroi était souvent plus incisif au niveau des relations avec les femmes que son propriétaire !

- Il apprécie ce que vous venez de dire, Uriko.


Il afficha un petit sourire qui se crispa soudain qu'elle se pencha vers lui, s'excusa au sujet de son entrainement. Kojiro était tout autant ravi de s'entrainer à son Bankai que de faire la connaissance d'une de ses surbordonnées. Ce contact allait peut-être se révéler déterminant, car le nouveau capitaine avait besoin d'appui. Izuru Kira était quelqu'un d'efficace, c'était sûr, mais cela ne suffirait pas à séduire toute une compagnie de soldats qui avaient perdu la confiance en leur supérieur.
Le malaise du capitaine s'accentua encore plus lorsqu'elle lui fit un petit compliment sur sa tenue. Il se mit à tousser légèrement en mettant sa main devant sa bouche, afin de se donner une contenance et afficha un air sérieux (peu convaincant).

- Je...J'avais mis cet uniforme afin de passer inaperçu, mais je vois que j'ai été assez naif !


Il se mit à rire tout en se frottant l'arrière de sa tête.

- Mais c'est vrai que lorsque je mets cette tenue, j'ai tendance à plus me concentrer les autres d'une manière plus humaine que lorsque je porte ma tenue de capitaine. C'est peut-être utopique de penser qu'à l'avenir, j'aurais ce genre de répis.

Il hésita quelques secondes, se demandant si ça se faisait ou pas, de la part d'un capitaine, de dire quelque chose pareil, mais finalement il se décida. Pris d'un élan de sincérité, il se porta sur l'avant, comme s'il voulait empêcher à Uriko de s'incliner à nouveau devant lui.

- Justement, je souhaite vivement être...je ne dirais pas proche, mais moins distant avec les Shinigamis de ma division. Ne me saluez pas avec tant de déférence. Je....suis un simple Shinigami, comme vous. Avec juste un manteau blanc sur les épaules !

Il se remit à rire mais ce rire se brisa brusquement.

- j'ai vraiment un humour des plus médiocres !



Dernière édition par Kojiro Saionji le Ven 26 Déc - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Ven 26 Déc - 17:14

Uriko s'était redressée pour guetter les réactions de son Taicho, il n'était pas grincheux, ni même désintéressé comme la plupart des capitaines, il avait l'air d'une personne très ouverte et encore, on voyait qu'il se retenait en présence de la jeune femme. Peut-être était-il timide, elle n'était pas en mesure de répondre à ces questions. Cependant il la fixait avec une certaine insistance, avait-elle quelque chose coincé entre les dents ? Un quelconque défaut sur son visage ? Elle détourna lentement la tête au cas où, mais ça n'avait pas l'air d'être rapport avec elle, ou du moins pas directement. Il lui dit alors que son serpent avait apprécié sa petite remarque, elle sourit en recroisant de nouveau son regard, beaucoup moins gênée à présent. En revanche, le compliment qu'elle lui eut fait sur son uniforme l'avait mit quelque peu .. mal à l'aise. Elle l'avait remarqué quant à son regard, et sa façon de tousser à ce moment là. Ce n'était pas la première fois qu'elle rencontré un homme vous savez, mais les précédents avaient une toute autre façon de penser, reconnaître un timide était des plus simple pour Uriko. La réponse qui suivit eut bon de la faire rire, gentiment bien sûr, elle n'était pas là pour se moquer. Je crois que c'était la première fois qu'elle riait avec un capitaine qui est, de plus, le sien si je puis dire.

« Il n'y a que moi ici .. qui vous ait suivi sans permission. »Disait-elle en souriant, le fait que son Taicho eut rit avec elle l'avait mise en confiance. Ainsi il ne le prendrait pas mal si elle en faisait de même, hormis son grade de capitaine, Kojiro-dono avait l'air d'une personne respectable et charismatique. Uriko était fière d'être la subordonnée d'une telle personne! Mais, il est vrai qu'à l'avenir elle se devra de tenir ses distances, ou du moins lui adresser la parole avec plus de respect. Pour l'heure elle l'écoutait parler, il disait des choses censées mais qui serait peut-être mal vues par d'autres capitaine. M'enfin, tous les capitaines ont leur caractère bien à eux, et on les 'apprécie' autant!
Elle l'écoutait avec grande attention, souriant à chacune de ses phrases. Il finit par rire de nouveau mais le brisa assez rapidement, lui faisant remarquer qu'il avait un humour qui laissait à désirer. Uriko lui sourit et se rapprocha du jeune homme, elle posa ses mains sur ses épaules pour réajuster son uniforme en répondant de façon.. innatendue ? Déjà, le geste déplacé qu'elle effectuait sur son Taicho, elle n'était pas certaine qu'il apprécie, mais si ce qu'il avait dit était sincère alors ça ne devrait pas lui poser de problème. Elle ne l'aurait jamais tenté sur Kuchiki-dono, par exemple...

« J'aime votre façon de penser, Saionji-san. Assumez donc votre rang, vous le méritiez car je sais que vous ferez un bon capitaine. »

Fit-elle en se reculant, lui lançant un clin d'oeil au passage. Un peu trop familière vous trouvez ? C'est vrai... le "san" qui suivait son nom en était une marque, en espérant qu'il ne se sente pas respecté car c'était la première chose qu'Uriko désirait envers lui. Elle lui souriait toujours, elle finirait par avoir des crampes en ne cessant point ses sourires. Au moins ils étaient sincères, ce n'était pas comme si elle se forcer pour faire bonne impression, elle se fiche totalement des impression quand elle n'apprécie pas quelqu'un. Vous ne la verrez jamais sourire face à Kuchiki-Taicho, à moins qu'il ne se rende compte qu'elle existe O.o, sourire dans le vide lorsqu'il vous croise, juste parce qu'il s'agit du capitaine de la sixième division.. ce n'est pas le genre d'Uriko. Ouhh elle se fait souvent réprimander pour le non-respect qu'elle accorde à certains, x.X mais que pouvons-nous y faire, on ne change pas du jour au lendemain hein!

« Mais non ! Votre humour est dans la norme, j'ai beaucoup rit de vos paroles. Moi par exemple je n'ai aucun humour, il est bon de rire parfois, ne vous plaignez pas. »Disait-elle en attrapant le menton de Kojiro avec deux doigts, tapotant ensuite sa joue gauche doucement. Elle se mit à rire mais elle avait senti que la peau de son Taicho était chaude, donc ses mains étaient gelées ... la poisse =_=. Elle se tourna pour être de profil par rapport au jeune Kojiro, elle regardait le paysage qui s'offrait à elle: des bâtiments, toujours des bâtiments et des rues pas très fréquentées, des shinigamis avec leur tenue appropriée. Uriko soupira, elle n'était pas dans les règles, elle! Bref, elle se demandait juste de quoi elle pouvait bien bavarder avec son Taicho, peut-être voulait-il lui poser des questions ? Ou bien, trouvera-t-elle de quoi briser le silence mais ça m'étonnerait. Faire connaissance avec son supérieur, ce n'était pas prévu au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Sam 27 Déc - 22:21

Uriko était une personne vraiment incroyable. Elle avait sûrement compris que Kojiro était quelqu'un à la fois timide et ouvert, et avait décidé d'adopter un ton enjoué et convivial pour s'adresser à son capitaine. Malheureusement, Kojiro savait qu'ils ne pourraient pas maintenir cette proximité lorsqu'ils seront face à d'autres Shinigamis, mais il ferait de son mieux pour ça. Il fallait savoir rester sympathique et compréhensif, tout en restant distant et juste. Il était toujours difficile de faire vivre dans un même corps l'homme et le Capitaine, et pourtant, il n'aurait pas le choix. C'était à présent sa destinée. Il était sorti du commun et faisait partie de la crème. Le professionnel devait passer avant le personnel, mais Kojiro ne se sentait pas encore prêt à ça. Et heureusement, Uriko lui montrait qu'il pouvait faire cohabiter les deux entités dans un seul corps. Il la remercia silencieusement, par la pensée.

Uriko eut un comportement différent après cela, loin de la gentille gêne qu'elle affichait une minute auparavant. Elle arrangea les vêtements de son capitaine et lui parla comme on s'adressait à un ami, comme on parlait au Rukongai. Il aurait réagi de façon plus spontanée s'il avait eu en face un homme, mais là, la seule chose qu'il peut faire fut un cafouillage inaudible d'un "Merci". Uriko l'avait pris au mot, et là encore il appréciait qu'elle ait accepté ce pacte de sincérité entre eux. Mais il ne s'attendait pas à ce que ce soit si rapide ! Au contraire, il pensait utiliser cette méthode pour déstabiliser ses subordonnés et qu'ils mettent du temps à s'adapter à une nouvelle relation avec leur capitaine, et non le contraire. La jeune Shinigami l'avait pris de court.
Il se rappela alors de ce que lui disait Ojīsan, un vieux du Rukongai qui l'avait adopté et élevé :"Tu auras beaucoup d'adversaires dans la vie. Vraiment terribles et redoutables. Mais sache que le plus fort d'entre eux sera toujours la femme". Ça se vérifiait tellement à cet instant !
Elle continua dans ce registre en lui adressant un clin d'oeil et en le félicitant pour sa façon de voir les choses. Il inclina légèrement la tête pour la remercier mais elle ne lui laissa pas le temps. Elle enchaina sur sa capacité à faire de l'humour. Et cela en appuyant ses propos par des gestes très familiers....Comme ceux d'un frère Ou d'un excellent ami. Sauf que c'était une femme. Bon sang, on aurait dit qu'il avait été élevé par des moines !
Il ne teint quasiment pas de la froideur de ses mains sur sa peau chaude car cela apaisait le feu de ses joues. Puis elle se tourna aux 3/4 et regarda le paysage qu'on pouvait distinguer depuis le toit où ils se trouvaient. D'ici, on voyait une grande partie de la Soul Society. Le moment de proximité se mua en silence presque pesant. Il se dit qu'il devait prendre la parole.

- euh...arf...meu.....


Bravo, ça c'était de la rhétorique !

- Je ne trouve pas que vous n'ayez aucun humour vous semblez rayonner de ....

Arrête-toi maintenant avant de dire une bêtise ! Il s'arrêta de parler brusquement pour éviter ce sujet hautement explosif.

- Je préfèrerais que vous m'appeliez, plutôt que Saionji-san, Kojiro-Taicho. Je tiens à conserver mon titre dans les appellations, pour ne pas que les autres Capitaines me reprochent un trop grand rapprochement. Les quand-dira-t-on ont la vie dure, à la Soul Society. Mais je dois me plier à cette règle. C'est sympa aussi, Kojiro Taicho, non ?

Il devait avoir les joues aussi rouges que les cheveux de Renji Abarai....Mais il se sentait bien avec son Troisième Siège. 


Dernière édition par Kojiro Saionji le Lun 19 Jan - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Mer 31 Déc - 4:06

Uriko restait ainsi tournée vers le paysage, souriante et amusée par les réactions de son capitaine. La première phrase qu'il avait sorti depuis n'avait été que baffouille. Après tout, le comportement de cette jeune fille n'était pas digne d'une Shinigami qui se disait "respectueuse". Pourtant elle l'était, son capitaine devait être le seul qui avait droit à ce traitement de faveur. C'était une jeune femme qui n'en faisait qu'à sa tête, malgrès l'importance des autres capitaine de division, Uriko n'en écoutait qu'un seul, et n'en respectait qu'un seul. Bon, elle ne s'adresse pas aux autres comme on s'adresserait à un chien X_x, ce n'est pas ça que je veux dire, soyez rassurés.

« Je semble rayonner de... hum, vous aimez les devinettes c'est ça ? »

Disait-elle en riant, cependant elle n'eut pas remi le sujet en cause. Elle n'était pas curieuse au point de tout vouloir savoir, elle laissa donc le jeune homme tranquille. Il devait être assez gêné comme ça pour qu'elle n'en rajoute, cela se voyait qu'il rougissait, elle n'avait pas manqué ce détail si évident.
Et puis il lui demanda de l'appeler "Kojiro-Taicho", ça ne la dérangeait absolument pas. De devoir l'appeler par son prénom, ça lui ferait un peu bizarre. Il lui disait alors que, Kojiro-Taicho était plutôt bien pour une appelation, elle sourit en se tournant de nouveau vers lui. Cette fois c'en était trop et la jeune fille ne pouvait cacher la teinte qu'avait prit ses joues, comme la fois où il l'eut appelé par son prénom mais où elle avait tout fait pour ne pas montrer qu'elle pouvait, elle aussi, être une petite timide.

« Oui bien sûre ! Kojiro ... Taicho. Ça vous représente mieux ainsi. Vous appeler par votre nom, suivie du -Taicho me donnait l'impression que .. je n'étais pas digne de vous connaître en dehors du 'travail'. Comme si je n'avais aucun espoir de vous parler librement un jour. Mais, aujourd'hui n'est qu'une exception...n'est-ce pas ? »

Disait-elle, la tête basse. Elle avait conscience que ses petits gestes déplacés et particulièrement familiers pouvaient être mal vus par son capitaine. Et qu'elle n'aurait jamais eu l'occasion de l'approcher de si près, elle en avait juste un peu trop profité. Elle finit par relever la tête avec un mince sourire.

« Je... euhm. Je me suis un peu emportée, désolée .. vraiment. ^^' »


[Un peu court cette fois X_x] ^_^'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Mer 7 Jan - 1:46

Visiblement, malgré son comportement des secondes auparavant, la demoiselle était tout de même quelqu'un de réservé. Peut-être que tous les deux finiraient par se lâcher lorsqu'ils seront entre eux, au moins !

- Je préfère qu'on appelle par mon prénom. C'est une habitude du Rukongai. Vous ne devriez pas, comme vous dites, vous sentir indigne de me rencontrer hors du champ habituel de travail. Je ne suis qu'un capitaine, pas un dieu. Et aujourd'hui est peut-être une exception, mais elle peut très bien ne pas l'être. ce qui me fait craindre une trop grande proximité, c'est qu'on taxe celle-ci de favoritisme et que ça vous porte préjudice par la suite par rapport aux autres Shinigamis de la division. Mais en tout cas, si je peux rester proche de mes subordonnés, cela sera avec un grand plaisir. Même si je dois avoir une autorité et que je devrais éviter certaines familiarité, je n'aime pas qu'on me traite avec trop de respect. Je suis un noble de la SOul Society mais j'ai plus vécu dans le Rukongai qu'au sein des grandes familles. Même si vous vous êtes...emportée, et que j'ai eu une réaction peut-être démesurée....mais sachez que c'est un plaisir et pour commencer, on va se tutoyer ! C'est une bonne idée, non ?

Il afficha un sourire sincère, les joues toujours rosées.

- Et puis tu as fait la connaissance d'Hebikuroi. Il se matérialise rarement devant d'autres Shinigamis, comme tous les Zanpakutos d'ailleurs. Il n'approche pas n'importe qui de cette manière, uniquement les personnes que son instinct lui fait apprécier. Je ne sais pas si tu me feras confiance, vu que Gin Ichimaru était ton capitaine et qu'il a déçu toute la Troisième, mais je sais que je pourrais m'appuyer sur toi.

Le Zanpakuto savait qu'on parlait de lui et son propriétaire sentait sa réaction dans sa prise en main du manche du sabre. Malgré le fait qu'il soit un serpent, Hebikuroi avait plutôt le caractère d'un golden retriever. Et comme un chien, il repérait facilement les gens à qui on peut se fier et ceux qui respirent le mal.
Le fait qu'à l'inverse, Uriho montre autant de déférence et d'amitié rassurait énormément le tout jeune capitaine. Trop sentimental, trop amical peut-être, il avait l'angoisse de penser qu'on puisse le considérer avec crainte ou méfiance. Conquérir sa division serait plus facile s'il se faisait des amis dans les piliers de sa division. Et son Troisième siège, en plus d'être une femme charmante, respirait l'intelligence et l'ouverture d'esprit. Il espérait que son Vice-Capitaine serait du même genre.

- Au fait, en parlant d'un soutien, est-ce que tu connais bien Kira Izuru ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   Lun 19 Jan - 13:59

(Désolée pour mon indisponibilité xD .__.)

La jeune fille restait face à son capitaine à l'écouter sans le couper, il disait de belles choses censées et logique, raisonnable. C'était vrai que l'on pourrait penser qu'il fasse du favoritisme avec ses subordonnés et cela risquait de mal tourner. Elle comprenait tout à fait, elle espérait juste qu'ils ne "s'éloignent" pas trop à cause du contexte de travail et donc de "vie professionnelle" mais c'est bizarre de nommer la chose ainsi, être shinigami n'est pas vraiment un métier Oo.

« Oui, une bonne idée! ^^ Je Te tutoirai alors. =) »

Elle souriait quant à la sympathie que lui portait son Taicho, Kojiro. Il reprit la parole en parlant de son zanpakuto, hébikuroi qui d'après lui, appréciait Uriko. Elle souriait toujours même s'il doutait que Uriko lui fasse confiance après la trahison de son ancien capitaine, Gin n'était pas Kojiro et vice-versa, elle ne douterait pas d'un capitaine qui remplace un fourbe.

« Ne t'inquiète pas pour ça tu as toute ma confiance, comme Ichimaru-dono avait la mienne. »

Il lui demanda alors si elle connaissait Kira Izuru personnellement, ou un peu plus que de vue. Elle réfléchit un instant, elle ne le fréquentait pas beaucoup et ne le voyait qu'en cas de regroupement ou truc du genre. Elle rit nerveusement avant de fermer les yeux et de prendre un air plus gamin, comme si le fait qu'elle ne connaisse pas vraiment les shinigamis de sa division était un crime xD.

« Et bien, pas vraiment en fait. On a jamais vraiment prit le temps de bavarder. »

Et puis, il le connaîtrait pas lui-même, étant donné que Kira était son vice-capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrainement et perfectionnement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrainement et perfectionnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] SPV, Le Système de Perfectionnement Virtuel
» piste d'entrainement
» Robin des Bois - Entrainement des acteurs au tir à l'arc:
» Bruit fort lors de l'entrainement amélioré... [Résolu]
» entrainement de rocky 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: ARCHIVE RPG AVANT SAISON 1-
Sauter vers: