Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   Lun 18 Mai - 1:01

Enfin un endroit agréable. Sans voiture ni klaxon, sans pollution. Juste le bruit des vagues et l'iode.
Pouvoir enfin se concentrer sur soi-même.

Depuis qu'il était à Karakura, il avait croisé beaucoup de monde, et il n'y avait pas vraiment de quoi se réjouir. La Soul Society allait rencontrer de graves problèmes à la chaine. Et bizarrement...Byakuya les avait rencontré dans l'ordre de priorité : les arrancars (le combat contre Hallibel était inquiétant du fait même qu'elle n'avait pas libéré son arme pour blesser Byakuya), Lelouch et les vizards (qui aideraient d'abord la Soul Society pour se venger d'Aizen, mais qui se retournerait contre elle), Altair (un shinigami légendaire exilé depuis des siècles qui tuait ses pairs pour une raison obscure), Kazuki (qui avait eu des paroles étranges mais qui lui aussi avait à redire sur la Soul Society).
Si les shinigamis parvenaient à se débarasser d'Aizen et de son armée, ils devraient s'attendre à ce qu'on profite de la fatigue de la bataille pour devoir affronter d'autres ennemis tous aussi retors.

Il fermait les yeux pour profiter des sensations du vent et du parfum de la mer. Il avait trouvé un endroit qui le détendait autant que le bassin à Carpe Koi du domaine des Kuchikis. Peut-être que ca serait la dernière fois avant un moment qu'il pourrait être si serein. Au loin, il y avait des maisons de pêcheurs d'où s'échappait de la musique. Une vieille chanson au langage étranger, un jazz tranquille.



Somewhere beyond the sea
Somewhere waitin' for me
My lover stands on golden sand
And watches the ships that go sailin'

Il espérait fortement que rien ne viendrait troubler sa quiétude. D'autant plus qu'il se sentait bien depuis qu'il avait quitté son Gigai. Même s'il était particulièrement agréable (on faisait toujours un effort pour les capitaines), au bout d'un moment, le corps s'accoutumait et il était plus difficile d'en sortir. Et puis il y avait tout de même des raideurs désagréables. Ce corps avait été pratique pendant son séjour, mais il devrait demander une correction la prochaine fois. Ce corps lui avait posé trop de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   Lun 18 Mai - 20:04

    Marre… oh oui… Elle en avait marre de marcher de tous les côtés dans cette ville beaucoup trop grande à son goût. Après tout si ça se trouvait, son Capitaine, Byakuya, était rentré par lui-même à la Soul Society et Mimi, elle, elle cherchait comme une idiote un homme qui n’était même pas présent. Mais elle ne perdait pas espoir. Elle avait rencontré Ichigo Kurosaki et donc elle avait eu le temps d’identifier son reiatsu ainsi que donc le mettre de côté enfin de rechercher celui de Byakuya… Malheureusement pour Mimi, son Capitaine n’était pas un débutant, il savait cacher son reiatsu à la perfection comme il pouvait aussi le démontrer d’une manière extraordinairement incroyable ! Mais Mimi ne devait pas arrêter de chercher, en se canalisant elle-même et omettant tous les reiatsu qu’elle connaissait, elle finirait bien par le trouver.

    Donc, continuons. Elle cherchait, cherchait encore et puis par n’importe comment ! Elle cherchait partout ! Sous la moindre chose ; derrière des arbres, des buissons, au dessus des maisons, dans les maisons même, dans des écoles, dans des parcs, sous les balançoires, bref… Que vouliez-vous de plus ? Mimi avait viré la vielle de Karakura à l’envers pour retrouver son Capitaine. Si elle ne le ramenait pas d’ici un jour, elle risquerait d’avoir des problèmes avec le Gotei 13. Il lui avait confié la mission de le retrouver car elle était son troisième siège. Elle devait donc honorer son siège et montrer sa valeur… Même si... Là en ce moment, Mimi avait bien envie de leur dire de se torcher les fesses avec leur habit noir pas beau ! Elle avait mal aux pieds et cet habit qu’elle détestait encore plus qu’avant n’aidait pas du tout la cause…


    « J’ai mal… J’ai faim…. Je veux retrouver Byakuya… J’ai plus envie de marcher… J’ai envie de boire aussi… Je devrais peut-être m’arrêter pour allez faire une pause pipi ? Oui je… » Disait-elle, en soupirant à chaque phrases…

    Quand soudain, elle sentit le reiatsu de Byakuya. Il devait certainement être déconcentré… Ou bien le faisait-il exprès ? Elle n’en savait rien, mais elle devait faire vite si elle ne voulait pas perdre la piste de son capitaine. Et puis, au moins, elle avait la certitude qu’il était là au moins ! Plus elle sautait, courrait, plus elle s’approchait de l’endroit où le reiatsu de Monsieur le Capitaine hyper beau et super fort mais pas assez souriant et beaucoup trop froid – alias Byakuya – se faisait de plus en plus puissant. C’était… c’était… Une plage ! Mais…que faisait-il sur une plage ? Elle devait rêver… Mimi connaissait Byakuya ; elle savait qu’il aimait les petits plaisir simples… mais de là à s’étendre sur une plage…c’était…étrange ! Il avait reprit sa forme originale ; celle du Shinigami qu’il était et avait laissé de côté son Gigai. Mais peu importe, Mimi fût très heureuse de revoir son Byakuya adoré…


    « ENFIN, JE TE RETROUVE ! » dit-elle en lui sautant dessus, l’écrasant avec sa poitrine. « Je vous ai cherché partout, partout, partout, partout, partout, partout… » en voyant le regard de Byakuya, un peu énervé par cette répétition de mot, elle s’arrêta et continua ; « Euh..Hihi.. Bref, je vous ai cherché partout et je ne vous trouvais même pas ! J’ai eu peur, vous savez ? J’ai cru que vous étiez mort, souffrant, agonisant ! Perdu quelque part en train de demander de l’aide et moi je ne réussissais pas à trouver ! J’AI PANIQUÉE ! » Gueulait-elle, comme d’habitude.

    Décidemment, Mimi ne changerait jamais… Toujours aussi naïve et expressive. Mais ce n’était là qu’une preuve d’affection envers son capitaine qu’elle appréciait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   Sam 23 Mai - 16:38

Mais la quiétude ne durait jamais assez. Et elle fut bientôt interrompue par une présence que Byakuya ressentit à quelques kilomètres puis à quelques mètres de lui. Oh non...C'était son troisième Siège qui arrivait, et cela ne lui donnait pas envie de la voir pour autant (qui, de toute façon, il n'avait jamais envie de voir quiconque). Mais parmi les gens qu'il n'aimait pas voir alors qu'il était au calme, il y avait trois noms qu'il redoutait le plus : Yachiru, Yoruichi et Mimi. Toujours à sauter partout, à jouer avec ses nerfs, à crier au lieu de parler, à lui sauter dessus. Que c'était pénible...Finalement, à côté d'elles, Renji était quelqu'un de calme.
Il ne bougea pas en la voyant, jusqu'à ce que la demoiselle se jette carrément sur lui et le rende quasiment sourd. Il lui lança un regard des plus glaciaux et colériques comme il en avait le secret, se demandant si ce qui l'avait énervé le plus était cette profusion futile d'émotions ou encore le tutoiement.
Il regarda son kimono pour voir si mademoiselle n'avait pas laissé la moindre trace (ça l'aurait particulièrement embêté) et mourut d'envie de s'essuyer mais le geste était inconvenant pour une personne de sa classe. Ni même de soupirer, et pourtant il en avait une grande envie. Il plongea ses yeux clairs droits dans les prunelles de Mimi et parla d'une voix autoritaire.

- Si tu avais pris contact avec la Soul Society, tu m'aurais trouvé nettement plus tôt. Et quant à la pensée que je puisse demander de l'aide ou être mort... C'est totalement ridicule.

Mort ? Lui ? Byakuya Kuchiki ? Déjà, il fallait que ça arrive, et ce n'était pas prêt d'arriver. Même si Hallibel l'avait blessé, il avait encore de nombreuses possibilités devant lui, notamment parce qu'il n'avait pas demandé à la Soul Society la levée de la limite. Ensuite, si Byakuya était mort au combat, la Soul Society le saurait déjà depuis longtemps et tout le monde serait au courant. Mimi (une fois n'était pas coutume) avait parlé sans réfléchir et cela exaspérait l'orgueilleux noble qui s'était hâté de mettre un terme à ce débordement affectif. Mais Mimi ne s'avouait que rarement vaincue.
Demander de l'aide était encore plus invraisemblable. Il préférait mourir plutôt que de laisser à quiconque l'opportunité de se battre à ses côtés et le sauver. Décidément, Mimi avait des scénarios bien tordus dans sa tête. Bientôt elle dirait quelque chose du genre "je craignais que vous vous étiez fait enlever par des hollow qui voulaient demander une rançon", ou une autre absurdité de ce genre. Mimi était pourtant une fille intelligente et efficace, sinon elle n'aurait jamais été troisième siège. Mais elle avait toujours un comportement déplacé envers son capitaine et il avait vraiment envie que ça change.

- Tu es troisième Siège, comment tu peux te mettre dans ces états pour des déraisons ? Paniquer n'est pas digne d'un shinigami. Remets-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   Dim 26 Juil - 8:12

[OMG... 23 Mai, j'ai tellement Honte Byakuya. >< Je suis vraiment désolée.]


    Si j'avais pris contact avec la Soul Society ? ... C'était possible ? Nani ?! Depuis quand on pouvait prendre contact avec la Soul Society à partir de la Terre ? Et puis comment Mimi aurait-elle pût savoir qu'il y avait un moyen de communication sur ce monde ? Elle y venait pas souvent - pour ne pas dire pratiquement jamais. Et puis, ce n'est pas tout ; on ne l'avait jamais prévenu qu'elle pouvait contacter la Soul Society en cas de problème. Non, au contraire, la seule chose qu'on lui ait dit c'était ; "Mimi, vous avez pour mission de retrouver et de ramener le Capitaine Byakuya à la Soul Society dans les plus brefs délais !"... Alors, comment aurait-elle pût savoir qu'il y avait bel et bien un moyen de communication ? Il y avait des jours où Mimi aurait bien envie de bouder ce méchant capitaine !

    Mais bien sûr, après la super intervention de Mimi, Byakuya lui jeta un regard froid, distant, colérique voir même...méchant. Mimi fût effrayée. Elle était à deux doigts de faire pipi dans sa culotte. Alors, pour remédier au problème, elle détourna son regard des yeux de son capitaine et penchai la tête pour démontrer qu'elle avait bel et bien honte.
    Cependant, elle ne trouvait pas qu'elle avait mal agi. Elle s'était tout simplement inquiété pour un homme qui compte beaucoup pour elle et pour la Soul Society, mais la rouquine avait oubliée - pendant le moment le moins approprié il faut dire - que cet homme en question était d'un naturel têtu et d'une confiance en soi beaucoup trop exagéré.


    Ce qui dérangeait encore plus Mimi, c'est qu'elle venait de passer pour une grosse idiote devant son Capitaine. Elle se jura à elle-même ; *C'est la dernière fois que j'essaie de le sauver ! S'il est danger, il aura beau me proposer de m'épouser si je venais le sauver, je ne le ferais pas ! Niah ! *
    Car, oui, elle n'avait voulu que le bien de son Capitaine, mais une fois encore, il l'avait mal prit. Rien de bien étonnant ! Malgré le fait que Mimi était fâchée contre lui, d'ici dix minutes, tout sera oublié. Après tout, Mimi n'a pas un cerveau extrêmement grand ; ce genre dispute n'a pas sa place dans sa mémoire plus d'une dizaine de minutes ! Non elle préfère garder cet espace dans sa mémoire afin de se rapeller où était ses petites culottes !

    " Mais euh... euh... MAIS C'EST PAS JUUSTE ! Vouus êtes sans arrêt méchant avec muuuaaa. Muua je suis toujours gentille avec vous, prête à vous secourir...meeeuuh naan, vous, vous ça ne vous fais rien qu'on se préocuppe de vous ! Je croyais qu'un Hollow vous avait enlevé et qu'il demandait une rançon... et je me suis trompée, certes, mais vous êtes pas obligé d'être aussi meeuchaant avec muuua ! Sniiffff..."

    Cet instant de pleur suivit les secondes qui étaient passés après ces mots ; "Remets-toi". Tout compte fait, Mimi ne semblait pas avoir écouté son Capitaine. Que seraient les conséquences ? Byakuya oserait-il disputé une femme en larme ? Car, oui, la jeune Shinigami était en larme. Immature jusqu'au cou et pleurnicheuse jusqu'aux seins, il fallait avouer que le simple caractère distant de son capitaine était suffisant pour la faire fondre en larmes.
    La rouquine se demandait pourquoi son Capitaine était aussi horrible avec elle alors qu'elle était si douée en tant que Shinigami, elle méritait beaucoup plus de gentillesse de la part de son capitaine, non (?).
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   Dim 26 Juil - 23:49

[HRPG : lol t'inquiète pas Smile ]

Tout d'abord, Byakuya crut qu'il avait remis en place son troisième siège. Elle avait affiché un visage désolé qui semblait exprimer des excuses. Mais cela ne dura pas. C'était trop beau pour être vrai. Elle se mit à protester violemment en criant des histoires de sauvetage, d'enlèvement et de rançon par un hollow...Elle avait ressorti exactement ce que son capitaine avait pensé qu'elle dirait quelques minutes auparavant....


Byakuya échappa un soupir discret avant de la regarder droit dans les yeux. Pourquoi avait-il fallu qu'on la mette dans sa division ? Pourquoi fallait-il que les femmes shinigamis de son entourage soient de véritables ouragans, et pas de calmes personnes ? La répartition des divisions était souvent mal faite. Byakuya regrettait de ne pas avoir des membres de division plus calmes et plus avisés, comme le vice-capitaine de Kyoraku Taicho, Nanao. Elle au moins n'était pas extravagante et bruyante...

Et pleurnicheuse...sa dernière remarque avait provoqué de gros sanglots extrémement sonores.... Bon sang, ce n'était pas possible. Byakuya regrettait profondément que Renji ne soit pas à ses côtés pour s'occuper de Mimi à sa place. Il devait absolument changer de sujet avant qu'il ne finisse par vraiment perdre son calme (ce qui n'arrangerait absolument rien de toute manière).

- Tout va bien. Il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Pourquoi la Soul Society me cherche-t-elle ? Y a-t-il un problème ?

Un problème ? Déjà qu'ils en avaient énormément sur le dos, ce serait terrible s'il y en avait encore. La situation actuelle n'était pas du tout agréable...comment pouvait-on penser que des choses pires encore pouvaient arriver ?A moins qu'on ne le réclame pour qu'il fasse son rapport. Après tout, il était resté de nombreux jours à Karakura. C'était très inhabituel pour le capitaine de la Sixième Division.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   Lun 10 Aoû - 6:53

    " Tout va bien. Il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Pourquoi la Soul Society me cherche-t-elle ? Y a-t-il un problème ? "
    " Euh... euh... euhh..."

    Et voilà ; elle avait déjà oubliée. Ce qu'elle pouvait être brillante ! Elle commença alors à se ronger les ongles, paniquée. Qu'est-ce que la Soul Society voulait à Byakuya ? Comment la blondinette avait-elle pu oublier l'objectif de sa mission ? ... Bon d'accord, ce n'était pas étonnant qu'elle l'ait oubliée. Peut-être était-ce pour une manucure ? Un rendez-vous chez le coiffeur ? Son enterrement de vie de garçon ? Mimi avait beau chercher dans sa mémoire ; elle semblait réellement avoir oubliée ce que la Soul Society voulait à son beau capitaine.

    "Et bien pour tout vous dire, Byakuya-Taichô... J'ai un peu oubliée ce qu'elle voulait ! Mais il faut ABSOLUMENT ! A-B-S-O-L..euh...euh... En tout cas, il faut absolument rentrer à la Soul Society ! Je me rapelle très bien de ce que Yamamoto a dit."

    Foutaises. Elle ne l'avait pas du tout écouté ; c'était une autre shinagami de la sixième division qui lui avait fait un résumé. Parfois, la blondinette regrettait d'être aussi idiote. Elle aurait peut-être dû écouté le grand Capitaine afin de savoir quel était le réel objectif de sa mission. Mais tout allait bien ; elle avait trouvé Byakuya-sama et devait à présent le ramener à la Soul Society et tout sera enfin fini et elle pourrait enfin faire une sieste - qu'elle méritait plus que tout après tous ses évènements épuisants.

    Elle regardait donc son Capitaine dans les yeux, puis détourna son regard vers la mer. Elle était vraiment belle. La Shinigami n'avait jamais la chance de voir une aussi belle étendue d'eau. Le reflet du soleil qui se couchait sur celle-ci la rendait magique. Les yeux de la blondinette brillaient de miles feux. Mimi était fascinée par le spectacle.
    Elle ne voulait pas quitter cet endroit ; le sable était chaud, le vent était doux, la mer était belle et Byakuya était à ses côtés. Étrangement, elle se sentait très bien avec toutes ses choses. Mimi se calma d'ailleurs ; chose très étonnante, je vous rappelle.


    " Est-ce que..." dit-elle d'une voix timide.

    Oui sa voix avait prit un ton timide, beaucoup moins extravertie, une voix qui semblait presque sage. Comme quoi, il fallait simplement un beau paysage pour que la jeune Shingami devienne sérieuse et calme.
    Elle regarda Byakuya quelques secondes. Puis avec son doigt, elle commença à faire des ronds dans le sable et dit d'une voix douce.


    " Est-ce que vous aimez ce monde ? ... Il est si different du nôtre... Tellement plus beau, plus calme... plus joyeux..."

    Mimi reposa son regard sur la mer. La blondinette regardait les vagues se battre l'unes contre l'autre, entendait leurs cris de douleur, sentait l'odeur de la mer que le vent avait volé... Elle avait l'impression de vivre dans un rêve. Son regard était beaucoup moins joyeux qu'avant, il semblait plus sérieux, mais surtout plus triste. Elle repensait à son ami Rin et à la défunte Hitsuko...


Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   Sam 15 Aoû - 0:04

Bon sang, ce n'était pas possible. Elle ne se souvenait même plus la raison pour laquelle Byakuya était convoqué. Et en plus elle l'avait appelé par son prénom..... Vraiment cette fille était une catastrophe. De retour à la Sixième Division, il ferait quelques recherches pour savoir comment cette grande maladroite avait-elle fait pour acquérir un tel poste alors qu'elle était particulièrement incompétente. Le rang du noble brun l'empêcha de pousser un grand soupir d'exaspération, mais il fronça les sourcils de façon particulièrement effrayante pour montrer son mécontentement.
Que faudrait-il faire pour lui entrer un peu de plomb dans sa tête de linotte ? La changer de division ? lui donner une mission particulièrement ingrate qui l'obligerait à sortir de sa torpeur insupportable ? Byakuya avait l'impression que quoiqu'il fasse, cela n'aie aucun effet sur son troisième Siège. Décidémment, il n'était pas gâté concernant ses secondes. Après Renji et sa désobéissance, la trahison de Haiki et de Kazuki, voila qu'on lui flanquait une "innocente".

En plus, au lieu de chercher au fond de son esprit un semblant de mémoire pour se rappeler de la chose importante qu'elle devait lui rapporter, voila que la demoiselle se mit à regarder la mer et à l'admirer. Le Capitaine se demandait comment il faisait pour garder sa patience. Peut-être que c'était le paysage qu'il avait en face de lui. Ou encore le comportement tout nouveau qu'elle venait d'adopter. Cette voix si différente, ce calme. D'abord un calme joyeux et reposé, puis nostalgique et triste. Bon sang, ne pouvait-elle pas se comporter ainsi en permanence ?
Quelle question....s'il aimait ce monde ? Il ne le connaissait que depuis si peu de temps. Il était né d'une famille noble, à la Soul society. Né Shinigami.
- Penses-tu vraiment ce monde plus beau et plus calme que la soul Society ?
Il parlait d'une voix appaisée par rapport à sa colère affichée quelques temps plus tôt.
- Si tu parles des paysages, de la nature et de l'expression humaine qu'est l'art, alors oui, ce monde est plus beau et plus calme.
Il fit une pause avant de rajouter...
- Mais ce qui fait que nos deux mondes, ici même, et la Soul Society, sont pareils, c'est la méchanceté des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Somewhere beyond the sea...[avec Mimi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAU- Stage + bals avec Mimi SANTAPA
» Stage Tango Milonguero + technique femme avec Mimi Santapa
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: