Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Mar 9 Juin - 17:02

Pfff, qu'est-ce qu'on s'emmerdait.... J'étais en cours, pensant que Kurosaki allait venir aujourd'hui... En plus, j'étais chaud pour le recruter, et bah non, même pas il était venu, ce sale petit délinquant, à faire péter des cours, non mais je vous jure, est-ce que je fais ça moi? En plus, ni Juan ni Orihime n'étaient là, il n'y avait rien à sauver dans cette classe bidon. L'humaine qui faisait la classe me repéra en train de me curer le nez et abttit le livre qu'elle tenait sur son bureau. Je sursautais en arrière, faisais tomber ma chaise et m'étalais sur le postérieur, provoquant l'hilarité de toute la classe. Je leur adressais un grand sourire, me relevais, et tapotais le bas de ma chemise pour y retirer la poussière. La professeur serra le poing et dit:

Professeur: Eh bien, Hirako, tu vas me faire le plaisir de me résoudre cette équation.

Elle me fit signe de venir au tableau. Je m'approchais et elle me donna une craie. Je lisais l'énoncé " Trouvez x dans..." Je ne lus même pas la suite et, d'un grand mouvement de craie, j'entourais le x de l'énoncé. Puis, je retournais m'asseoir en sifflotant, sous les rires de toute la classe. La professeur se pencha, me fixant, et dit lentement:

Professeur: Tu te fous de moi Hirako?
Shinji: Non. Je vous ai trouvé votre x, alors fichez-moi la paix.
Professeur: Hirako... TU VAS IMMEDIATEMENT TE RENDRE DANS LE BUREAU DU DIRECTEUR!!!!!!!!!!

Je soupirais, me levais, passais mon sac sur mon épaule et quittais la classe en tirant la langue à cette humaine.. Qu'est-ce que j'en avais à fiche, de toute façon le rouquin n'était pas là. Alors que je commençais à partir, je fis demi-tour, et passais la tête dans l'embrasure de la porte, puis hurlais dans la salle que la professeure était une abrutie, avant de partir en sifflotant vers le bureau du proviseur.... Soudain, un reïatsu particulier titilla mon attention... Ce n'était ni Juan, ni Kurosaki, ni l'un d'entre nous... Un nouveau Vizard!!! Je tournais la tête dans la direction d'où provenait l'énergie spirituelle et demandais au premier élève qui passait ce qu'il y avait là-bas. Il avait l'air du gros geek premier de la classe, avec ses grosses lunettes rondes, son cartable remonté au max, et sa goutte au nez... Enfin bref, il me dit d'une voix nasillarde qu'il y avait l'infirmerie. Je le remerciais d'un "Merci, mec" avant de partir vers cette "infirmerie". Ce devait être un mini-hôpital, où les humains se faisaient soigner leurs petits bobos... Je me demande si les infirimiers soignent l'allergie aux cours...

J'y arrivais rapidement, suivant le reïatsu et les panneaux... Il était bien dissimulé, mais je parvenais à le sentir quand même. Une fois à l'infirmerie, je reconnus le possesseur de ce reïatsu comme étant un type aux cheveux violets, et à l'air du mec qui a été surprotégé toute son enfance et qui ose à peine parler... Un peu comme le bouffon de la 4ème Division qui a aidé Kurosaki à la Soul Society.... Enfin bref, je m'approchais de lui et lui dis:


Shinji: Hé, mec, je suis Shinji Hirako, et je suis comme toi...*chuchote* Un Vizard...

Une dame habillé en infirmière s'approcha et me demanda ce que j'avais, et je m'excusais de ne pouvoir lui répondre, car je ne parlais qu'aux jolies infirmières... Je me tournais vers le Vizard, et observais sa réaction...

[Terminé!]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Mar 16 Juin - 1:02

Entretien d'embauche réussi à l'hôpital de Karakura !!! Kojiro n'avait jamais été aussi heureux de sa vie. Il avait trouvé sa voie sur terre, sa nouvelle raison d'être à Karakura et de faire la seule chose qu'il savait faire : soigner les gens. Car il avait remporté ce poste : celui d'infirmier de l'école de Karakura. Il avait pris son poste la veille et avait pu découvrir à l'occasion que les lycéens n'avaient pas changé depuis sa mort. Toujours les mêmes caractères perçaient derrière de nouveaux vêtements, un nouveau langage, une nouvelle société. Mais il y avait toujours les victimes, les gros bras, les crétins, les intellos à lunette, les cancres populaires, les laiderons, etc.
Mais cela lui plaisait de leur venir en aide, quelqu'ils soient.
La journée avait commencé tranquillement, il avait juste traité le cas d'un saignement de nez. Il eut donc largement le temps de faire quelques exercices de médecine humaine (vu qu'il trichait jusqu'à présent en utilisant le kido).
Il était tellement concentré sur les méthodes de désinfection et de points de couture sur les plaies ouvertes qu'il ne sentit arriver qu'au dernier moment une présence particulière dans son infirmerie. Il se retourna en affichant un petit sourire, qui s'effaça immédiatement quand il reconnut celui qu'il observait depuis des mois sans oser l'aborder. Le Capitaine Shinji Hirako. Il devint blême et voulut s'incliner mais son assistante infirmière venait juste d'entrer dans le cabinet. Elle ne resta pas longtemps d'ailleurs : Shinji Taicho avait osé lui dire sous mots couverts qu'elle n'avait pas un physique facile, et elle lui avait jeté un regard noir avant qu'elle ne dise à son supérieur (Kojiro, rappelons le, c'est vrai que de voir Kojiro accolé au mot "supérieur" peut paraître étrange) qu'il pouvait laisser ce petit idiot se vider de son sang.
Kojiro répondit à peine à cette remarque acide en chuchotant un "hun hun" sensé manifester son accord, mais sans aucune présence de conviction. Une fois que l'infirmière suppléante eut claqué la porte du local, Kojiro mit un genou en terre et fixa le sol intensément, tandis qu'il sentait une goutte de sueur couler sur son front.

- Hirako Taicho....Je...Je....suis ravi...de...vous...rencontrer enfin, je....

Il n'arrivait pas à trouver les mots, quand quelque chose de plus intéressant lui vint à l'esprit.

- Comme moi ? Un...Vizard ?

C'était la première fois qu'il entendait ce terme, mais il le trouvait fort bien trouvé. Ainsi donc, c'était le nom des opposés des arrancars....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Dim 21 Juin - 17:19

Pffff, qu'est-ce que je disais.... Ce gars était un grand timide, et dès que l'infirmière à la tête à vomir eût quitté la pièce en claquant la porte, il s'agenouilla devant moi, et fixa le sol. Je me demandais s'il était bon à quelque chose... Puis, il commença à bégayer qu'il était content de me rencontrer, avant de s'interrompre et de me demander ce qu'était un Vizard. Puis j'éclatais d'un grand rire. Il n'avait pas l'air d'être à la pointe des nouvelles: toutes les grosses pointures spirituelles de Karakura, comme Urahara par exemple, connaissaient ce terme. Je soupirais, l'air las, avant de lui répondre, enfin:

Shinji: T'as pas l'air trop au courant, mon gars. Un Vizard, c'est un Shinigami qui, par un moyen ou un autre, a acquis des pouvoirs de Hollow, qu'il révèle en mettant un masque.... Comme ceci..

Aussitôt, pour l'impressionner encore plus, je levais ma main au-sommet de mon visage. Du reaïtsu blanc et solide commença à s'y amasser. Puis, je la passais longuement sur mon visage, formant petit-à-petit mon masque. Une fois qu'il eût totalement recouvert mon visage, mes yeux virèrent au noir, avec au centre un iris doré et une pupille noire. J'adressais un sourire relativement effrayant à ce cher infirmier, avant de faire disparaître mon masque. Puis, je me mis à tourner autour de l'infirmier, qui avait l'air de plus en plus gêné, et je l'observais sous toutes les coutures, avant de reprendre ma place initiale et de dire:

Shinji: Mais dis-moi, je n'ai pas le plaisir de te connaître... Vu ton boulot, je pense que t'étais à la 4ème Division, mais j'aurais plaisir à connaître tes noms et prénoms avant que tu ne nous rejoignes, enfin, si tu en vaux la peine.

Oui, maintenant que j'y pensais, ça pourrait être utile d'avoir un soigneur chez les Vizards... Enfin bref, je me dirigeais vers les différentes portes et les verrouillaient une à une... avant de me tourner vers cet infirmier. J'eûs un grand sourire, limite effrayant, avant de lui demander de bien vouloir me montrer son masque... Puis, je m'assis tranquillement sur une chaise, attendant qu'il fasses ses preuves...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Ven 26 Juin - 9:30

On ne pouvait pas dire que Kojiro eut fréquenté souvent Shinji à la Soul Society. L'image qu'il avait d'un capitaine était celle d'une personne inaccessible, sérieuse, dont la grandeur écrasait les gens autour de lui et parlait avec condescendance et noblesse. Et présentement...ce n'était pas le cas...Il parlait de façon fort familière et cherchait à faire forte impression sur les autres de manière un peu plus cavalière. Et pour cela il dévoila son masque de hollow. Tandis que Kojiro se sentait de plus en plus petit, le Reiatsu de Shinji augmentait et esquissa sur son visage quelque chose pouvant ressembler approximativement à un sourire, sauf qu'on aurait dit le visage d'un démon sadique.
Kojiro restait debout, cloué sur place, tandis que Shinji l'examinait le jeune vizard comme s'il était une bête de concours. Kojiro sentait son visage devenir rouge vif et tenta de le cacher (sans succès) lorsque Shinji acheva son petit tour et se remit devant lui. Il avait des comportements assez étranges, ce garçon.
Enfin, l'ancien capitaine lui demanda de décliner son identité. Ce que Kojiro fit sur le champ.

- Je....suis Kojiro Yadon....Ancien Quinzième siège de la Quatrième Division....Je devais être en soutien du Capitaine Kensei mais quand j'ai trouvé tout le monde, dont vous...vous étiez des hollows...j'ai voulu m'enfuir mais l'enfant shinigami aux cheveux blancs a voulu me tuer et c'est là que le masque est apparu...

Pourquoi parlait-il autant ? Pour retarder l'échéance, le moment où il devrait montrer ce fameux masque ? Dans ce cas, son discours ne faisait que le ramener face à la réalité. Non, ce n'était pas pour gagner du temps. C'était pour se donner du courage, comme quand on se donne un élan. Cependant....Il ne s'était transformé en Hollow qu'une fois depuis la fameuse possession...cela avait été terrible. Si monsieur Tessai n'était pas encore une fois intervenu...Cela se serait fort mal fini. Mais il était fort probable que Shinji soit capable de quelque chose pour l'empêcher d'aller trop loin.

Il prit une grande respiration...Et il laissa aller le hollow à l'intérieur de lui. Un vent de violence et de sauvagerie s'empara de lui pour le submerger complètement. Kojiro se sentit faiblir et s'endormir. Il voulait lutter mais il n'avait pas le choix de se laisser faire afin de convaincre Hirako Taicho. Bientôt, sa conscience s'endormit totalement tandis que des lambeaux de reiatsu blanc et bleu commençaient à recouvrir son visage. Il se mit à crier, ce fameux cri du hollow alors qu'on ne voyait plus rien du candide visage de Kojiro. Le monstre bougea ses bras frêles qui se mirent à se développer et à se muscler. Les cheveux rouges se mirent à pousser énormément, pour devenir très longs. Le Hollow ouvrit la bouche et éjecta de là un cero normal vers Shinji.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Jeu 2 Juil - 12:02

[ Désolé, j'avais pas fait gaffe que tu avais posté ^^"]

Kojiro Yadon, ancien quinzième siège de la Quatrième Division... Son nom était trop classe pour lui, tiens... Il devait être en soutien de Kenseï, mais il était arrivé trop tard... L'enfant aux cheveux blancs... Ichimaru Gin, a tenté de le tuer et c'est là qu'il a "gagné", si on peut considérer ça comme un truc bien, son masque... Il semblait flipper à l'idée de se changer en un hollow... Si ça se trouve, il ne maîtrisait même pas son masque... Je risquais d'avoir quelques problèmes si c'était le cas... Non pas que je me sous-estimais, mais ces fichus humains risquaient d'être alertés.. Et je ne pense pas que ça soit autorisé dans une école, de frapper un infirmier transformé en monstre avec un véritable katana... Et qui dit plus d'école, dit plus de Kurosaki... Et qui dit plus de Kurosaki, dit Hiyori en colère... Et qui dit Hiyori en colère, dit... Bon, vous avez compris...

L'infirmier respira un grand coup, et je posais un regard intéressé sur lui... Son reïatsu trembla, et la transformation commença. Du reïatsu rouge et blanc commença à s'amasser sur son visage, pour former un masque... Sa musculature s'épaissit, et sa chevelure rouge poussa, le faisant ressembler à un de ces humains qui écoutent une musique violente et pleine de cris.. J'eûs un petit sourire en imaginant ce trouillard dans un concert de "métal"... Puis, je sentis mon téléphone vibrer, alors que j'étais toujours assis sur ma chaise... Je décrochais, et commençais à dire:

Shinji: All.. Oh, merde!

Hiyori commença à gueuler que je devais lui parler correctement... Difficile à faire quand un Cero nous fonce dessus... Je l'esquivais d'un bond, et l'attaque ravagea la chaise, ainsi que le mur... Des cris commencèrent à résonner dans les couloirs, et la gamine au téléphone me demanda ce que je glandais.. Je lui expliquais, tout en esquivant un nouvel assaut du monstre, que je venais de trouver un Vizard incomplet, et elle me dit de ne pas oublier Kurosaki, avant de raccrocher... Quelle morveuse >.< M'enfin, j'avais mieux à faire pour le moment... Rapidement, je fis apparaître mon masque, pour éviter que les gens du lycée ne me voient, puis je fis un bond et j'envoyais un coup vers l'estomac de Yadon... Je devais l'attirer dehors, pour pouvoir et bouger à mon aise, et briser son masque avec mon katana... Donc je courus vers la fenêtre, sortis dans un bond qui la brisa, et retombais sur le goudron, y crééant un petit cratère...

J'attendis que Kojiro me rejoigne, mon katana en main, prêt à agir....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Ven 3 Juil - 9:34

Kojiro s'éveilla dans un monde étrange en noir et blanc. Ce n'était pas la première fois qu'il y mettait les pieds. C'était la troisième, s'il fallait être précis. Et à chaque fois, le paysage était le même. Une cellule noire, petite, avec une porte épaisse. Une fenêtre munie de barreaux permettait de voir ce qu'il se passait à l'extérieur. Et ce n'était pas des plus plaisants.
Wobuffet, le zanpakuto de Kojiro (qui ressemble à ça sous sa forme incarnée ) était en train de discuter avec l'autre....

Kojiro le reconnut instantanément. C'était Lui. Le hollow....

Spoiler:
 

Kojiro secoua les barreaux de la fenêtre pour protester tandis que Wobbuffet riait à une blague de la créature aux yeux jaunes.

Kojiro : Hey !!!! Fais moi sortir d'ici !

Le Hollow, répondant au nom de Kosaburo, ne se retourna pas immédiatement et continua de discuter avec le zanpakuto.

Kojiro : HEYYYYYYYY !!!!

Les deux êtres d'âme se retournèrent vers le prisonnier qui se débattait. Le Hollow se mit à sourire.

Kosaburo : Ah !! Te revoila donc, ptit looser ! C'est confortable, c'est bien ?

Kojiro comprit le problème dès que le monstre eut parlé. Il n'allait pas sortir facilement et il faudra lutter. Mais comment faire pour sortir d'ici ? Il n'avait pas la forme suffisante. Et le hollow était tellement content que les rôles soient inversés qu'il allait en profiter...
D'ailleurs, il reprit la conversation avec le zanpakuto sans tenir compte de la présence du maître du corps. Kojiro enrageait. Ce n'était pas du tout le moment ! Shinji allait le congédier s'il n'était pas capable de gérer le hollow. Et puis il était infirmier de cette école, il risquait de tout détruire ! Quelle horreur... Il secoua les barreaux de la prison mais rien n'y faisait. C'était extrèmement rassurant lorsque Kojiro était à l'extérieur et le hollow enfermé. Mais là...A chaque fois, il se retrouvait face à la même difficulté : comment sortir de cet endroit ? Comment reprendre le dessus ? Si son hollow n'y arrivait pas, comment y parviendrait-il lui même ? C'était perdu d'avance...


Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea

Le Cero s'était précipité vers le Vizard blond mais il l'avait réussi à l'éviter, ce qui fit tomber le mur de l'infirmerie. Mais le hollow se moquait de ça. Il avait enfin l'occasion de tout détruire, de se laisser aller, de profiter d'une liberté nouvelle et de faire quelque chose d'utile avec un corps dont l'esprit était totalement inutile. C'était vraiment le paradis. Et ce Shinigami, en face, allait morfler. Et le hollow à l'intérieur de ce même shinigami ferait une excellente nourriture. Ce masque était splendide. Le hollow du blondinet devait avoir fort bon goût. Il se régalait par avance.
Sa gourmandise l'avait endormi, de sorte qu'il reçut en plein ventre un coup dans son estomac de la part du Vizard. Ca, il allait lui faire payer. Il cracha du sang à terre et se plia en deux. Il allait lui faire avaler le sang que Shinji lui avait fait cracher. Il le suivit jusqu'à l'extérieur, par la même fenêtre d'où il avait sauté. Le Hollow poussa un nouveau cri et attérit à terre violemment, agrandissant le cratère déjà formé.
Des lycéens s'enfuyaient en criant devant la scène. Ils feront un excellent dessert.

Le Hollow se précipita vers le chef des Vizards, toutes griffes en avant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Mer 22 Juil - 20:15

[ Le Zanpakuto Qulbutoké, fallait le faire XD... Désolé du retard, j'espère que cela ne se reproduira plus Embarassed ...]

Bien, au moins le Hollow m'avait suivi... En même temps, lorsqu'un Vizard est contrôlé par son Hollow, il devient bestial, stupide et irréfléchi, comme les véritables Hollow, justement. Je réfléchis rapidement: deux choix s'offraient à moi: le premier consistait à briser le masque de ce Hollow, et le ramener inconscient au QG des Vizards, ou nous le soumettrions à un test en règle, ou bien m'occuper de lui maintenant, le retenant pendant qu'il luttait... La deuxième solution était moins fatigante, donc j'allais choisir celle-là... C'est vrai quoi, cet infirmier devait peser son poids, et puis l'entrepôt était loin... Au pire, sa colère était focalisée sur moi, donc il allait pas s'attaquer aux humains.. Toute façon, j'en avais strictement rien à faire des humains, tant qu'il ne blessait pas une charmante jeune fille, rien ne m'importait.

Bref, profitant de ma pause réflexion, l'ignoble créature fonça vers moi, toutes griffes dehors. Je bloquais son assaut avec mon katana à l'horizontale, humant par la même son haleine fétide. C'était dégoûtant, et je ne pus m'empêcher de lui faire la remarque:

Shinji: Ca fait un bail que t'as pas du toucher à ta brosse à dents, toi!

Franchement, si j'avais su que ce ptit bonhomme ne contrôlait pas son masque, je me serais bien abstenu de lui demander de le montrer...Remarque, la plupart des Vizards ne savent même pas ce qu'ils sont réellement, et ils ne contrôlent pas leurs masques... Ah, ces jeunes, aucun respect de nos jours... Bref, il était temps de combattre. Même si je le blessais, le véritable corps de Kojiro n'aurait rien, et puis les Hollow peuvent se régénérer... Donc, je saisis mon katana à deux mains, et avançais vers mon opposant d'un rapide Shuunpo, avant d'abattre mon Zanpakuto vers la jointure entre son bras et son épaule visant à lui trancher le bras. Sans même faire attention au résultat de mon attaque, je me déplaçais derrière lui d'un Shuunpo, et lui envoyais un ample coup horizontal au milieu du dos, en dessous du trou dans sa poitrine.

Une fois cela fait, je lui envoyais un coup d'estoc vers la seconde épaule, celle que je n'avais pas tenté de trancher, puis dégageais mon katana en le soulevant, pour en plus le trancher et fragiliser le lien avec son corps. Puis, je m'éloignais d'un nouveau Shuunpo, toujours dans le dos du monstre, et tendais mon poing droit, fermé vers lui, avant de dire de la double voix caractéristique d'un Vizard avec son masque:

Shinji: Cero.

Aussitôt, un rayon d'énergie spirituelle rouge fondit sur mon adversaire. J'avais volontairement diminué ma puissance, pour ne pas le désintégrer. De même, en le prenant dans le dos, je m'assurais de ne pas détruire son masque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Sam 25 Juil - 23:25

hj : looool je me suis régalée à imaginer ça. Ce perso est truffé de références à Pokemon, d'ailleurs !

--------------


dj
: Le Hollow regardait avec appétit l'homme blond qu'il avait en face. Il se ferait bien la petite âme de ce c... (je censure les mots grossiers lol) avant de manger les fuyards. Mais pour le moment, cet imbécile résistait. Il avait bloqué son offensive avec son sabre tandis qu'il insultait le monstre. Celui-ci, furieux, poussa un cri de colère. Il tenta d'écraser de sa grosse patte l'insupportable personnage, mais il l'évita avec un shunpo. Le sabre, venu presque de nulle part, tellement ce fut rapide, percuta la tête humérale. Le bras se sépara du corps avec violence, répendant le sol de sang. Le monstre fit volte-face avec colère, mais déjà l'homme était dans son dos et le cisailla violemment. Les attaques s'enchainaient rapidement, et le hollow, au lieu de réfléchir et d'agir en conséquence, devenait de plus en plus intenable et regardait partout autour de lui pour écraser ce minable parasite. Lorsque, après de multiples coups, il l'eut à nouveau devant ses yeux, il eut une mauvaise surprise devant lui.

Le blondinet visait à nouveau son dos, avec un Cero. S'il avait été face à lui, le Hollow aurait pu répliquer avec son propre Cero bleu si singulier, mais ce sale type aimait bien taper dans le dos. Le Hollow fut projeté au loin et alla droit dans un mur, qui s'écroula sur lui, tandis que le cero marquait la peau assez profondément....voire la trouait par endroit.

***

Kojiro tournait en rond, en attente que son cerveau réagisse et lui donne une idée fabuleuse pour sortir de là. C'est alors que le monde intérieur du maladroit shinigami fut gravement secoué. Kosaburo n'était plus aussi tranquille, et il avait arrêté de blaguer avec le Zanpakuto.
La cellule commençait à se fissurer par endroit. Le shinigami vit l'occasion où jamais de sortir de là. Il se dirigea vers la plus grande fissure et se mit à frapper dessus avec son poing. Il en pleura
tellement ce fut douloureux. Il continuait de frapper, frapper, frapper...Il laissait des traces d'hémoglobine sur le mur qui commençait vraiment à s'éffriter.

Soudain, un choc encore plus important se fit ressentir dans le monde intérieur, comme s'il s'agissait comme un tremblement de terre. Kosaburo se mit à hurler de fureur et déposa un genou au sol.
Wobbuffet regardait des fleurs deux mètres plus loin.
La violence de la secousse accentua la rapidité de scission du mur. Kojiro frappa encore une bonne dizaine de fois avant qu'il parvienne à l'éboulement d'une partie de la structure. Il n'était pas très fier de cette évasion : il avait dû être aidé de l'extérieur.

Wobuffet, qui avait plein de fleurs dans la bouche et les mangeait tranquillement, se tourna vers le shinigami. Puis vers le hollow qui était à genou sur le sol, les avant bras posés sur le sol et
tambourinant dans la poussière avec ses poings, comme un gamin faisant un caprice. Wobuffet se mit à rire et se dirigea en courant vers Kojiro. Deux mains de briques noires sortirent de la prison effondrée et attrappa Kosaburo par les hanches. Il fut trainé sur le sol (il criait et se débattait) mais les bras étaient plus forts et il se retrouva dans la cellule en un rien de temps. Les murs se reconstruirent d'eux même, sauf que les briques prirent une teinte blanchâtre.

***

Le hollow était sous les briques, et bientôt ses cheveux se mirent à raccourcir. Sa musculature s'amenuisa. Le corps redevint plus mince et faible. Les vêtements déchirés par la transformation se rapprochèrent du corps véritable de Kojiro.

Il resta allongé là, inconscient, pendant quelques secondes, et se redressa légèrement. Il s'extrait tant bien que mal des décombres, tout en toussant. Il se releva entièrement, le dos courbé, le corps ensanglanté à cause des débris. Il tâta ses deux bras puis son dos et remarqua qu'il avait le bras qui avait été coupé pourtant par Shinji.
Mince...C'était donc si vrai que les hollows avaient une capacité extraordinaire de régénération.

Il se tourna vers Shinji. Il le distingua avec difficulté. Ses yeux voyaient troubles. Le monde se mit à tanguer autour de lui. Il tribucha. Il se sentit très faible. Et ce fut le trou noir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Jeu 20 Aoû - 23:38

[Désolé à nouveau du retard, mais j'ai beaucoup me mal à me mettre à mes posts, et en plus je savais vraiment pas quoi répondre u_u... Donc, à l'avenir, n'hésites pas à m'envoyer un MP si tu trouves que je traînes trop à répondre, je ne le prendrais pas mal, bien au contraire, ça me motivera ^^]

Toutes mes attaques avaient atteint leur but, à savoir ce Hollow. Il se retrouva sous un tas de briques. Lentement, son corps s'amenuisa, sa chevelure reprit sa taille originale, et ses vêtements se rapprochèrent de son corps. Son bras avait, comme prévu, repoussé. Il resta sous les briques quelques secondes, et je l'aurais cru mort si je n'avais pas senti son Reïatsu. Mais, il finit par se relever, couvert de sang, et commença à tâter ses différents membres, vérifiant que tout était en ordre. Puis il se tourna vers moi, me fixa, puis trébucha, tombant en arrière. On dirait qu'il s'était évanoui. Je m'approchais pour vérifier. Effectivement, il était dans les pommes... enfin, plutôt dans les décombres. Première chose à faire: l'éloigner. Je le soulevais, le posais sur mon épaule comme un sac à patates, et tournais la tête à droite puis à gauche.

Merde, il y avait trop d'humains! C'était pas jouable de m'éloigner d'un Shuunpo. Ils commencçèrent à s'approcher, intrigués.. Zut, y'avait la télévision. Une journaliste et un caméraman s'approchèrent de moi, et la femme parla dans son micro, avant de me la tendre:


Journaliste: Nous sommes sur les lieux du désastre du lcyée de Karakura, qui n'a heureusement blessé personne, mis à part Kojiro Yadon, le jeune infirmier du lycée. Ici avec moi, se trouve le dit-infirmier, et Shinji Hirako, élève. Mr Hirako, que s'est-il passé exactement?
Shinji: Et bien, des extraterrestres ont attaqués! Ils avaient avec eux une armée d'éléphants rouges à pois blancs de Vénus, et ils ont dévastés le lycée! L'infirmier a voulu les arrêter, mais le pauvre s'est pris un rayon intersidéral de la mort qui tue! Ca a fait KA-BOOM!

J'avais parlé à grand renfort de grands gestes de bras, et elle me regarda avec un air perplexe et gêné. En fait, ils me regardaient tous comme ça. Je lui pris son micro des mains, avant d'annoncer que j'allais interpréter une petite chanson. Je commençais à chanter, et la musique semblait sortir de mon corps, comme par magie. En fait, mon portable faisait tout le boulot. Cette chanson était tout bonnement classe, comme moi:



Puis, alors que tous étaient subjugués, bouche bée, que dis-je, ébahis devant mon magistral play-back, je me mis à courir comme un dératé, le pauvre Kojiro s'agitant comme un drapeau au vent sur mon épaule. Je tournais rapidement dans une ruelle, m'assurant que personne ne me suivait, puis je me déplaçais d'un Shuunpo jusque sur un toit. La Soul Society avait sûrement repéré ce grabuge, elle viendrait faire le ménage dans la mémoire des humains et sur les lieux. Je posais précautionneusement Yadon au sol, et me penchais vers lui, fixant son visage inconscient. Il avait vraiment la tête du type qui flippe pour un rien et qui souffre d'un complexe d'infériorité. Je lui donnais une petite tape sur la joue, puis une seconde. Rien, calme plat. Une troisième, une quatrième, une cinquième toujours rien. Je me relevais, m'approchais d'un seau qui traînait, et je l'emplissais d'eau via un robinet, que j'avais trouvé en descendant dans l'immeuble. Je m'approchais de Kojiro avec un sourire sadique ( Twisted Evil ) et renversais le seau sur sa tête. Il me sembla qu'il s'éveillait et, avant qu'il ne se plaigne, je lui dis:

Shinji: Oh, déja réveillé, Kojiro? Ecoutes, faut que tu me racontes ce qui s'est passé dans ta tête quand ton Hollow a pris le contrôle. Que j'évalue la situation et que je saches où en est ton.... "état". Ensuite, nous, les Vizards, t'aiderons à soumettre ce Hollow...

Je lui adressais un léger sourire, puis j'attendis la réponse du Vizard soigneur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Ven 28 Aoû - 22:11

[Sympa le morceau ! J'imagine bien la scène avec Shinji Wink]

Il n'y avait plus rien d'autre que le néant. Pendant un moment, Kojiro se rappela le moment où il était mort; et qu'il avait découvert sa chaine de karma brisée. Ca ressemblait beaucoup à ce qu'il se passait maintenant : le noir complet. Le vide. La non-existence totale.
Et puis d'un coup ce fut le choc : il ouvrit les yeux brusquement, et releva son buste d'un seul coup. Il fixa Shinji, qui était en face de lui, avant de regarder son corps totalement trempé. Il se mit à frissonner mais il se savait pas si c'était le froid ou le contre-coup de ce qu'il s'était passé. En tout cas, on ne pouvait pas dire que le dirigeant des Vizards prenait des gants avec les gens : le réveiller avec de l'eau froide, ce n'était pas des plus agréables. Vu qu'il n'avait pas de chez lui pour se sécher....Il regretta de ne pas avoir un Zanpakuto de feu. Il était toujours dans cet état lamentable lorsque Shinji lui parla. Il affichait toujours son sourire, qu'on ne pouvait gratifier d'accueillant. En fait, ce type faisait vraiment froid dans le dos. Mais il se sentit rassuré par la dernière phrase qu'il prononça. "Nous t'aiderons à soumettre le hollow". Les traits du visage de Kojiro se détendirent d'un coup, l'espoir revenait en lui. Il pourrait utiliser ses capacités sans problème....il se souvenait de ce qu'il s'était déjà passé avant l'intervention de Shinji ; quand il avait rencontré le shinigami de la Dixième Division.
Toujours grelottant, Kojiro se releva et croisa les bras pour se donner l'illusion que ça allait le faire sécher plus vite. Puis il s'appliqua à décrire ce qu'il s'était passé.


- Dans mon monde intérieur, depuis que j'ai ce hollow en moi, tout fonctionne selon la même configuration. Tout est une grande prairie avec plein de fleurs. Et au milieu de cette prairie, il y a une cellule. Petite, étriquée, très noire. Quand je suis en pleine possession de mes moyens, je suis dans la prairie. Mais sinon, c'est l'inverse. Je suis enfermé et je ne parviens pas à sortir, tandis que le hollow et mon Zanpakuto se racontent des blagues. Tous les deux sont très complices, alors que moi, quand je discute avec Wobbuffet, il m'ignore totalement. A chaque fois, j'ai été sauvé par des personnes extérieures. Je n'arrive pas à inverser la tendance de moi même.

Il se jeta aux genoux de Shinji.

- Je vous en supplie.....Aidez-moi...je....Je vous observe, vous et votre groupe, depuis que je me suis réveillé de chez Urahara. Je... Je n'osais pas venir car vous êtes tous des Capitaines ou des Lieutenants, mais....Je ne peux plus le laisser me dominer..Je ne peux même plus utiliser mon Shikai ou guérir des personnes sans qu'il ne prenne le dessus...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   Ven 18 Sep - 23:10

Kojiro commença alors à me raconter ce qu'il s'était passé:

- Dans mon monde intérieur, depuis que j'ai ce hollow en moi, tout fonctionne selon la même configuration. Tout est une grande prairie avec plein de fleurs. Et au milieu de cette prairie, il y a une cellule. Petite, étriquée, très noire. Quand je suis en pleine possession de mes moyens, je suis dans la prairie. Mais sinon, c'est l'inverse. Je suis enfermé et je ne parviens pas à sortir, tandis que le hollow et mon Zanpakuto se racontent des blagues. Tous les deux sont très complices, alors que moi, quand je discute avec Wobbuffet, il m'ignore totalement. A chaque fois, j'ai été sauvé par des personnes extérieures. Je n'arrive pas à inverser la tendance de moi même. * se jetant aux genous de Shinji*Je vous en supplie.....Aidez-moi...je....Je vous observe, vous et votre groupe, depuis que je me suis réveillé de chez Urahara. Je... Je n'osais pas venir car vous êtes tous des Capitaines ou des Lieutenants, mais....Je ne peux plus le laisser me dominer..Je ne peux même plus utiliser mon Shikai ou guérir des personnes sans qu'il ne prenne le dessus...

Je l'observais un instant puis lui faisais signe de se relever, avant de dire sur un ton sympathique:

Shinji: T'en fais pas, Kojiro. Nous allons t'aider à soumettre cette sale bête!

Je lui adressais un sourire, lui tapotais l'épaule amicalement, puis lui expliquais qu'il devait finir sa journée de travail (et aussi aller rassurer les autorités!), avant de venir tôt demain matin à l'entrepôt des Vizards. Je le saluais d'un signe de tête, puis disparaissais d'un Shuunpo... Et un Vizard de plus!

[A la limite, plutôt que d'attendre un nouveau Shinji, a ta place je ferais un sujet à l'entrepôt où je contrôlerais les Vizards en PNJ... Enfin, à ta convenance ^^ En espérant que mon prochain perso te croise en rp ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tour à l'infirmerie.. [Pv James... Euh Kojiro]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE TOUR D'ECROU de Henry James
» Henry James - "Le tour d'écrou"
» Tour du monde en voilier
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs
» Le dernier des Mohicans (James Fenimore Cooper)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: ARCHIVE RPG AVANT SAISON 1-
Sauter vers: