Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mer 24 Déc - 1:35

Byakuya sortit de la maison principale de son domaine, les mains enfoncées dans les manches de son kimono noir afin de les protéger du froid, sa longue écharpe blanche serrée élégamment autour de son cou, son regard de métal fixé vers le ciel. Il resta un long moment pensif, dans cette position, la tête penchée vers l'arrière. Les seuls mouvements de son être étaient ceux du vent dans ses longs cheveux noirs et ses yeux qui clignaient de temps en temps.

A quoi pensait-il exactement ? Outre les évènements récents, il pensait à ce qu'il devrait faire à présent. S'occuper de sa division. S'occuper de sa sœur. S'occuper de lui, enfin. Car il n'était pas du tout satisfait de ce qu'il s'était passé dernièrement. Sa "défaite" contre un gamin. Battu par Ichigo Kurosaki. Oh, bien sûr, il n'en avait rien montré. Et il avait pardonné, tout en ayant lui-même demandé pardon. Lui qui n'aimait pas faire d'erreurs, il avait été obligé d'avaler de nombreuses couleuvres. Et celle qui avait été la plus douloureuse....Perdre contre un Ryoka, inconnu de tous, si mystérieux dans son passé...Comment avait-il pu se relever à chaque fois que Byakuya lui avait asséné des coups ? Qu'est-ce qu'il s'était passé alors qu'Ichigo allait mourir sous les coups du Bankai SenbonZakura ? Ce masque de Hollow ? Etait-il ce fameux compromis entre le Shinigami et le Hollow dont avait parlé Aizen Sosuke ? Dans ce cas, ça expliquait beaucoup de chose sur la force d'Ichigo : un métisse entre ces deux entités se révélait capable de lutter à armes égales contre un Capitaine entrainé pendant des années. Ce n'était absolument pas rassurant. Est-ce qu'Ichigo Kurosaki était-il une simple coïncidence avec les propos du capitaine renégat ou bien avait-il un rapport avec toute cette histoire, un rôle secret ?

Plein d'interrogations venaient à l'esprit du capitaine de la Sixième Division sans qu'il puisse en trouver la moindre réponse. La situation était beaucoup trop floue. Trop d'incertitudes, trop de secrets. Il poussa un soupir à peine perceptible. Très concentré sur ses idées, il ne repéra qu'au dernier moment le reiatsu de ....

OOc : à toi de jouer, petit chat noir !

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mer 24 Déc - 20:27

Yoruichi avait pris sa forme animale. Plus discret aux yeux de certains, peut-être, mais bien des gens pouvaient la reconnaître. Ce n'était pas pour cela qu'elle avait décidé d'entre dans Seireitei en tant que chat. Ce n'était qu'une question pratique: plus petite dans cette forme, elle pouvait se glisser plus facilement dans les foules. Elle n'avait pas envie de se faire arrêter à chaque coin de rue pour une petite conversation. Elle était pressée et elle avait quelques visites à faire avant de retourner dans le monde réel duquel elle ne voulait pas s'absenter trop longtemps, pour plusieurs raisons.

Elle voulait aller voir Ukitake et quelques autres capitaines, mais décida d'arrêter d'abord chez le capitaine le plus connu du Gotei 13. Après tout, il avait été largement impliqué dans l'incident précédent et ce ne pouviat pas lui faire de tort d'avoir un peu de compagnie. Elle se glissa donc sans grandes difficultés sur sa propriété privée et se mit à sa recherche. Ce ne fut pas bien long qu'elle le trouva, debout, à l'extérieur de sa maison principale. Elle s'assit et le regarda un moment, songeant à quel point il avait grandi. Il semblait bien préoccupé et elle cru savoir pourquoi: Rukia, ses responsabilités en tant que chef du clan Kuchiki et aussi, sûrement, Ichigo. Elle esquissa un sourire amusé, ou ce qui s'en rapprochait dans son corps de chat, et attendit qu'il la remarque. Elle avait peut-être dissimulé son reitasu, mais elle savait bien qu'il pouvait tout de même la sentir. Était-il inquiet au point de ne pas faire attention à son environnement?


- Byakuya! lança-t-elle alors de sa voix grave. À quoi penses-tu, concentré au point où tu ne repères même pas les intrus sur ton domaine?
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Sam 27 Déc - 13:58

OOC : Excuse-moi de répondre si tard, mais avec les fêtes, j'ai été un peu débordée...Mais me voila !

-----------

Il se retourna et repéra un chat noir qui semblait s'amuser de sa distance. Il reconnut sans difficulté la provocante Déesse du Shunpo. Byakuya fronça les sourcils. Elle avait toujours eu le don de l'exaspérer, alors qu'il était encore jeune, Et adulte, même s'il avait mis de l'eau dans son vin, il avait encore des difficultés à la tolérer. Surtout parce qu'elle s'adressait toujours de façon légère à son égard, sans le moindre respect pour son rang, avec des surnoms qui le faisaient sortir de ses gonds.
Là, elle n'avait pas hésité à mettre en avant le fait qu'il était tellement perdu dans ses pensées qu'il ne l'avait pas sentie. Il regarda le chat noir droit dans ses yeux jaunes où brillaient sa malice et sa ruse. Il fronça les sourcils, assez contrarié d'avoir été pris en défaut. Surtout par "ELLE"! Il lui tourna le dos, ses yeux orientés vers l'horizon, sauf bouger. Il essayait de montrer le plus de détachement que possible.

- Tu es bien trop présente dans la Soul Society pour quelqu'un qui en a été banni. On comprend mieux qu'elle soit dans cet état.

Byakuya avait le don de répliquer aux paroles des autres sans sembler prendre en considération ce qu'il venait de dire. Ce n'est pas qu'il était à côté de la plaque. Non. C'est juste que répondre à des questions était une certaine forme de soumission, et qu'il refusait d'être celui qui était mené, même dans la conversation. Bref, plutôt que de répondre à l'ironie grinçante de Yoruichi au sujet de sa trop facile intrusion dans le domaine des Kuchikis, il avait dérivé sur un autre sujet, tout aussi acide.
Il n'avait pas beaucoup envie de parler, surtout à Yoruichi, mais les circonstances étaient telles qu'il voulait absolument savoir ce qu'il s'était passé, et ce qui allait se passer. Et Yoruichi, en sa qualité d'espionne, était excellente. Il fallait dire qu'elle était en relation avec celui qui avait amené cette situation, l'un des grands responsables : Kisuke Uruhara.

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Dim 28 Déc - 8:15

Yoruichi laissa un rire rauque sortir d'entre ses dents pointues. Il était toujours le même, tentant de porter avec dignité le nom de Kuchiki. Il laissait parfois son orgueil prendre le dessus, mais elle savait qu'il avait un bon fond. Et puis, elle ne le ménageait pas! Elle s'amusait à piquer ses cordes sensibles, se délectant de ses réactions. Idem avec Ichigo lorsqu'elle se changeait devant lui. Enfin, il fallait bien rire une fois de temps en temps et que ce soit aux dépends de ses jeunes élèves ne la dérangeait pas le moindrement.

- Tu es bien trop présente dans la Soul Society pour quelqu'un qui en a été banni. On comprend mieux qu'elle soit dans cet état.

Il était vrai qu'elle venait de plus en plus souvent dans le monde des Shinigamis malgré le fait qu'elle ait disparu pendant un siècle de leur radar. C'était l'endroit où elle avait le plus de chances de trouver des indices par rapport à l'incident impliquant la trahison de trois capitaines du Gotei 13. D'ailleurs, elle devina que Byakuya voulait en savoir davantage. Malheureusement, elle n'en savait pas beaucoup et ne pouvait lui en apprendre beaucoup. Au moins, elle avait eu la chance de discuter avec Kisuke, l'inventeur du Hougyoku, afin de déterminer les différentes possibilités que Aizen possédait.

- Tu sais bien que ce n'est pas entièrement de ma faute ni celle de Kisuke, lui dit-elle sur un faux ton de reproche. Et puis, sans nous, ce ne se serait peut-être pas déroulé ainsi.

Elle faisait, bien sûr, allusion à la présence de Ichigo dont les pouvoirs de Shinigamis avaient été réanimés par la science de Kisuke. Elle avait contribué en le poussant à accomplir son bankai afin que Rukia soit sauve à la fin de la semaine. S'ils n'avaient pas réussi dans les temps, les dégâts auraient pu être bien pires. Heureusement, personne n'était mort bien que la moitié du Gotei 13, si ce n'était pas plus, était cloué au lit à cause de blessures causées principalement par les Ryokas.

- Mais je ne suis pas ici pour te parler de moi, Byakuya, reprit-elle sur un ton plus sérieux. Aizen avait de toute évidence planifié son coup il y a longtemps de cela. Il a été très prudent, alors je doute qu'il ait laissé glissé des informations par erreur, mais si tu as entendu parler de quelque chose, aussi insignifiant cela semble-t-il, j'aimerais être au courant.

Elle avait laissé l'illusion qu'elle lui demandait un service alors qu'en réalité, elle faisait simplement ouvrir la conversation sur un sujet dont il était certainement curieux. S'il avait des questions à poser, il le ferait, mais elle avait préféré lui laisser une porte ouverte. Elle voulait bien lui expliquer tout ce qu'elle savait. En fait, le mieux était qu'il soit au courant de tout puisqu'elle savait qu'il était un homme de confiance sur lequel elle pouvait se fier et qu'il pouvait être d'une grande aide.
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Lun 29 Déc - 22:59

Evidemment, elle n'avait pas tort. Malgré ses airs provocateurs et sa malice, Yoruichi était d'une grande sagesse. Ce qu'il s'était passé était de la responsabilité de beaucoup de monde. Une naiveté effrayante. Un aveuglement total.

Cependant, une certaine rancune demeurait dans l'esprit de la majorité de la Soul Society au sujet de Kisuke et de ses expériences aux résultats malencontreux. Et encore, Byakuya soupçonnait que l'extravagant ex-capitaine n'avait pas tout révélé. Qu'il avait encore un tour dans son sac, et que cela n'était pas véritablement rassurant.

Néanmoins, l'intervention de Yoruichi et de ses alliés avait permis de ne pas commettre l'irréparable, et avait même atténué la catastrophe. Donc, non, on ne pouvait pas en vouloir entièrement à Kisuke et à YOruichi.
Yoruichi aborda ensuite ce qui la tracassait. Aizen. Le nom maudit qu'on ne pouvait pourtant pas oublier. Le nom qui plongeait certains dans la peur, dans le désespoir, ou la colère. Pour Byakuya, en tout cas, c'était la colère, même s'il ne la montrait pas de façon explicite. Pour le moment, aucun des pontes de la Soul Society n'avait d'information sur ce qu'il se passait à l'Hueco Mondo. A part...

Il avait en tête ce qui avait dit par Kazuki et Haiji, deux de ses Shinigamis, dans leur rapport sur l'intervention récente sur Terre.
D'un simple coup d'oeil, Byakuya invita Yoruichi à marcher à ses côtés le long du chemin de gravier qui serpentait dans le tranquille jardin des Kuchikis. Lorsque la "jeune" femme, sous sa forme animale, l'eut rejoint, il marchait avec lenteur, et se mit à parler.
- Deux hommes de ma division ont eu vent de quelque chose d'assez inquiétant au sujet d'un des Ryokas. Tu sembles bien la connaître puisque tu l'as entrainée. Inoue Orihime.
La réaction de Yoruichi ne se fit pas attendre. Byakuya, toujours en marchant, continua de parler.
- Elle posséderait un pouvoir spécial qui intéresserait Aizen. Ne connaissant pas la nature de ce pouvoir, je ne peux juger de la véracité de cette inquiétude. Néanmoins, je sais par mes subordonnés que Rukia lui aurait proposé de l'inviter à la Soul Society. Je ne lui ai pas encore parlé. Mais j'espère que Rukia pourrait me parler un peu plus de cette fille. Si elle doit venir à la Soul Society, elle devra être encadrée. Je pensais m'y rendre moi-même.

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mar 30 Déc - 21:07

Lorsque Byakuya se mit à marcher, le chat noir se releva et bondit à ses côtés, le rejoignant ainsi sur le sentier sillonnant un joli jardin appartenant, bien entendu, aux Kuchikis. Suivant le rythme de ses pas, Yoruichi sentit qu'il avait peut-être quelque chose à lui apprendre, quelque chose d'utile.

- Deux hommes de ma division ont eu vent de quelque chose d'assez inquiétant au sujet d'un des Ryokas. Tu sembles bien la connaître puisque tu l'as entrainée. Inoue Orihime.

Si elle avait pu froncer les sourcils, elle l'aurait fait. Elle poussa plutôt une sorte de grognement sourd en entendant le nom de la rouquine. Elle porta alors une attention particulière à la suite de ce que le capitaine de la 6e division avait commencé.

- Elle posséderait un pouvoir spécial qui intéresserait Aizen. Ne connaissant pas la nature de ce pouvoir, je ne peux juger de la véracité de cette inquiétude. Néanmoins, je sais par mes subordonnés que Rukia lui aurait proposé de l'inviter à la Soul Society. Je ne lui ai pas encore parlé. Mais j'espère que Rukia pourrait me parler un peu plus de cette fille. Si elle doit venir à la Soul Society, elle devra être encadrée. Je pensais m'y rendre moi-même.

Songeuse, elle ne répondit pas immédiatement. Elle avait discuté de la source des pouvoirs de Sado et de Inoue avec Kisuke puisqu'ils ne ressemblaient en rien à ce que les Shinigamis pouvaient faire. L'idée que la jeune fille soit aussi impliquée dans cette histoire ne lui plaisait pas et elle trouverait un moyen de la tenir à l'écart du danger. Peu importe ce que Aizen lui voulait, ce ne devait pas être des plus agréable.

- Nous avons encore quelques mois avant que le Hougyoku soit entièrement prêt à être utilisé, dit-elle après un moment. Il n'agira pas immédiatement, mais je pense que ce serait une bonne idée pour Inoue de venir ici. Elle y sera plus en sécurité que dans le monde réel.

Elle songea au géant et son compagnon qui étaient venus il y a pas si longtemps. Ce n'étaient pas des Hollows ordinaires. Ils étaient bien plus que ça.

- Des Arrancars, créés par Aizen grâce au Hougyoku, viennent de temps à autres, mais leurs raisons restent floues. Leur élite, nommée Espada, est constituée de 10 puissants Arrancars et il serait dangereux qu'elle tombe entre leurs mains. Si ce que tu dit es vrai, ils trouveront un moyen de la prendre à Soul Society même. Je peux compter sur toi, alors.

Elle en parlerait avec Kisuke, mais elle ne doutait pas qu'il approuverait cette prudence. Avec un soupir, elle se dit que les choses devenaient bien compliquées et que les buts de leur ennemi restaient toujours aussi vagues. Il complotait dans le Hueco Mundo, c'était évident, mais que cherchait-il? Il ne se limiterait certainement pas à une jolie armée d'Arrancars imbattables, sûrement.

- Si jamais tu dois en affronter, ajouta-t-elle, fait très attention. Leurs pouvoirs sont différents et ils n'utilisent pas leur Zanpakuto de la même façon que nous. Sois prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mer 31 Déc - 16:11

La discussion était sans nul doute passionnée. Byakuya et Yoruichi devaient d'ailleurs se dire qu'au cœur du domaine des Kuchikis, rien d'imprévu ne pouvait arriver. Malheureusement, certaines personnes dans la Soul Society s'échinent toujours à réaliser ce qui semble impossible. Après quelques secondes, ils entendirent un bruit très léger, qui semblait les environner. Un bruit régulier, qui se rapprochait d'eux.

Soudain, le bruit s'intensifia, et les deux Shinigami purent constater qu'il provenait du sol à leurs pieds. Dans une explosion de brun et de rose, quelqu'un surgit du sol. Ils eurent le temps de s'écarter du trou qui venait de se former, et de voir Yachiru sortir de là, dans sa tenue de Shinigami immaculée, tout sourire. Le Vice-Capitaine de la Onzième Division avait commencé à se diriger vers Byakuya, quand elle aperçut qu'il y avait quelqu'un d'autre. Changeant de direction en une durée infinitésimale, la tornade rose se précipita sur Yoruichi, la serrant dans ses petits bras et faisant un gros câlin au chat.

Yoyo-chan ! Tu es trop mignonne quand tu es en chat !

Secouant le pauvre animal dans tous les sens, Yachiru se lança dans une sorte de danse autour du maître des lieux, une danse ponctuée de petits rires et d'onomatopées joyeuses. Puis elle se tourna vers Byakuya, Yoruichi toujours serrée contre elle, à deux doigts de l'étouffer.

Hé, Bya-kun, qu'est-ce que tu racontes avec Yoyo-chan ?

Marquant une pause, Yachiru écarta le chat noir de son corps, le tenant à bout de bras, comme pour l'examiner de haut en bas. Le regard de l'impitoyable lieutenant du non moins impitoyable Capitaine Kenpachi se planta un instant dans les yeux de Yoruichi. Puis elle sourit, et ramena la pauvre Shinigami à elle.

C'est mon chat-chat ! C'est mon chat-chat à moiiiii !

Reprenant sa danse, elle tournoya autour de Byakuya, dans un accès de joie totalement irrationnel. A nouveau, elle marqua un temps d'arrêt après très peu de temps, semblant se rappeler à un moment qu'elle avait posé une question au Capitaine de la Sixième Division, et qu'il était plutôt impoli de ne pas attendre la réponse pour se mettre à danser. Adoptant une moue dubitative, Yachiru pencha la tête de côté, l'apposant sur celle de Yoruichi.

Tu lui dis pas de méchancetés, hein Bya-kun ?

Le sourire lui revint, un sourire qui prenait au bas mot la moitié de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mar 6 Jan - 17:20

Byakuya avait évoqué le cas Orihime et cela avait assombri le visage de Yoruichi, qui s'inquiétait. Oui, tout cela n'était absolument pas de bonne augure. Malgré le temps de répit qui s'offrait à la SOul Society pour se remettre en place et consolider les forces, personne ne devait s'endormir sur ses lauriers, et c'est pourquoi il était primordial de prendre en compte tout ce qui pouvait se passer, même ce qu'on pouvait considérer comme un évènement mineur. Réalité de l'intérêt d'Aizen ou non, si Orihime était en danger, il fallait agir. Yoruichi et lui étaient donc d'accord.
Elle se chargea de combler les lacunes de Byakuya sur le cas des arrancars, ou de confirmer des faits déjà connus. L'espada n'était pas quelque chose de rassurant. Des êtres mauvais, avec des pouvoirs de capitaine, ou pire. non, pas pire. Un Shinigami ne pouvait être doublé par un être incomplet tel qu'un hollow. Byakuya refusait d'imaginer une telle chose. Pour que Yoruichi pense que ces espadas puissent même venir chercher Orihime dans la SS, c'est qu'ils ne devaient pas douter de leur force.
Enfin, Yoruichi se mit en devoir d'avertir Byakuya de la différence des Zanpakutos.
Alors que le beau brun aux yeux de glace allait répondre d'un ton sec, il ne put continuer son discours en toute quiétude.
Un rictus déforma brièvement le coin droit des lèvres de Byakuya. Il avait remarqué "son" Reiatsu, il ne l'avait pas vu, mais il savait que c'était "elle". Car seulement deux personnes avaient un don singulier pour venir s'incruster dans le domaine familial des Kuchikis sans frapper à la porte d'entrée. Yoruichi, et "elle".
La tornade rose venait de débarquer.
Elle arriva de sous terre, cette fois. Byakuya eut juste le temps de l'éviter avant de voir une bombe sauter hors du trou et tourner autour d'eux jusqu'à donner le tournis. Et le rictus aurait pu se transformer en sourire lorsqu'il comprit que la victime de Yachiru serait Yoruichi, qui avait eu tort de rester sous sa forme féline.
En effet, la gamine de la Onzième Division avait pris le chat dans ses bras, la secouait, l'étranglait et lui donnait des surnoms ridicules comme elle avait le don d'en trouver. Bya-kun....puff.....Mais il ne servirait à rien de lui dire quoique ce soit à ce sujet, elle continuerait quand même.
Comme elle continuait actuellement de coupler le souffle de Yoruichi. Tout en demandant au capitaine de la Sixième Division quel était leur sujet de discussion.
Il n'avait aucune envie de lui en parler, car elle resterait encore plus longtemps en leur compagnie. Mais elle risquait aussi de tuer Yoruichi si la sarabande continuait.
- Nous parlions du cas du Ryoka Inoue Orihime.
Rapide, simple et efficace. Pas de gaspillage de salive. Du pur Byakuya.

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mer 7 Jan - 22:52

L'ex-capitaine de la Deuxième Division bondit sur ses pattes, un bruit étrange venant perturber le silence caractéristique du domaine Kuchiki. Sentant qu'il était préférable qu'elle ne reste pas où elle était, elle s'écarta vivement pour laisser une bombe exploser. Byakuya fit de même, ayant lui-même pressenti l'arrivée d'une seconde intruse. Kusajishi Yachiru émergea du sol dans un éclat rose bonbon, s'apprêtant à assaillir le maître des lieux. Malheureusement, son regard se posa sur elle et elle changea aussitôt de direction. Avant qu'elle ait eu le temps de réagir, Yoruichi se retrouva dans les bras du Vice-Capitaine de la Onzième Division, petits mais incroyablement forts.

Yoyo-chan ! Tu es trop mignonne quand tu es en chat !

Impossible de déprendre. Elle avait beau se débattre, elle n'était qu'un chat. Elle se maudit pour ne pas avoir changé de forme alors qu'elle en avait encore la chance. Prise au piège, elle ne pouvait que subir la bonne humeur de Yachiru qui sautillait dans tous les sens.

Hé, Bya-kun, qu'est-ce que tu racontes avec Yoyo-chan ?

Pendant une courte seconde, tandis que la petite Shinigami la tint à bout de bras, elle crut qu'elle serait libre. L'instant où leur regard se croisèrent, alors que la protégée de Kenpachi la fixait avec cet air, elle sut qu'il n'en était rien. Elle eut un soupir exaspéré et se résolut à attendre qu'elle décide de la relâcher, ce qui était peu probable puisqu'elle l'attira à nouveau contre elle.

C'est mon chat-chat ! C'est mon chat-chat à moiiiii !

Yachiru avait repris sa danse, étourdissant Yoruichi qui grogna entre ses crocs. Celle-ci voulait bien tenter de lui intimer de la relâcher, mais elle avait de la difficulté à placer un mot, sans parler que sa respiration était plutôt limitée par des câlins un peu trop serrés. Elle sentit soudainement un poids sur sa tête qui s'écrasa sur les bras de la Vice-Capitaine.

Tu lui dis pas de méchancetés, hein Bya-kun ?

L'ex-capitaine voyait bien son agacement face à ce surnom qu'il détestait. Il avait sa part de Yachiru, lui aussi! Elle rit intérieurement malgré sa propre situation plutôt délicate, s'amusant toujours de voir le petit Byakuya dans l'embarras. La noblesse le rendait trop rigide et elle savait comme il pouvait être agréable. Après tout, il avait un bon fond, simplement trop de responsabilités pour son bien.

- Nous parlions du cas du Ryoka Inoue Orihime.

Cette phrase résumait très bien leur discussion précédente, à un détail près. Tentant du mieux qu'elle put de parler, le chat noir ajouta:

- Qui n'est plus considérée comme une Ryoka.

Elle toussa un peu et s'agita afin d'enfin être libérée, sachant très bien qu'il était inutile de s'acharner. Elle finirait que par s'asphyxier plus rapidement, mais elle n'en pouvait plus. Il lui fallait à tout prix s'évader de cette prison unique en son genre.

- Yachiru! s'exclama-t-elle dans un dernier effort. Tu m'étouffes!

Elle ne voulait pas en arriver là, mais si elle était encore dans ses bras dans quelques instants, elle devrait user de crocs et de griffes, sa seule défense du moment. Elle aimait bien la petite, mais elle pouvait être étouffante, dans tous les sens du mot. Elle ne comprenait pas comment Kenpachi pouvait la supporter tous les jours. Il était d'une grande patience avec elle à laquelle elle n'arrivait pas. Inévitablement, la tornade rose finissait par lui faire péter les plombs. Si seulement elle n'avait pas été dans sa forme animale!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Ven 9 Jan - 2:10

Les pauvres victimes de la tornade rose devaient décidément penser qu'un dieu mauvais leur en voulait. Il n'y avait que cela qui vaille, comme explication. Plus le bazar s'installait dans le ( naguère paisible ) domaine des Kuchiki, et plus Yachiru semblait jubiler. C'était injuste, et immérité. Mais c'était ce qui arrivait. Elle ne semblait même pas se rendre compte qu'elle étouffait Yoruichi, alors que c'était plutôt évident ( même pour Byakuya ). C'est la réponse de Byakuya, d'ailleurs, qui la remit un peu sur les rails.

Ho-ho ?

Yoruichi répondit alors qu'Orihime n'était plus vue comme une ryoka. Même Yachiru savait que pour Byakuya, cela ne changeait pas grand chose, pour ne pas dire rien. Mais elle se garderait de le préciser, préférant nettement voir la réaction de ce cher Capitaine.

- Yachiru ! Tu m'étouffes !

C'est là que toute l'ingéniosité de cette chère tête rose ( plutôt que blonde ) se fit jour. Séparant une fois encore Yoruichi de sa poitrine, et lui donnant donc l'opportunité de reprendre son souffle, Yachiru lui adressa un visage souriant, mais au milieu duquel un regard étrangement suggestif laissait à penser que les reproches étaient désormais de mise.

Hé ben, fallait le dire, que tu t'étouffes, Yoyo-chan !

Le sourire de Yachiru s'agrandit, et elle éclata d'un nouveau rire retentissant de gamine.

Bon, mais pourquoi tu veux l'embêter, Grosse Poitrine ? Diiiiiiiiiiiiis Bya-un !

Sans même attendre la réponse, le regard de Yachiru se dirigea vers Yoruichi, qu'elle portait à bout de bras.

Et toi, chat-chat, tu l'embêtes pas non plus, hein ? Sinon je devrai te mettre dans l'eau...Ce serait pas chouette, hein ?

Soudain, Yoruichi et Byakuya eurent un bref aperçu de la folie profonde qui habitait l'esprit de Yachiru. L'espace d'un instant, Yachiru leur montra autre chose que la simple carapace de gamine. Il y avait dans son attitude quelque chose qu'un Shinigami, même excentrique, ne pouvait posséder. La source même du pouvoir d'un Zaraki Kenpachi. La folie simple, qui s'assumait totalement. Tous deux sentirent quelque chose de changé dans le reiatsu de la Vice-Capitaine, comme si momentanément il devenait extrêmement fort. Puis la fenêtre se referma, et Yachiru redevint une simple gamine souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Sam 10 Jan - 14:35

Les simagrées de l'insupportable vice-capitaine parvinrent tout de même à arracher à un mini-sourire à Byakuya - tout petit, Noël, c'est dans 12 mois. Comme si en quelque sorte, Yachiru vengeait le noble shinigami des moqueries passées de Yoruichi à son égard. "Chacun son tour", pensa-t-il. Finalement, il l'aimait bien, parfois, cette gamine.

Au milieu des galimatias de Yachiru, il y avait tout de même une pointe d'agressivité qui finit par se montrer. Juste quand Byakuya avait évoqué Inoue Orihime. La noblesse et le respect d'autrui avait empêché notre homme de comprendre immédiatement de qui parlait Yachiru. La logique ne s'applique pas de suite (malgré qu'on ne parlait de personne d'autre qu'Orihime) chez Byakuya que Grosse poitrine = Orihime Inoue. Raccourci rapide de la personnalité made in Yachiru.
Mais il n'eut pas le temps de lever les yeux au ciel.

Pendant un bref moment, un changement eut lieu dans l'attitude et le regard de la petite fille. Une odeur de sang, de mort, de violence, de folie. Le reiatsu de l'enfant avait changé du tout au tout. C'est un peu comme si on regardait la télévision et qu'on zappait des teletubbies à Saw. Byakuya fronça les sourcils. Elle était une Zaraki Kenpachi en herbe, et plus tard, cette enfant serait redoutable. Soudain, le Capitaine avait envie de la voir à l'oeuvre. COmment Yachiru pouvait être se battre ?

Seulement, cela ne dura pas. Yachiru reprit son comportement normal. Le sourire de Byakuya se fit légèrement - très légèrement, hein ! - plus grand que précédement. Déjà qu'avec un Kenpachi sur les bras, ce n'était pas facile, alors si on devait en avoir un second ! Mais au moins, Yachiru avait le don de dédramatiser des situations.

Tiens, ça tombait bien, ça, justement.....Byakuya eut une idée lumineuse.

- La Ryoka...

Il avait une capacité extraordinaire d'ignorer ce que Yoruichi lui avait dit sur l'appelation Ryoka.

- ...serait plus tranquille à la Soul Society. Rukia l'aurait invité à venir ici. Elle aura besoin d'être escortée. Yoruichi en sera.

Il prenait toujours les décisions pour les autres, mais malgré son ton autoritaire, Yoruichi saurait qu'il ne pouvait pas parler autrement. Puis il fit une pause dans son discours. Il respira un bon coup, se provoqua une petite toux, portant sa main droite à son bouche, avant de dire, dans un souffle.

- Tu seras dans cette escorte, Yachiru.

Il s'attendait à ce que Yoruichi lui lance un regard surpris, et prit sur lui pour ne pas montrer sur son visage le moindre rictus, la moindre réaction.

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Lun 12 Jan - 20:02

Hé ben, fallait le dire, que tu t'étouffes, Yoyo-chan !

Yachiru éclata de rire tandis que Yoruichi afficha une expression de la plus grande exaspération. Insinuait-elle que ce serait de sa faute? Enfin, au moins, elle pouvait maintenant respirer mieux, quoiqu'elle était plutôt inconfortable ainsi soutenue dans les airs. Elle fit de gros effort afin de supporter ce mal, espérant qu'il ne durerait pas trop longtemps. Avec un peu de chance, Kenpachi rappellerait sa seconde et elle serait enfin libérée.

Bon, mais pourquoi tu veux l'embêter, Grosse Poitrine ? Diiiiiiiiiiiiis Bya-un!

Elle roula ses yeux en entendant le surnom qu'elle avait donné à Inoue. Fidèle à ses habitudes, il était d'un ridicule et parfaitement... non, pas inapproprié, car il fallait avouer qu'il décrivait bien les attributs physique de la jeune étudiante. Elle n'eut pas le temps de répliquer qu'elle s'aperçut avec une pointe de déception qu'elle regardait à nouveau vers elle. Elle ne l'avait pas oubliée. Elle craint un instant d'être à nouveau étouffée par ses petits bras, mais cela lui fut épargné.

Et toi, chat-chat, tu l'embêtes pas non plus, hein ? Sinon je devrai te mettre dans l'eau...Ce serait pas chouette, hein ?

L'ex-capitaine frissonna tandis que le regard de la petite shinigami la transperça de sa menace. Elle possédait un pouvoir immense qu'elle n'utilisait guère, préférant jouer à la gamine, mais Yoruichi savait très bien qu'elle n'était pas Vice-Capitaine que parce que Kenpachi l'aimait bien. Son reiatsu, soudainement différent pour une fraction de seconde, en témoigna et l'effraya un peu. Comment une telle enfant pouvait conserver une telle puissance, une puissance sauvage comme celle de son protecteur, et garder le sourire comme n'importe quel enfant?

- La Ryoka...

À nouveau, elle eut un regard exaspéré. Elle détestait lorsqu'on l'ignorait ainsi et Byakuya semblait avoir le tour pour le faire. Bon, elle le méritait un peu pour encore le traiter en gamin, mais il agissait parfois ainsi.

- ... serait plus tranquille à la Soul Society. Rukia l'aurait invité à venir ici. Elle aura besoin d'être escortée. Yoruichi en sera.

Bien entendu, cela allait sans dire. Elle s'assurerait personnellement que l'humaine traverse sans encombres et qu'elle soit entre de bonnes mains ici. Elle avait cru comprendre qu'il se déplacerait lui-même aussi, donc à eux deux, ils seraient une excellente escorte.

- Tu seras dans cette escorte, Yachiru.


Yoruichi sursauta au bout des bras de la Vice-Capitaine. Non, il n'était pas question qu'elle vienne avec eux! Bon, elle était une bonne Shinigami, et après? N'était-ce pas inutile de s'en encombrer? Elle regarda le jeune chef du clan Kuchiki et ne put deviner ce à quoi il pensait. Et puis, avait-il seulement le droit de donner un tel ordre?

Du mieux qu'elle put, elle se dégagea de la prise de Yachiru et bondit sur le sol. Elle s'assit et observa un moment les deux individus en face d'elle.


- Byakuya, je ne sais pas si c'est une excellente idée,
déclara-t-elle après avoir bien choisi ses mots.

Elle détesterait insulter l'un ou l'autre, mais elle voulait exprimer ses réticences.


- Toi et moi serons suffisants pour assurer la sécurité de notre invitée, Inoue Orihime. Il est inutile de déranger la Vice-Capitaine de la 11e division, surtout sans l'accord de son Capitaine.

Elle soupira et ajouta, connaissant tout de même le Shinigami depuis son enfance:

- Alors explique-moi ton raisonnement, Byakuya.

Elle doutait qu'il proposait que Yachiru les accompagne sur un seul coup de tête. Il devait y avoir quelque chose derrière cette idée des plus étonnantes. Une crainte, peut-être, ou alors une simple envie de distraction, car il n'y avait aucun doute sur la capacité de la gamine à les faire sourire. Elle réussissait bien à arracher un ou deux rictus s'apparentant à un sourire à ce cher Byakuya!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Sam 17 Jan - 19:01

Yachiru eut une expression presque triste quand Yoruichi lui sauta des bras. Elle perdait son chat-chat chéri, et même si de voir le chat-chat en question aller embêter Byakuya ( ce qui était un réel plaisir, ne l'oublions pas, même si Yachiru n'avait pas forcément conscience que son but était d'embêter le Capitaine ) la réconfortait un peu, la perte restait là. Heureusement, cette expression ne resta pas sur son visage bien longtemps. C'était un tout petit passage fugitif.

Et pendant ce temps, Yoruichi se plaignait du plan de Byakuya. Décidément, ce chat-chat avait une très nette tendance à se plaindre de tout et de rien ! Décidant de lui montrer qu'il fallait prendre la vie du bon côté, Yachiru se dit qu'il était temps de prouver à Yoruichi que la vie d'un chat-chat devait être simple et heureuse.

Première étape, la Vice-Capitaine sortit d'on ne saurait trop où les accessoires qui lui permettaient de se déguiser en chat. Les plaçant sur son visage, elle prit un court instant pour se mirer dans l'eau du lac des Kuchiki, observant son museau, ses oreilles pointues, et les sortes de gants qui lui servaient de pattes. Toujours est-il que c'est une Yachiru méconnaissable qui se retourna vers Byakuya et Yoruichi, trop occupés à discuter pour voir le détail des actions de la tornade rose. Ce n'est que lorsque la clochette qui se trouvait juste sous le cou de Yachiru sonna que les regards de ces deux éminents Shinigamis ne purent éviter de se tourner vers elle.

Et la scène avait de quoi surprendre ( pour Yoruichi ), voire choquer ( pour Byakuya ). Yachiru se tenait au bord du lac des Kuchiki, tenant dans ses pattes l'un des précieux poissons qui vivaient dans l'étendue d'eau. Elle se déplaça vers Yoruichi avec un grand sourire, et balança le poisson sur son chat-chat, avant de faire une petite danse improvisée.

Miaou miaou miaou miaouuuuuu !

Il fallut un temps à Yachiru pour comprendre que ni Byakuya ni Yoruichi ne parlaient le langage des chats, du moins pas celui qu'elle-même utilisait. Il lui faudrait donc faire comme son cher chat-chat, et parler le langage des humains, même sous forme féline.

Je te disais de bien profiter, Yoyo-chan ! Les chat-chats c'est super ! Hihihi !

Sans transition, Yachiru se projeta vers Byakuya, se retrouvant aux pieds du Capitaine qui la dominait bien évidemment de toute sa taille. Sautillant d'un pied sur l'autre devant le chef des Kuchiki, Yachiru lui adressa un autre de ses sourires imparables.

Héhé, Bya-kun, je viendrai avec Ken-chan pour voir si tu embêtes Grosse Poitrine ! Comme ça je resterai à côté de mon chat-chat !

Pour sa part, Yachiru n'attendait rien de spécial de ses interlocuteurs, d'ailleurs tout dans son attitude montrait qu'elle était simplement heureuse d'être là, et de s'amuser comme elle le faisait. Qu'il était bon, parfois, d'être une enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Lun 19 Jan - 22:39

La décision de Byakuya pouvait paraître bizarre, mais il se disait que la présence de Yachiru impliquait d'une proche d'Orihime l'accompagnerait à la Soul Society, que Yachiru prendrait cela avec sérieux. Il n'était pas d'accord avec Yoruichi sur sa dernière parole.

- Nous ne connaissons pas l'ennemi et Aizen risque de mettre les petits plats dans les grands pour avoir ce qu'il veut. Une équipe de deux pourrait ne pas suffire.

encore quelque chose qui allait étonner Yoruichi. Byakuya n'avait pas tendance à surestimer l'ennemi (il ne l'estimait même pas !) et pourtant, il pensait primordial qu'une bonne équipe se rende sur place.

- Car si nous sommes attaqués par un nombre d'ennemi conséquent, malgré notre puissance, il faudra une protection permanente sur Orihime. Yachiru pourrait jouer ce rôle. Elle possède un bon Shunpo. C'est comme ça que je vois les choses. Il n'est pas temps de faire preuve de prétention. La Soul Society s'est pris un bon camouflet par les "Invités" et les Traitres, nous ne devons plus nous reposer sur nos acquis ou pécher par orgueil.

Alors qu'ils discutaient de choses sérieuses, l'enfant prenait ses aises dans le parc, jusqu'à mettre un déguisement de mauvais goût qui la faisait ressembler à Yoruichi rose bonbon. Byakuya fronça les sourcils et regarda ce qu'elle faisait avec beaucoup de curiosité et d'agacement. Byakuya alors comprit où étaient passées ses carpes Koi et il sentit le sang bouillir dans ses veines. Avant que Yoruichi ne réagisse, il lui lança un regard disant de façon claire :"Si tu dis quoique ce soit...." Yachiru lança le poisson sur "Yoruichat", manquant d'assommer la jeune femme sous le poids de l'animal. Byakuya s'écarta légèrement pour ne pas recevoir de l'eau et claqua des doigts. Un serviteur sortit de la maison, salua Byakuya et Yachiru et lança un regard vers le chat écrasé par le poisson qui gigotait encore.

- Remettez le poisson dans le bassin.

Pas de merci, S'il vous plait. C'est un serviteur, il doit s'exécuter sans formule de politesse. Pendant ce temps là, la gamine reprit son discours décousu.

- Le capitaine Kenpachi ne sera pas de trop, en effet.

Ou comment retirer les mots incorrects par l'absence de mots. Pour deux raisons : il ne voulait pas utiliser des surnoms aussi ridicules que ceux inventés par cette enfant, mais aussi parce qu'il réfléchissait sur deux stratégies : comment récupérer Inoue Orihime et comment empêcher le vol de ses carpes Koi.

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mer 21 Jan - 20:01

- Nous ne connaissons pas l'ennemi et Aizen risque de mettre les petits plats dans les grands pour avoir ce qu'il veut. Une équipe de deux pourrait ne pas suffire. Car si nous sommes attaqués par un nombre d'ennemi conséquent, malgré notre puissance, il faudra une protection permanente sur Orihime. Yachiru pourrait jouer ce rôle. Elle possède un bon Shunpo. C'est comme ça que je vois les choses. Il n'est pas temps de faire preuve de prétention. La Soul Society s'est pris un bon camouflet par les "Invités" et les Traitres, nous ne devons plus nous reposer sur nos acquis ou pécher par orgueil.

Yoruichi écoutait Byakuya avec attention, oubliant volontairement la présence de Yachiru. Elle hocha de la tête en signe de compréhension. Elle n'avait pas vu la situation de cet oeil et il était vrai que Inoue pourrait bénéficier de la présence de la Vice-Capitaine. Elle sourit devant le raisonnement du Capitaine de la 6e division, heureuse de voir qu'il avait grandi, surtout ces derniers mois. Il était plus prudent devant son ennemi alors que dans le passé, il était si confiant en ces compétences qu'il avait tendance à juger trop rapidement la situation.

Son attention fut ensuite attirée par le son d'un clochette. Soudain, elle sentit un poids s'abattre sur son corps et elle s'effondra sous le poisson qui lui fut lancé sans avoir eu le temps de voir ce qui lui arrivait.


Miaou miaou miaou miaouuuuuu !

Elle leva la tête et vit Yachiru qui s'était visiblement déguisée en chat. Le fait qu'elle soit écrasée par un poisson était donc de sa faute! Elle sentait sa fourrure s'imbiber de l'eau poisseuse coulant des écailles de la bête. C'était plutôt désagréable, surtout en tenant compte qu'elle ne pouvait absolument rien y faire.

Je te disais de bien profiter, Yoyo-chan ! Les chat-chats c'est super ! Hihihi !

Dépendait pour qui! Dans son cas, c'était suicidaire! Surtout lorsque Yachiru était dans les environs, enfant pleine d'énergie qui recommençait d'ailleurs à inventer une danse, ne manquant pas de l'exaspérer.

Après un moment, un serviteur apparut sous l'ordre du chef Kuchiki. Il vint la libérer de son poids et elle put enfin se libérer. Avec une moue de dégoût peu perceptible dans sa forme animale, elle se mit à lécher son poil mouillé afin de le nettoyer. Il y avait un goût de poisson qu'elle trouvait légèrement désagréable.

Héhé, Bya-kun, je viendrai avec Ken-chan pour voir si tu embêtes Grosse Poitrine ! Comme ça je resterai à côté de mon chat-chat !

Cela réglait tout aux yeux de Yoruichi, bien qu'elle considérait un peu exagérer de mobiliser également Kenpachi. L'aventage qu'elle y voyait serait qu'il contrôlerait sa seconde et qu'elle serait peut-être en sécurité.

- Le capitaine Kenpachi ne sera pas de trop, en effet.

Approuvant d'un signe de tête, Yoruichi déclara:

- C'est bon, nous irons tous les quatre, alors. Il n'y aura aucune excuse si nous échouons.


Elle se tourna vers Yachiru avec un air plutôt sérieux et ajouta:

- Si nous sommes attaqués, nous comptons sur toi pour escorter Inoue en sécurité jusqu'ici, c'est clair?

Elle ramena son regard vers le Capitaine.

- Quant à nous, nous les retiendrons le plus longtemps possible. Inutile de s'attarder, par contre. Selon les circonstances, il est possible que j'accompagne Yachiru.

Ce serait dommage qu'ils tombent bêtement dans un piège. Aizen serait bien capable d'envoyer tout un bataillon à leur rencontre afin de les occuper pendant qu'il envoyait quelqu'un cueillir celle qui l'intéressait. Enfin, ce n'était qu'une possibilité parmi tant d'autres, mais il ne fallait rien négliger. Byakuya avait raison, ils ignoraient comment le traître agirait afin d'obtenir ce qu'il voulait.

- Quand partons-nous, alors?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Jeu 22 Jan - 0:59

Quand Yoruichi céda, celle-ci dut se dire, dans une partie de son esprit, qu'elle avait tort. Et sans doute cette partie-là de son esprit était-elle très lucide. Sautillant autour de son chat-chat, Yachiru sembla abandonner une éventuelle fixation sur le fait que sa petite danse était passée inaperçue, et que Yoruichi ne l'avait même pas remerciée pour le poisson.

Quant au serviteur, il ne devait pas attendre plus de déférence de la part de la Vice-Capitaine que de son seigneur et maître. Pas que Yachiru aie la même froideur que Byakuya, oh non, mais le concept même de la servitude lui était étranger. Une enfant telle que Yachiru, qui n'avait jamais connu la soumission à qui ou quoi que ce soit, ne pouvait comprendre que celui qui ramassait sa proie ne faisait pas ça pour s'amuser. Bon, disons-le plus simplement, pour Yachiru, on ne pouvait faire des choses que pour s'amuser. Par conséquent, le serviteur devait forcément trouver amusant d'obéir à Byakuya. Tant mieux pour lui, dans ce cas !

Distraite de la discussion par un papillon aux couleurs chatoyantes qui passait pas loin de son nez, Yachiru abandonna Byakuya et Yoruichi quand ils commencèrent à régler les détails de l'opération. Ils devait vraiment beaucoup s'amuser, en plus ! Quant à elle, la tornade rose se lança dans un numéro d'équilibriste tout simplement impressionnant, suivant le papillon partout où il allait, parfois en s'accrochant aux branches des arbres comme s'il s'agissait d'un mouvement tout-à-fait naturel. Ce qui l'amena, toujours aussi naturellement, à passer sur les toits étroits et pentus des demeures des Kuchiki.

Soudain, le papillon se stabilisa à un endroit. Tout sourire, la Vice-Capitaine de Kenpachi s'approcha de lui, la main tendue. Elle l'attrapa, et lui colla un bisou avant d'éclater de rire, alors que le pauvre insecte, qui n'avait rien demandé à personne, s'envolait vers d'autres cieux, moins agités.

Regardant en bas, Yachiru se rendit compte qu'elle était en haut d'un bâtiment de plusieurs étages, et que Byakuya et Yoruichi s'assimilaient à deux petits points ridicules en bas. C'était tellement drôle qu'elle éclata une fois encore d'un rire cristallin ( non sans être suraigu ). Puis elle se décida à signaler sa présence d'un éclat de voix tout joyeux - et rose, autant qu'une voix peut convoyer l'idée d'une couleur.

Héééé d'en bas ! Vous êtes tout petits ! Hihihi ! J'arriiiiiiiiiiiiive !

Le moment suivant fut d'une extrême violence pour le cœur d'artichaut du Capitaine de la Sixième Division. Se jetant littéralement sur les premières tuiles en pente qui venaient, Yachiru glissa sur ses deux pieds vers le sol, dans une posture parfaite. Enfin, ç'aurait été parfait si elle n'arrachait pas les tuiles sur son passage, bien sûr. Arrivant à une vitesse hallucinante en direction de ses deux victimes, la tornade rose poussa sur la dernière rangée de tuiles, arrachant ainsi un bout de toit encore plus grand à son départ, avant de se rétablir en faisant un gros trou dans le sol, au milieu du jardin zen de Byakuya.

Sautillant vers le Capitaine et le chat, Yachiru semblait au comble du bonheur.

Alors, on y va maintenant ? Hihihi !
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Jeu 22 Jan - 22:50

Il était certain que Yoruichi ne partageait pas l'avis de Yachiru sur la présence de Kenpachi, qui était véritablement encombrant, il fallait le reconnaître. Yachiru ne semblait pas beaucoup écouter les recommandations de Yoruichi. Elle était partie on ne sait où alors que les deux adultes continuaient de discuter.
Byakuya leva les yeux au ciel et mit son front dans sa main. Elle était désespérante, cette Yachiru. Il espérait qu'elle avait quand même entendu ce que venait de lui dire Yoruichi, car une partie de l'opération pourrait reposer sur les épaules de Yachiru. Byakuya se tourna vers Yoruichi, comme pour détourner son attention de l'enfant et surtout pour aborder des sujets plus prioritaires.




- Pourrons-nous compter sur l'aide de Kisuke pour créer un portail adapté à Orihime Inoue ?




Il attendit la réponse de la femme-chat, sachant pertinament qu'il n'aurait jamais pu demander lui-même cette faveur à Kisuke. L'honneur, évidemment, réclamait de ne pas réclamer de l'aide à un banni. C'était déjà difficile de devoir demander de l'aide à Yoruichi... Mais bon, la situation demandait qu'on fasse fi de ses sentiments pour l'intérêt commun, si pénible soit-il.


Alors qu'il attendait la réponse de sa compagne de discussion sur pattes, un grand cri se mit à retentir depuis le haut des bâtiments du domaine Kuchiki puis de descendre en faisant du surf (ça ressemblait à ça, du moins), avec les tuiles du toit, détruisant une partie du domaine de cette manière et surtout.... elle creusa un grand trou au milieu du jardin, la fierté de Byakuya, son lieu de quiétude.


C'est dans ces moments là que Byakuya remarquait que l'histoire avait un cours cyclique. Malgré le fait qu'il soit plus âgé, capitaine, maître du clan Kuchiki, et nettement moins susceptible qu'auparavant, il fallait toujours qu'une femme (ou petite fille) malicieuse s'amuse à lui faire perdre son calme. Il était sûr que Yoruichi s'amusait de ce à quoi elle assistait, la destruction d'un domaine par une simple gosse qui ne souciait absolument pas des conséquences. Le pire pour Byakuya, c'est qu'il ne savait pas vraiment réagir à ce genre d'intervention. Se mettre en colère ? Ecraser l'enfant de son Reiatsu ? Elle ne comprendrait même pas pourquoi le Shinigami brun était furieux. La seule manière de lutter avec cette enfant était la patience....Bon sang, comment un homme aussi irréfléchi que KEnpachi faisait pour la supporter ?
Byakuya se fit violence pour ne pas réagir, car en plus cela aurait trop fait plaisir à cette taquine Yoruichi. Poussant un grand soupir, il quitta Yoruichi quelques secondes, la laissant plantée là seule avec Yachiru qui se dirigeait en sautillant vers elle, peu concerné par le sort que l'enfant réservait à la chatte, appela un de ses serviteurs et commanda avec autorité quelque chose.
Lorsque Byakuya ressortit, il était suivi d'un serviteur qu'on ne pouvait pas voir derrière un tas de sacs bizarres et énormes. Lorsque le domestique posa tout à terre, on pouvait voir qu'il était en nage, le visage écarlate. Un sucre d'orge tomba de l'ouverture du sac tandis que le serviteur essaie de retrouver un peu de contenance et de présentation devant son maître. Byakuya signala d'un ton indifférent (en apparence) à l'homme de vite réparer le toit - une fois que Yachiru sera partie - car cela faisait désordre. Puis il revint aux côtés de Yoruichi, fit semblant de tousser avant de plonger son regard de glaçon dans les yeux jaunes du chat noir, l'invitant à ne pas rire, à ne pas tenter une moquerie quelconque si elle ne voulait pas voir fleurir les cerisiers....

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya


Dernière édition par Byakuya Kuchiki le Lun 26 Jan - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiatsu Versatile



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Lun 26 Jan - 0:26

OOC : Vu que Yoruichi vient de quitter son rôle, je pense qu'on peut lui faire quitter le message par intermédiaire du Reiatsu Versatile pour ne pas bloquer le jeu.




Yoruichi manquait de rire en voyant la scène, sentant le pauvre Byakuya fumer sous son apparence calme, vu qu'il venait de voir son jardin se faire détruire sous ses yeux. Le beau brun tenta de dissuader toute moquerie en jetant un regard noir à la femme chat, qui se contenta de garder pour elle ses plaisanteries.
Cette gamine était un vrai fléau pour les objets. Quand on voyait son pouvoir de nuisance si innocent, on se doutait qu'on aurait à craindre, à l'avenir, son pouvoir de destruction conscient sur des êtres humains. Une vraie Kenpachi au féminin. Cette simple enfant avait un potentiel extraordinaire. Tout le monde ne pouvait le sentir, mais une personne exercée à ressentir les reiatsus (comme un capitaine) pouvait comprendre.
Elle se décida de répondre à Byakuya pour tenter de lui faire oublier les travaux onéreux qui l'attendait.

- Je vais de suite me rendre chez Kisuke pour le tenir au courant de tes intentions. Avertis-moi lorsque vous vous rendrez sur terre, qu'on puisse organiser cela pour optimiser la protection d'Orihime Inoue.

Elle salua Byakuya de la tête, passa à côté de Yachiru à qui elle adressa un petit regard amical (à voir de voir ce que ça peut donner sur un chat...) et évita l'étrangement de Yachiru en sautant sur le toit à moitié démoli et en disparaissant à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Sam 31 Jan - 0:31

La pauvre Yachiru manqua d'un poil Yoruichi, et sembla un peu décontenancée. Comment son chat-chat préféré pouvait-il s'enfuir ainsi ? Oh, elle aurait bien pu s'abîmer dans des questions tout-à-fait existentielles, comme par exemple l'adéquation de son déguisement avec le reste de sa tenue. À ce propos, Yachiru se promit de colorier ses oreilles de chat postiches en noir, histoire qu'elles aillent bien avec le kimono. Et avec la forme féline de Yoruichi. Mais c'était bien le seul doute qui s'était insinué en elle. Pour le reste, la Vice-Capitaine se contenta de sourire, une fois encore, de toutes ses dents, et d'agiter une petite main potelée en direction du chat qui filait à toute vitesse, histoire d'instaurer la culpabilité dans le cœur de Yoruichi. Nul doute que celle-ci s'en voudrait d'avoir quitté une gamine si mignonne.

Restait donc Byakuya, et son serviteur qui n'en pouvait plus. Avant même de dire une bêtise plus grosse qu'elle, Yachiru remarqua ( enfin, diraient certains ) que les sacs devaient contenir une quantité non négligeable de bonbons. À cet instant précis - que le Capitaine de la Sixième put observer à une place privilégiée, ne se trouvant pas sur le chemin de la tornade rose -, Yachiru changea, ses yeux semblant s'emplir de la seule image des sacs. Plus rien ne comptait, même le pauvre serviteur des Kuchiki qui soufflait comme une cheminée d'usine entre elle et le trésor si convoité. Dans un grand nuage de poussière, Yachiru se projeta vers l'avant, sans oublier de renverser au passage le pauvre homme, qui se retrouva les quatre fers en l'air sans rien comprendre.

Seul Byakuya avait pu distinguer - et encore, avec difficulté - le mouvement incroyablement rapide de la toute petite centrale nucléaire privée du Capitaine Kenpachi. Elle était peut-être à son niveau, peut-être même plus rapide. C'était prodigieux, et impensable. Question vitesse, Yachiru démontra d'autres qualités, en avalant le contenu d'un sac plus gros qu'elle en moins de temps qu'il n'en fallait pour épeler "gloutonnerie". Le sourire éternel de la petite fille éclatait encore plus, comme si la quantité astronomique de sucre qu'elle venait d'ingurgiter avait fait briller ses dents d'un éclat aveuglant. Et son sourire était entièrement destiné à Byakuya, à qui elle adressa des signes incompréhensibles de ses petits bras.

C'est toi le plus gentiiiiiiiiiiiiiiiiiil, Bya-kun !

Hissant les sacs sur ses frêles épaules, Yachiru n'éprouvait pas la moindre difficulté à se déplacer. C'était comme si tout cela ne pesait rien. Elle retraversa l'allée qui la séparait du si redoutable Capitaine de la Sixième Division, sans oublier de pousser de deux mètres le serviteur au passage. Celui-ci resta au sol pour le compte, totalement sonné. C'était comme passer deux fois sous un rouleau compresseur roulant à la vitesse d'un TGV, ce qui faisait tout de même un peu mal, même si on était une âme vivant à la Soul Society. Les sacs atterrirent à terre à côté de Byakuya, et celui-ci vit une Yachiru tout sourire se précipiter sur lui, l'enserrant du mieux qu'elle pouvait avec ses petits bras. C'est là qu'il vit qu'une grosse quantité de sucre restait autour de la bouche de la Vice-Capitaine. Une bouche qui frottait au même moment contre son kimono. Grimpant sur le corps du Capitaine comme s'il s'agissait d'un mur d'escalade, Yachiru se retrouva au niveau du visage de Byakuya, et serra le cou de son nouveau meilleur ami ( après Zaraki, cela va de soi ) pour lui faire un gros câlin.

Hihihi, je savais que tu étais si gentil, moi ! Tu fais semblant de pas l'être, mais tu es un super gentil, Byakushi !

Dès que le câlin fut terminé, Yachiru se laissa tomber au sol, et remit les sacs dans son dos, calant son zanpakutô avec l'un des plus gros. Penchant la tête de côté, elle adressa un autre sourire étincelant à Byakuya.

Héhé, à la prochaine fois, supergentil !

La tornade rose commença alors à se diriger vers la sortie du domaine. Enfin, c'était là l'intention, puisqu'elle partait en réalité dans la mauvaise direction. Le serviteur, dans un râle de souffrance atroce, l'interpella, sans qu'elle puisse comprendre. Fronçant les sourcils, Yachiru se retourna vers le Capitaine de la Sixième Division.

Dis, Bya-kun, ton bonhomme il me dit que je vais pas dans le bon sens...C'est par où, la sortie ? Hihihi !
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Mer 4 Fév - 2:29

Yoruichi venait de quitter les lieux afin de mettre au courant Uruhara sur terre. Yachiru regarda partir Catwoman avec regret. Il faut dire que l'enfant semblait adorer les chats (vu son déguisement étrange et la façon dont elle étranglait...pardon, étraignait Yoruichi quelques minutes auparavant). Que Yoruichi quitte le domaine rassurait Byakuya, qui n'appréciait pas lorsque celle-ci se montrait taquine à son égard. Et dieu sait qu'elle aimait bien embêter le chef du clan Kuchiki, depuis plus d'un siècle déjà...Cependant, Yoruichi dans sa version féline distrayait l'autre bête noire du capitaine (la bête rose, en l'occurance) qu'était Yachiru.
Pour le moment, Byakuya avait réussi à la contenir en l'occupant avec les gros sacs de bonbons que le serviteur avait réussi à amener tant bien que mal (et qui se retrouva sur les fesses quand la petite fille le bouscula pour atteindre son trésor.

Là encore, Byakuya put admirer les capacités de la petite fille, qui se déplaça avec une vélocité extraordinaire, qui la rendait presque invisible aux yeux non aguéris.
Par contre, il admira nettement moins la façon dont elle engouffrait les sucreries. Elle ouvrit sa bouche dans un sourire de réglisse, de sucettes et de caramel, assez peu glamour. ET voila qu'elle remettait une tartine de Bya-kun......Byakuya leva les yeux au ciel. Il ne pourrait pas la changer. C'était peine perdue.
La fillette se chargea des sacs, se rapprocha de Byakuya, assomma le pauvre serviteur déjà en facheux état.
La suite, Byakuya ne l'avait pas senti venir et il se sentit bientôt comme prisonnier d'une chose effrayante... Elle faisait .... il ne savait pas trop ce qu'elle faisait et Byakuya préférait vite évacuer son esprit vers d'autres contrées plutôt que de réaliser ce qu'il se passait et d'accepter ce qu'il subissait.
Elle s'essuyait allègrement sur son kimono et serra le capitaine tant bien que mal entre ses petits bras. Byakuya semblait être devenu une statue de glace, horrifié par une telle démonstration d'affectivité. Le temps s'était arrêté, comme quand on torturait les gens. Les bras de Byakuya étaient abandonnés vers le sol, il ne bougeait pas, il attendait que ça passe.

Que pouvait-il faire d'autre ? Gifler la petite ? La menacer de son sabre ? Inutile. Déjà, elle ne comprendrait pas. Ensuite, cela reviendrait à provoquer Kenpachi, et dans cette période où la Soul Society devait se serrer les coudes, un tel acte serait vraiment mal venu. Prendre son mal en patience, telle était la seule solution envisageable pour l'instant.
Il eut tout de même un geste de rejet, voulant la pousser du plat de la main, mais elle se dégagea avant qu'elle ne s'en rende compte. Et elle continua ses paroles dénuées de sens qui le mettait toujours dans une rage folle. "Supergentil". "Byakushi"....
Byakuya pensa "Urusai" mais il n'en dit rien.
Elle allait quitter (enfin) le domaine, sauf qu'elle prenait la mauvaise direction et qu'elle ne comprenait pas les remarques du serviteur à moitié "mort" (à vrai dire, Byakuya n'avait pas vraiment compris les paroles, même si leur sens était explicite. Parler avec des dents en moins compliquait la donne). La Tornade Rose se retourna vers le capitaine qui regarda son kimono souillé avec dégoût. Byakuya claqua des doigts, et deux servantes arrivèrent. Byakuya s'adressa à la première d'une voix sans chaleur. La servante s'inclina en attendant l'ordre.

- Préparez-moi vite un autre kimono propre.

- Bien, Kuchiki-dono.

Elle partit très vite, surtout lorsqu'elle vit l'étendue de la tâche (tache ?).
Puis le shinigami se tourna vers la seconde servante et lui parla à son tour.

- Veuillez la raccompagner à la sortie du domaine.

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Sam 7 Fév - 2:55

La bête rose était tout à sa joie de...De quoi, au fait ? De détruire le domaine des Kuchiki ? De salir le kimono de Byakuya ? De ruiner la santé de ses serviteurs ? Ou encore, tout simplement, d'être là, d'avoir des bonbons à s'en faire exploser le ventre, et de pouvoir s'amuser à faire ce qu'elle voulait, sans que personne ne lui dise rien ? Un peu de tout cela.

Sautillant de bonheur, rayonnant ce sentiment autour d'elle dans une aura rose fuchsia du plus bel effet, Yachiru irradiait cet endroit de sa présence. Pas de chance pour Byakuya, le nuage radioactif Kusajishi n'était pas du genre à s'arrêter aux frontières. Quand la servante désignée ( pauvre fille ) pour raccompagner la turbulente Vice-Capitaine aux portes de cet endroit qui prenait des allures de Tchernobyl s'approcha, elle ne put rien faire face à la vitesse de Yachiru, qui se précipita vers elle pour lui coller un bisou sonore et sucré sur la joue.

Essuyant la marque d'affection de la gamine, sans pour autant sembler refuser l'amitié d'une Vice-Capitaine - un exercice difficile -, la servante se mit alors en route vers la sortie du domaine, invitant poliment Yachiru à la suivre. Le regard de la tornade rose passa de Byakuya à celle qui la guidait, comme si elle voulait pousser le Capitaine à la raccompagner à la porte de chez lui, comme une amie de longue date.

Finalement, elle se lança à l'abordage, et essaya de faire un dernier câlin - mais sur les joues, cette fois - à Byakuya, avant de filer. Byakuya sali craint la Yachiru bondissante, et cette fois-ci, le célèbre chef du clan Kuchiki put faire parler toute sa vitesse, évitant sans mal la charge maladroite et pataude ( forcément, avec la quantité de bonbons qu'elle portait dans son dos... ) de la tornade rose, qui n'en prit pas le moindre ombrage. Souriante, elle adressa un petit geste de la main à Byakuya.

Héhé, bien joué ! Salut, Bya-kun, à la prochaiiine ! Hihi !

Sans plus attendre, Yachiru suivit la servante, qui l'amena sans plus d'incidents aux portes du domaine, soupirant de soulagement lorsque le petit point rose se fut suffisamment éloigné à l'horizon.

Désormais, Byakuya pouvait commencer à réparer les dommages.
Revenir en haut Aller en bas
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division


Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Dim 8 Fév - 3:37

OOc : et il y a du boulot...Heureusement qu'il est riche !

_________________

Thèmes musicaux de Byakuya | Présentation de Byakuya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)   Aujourd'hui à 6:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Domaine des Kuchikis (Libre + Yoruichi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Banderolé Amicale a Sauve domaine de Sebens le 14 Juin
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: ARCHIVE RPG AVANT SAISON 1-
Sauter vers: