Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Reiatsu Versatile

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Lun 20 Juil - 0:04

Introduction

- Plage de Karakura -
- 20h30 -
- Météo : Tourne à l'orage -



La journée avait pourtant bien commencé à Karakura.
Douce brise, musique légère et cris d'enfants. Pas avant dix heures du matin, bien sûr. Les baigneurs ne se rendent à la plage à l'aurore ! Ils ont pu alors profiter du soleil pendant toute la journée, certains pour prendre de belles couleurs brunes, d'autres ressemblant à s'y méprendre à un homard sur le point de devenir citoyen américain (miam !)

Les instituts météorologiques nationaux et régionaux avaient annoncé un climat des plus cléments. De sorte que personne n'aurait pu prévoir ce qui allait arriver en fin de soirée. Dans un certain sens, c'était normal. C'était un phénomène surnaturel.

Les quelques témoins qui n'avaient pas encore quitté la plage en voyant se voiler les derniers rayons de soleil pourraient dire avoir vu le ciel se déchirer en deux et s'ouvrir sur une plaie béante et noire. Si certains parlaient d'un orage virulent en préparation, d'autres s'écriaient qu'il s'agissait d'une chute de météorite. Ces derniers étaient les plus proches de la réalité.
Un...Deux...Trois...Quatre.

Quatre éléments noirs s'extirpèrent sans difficulté de la cicatrice et se précipitèrent sur quatre points différents de Karakura.
L'un d'eux se dirigeait à vitesse modérée vers la plage.


***



Au niveau de la brêche, trois arrancars étaient réunis en attente d'un geste de leur leader de l'instant : Stark, le Primera Espada. Lorsque celui-ci désigna la ville par un déplacement quasiment imperceptible de son manteau, les trois autres se dispersèrent avec la rapidité imaginable des Sonidos : Hallibel, la Tercera Espada. Giovanni, arrancar à la puissance prometteuse. Tequila, pas si pacifiste que cela sur le coup...

Le but de ces trois personnages était de surveiller les puissances spirituelles qui pourraient mettre à mal la mission du Primera : l'enlèvement d'Orihime Inoue.
[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiatsu Versatile

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Lun 20 Juil - 0:11

CHAPITRE 1 : Stark et Orihime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 35
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Lun 20 Juil - 18:05

Journée oh combien faste pour une Orihime fatiguée mais heureuse.

Elle avait travaillé toute la journée sur la plage de Karakura pour se faire quelques sous pour le reste de l'année scolaire. Elle avait trouvé un travail à la paillotte principale de la plage et préparait des crêpes et des glaces toute la journée aux baigneurs. Elle avait d'ailleurs remporté un succès fou auprès des enfants qui venaient acheter des glaces rien que pour pouvoir parler et jouer avec la jeune fille.

C'était elle qui était chargée de fermer la paillotte ce soir-là et alors que tout le monde ici avait bénéficié d'une journée formidable, le temps commençait à se gâter. Orihime voyait que même les habitués du coin se retiraient de la plage à cause de la météo. Elle commença donc à laver les plaques des crépières et à laver le sol de la paillotte. Au moment où elle allait rabattre le toit du stand, son regard se fixa droit sur la déchirure présente dans le ciel.

Elle avait bien senti un frisson tout à l'heure, et ce n'était pas dû au froid. Elle se dépêcha de fermer la maisonnette et regarda le ciel, les bras ballants, tandis que dans le ciel trois êtres chargés de Reiatsus partirent dans d'autres directions....et qu'une quatrième se rapprochait d'elle. Ses pupilles s'agrandirent sous l'effet de la surprise et de la peur.
C'était ce dont lui avait parlé Hiroki. Elle en était sûre.
Un Arrancar.

Elle sentait son sang se glacer tandis qu'elle essayait d'analyser la situation. Cet être avait une présence spirituelle si étrange...et surtout...puissante. Jamais depuis son départ de la Soul Society elle avait ressenti cet écrasement inconfortable.

- Kurosaki-kun....Ishida-kun...Sado-kun...

Elle pensa très vite à ses amis, savoir où il était, s'il était sain et sauf, s'il allait se battre lui aussi. Il y en avait trois autres. Elle était seule contre un arrancar. Comment allait-elle survivre face à lui ? Oh, bien sûr, elle allait donner tout ce qu'elle avait, mais elle savait d'ores et déjà qu'elle n'avait aucune chance.

Mais pourquoi arrivaient-ils si tôt ? Le shinigami qui s'appelait Aizen n'avait-il pas parlé d'attaquer dans un an ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stark Hawtness
Primero Espada
Primero Espada
avatar

Masculin
Nombre de messages : 481
Age : 28
Localisation : Dans un profond sommeil
Date d'inscription : 18/04/2009

Connaissances
Race: Arrancar
Connaissance:

MessageSujet: ai   Jeu 23 Juil - 1:08

Vraiment, tout cela était fatiguant. Voila que Stark était contraint de quitter Las Noches, de subir la compagnie de trois autres arrancars, et de kidnapper une jeune femme. Vraiment pas le genre de planning qu'il affectionnait. Si cela ne tenait qu'a lui, il aurait passé la journée affalé dans ses cousins à dormir tranquillement dans ses quartiers, en paix. Seulement voila, Aizen s'était rappelé au bon vouloir de son primera espada et l'avait chargé, une fois n'est pas coutume, d'une mission. D'un certain coté, Stark aurait tord de se plaindre, son supérieur lui fichait quand même une paix relative en ne lui donnant que rarement ordres et instruction. Mais c'était plus fort que lui, rien que l'idée de devoir s'agiter autant le fatiguait déjà. Bon, au moins un point positif dans l'affaire, les shinigami ne devraient pas venir l'embêter à leur tour. Vraiment pratique ce sort, d'autant que pour le briser, les shinigamis devraient déjà s'en prendre au moins à Hallibel, et Stark, qui la connaissait un tantinet, savait au moins qu'ils n'étaient pas prêt de la vaincre d'un coup. Ainsi, il aurait une certaine tranquillité quand il exécuterait sa mission, ce qui était au moins ça de prit. Restait à espérer que la proie ne ferrait pas elle de manières et se laisserait bien gentiment enlevée.

L'arrivée se fit de manière peu discrète. En même temps, être discret avec un gargenta contenant quatre arrancars revenait de la gageur. Heureusement que le dispositif était déjà prévu. D'ailleurs, étant le dirigeant de la mission, Stark se devait de donner le signal à ses subordonnés. Encore un truc ennuyeux. N'ayant même pas l'envie de parler à ses "camarades", il se contenta d'un vague geste de la tête leur indiquant leur position. Après les avoir vu partir à toute vitesse d'un regards las, il put alors se tourner vers son propre objectif. Dont il avait déjà détecté la pression spirituelle, depuis son arrivée à Karakura en fait. Elle était dans un lieu isolé, la plage, c'était parfait. Aussi l'espada partit tranquillement dans sa direction. Il aurait évidement pu apparaître directement devant elle, seulement il comptait avant cela expérimenter une tactique. Après tout, il n'avait pas envie de se trimballer une captive récalcitrante sur les bras quand il repartirait. Aussi avait il décidé que la méthode la plus simple pour arriver à ces faits serait la terreur, pure et simple. Ansi plongée dans cet état, l'âme errante n'offrirait ainsi aucune résistance, ce qui économiserait les efforts du primera durant le voyage de retour.

Voila pourquoi Orihime, et elle seule, pût sentir un bref instant une partie de la puissance écrasante du primera s'exercer sur son esprit. Et à voir la tête que tirait la jeune femme, cela s'avérait pour le moment bel et bien effectif. Stark ne put néanmoins s'empêcher de grimacer légèrement. Sans trop qu'il se l'explique, il n'aimait pas trop s'en prendre aux jeunes femmes innocentes comme celles là, mais là, il s'y voyait obligé. Vraiment irritante, cette mission. Finalement, il atterit en douceur sur le sable fin de la plage de Karakura, sous le nez de la jeuen femme effrayée. Les mains dans les poches, son reïatsu à nouveau dissimulé à tous, un air morne et ennuyé inscrit sur son visage, il resta ainsi un instant devant son objectif, l'analysant et la jaugeant du regard, tandis que sa posture était on ne peut plus décontractée et inoffensive, son sabre semblant reposer à ses cotés comme un simple ornement. Il ne prévoyait tout simplement pas de s'en servir aujourd'hui, et c'était tant mieux, un effort de moins à produire, c'était déjà ça.

Malgré la distance, il avait perçut l'énonciation par la jeune femme de ses amis. Des personnes qui à elles seules avaient causés le plus grand chambardement au Soul SOciety depuis des lustres, sous la prévoyance d'Aizen mais quand même. En tout cas, pour le moment, ses amis ne risquaient pas d'arriver, mais le primera pensa à remémorer cette information quand il le faudrait. Après tout, ce n'était pas pour rien que nul fait ne lui échappait. Mais pour l'heure, il se devait au moins d'annoncer à la jeune personne son destin, simple politesse avant de s'emparer d'elle assez inélégamment. Le visage un tout petit peu moins affable et infimement gagné par le regret, l'arrancar prit la parole, ses yeux rivés dans les siens, tout ses sens naturellement aux aguets de la moindre contrariété pouvant survenir.


Désolé, c'est pas vraiment que ça me plaise, mais je suis obligé de vous emmener. Laissez vous donc faire tranquillement et tout se passera bien.

Sa main était venue machinalement gratter son crâne d'un air embété durant toute la durée de ses propos, bien que son visage reste plutôt impassible. Il avait agit avec une rare delicatesse pour une fois, tout en prenant son temps. Peut être parce qu'il disait que les autres arrancars retenaient les shinigamis à l'exterieur, et qu'il n'y avait du coup pas matiere à se presser plus que cela. Il n'était pas responsable de ce qui leur arrivait, aprés tout, ennemis comme alliés.

_________________




***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 35
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Sam 25 Juil - 21:21

Plus il approchait, plus Orihime sentait tout son sang se glaçait. C'était donc ça, la force d'un Espada ? Mais elle n'avait aucune chance ! Elle allait mourir ! Le reiatsu qu'elle sentait s'abattait sur elle comme l'apesanteur sur le cosmonaute. Ou alors comme l'éléphant sur la souris... elle croyait qu'elle avait déjà vu le pire à la Soul Society, mais là, c'était l'apocalypse. Et le monde lui tombait sur la tête. Enfin, en l'occurrence, là, c'était surtout un arrancar qui venait du ciel. Il finit par se poser sur la plage, à deux pas d'elle. Elle recula de trois pas et se mit en position de garde (comme lui avait appris Tatsuki lors des combats d'arts martiaux). Et elle put observer son adversaire.

C'était un homme d'une grande taille, au physique assez doux malgré le fait qu'il soit un hollow amélioré. Il portait une tenue blanche et noire, aux couleurs inversées de celles d'un Shinigami. Toute son allure lui rappelait Kyoraku - sama, le capitaine de la Huitième Division (si elle ne faisait pas erreur). Mais il fallait se méfier des apparences, c'était une leçon qu'elle avait comprise à force d'expérience. Elle ne se fia absolument pas à l'expression de son visage, qui semblait refléter une grande désinvolture. Il savait que la jeune fille ne représentait aucun danger, sinon il aurait dégainé son sabre. Et vu son reiatsu, cela n'était pas véritablement étonnant. Elle était prête à agir et à se protéger avec son pouvoir, tandis que lui semblait peu ravi d'être ici. Et c'est ce qu'il confirma par ses paroles.

Orihime mit bien une minute à réaliser ses paroles. Quoi ? L'emmener ? CE n'était pas plus rassurant que si il essayait de la tuer. Cela rallongeait sa chance de survie, mais qu'allait-elle subir là bas ?
Mais ....Pourquoi ? Pourquoi l'emmener, d'ailleurs ? Pour faire une monnaie d'échange ? Pour attirer dans un piège ? Comme otage ? Les seules idées qu'il lui venait à l'esprit laissaient sous entendre à la jeune fille qu'elle allait encore devenir un poids pour ses amis, qui seraient obligés d'aller la sauver. Elle se sentait submerger d'une vague de culpabilité avant qu'elle se souvienne de toutes les paroles d'Hiroki et que cela lui réchauffe le coeur.

Elle voulut répondre à cet homme mais sa voix se bloqua dans sa gorge. Seuls ses yeux et son visage, bien que reflétant la peur de son cœur, affichait sa détermination à ne pas obéir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stark Hawtness
Primero Espada
Primero Espada
avatar

Masculin
Nombre de messages : 481
Age : 28
Localisation : Dans un profond sommeil
Date d'inscription : 18/04/2009

Connaissances
Race: Arrancar
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Lun 27 Juil - 3:00

Stark n'avait pas quitté des yeux sa cible alors qu'elle réagissait à ses paroles. Visiblement, l'humaine était apparemment terrifiée, ce qui montrait que son idée n'était pas si mauvaise après tout. Seulement voila, si elle avait peur et accusait le coup, elle conservait néanmoins une forte détermination à ne pas se laisser faire. Le primera espada en poussa un grand soupir d'exaspération. En bref, toute sa manœuvre pour faciliter les choses avait été inutile, et il allait devoir se fatiguer pour l'emmener au Hueco Mundo. Car peut importe que l'effort fut pour une personne de sa puissance ridicule, c'était tout de même un effort qui l'ennuyait profondément. Pour une fois, ses objectifs n'auraient pas pus se laisser faire et lui faciliter le travail? Le résultat serait le même de toute façon pour eux, mais pas pour lui. Vraiment, Aizen semblait prendre un malin plaisir à lui donner des missions aussi embêtantes Il allait donc devoir se remuer pour faire une chose aussi irritante que kidnapper contre sa volonté une jeune femme. Il avait vraiment espéré que les choses se passent différemment mais visiblement, il ne semblait pas avoir le choix!

Dans un premier temps, la pression spirituelle de Stark disparue. Comme si elle n'avait jamais existé, le primera se retrouva sans la moindre émanation spirituelle, semblable au moindre humain avec leur banalité affligeante, tant son reïstsu était devenu imperceptible. C'était l'état naturel de Stark aprés tout, rester simple et ne pas trop se montrer pour se dépenser le moins possible. Le coup de la peur n'ayant qu'a moitié marché, plus de raison de ne pas revenir à son état premier, sans compter qu'Aizen n'aurait pas souhaité que l'on se rende compte de la puissance de Stark, tel un atout qu'il garderait dans sa manche. Dans un second temps, le primera espada disparut pour réapparaitre instantanément derrière Orihime. Posant délicatement une de ses mains gantée sur son épaule d'un air encore fatigué, il se répéta une fois pour toute ses instructions avant de pouvoir disparaitre avec la jeune femme, ce qui ne saurait tarder.

_________________




***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 35
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Mar 28 Juil - 19:10

Il disparut soudain de sa vue avec une rapidité telle qu'Orihime resta clouée sur place et ne parvint pas à bouger les yeux pour le repérer. C'était incroyable et effrayant...Elle savait depuis le départ qu'elle n'avait aucune chance. Mais elle en venait presque à se demander si quiconque aurait une chance face à un homme pareil. Même lorsqu'elle avait assisté aux combats de la Soul SOciety, elle n'avait jamais vu quelqu'un de pareil. Elle poussa un petit cri de surprise quand il posa la main sur son épaule et se retourna vivement.

Son coeur s'emballa et elle ne parvenait absolument pas à se calmer. Elle respira un bon coup pour tenter de se décontracter, mais rien n'y faisait. Elle savait qu'elle aurait beau résister, la partie était gagnée d'avance. Mais tant pis si elle devait en mourir, elle ne se laisserait pas faire. Ca non !

Elle posa ses mains sur ses tempes, prête à réagir et à lancer le pouvoir des six fleurs.

- Je ne viendrais pas. Je vis ici, je n'ai aucune raison de vous suivre. Je ne veux pas quitter Karakura. Pourquoi me voulez-vous ?

Elle réfléchissait profondément à la raison mais elle parvenait toujours à la même conclusion : faire pression sur Ichigo. Il était devenu tellement puissant qu'il devait inquiéter le chef de l'Hueco Mundo, Aizen, l'homme qui s'était envolé vers le ciel alors que Rukia était sauvée. Et il n'avait rien trouvé de mieux pour se débarasser de lui que de le faire tomber dans un piège. Le problème d'Ichigo venait de sa propre qualité à toujours rendre service à ses amis : si elle était enlevée, Ichigo partirait instantanément pour l'aider, comme il avait fait avec Rukia ? Si elle n'était pas dans une situation délicate et grave, elle aurait imaginé Ichigo sur son cheval blanc, venant à sa rencontre pour la sauver de la haute tour où elle avait été enfermée et surveillée par un dragon crachant du feu....
A moins qu'Orihime ne comptait pas autant pour Ichigo que Rukia ? Non, il ne fallait pas penser de façon si négative. Et autre chose : il ne fallait pas penser à être sans arrêt secourue. Toujours se reposer sur les autres, jamais véritable soutien du combattant. C'était fini. Une envie de protéger les autres l'envahissait et soudain elle visa l'homme en face d'elle.

- Koten Zanshun ! Tranche l'énergie !

Une forme unique s'échappa d'elle et fonça à toute vitesse vers l'arrancar. Elle savait qu'elle ne parvenait jamais à envoyer correctement Tsubaki, mais cette fois-ci, sa motivation était entière. L'entrainement que lui avait fait subir Hiroki portait ses fruits. Et avec un peu de veine, peut-être pourrait-elle ne serait-ce que ralentir l'adversaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stark Hawtness
Primero Espada
Primero Espada
avatar

Masculin
Nombre de messages : 481
Age : 28
Localisation : Dans un profond sommeil
Date d'inscription : 18/04/2009

Connaissances
Race: Arrancar
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Dim 2 Aoû - 9:56

Stark en soupira de désespoir. Pourquoi les gens avaient tant de questions et interrogations sur le cours des choses, désiraient tout savoir avant de se plier aux contraintes de la vie? Ils ne pouvaient pas se laisser tranquillement faire et emporté par le cour des événements pour une fois? C'était bien ce qu'il faisait lui même aprés tout et il ne s'en tirait pas si mal que cela après tout. En quoi par exemple connaitre les raisons de tel ou tel acte changerait quelque chose à son déroulement? De même que s'opposer à l'inéluctable n'était qu'une perte futile d'énergie qui aurait été mieux dépensée ailler. Cela semblait pourtant être le propre des hommes de mener cette lutte futile, tant ils s'acharnaient à repousser la réaliter et à combattre cette force inexorable qu'était le destin. Stark lui avait depuis longtemps compris qu'il valait mieux se laisser emporté par ses flots pour y mener à l'interieur son existence du mieux qu'il pouvait. Voila pourquoi il n'avait pas refusé de suivre Aizen même si cela ne lui plaisait pas plus que cela. Voila pourquoi il était actuellement sur Terra afin de kidnapper une jeune femme, tout cela pour mener ensuite à part son existence. Ce n'était qu'un travail comme les autres, peut etre un peu plus penible aujourd'hui, mais rien de plus.

Restait à présent à voir comment mener la suite de la rencontre. La jeune Ryoka semblait peu désireuse de le suivre de son plein grès, et passa même à l'attaque. Dans ces conditions, il ne restait plus beaucoup de solutions au primera. Comme il voulait s'économiser au maximum, il se décida, une fois n'est pas coutume, de raisonner sa vis-à-vis. Après tout, les autres maintenaient en place un sort les isolant de toute présence shinigamie, il ne courrait donc pas le risque de se voir dérangé par l'un d'entre eux. Pour une fois qu'il pouvait mener une mission sans trop se presser, il n'allait pas se gêner. Mais dans un premier temps, il y avait une urgence à traiter, à savoir l'attaque de la jeune femme. Attaque qui aux yeux de la plupart des gens n'était qu'un objet tranchant fendant les airs mais qui pour le regard intense du primera se révélait sous sa véritable forme, celle d'une entité spirituelle personnelle, petit mais bel et bien présente. Une chose qui pourtant chiffonnait Stark était la faiblesse de ladite attaque. Après tout, Orhime Inoue était censée contenir un pouvoir incroyable, que même Aizen, le maître des arrancars, ne possédait pas. Un pouvoir qui entrait de plein pied dans le domaine divin pour carrément réécrire et dicter les lois de cette réalité. Cela, les personnes à le savoir se comptaient sur les doigts d'une main à l'heure actuelle mais qu'importe, ce qui dérangeait l'arrancar était qu'un tel pouvoir engendre une attaque aussi faible. Peut être était ce un piège. Mais la seule façon de s'en assurer était malheureusement de s'y confronter. Cela ne l'arrangeait vraiment pas, mais quand il n'y avait pas le choix....

Aussi Stark resta planté là sans broncher, comme si il allait prendre l'attaque de plein fouet. Mais au dernier moment, d'un geste à la fois apathique et fulgurant, il balaya le vide de sa main gantée, en chassant le Tsubaki d'Inoue comme il s'agissait d'un vulgaire insecte. Continuant à fixer la jeune femme comme si il ne s'était rien passé, laissant ses bras ballants rejoindre posément ses poches, il reprit la parole d'une voix monocorde et ennuyée pour répondre aux interjections de la jeune femme. Quel que soit le sujet abordé, le ton de ses propos resta d'un bout à l'autre le même, egal à lui même.


On te veut parce que tu recèles en toi un pouvoir bien particulier. Que tu ais une raison ou non, tu ferrais mieux de nous suivre si tu ne veus pas que la même chose survienne, mais en pire pour toi et tes amis. Conseil, arrête toi donc là...

C'est ainsi que Stark attendit patiement la réaction d'Orihime. Il esperait en tout cas que ce qu'il avait dit contribuerait à rendre l'operation moins contraigniente. C'est qu'il devait rentrer à Las Noches avec son paquet, et si ledit paquet se debattait et remuait sans cesse, cela n'allait pas etre facile.

_________________




***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 35
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Lun 3 Aoû - 22:45

Orihime ne savait pas jusqu'à quand elle pourrait tenir seule face à cet homme qui était d'une force rare. Elle ne sentait aucun reiatsu ayant la capacité de l'aider dans les environs. Ichigo était-il occupé ailleurs ? N'avait-il pas ressenti le danger ? Etait-il absent ? Ou m... NON ! Il ne fallait pas avoir des pensées négatives, sinon Tsubaki perdrait de sa force de frappe et il fallait à tout prix que son coeur soit là.

L'arrancar ne semblait pas vraiment s'inquiéter de Tsubaki. Il ne bougeait pas et attendait que l'attaque le frappe. Avait-il senti que la petite fée n'avait pas un reiatsu très fort, ou avait-il deviné que la jeune fille n'aimait pas la violence ? Probablement les deux. En tout cas, Tsubaki ne représentait absolument pas une menace pour lui. Inquiète puis atterrée, elle observa avec horreur cet homme écarter la fleur du Zanshun d'un geste nonchalent. Orihime hurla de désespoir pour le petit être.

- TSUBAKI !!!!!!!!!!!!!!!

Elle se précipita vers la fée ninja qui lui jeta un regard terrible et rancunier. Alors que des larmes lui montaient aux yeux, elle entendit la voix calme du hollow évolué.
C'était pour son pouvoir qu'on la voulait ? La situation était ironique, étant donné son intervention des plus pathétiques. Elle écoutait à peine ce qu'il lui disait, tellement elle était préoccupée par le sort de Tsubaki.

- Sōten Kisshun ! Rejette l'énergie !

Tsubaki était encore vivant, bien que très amoché. Elle ne devait pas s'attendre de la part de quelqu'un qui souhaitait son pouvoir qu'il le détruise. Seulement, elle savait par expérience que le bouclier avait une vitesse d'action plus lente lorsque les fleurs se guérissaient entre elles.

Pendant qu'elle se concentrait, elle tentait de réfléchir à ce que l'homme avait dit.Elle avait un pouvoir particulier, qui intéressait l'Hueco Mundo. Le suivre ? sinon ses amis risquaient de subir le même sort que Tsubaki ? Elle ne le voulait pour rien au monde. ELle restait à genou sur le sol, tandis que Shunô et Ayame faisaient ce qu'elles pouvaient. Son esprit allait à toute vitesse. Elle ne voyait aucune solution pourtant. Ces hommes étaient-ils plus forts qu'Ichigo ? Que la Soul Society ? Pourrait-elle faire quelque chose si elle était à l'Hueco Mundo pour aider ses proches ? LEs personnes qu'elle aimait ? Elle se sentait plus encore qu'inutile : elle était dangereuse pour ses amis. Alors....

- J'...J'accepte de vous suivre mais...Je voudrais faire...

Sa voix manqua de se briser mais elle persista, tout en évitant soigneusement de regarder l'arrancar, cachant son visage sous ses longs cheveux roux.

- Je voudrais finir deux choses avant de partir. D'abord, finir de guérir Tsubaki. Si vous voulez mon pouvoir, il faut qu'il soit réveillé. Sinon, mon...pouvoir ne marchera plus.

Ca, elle n'en savait rien. Mais elle le supputait. Les six fleurs étaient toutes une partie d'elle. Si une de ses parties manquaient, elle ne pourrait plus agir.

- Et ... je voudrais laisser un message à mes amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stark Hawtness
Primero Espada
Primero Espada
avatar

Masculin
Nombre de messages : 481
Age : 28
Localisation : Dans un profond sommeil
Date d'inscription : 18/04/2009

Connaissances
Race: Arrancar
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Mar 4 Aoû - 7:34

Stark contempla sans broncher la jeune femme s'inquiéter pour le sort de son Tsubaki. De son point de vue, il n'y avait pas à s'en faire, il avait soigneusement contrôlé son coup pour qu'il ne soit pas fatal à cette part de la fleur d'Orihime. Après tout, Aizen voulait récupérer son pouvoir, le primera n'allait pas du coup se mettre à l'endommager gravement. Bon, il aurait peut être pu aussi ne rien faire et laisser la manifestation s'écraser sans mal sur son hiero. Seulement, en agissant ainsi, il privait la jeune femme de son seul moyen d'attaque, qu'il soit efficace ou non. Du coup, elle avait bien plus de chances de se baisser les bras et de se laisser faire une fois qu'elle ne pourrait plus attaquer. Et puis son pouvoir est vraiment particulier, qui peut être sûr que son aspect offensif n'augmente pas d'un coup? Et puis il éviterait de possibles futures attaques. Aussi Stark préférait agir au plus sûr.

Mais pour l'heure, toute son attention fut accaparée quand la jeune femme invoqua son autre pouvoir pour guérir sa petite fée. Si il ne l'avait pas déjà vu à travers des rapports, il en aurait été stupéfait. C'était vraiment comme on lui en avait parlé, et rien n'échappait à son regard maintenant qu'il l'avait devant lui. Plus qu'une guérison ou régénération, l'innocente humaine pliait la réalité elle même pour la réorganiser selon son souhait. C'était vraiment incroyable. Stark comprenait pourquoi Aizen cherchait à s'en emparer, qui sait ce que deviendrait ce pouvoir une fois correctement guidé? En tout cas, il ne pouvait que se réjouir que ce ne fut pas encore le cas, car sinon, il n'aurait jamais pu repousser son attaque aussi facilement. Pire encore, il n'aurait rien pu faire si elle avait appliquée offensivement sur lui la force qu'elle utilisait à présent pour guérir. Comment pouvais-t-on se défendre contre une altération de réalité? L'humaine elle même ne devait pas avoir idée du pouvoir qu'elle avait entre les mains, de même que les shinigamis. Et qui savait ce que ferait Aizen une fois entre ses mains.

Enfin, à partir de là, cela ne le concernerait plus, donc il s'en moquait. Pour l'heure, Orihime était désemparée et désarmée, du moins le croyait-elle, il allait pouvoir effectuer et achever tranquillement sa mission. Aussi quand elle accepta de le suivre, l'espada ne pût que se réjouir. Finalement, tout se présentait pour le mieux et après un départ difficile, il allait pouvoir poursuivre sans trop se fatiguer. C'est alors que la jeune femme invoqua des conditions à son départ. Stark en soupira de déception. Pourquoi les choses n'étaient jamais simples et reposantes? Bon, heureusement, ses deux désirs étaient réalisable,s cela rendrait leur départ plus facile. Il suffit juste d'espérer que les autres arrancars tiendraient les shinigamis à l'écart encore un moment. Aussi le primera répondit il directement à l'humaine, la fixant de son regard fixe et scrutateur alors que sa voix flegmatique et indifférente s'exprimait une fois de plus.


Tu n'as qu'a faire les deux en même temps, faire un message pour tes amis pendant que ton pouvoir se régénère lui même. Parce que si on perd trop de temps, il y aura un infime risque que j'ai à affronté tes amis ou connaissances venus te sauver, et moi je ne veus pas me fatiguer à ça, et toi tu ne veus pas leur voir infligés des blessures, donc il vaut mieux pour nous deux ne pas trop trainer, bien que toute cette affaire soit vraiment fatigante.

Tout en parlant, Stark s'était tourné d'un air morne vers la mer et ses vagues auparavant indolentes par cette belle journée mais à présent déchainées par le changement soudain du temps. Tant d'énergie déployée le fatiguait d'ailleurs rien qu'a le voir. Aussi s'affala il tranquillement sur le sable, comme un quelconque vacancier en manque de repos, les bras croisés derrière sa tête en appui et son corps au repos, le regard fermé. Après tout, tant qu'a attendre, autant en profiter pour se reposer. Il ouvrit tout de même un œil pour lancer un dernier regard à Orihime d'un air las, mais aussi un peu désappointé en lâchant ses derniers mots.

Evite évidement de dire quoi que ce soit dans ton adieu de ce que je t'ai dit ou de tenter de partir.

Sur ce, Stark retourna à ce qu'il savait faire de mieux, fainéanter. De toute façon, ils auraient dû restaurer son pouvoir à un moment ou un autre, autant ainsi le faire maintenant et ne plus en parler ensuite. Comme ca, elle pouvait en plsu laisser son message qui lui tenait tant à coeur. Cela provoquerait une certaine chose et rendrait peut être son depart plus suportable. Vraiment, Stark n'aimait pas ce genre de travail!

_________________




***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 35
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Mer 5 Aoû - 12:48

Orihime avait les yeux fixés sur Tsubaki qui se remettait doucement. Ainsi donc tout avait été calculé pour qu'elle n'aie pas le choix.Elle se mit à réfléchir très vite. Elle laissa un instant ses fées qui continuaient la guérison et retourna dans le local où elle préparait les crêpes. Là bas, elle avait des stylos et du papier. Elle commençait à écrire et les larmes lui montaient aux yeux. Elle se dépêcha de les chasser, ne voulant pas montrer à l'arrancar sa faiblesse (même si c'était déjà fait, autant ne pas aggraver son cas). Elle prit le stylo qui servait d'habitude à remplir les commandes et se mit à écrire.


Je suis désolée de ne pas pouvoir vous dire au revoir en personne. Mais je n'ai pas de temps devant moi. Je vais bien. Tout ira bien. Je vous en supplie, ne venez pas me chercher. Je peux me débrouiller.


Elle ne savait plus quoi mettre. Elle voulait à tous leur dire tant de chose. Qu'elle aimait Ichigo depuis si longtemps, qu'elle avait été ravie de s'entrainer avec Chad, elle se sentait si proche de lui. Elle aurait
aimé mieux connaître Ishida et passer plus de temps auprès de Rukia, qui lui avait promis de visiter la Soul Society avec elle. Elle aurait aimé dire à Tatsuki qu'elle l'aimait fort, qu'elle était sa meilleure amie et qu'elle ne l'oublierait jamais. Elle aurait aimé remercier Hiroki pour lui avoir remonté le moral alors qu'elle n'allait pas bien. Oui, elle avait tellement à dire, et pourtant, elle n'avait pu rédiger que deux lignes minuscules sur un papier qu'elle avait choisi pourtant si grand. Elle ne pouvait même pas rajouter un mot d'amitié, sinon ils se précipiteraient à sa rescousse. Et si cet homme - hollow avait dit vrai, ils seraient tués sans pitié s'ils tentaient quoique ce soit.

Orihime replia le papier et écrivit le nom de chacun de ses amis pour leur dire qu'elle s'adressait à eux. Elle sortit de la cabane en laissant les clés sur la porte, sans prendre soin de la fermer. Ainsi, elle
laissait une preuve de son passage (de toute façon, Ichigo savait qu'elle travaillait ici, il était déjà venu avec Karin et Yuzu.

Elle retourna auprès de Tsubaki et les deux autres fées guérisseuses. Au début, elle avait pensé que, pendant le temps de la guérison, les renforts seraient arrivés. Mais personne n'était venu. Si ça se trouvait,
ils avaient prévu des moyens de retarder Ichigo et les autres....Elle n'avait plus d'autres expectatives que de suivre l'arrancar. Tsubaki était encore inconscient mais il était guéri. Orihime rappela tout le monde et sa barrette se reconstitua. Elle baissa la tête vers le sol, sans regarder l'homme aux cheveux châtains.


- Je vous suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stark Hawtness
Primero Espada
Primero Espada
avatar

Masculin
Nombre de messages : 481
Age : 28
Localisation : Dans un profond sommeil
Date d'inscription : 18/04/2009

Connaissances
Race: Arrancar
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Dim 9 Aoû - 6:19

Durant tout ce temps, Stark était resté parfaitement immobile allongé sur le sable, à faire comme tout plagiste moyen, rester là à dormir en se dorant la pilule au soleil. Sauf qu'habillé et avec un temps pareillement déchainé, Stark risquait peu de voir son teint bronzer. Et puis pour lui, ce n'était guère le but premier de la manœuvre. Seul une sieste tranquille avait une quelconque importance pour lui. Pourvoir avoir un instant de repos au beau milieu d'une mission était de plus un bonus inespéré. Évidement, il n'en négligeait pas pour autant l'objectif qu'on lui avait donné. Qu'il ait les yeux ouverts ou pas, il n'en percevait pas moins tout ce qui se passait autour de lui. L'humaine aurait beau tentée de s'échapper en profitant de son apparente inattention, il ne lui aurait fallut qu'un clin d'œil pour arriver auprès d'elle et stopper son début de fuite. Après tout, malgré ce qu'il en paraissait, Stark menait à bien chaque mission dont le chargeait Aizen, c'était ce qu'il avait trouvé de mieux pour qu'ensuite son chef lui fiche une paix relative en récompense. Si il se permettait ce moment de détente, c'est parce que cela allait aussi dans le sens du déroulement de la mission, voila tout.

D'ailleurs, quand la jeune femme eut terminée et revint prés de lui, il ne perdit pas de temps à flemmarder. Se redressant d'un coup alors qu'on aurait crut l'instant précédant qu'il était plongé dans un profond sommeil, il s'approcha encore plus d'elle tout en s'assurant qu'il n'y avait pas de problèmes immédiats dans les environs. De toute façon, ce ne serait pas vraiment ses affaires vu qu'il allait quitter ces lieux dans un instant, mais mieux valait être prudent, il n'aimait pas les mauvaises surprises, elles étaient souvent de nature à le fatiguer ou l'ennuyer. Il ne vérifia pas en tout cas ce qu'avait écrit l'humaine sur son bout de papier. Pour la simple et bonne raison que croiser son regard suffisait. Si elle avait fait la moindre chose en ce sens, cela se serait lut dans son regard....ne disait-on pas après tout que les yeux sont les fenêtres de l'âme? Et puis il na la jugeait pas assez stupide pour risquer la vie de ses compagnons en lui désobéissant directement. Dans sa situation, elle ne pouvait que se montrer conciliante et arranger au lieux les choses, soit se débattre vainement et aggraver son cas...et celui de ses amis. Et elle le savait très bien.

Faire ainsi pression sur une jeune femme, cela n'enchantait pas l'espada, mais il n'avait guère le choix après tout, c'était soit cela soit la prendre de force, donc révéler à tous sa puissance, donner une chance à l'adversaire de leur infliger des dégâts ainsi que collecter des informations sur eux. Et surtout, c'était très ennuyeux et fatiguant. Non, vraiment, il préférait cette idée d'Aizen, cela en fessait en plus l'une de ses missions les plus courtes, et il en était heureux. Si tout pouvait se passer aussi simplement. Néanmoins, quand il posa à nouveau sa main sur l'épaule d'Inoue, ce ne fut pas avec un air satisfait, mais au contraire une petite expression attristée sur ses traits neutres. Prenant une ultime fois la parole, et accompagnant en cela l'ouverture d'un gargenta droit devant eux, il lui adressa ces mots d'un ton légèrement compatissant et contrarié.


Désolé, je n'aime pas non plus trop faire ça, mais j'ai des ordres.


Ainsi l'amena il, d'une poussée ferme mais douce, à l'interieur du gargenta pour penetrer dans le monde qui s'étendait derriere, ce monde vierge ou seuls les hollows survivaient. He bien dés lors, il y compterait pourtant un être humain, au sein même du palais de Las Noches. Stark lui même ne savait pas vraiment ce qui l'y attendait, mais une chose était sûre, elle quittait son monde joyeux et brilant pour un autre de peine et d'obscurité. Tel était aprés tout le destin de toute personne qui y rentrait....

_________________




***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Yokai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 35
Date d'inscription : 10/01/2009

Connaissances
Race: Infernal
Connaissance:

MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   Lun 10 Aoû - 18:06

Lorsqu'elle avait regardé l'homme à travers la porte pendant qu'elle notait ses derniers mots, Orihime resta stupéfaite devant l'allure désintéressée de cet homme. Il était vraiment bizarre : rien ne semblait le toucher. Il n'avait pas l'air bien méchant, il n'avait pas envie de se battre. Pourrait-elle peut-être discuter avec lui ? Mais non, c'était ridicule, il lui avait bien fait comprendre que ça ne serait pas possible. Il lui avait bien fait comprendre tout à l'heure qu'il était sérieux. Son Reiatsu prouvait que ce n'était pas un hollow de bas étage, bien au contraire. Alors même s'il avait l'air totalement détaché, il ne fallait pas se fier à son comportement.

Mais maintenant qu'elle s'était approchée de lui et avait terminé ce qu'elle souhaitait faire, il s'était relevé d'un coup comme si une mouche l'avait piqué. Cependant, il en fit le moins possible et n'alla même pas examiner son mot. Cet homme avait vraiment des plus étranges. Il ne voulait pas qu'elle dise quoique ce soit qui donne des informations, mais il ne se donnait même pas la peine de vérifier. Peut-être qu'il avait confiance en la jeune fille et sa peur pour ses proches.

Cet arrancar était vraiment singulier. Il obéissait aux ordres (sûrement ceux d'Aizen), mais il ne semblait pas être convaincu par ces ordres. "Je n'aime pas non plus trop faire ça", avait-il dit, alors qu'il avait posé sa main sur son épaule et ouvrit une sorte de fracture dans l'air.
cette porte....En la voyant, soudain, Orihime réalisa à quel point ce qui se passait était vrai, que ce n'était pas un cauchemar, elle allait vraiment partir pour l'Hueco mundo. Elle fut secouée d'un frisson car, à chaque fois qu'elle avait vu cette porte noire, s'ouvrant comme les mâchoires de Cerbère, il en était sorti d'horribles hollows qui tentaient de s'emparer d'âmes humaines. Cette fois-ci, c'était le contraire. Elle allait dans un monde qu'elle ne connaissait pas, loin de ses amis, avec pour compagnie des monstres....Mais elle ne pouvait pas faire demi-tour. Pour eux, elle devait avancer.
L'arrancar la poussa en douceur vers la porte appelée Garganta et quitta Karakura ; ses joues étaient mouillées mais elle ne voulait pas essuyer ses larmes : cela montrerait aux autres qu'elle était en train de pleurer.
Elle ne jeta même pas un coup d'œil en arrière lorsque le portail se referma.

OOC : La suite à l'Hueco Mundo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une princesse kidnappée : Introduction & Chapitre 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: