Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mais oui mais oui, l'école est finie ! (avec Karin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mais oui mais oui, l'école est finie ! (avec Karin)   Jeu 24 Sep - 22:38

Toute la journée, Kojiro avait dû changer des pansements, soigner des petits bobos, panser des chevilles, expliquer le fonctionnement de la pillule, tenter de consoler de pauvres lycéens ou lycéennes qui souffrent de leur quotidien, de leur condition d'adolescent, des moqueries, voire pire. La vie des jeunes au Japon n'est pas forcément des plus drôles. Et à KArakura, cela est agravé par la plus forte concentration de hollow réunie en un même lieu. Ainsi, quand les pauvres petits Hikikomori arrivaient à sortir de chez eux, les voila qui tombaient entre les mains de monstres qui volaient votre âme. La vie pouvait être si terrible...
Kojiro se sentait utile dans cette infirmerie mais pas très utile à l'extérieur. A vrai dire, il n'arrivait pas à avoir confiance en lui et donc à se battre contre les hollow alors qu'il était shinigami. Alors maintenant qu'il avait ce hollow intérieur en lui, il avait d'autant plus peur de sortir son zanpakuto. Oh, bien sûr, il avait commencé les leçons de contrôle avec les autres vizards mais il ne progressait pas autant qu'il l'aurait souhaité.

Il sortait de l'école après son travail et attendit de voir Shinji. Le chef des Vizards se faisait passer pour un étudiant afin d'avoir l'oeil sur Ichigo Kurosaki. Il n'avait jamais osé faire le chemin avec lui. Mais il voulait lui poser des questions. Cependant, il eut beau guetter, il ne le vit pas. Kojiro laissa tomber et prit la direction de l'entrepôt. Il retrouverait Shinji là-bas, mais ne serait pas au calme autant que sur le chemin du retour. Tant pis.
Il se mit à marcher tranquillement, et comme d'habitude traversa le parc pour rejoindre plus vite son domicile communautaire. Au bout du parc se trouvait un terrain vague où les jeunes aimaient jouer à des jeux étranges avec une boule ronde. C'était le cas, ce soir là. Kojiro resta quelques minutes pour les observer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais oui mais oui, l'école est finie ! (avec Karin)   Dim 27 Sep - 17:38

    Karin soupira.Encore une journée avec pleins de trucs a faire et pas une seule minute d'amusement dans cette école infernale,elle préférait encore supporter son père.Le pire dans cette journée était de porter une jupe.Qu'est que Karin donnerait pas pour pouvoir porter un pantalon comme les garçons.Elle est partie en courrant de l'école mal la sonnerie retenti.Enfin libre des discours si barbants que Mme.Kuran aimait donner.La jeune Kurosaki fonça vers le grand parc pour pouvoir jouer au foot malgré la jupe si dérangeante qui dévoilait ses jambes finement déssinés.Arrivée au parc elle se mit tout de suites près de ses amis et se mit a jouer comme a son habitude.Après l'entrainement un peu fatiguée la chef d'équipe fit son plus beau sourire et passa une main sur ses cheveux pour après annoncer a son équipe que l'entrainement était finit.Karin se retourna et se mit a courir comme a son habitude mais ayant oublié son sac,elle dut retourner au parc ou elle trouva un drôle de jeune homme avec des cheveux bizares en effet les cheveux du jeune homme étaient bleus.Karin s'en approcha et sourit.

    Karin:"Dites auriez vous vu un sac de couleur noir avec des tags argentés ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais oui mais oui, l'école est finie ! (avec Karin)   Lun 5 Oct - 0:02

Etrangement, Karakura était calme ce soir-là. Pas de hollow en vue, juste un magnifique coucher de soleil à l'horizon. C'était appréciable. Ca le serait vraiment si on pouvait penser cela rassurant. Mais Kojiro avait nettement l'impression que c'était l'arbre qui cachait la forêt. Depuis peu, les hollows pullulaient, ce qui était déjà difficile à contrôler, mais en plus de cela, ils avaient des formes variées, du simple hollow au menos grande, allant jusqu'à l'arrancar, ce qui était terrifiant quand on connaissait leur force de frappe. Ainsi donc, penser que cette soirée était calme consistait à faire de l'optimisme surfait. Tout n'irait pas mieux dans le meilleur des mondes tant que l'affaire Aizen ne serait pas calmée. Oh, bien sûr, il y aura toujours des hollows, comme avant, mais au moins les shinigamis lambdas pourraient vite les libérer grâce à leur "Trancheur d'âme", le zanpakuto.

Kojiro s'était perdu dans ses pensées à tel point qu'il n'avait pas vu le temps passer. De sorte que le match de foot sur le terrain de sport était terminé depuis un moment et qu'il ne s'en était même pas rendu compte. Il était sur le point de s'en aller lorsqu'il fut aborder par une petite fille qui s'adressait à lui avec un sourire.
Mis à part Seika, rares étaient les personnes qui lui avaient souri dans sa vie. C'était le genre d'évènement qui pourrait sembler mineur à certains mais qui revêtait beaucoup d'importance pour lui. Il commençait à retrouver la foi en l'être humain, après avoir connu pendant un siècle les brimades, la violence, la servitude et la violence. Tout le monde n'était pas comme Aizen Taicho, ou ce gamin, Gin, qui fichait la frousse (avec un sourire qui, lui, n'était absolument pas avenant), ou comme ceux qui avaient décidé de l'exil des Vizards.

Aussi Kojiro répondit sans hésiter à la jeune fille (bien qu'il ignorait totalement ce qu'étaient des "Tags argentés").

- Non, mais je vais t'aider à le chercher.

Il lui rendit son sourire avant de la regarder dans les yeux pour prouver sa bonne foi. Et là, il fut saisi d'un sentiment étrange.
Cette enfant...Elle avait une présence spirituelle marquée pour une fille de son âge. Ce qui n'était pas une bonne chose : ce genre de personnes était en général la cible numéro 1 des hollows. Son accession à cette présence devait être récente, sinon peut-être ne serait-elle déjà plus sur terre.
Kojiro ne la connaissait pas, mais il se sentit instantanément inquiet pour elle. Aussi, il savait d'ores et déjà que lorsqu'ils retrouveraient son sac, il irait la raccompagner directement chez elle. Pour être sûr qu'elle ne se fasse pas attaquer par un hollow affamé en chemin.
Il essaya au mieux de cacher sa surprise et son questionnement interne à la jeune fille puis il partit en chasse de l'objet perdu, en scrutant l'ensemble du terrain de façon méthodique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais oui mais oui, l'école est finie ! (avec Karin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais oui mais oui, l'école est finie ! (avec Karin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'école est finie.
» Youpi l'école est finie
» Oui, mais Avec Gérad Jugnot
» Avant après oui mais...
» Les Démons du maïs (1984)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: ARCHIVE RPG AVANT SAISON 1-
Sauter vers: