Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Jeu 24 Sep - 23:10

- Allez, respire...Ne t'inquiète pas. Tout va aller mieux bientôt.

C'est sur ce ton tranquille et rassurant que Kojiro s'adressait à une petite fille dont la Chaine de Karma avait été séparée de son corps. C'était trop tard pour elle et depuis elle n'arrêtait pas de pleurer. Et le Shinigami qui s'occupait de ce secteur, où était-il ? C'était totalement fou de voir que la Soul Society était dépassée à ce point avec tous les hollows qu'ils n'arrivaient pas immédiatement pour sauver les âmes et les emmener de l'autre côté. Malgré son appartenance à une nouvelle caste, Kojiro restait un shinigami et il devait faire ce qu'il avait à faire. Il tentait de consoler l'enfant appeurée en lui racontant ce qu'on disait toujours aux âmes : la Soul Society est un endroit super, on peut y retrouver ses proches, etc...etc....Ce qui était tout de même impropre, quand on y pensait.
Les âmes se retrouvaient toujours dans le Rukongai, et pas toujours dans le quartier le plus agréable. Alors qu'elles venaient de mourir, certaines étaient confrontées à une seconde mort (spirituelle cette fois), à cause de la faim, de la violence qui peuplaient les rues extérieures au Sereitei. Quant à retrouver sa famille....D'autres avaient passé l'éternité à arpenter les rues du Rukongai, sans succès. Cependant, même quand on savait que c'était un mensonge (un des plus honteux de la Soul Society), personne n'avait le coeur d'annoncer ça à un mort. Alors le mensonge perdurait ainsi depuis des siècles.
Kojiro sortit de son fourreau Bakashi Wobuffet et, cette nuit là, sous un lampadaire dont l'ampoule faiblissait et s'éteignait, il envoyait une jeune âme vers la Soul Society.
Il allait prendre le chemin vers son domicile lorsqu'il entendit un bruit venant de l'angle de la rue Kikuyo.


Dernière édition par Kojiro Yadon le Ven 20 Nov - 2:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Sam 14 Nov - 19:18

Keikoku déambulait dans les rues depuis quelques heures déjà mais maintenant il devait trouver un endroit ou dormir. Heureusement pour lui c'était l'époque ou un couple en caravane passe des vacanses pas très loin d'ici. Et habituellement ils aimaient bien hébergé Keikoku quelques jours. C'était comme cela qui arrivait à vivre. En demandant un peu d'aide aux autres. C'était pareil pour la nourriture, un cuisinier lui donnait à manger, en lui donnant les restes, de plus les restes étaient amplement suffisants pour rassasier notre petit bounts.

Enfin bref le jeune enfant marchait dans les rues, habillé d'un jean bleu de basket blanche dont les lacets trainaient par terre, et d'un chemise pour homme, qui trainait par terre elle aussi. Il serrait avec sa main gauche contre lui, un petit ours en peluche, qu'il appellait ....... "Monsieur ours". Mais cela n'a pas beaucoup d'importance.

En tout cas il venait de tourner à une rue, et c'est la qu'il vit un petit homme, au cheveux rouges. Qui pouvait il être ? Et surtout que faisait il ici ? Personne n'empreintait ces ruelles, enfin très peu de monde en tout cas. Le jeune bounts se demandait vraiment qui il pouvait bien être, mais il fallait évité de poser trop de question peut être lui voulait il du mal ? Qui sait ? Keikoku décida alors d'avancer avec la tête légèrement baissé pour ne pas atirer l'attention de l'homme en face de lui. Mais alors qu'il c'était déjà rapproché Keikoku se prit les pied sur sa chemise et perdit l'équilibre, il essaya de le garder en remuant ces bras dans tout les sens mais rien n'y fit, il sécroula quant même devant les yeux de l'homme aux cheveux rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Mer 18 Nov - 0:44

Kojiro n'eut plus de regard vers l'âme qui venait de quitter KArakura. C'est avec méfiance qu'il prit la direction du son qu'il venait d'entendre. On ne savait jamais, par les temps qui courraient, ce qu'il pouvait arriver à l'angle d'une maison. Surtout dans des rues aussi glauques que celles-ci.
Il s'approcha à pas de loup, tenant Wobbuffet fermement dans sa main, quand il vit un pauvre enfant tombé sur le sol. Bon sang, encore l'intervention d'un hollow ? Encore une victime ?

- Tu...Tu vas bien ?


Il avait l'impression de voir la même scène qu'il y a une minute, sauf que...à bien y regarder, ce n'était pas exactement pareil. L'enfant n'était pas une âme séparée de son corps, c'était un être bel et bien normal, sans chaine de karma. Un pauvre petit garçon qui s'était avancé tard dans une rue tristement dangereuse et qui venait de tomber par terre. Kojiro l'aida à se relever et épousseta les vêtements du petit garçon. Il vit aussi que le lacet de l'enfant était défait. Il avait du se prendre les pieds dedans. A moins que ce ne soit sa chemise blanche beaucoup trop longue...
Il allait faire un noeud aux lacets lorsqu'il se souvint qu'il avait encore Wobbuffet en main. Il rangea vite son zanpakuto (mais le garçon avait peut être déjà vu l'arme). Quelle bourde ! Kojiro maudissait son manque de prévoyance.

L'enfant semblait vraiment perdu, sa tenue dépareillée donnait l'impression qu'il avait récupéré des vêtements d'adultes. Plus il regardait le gamin, plus Kojiro comprit que ce n'était pas qu'une impression : c'était bel et bien une chemise d'adulte. Qui lui avait donné un vêtement aussi démesuré ? Où étaient les parents de cet enfant ?

- D...Tu t'es perdu ? Tu cherches tes parents ?


Kojiro avait pris une douce voix (il n'avait pas besoin de se forcer, c'était naturel chez lui) et afficha un sourire encourageant pour que l'enfant ne soit pas impressionné. Pour éviter de lui faire peur en le dominant de sa taille d'adulte (bien que Kojiro ne soit pas très grand tout de même), il s'accroupit de façon à être à sa hauteur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Mer 18 Nov - 3:43

L'homme devant lui l'aida à se relevé et en plus il néttoya rapidement les habits du jeune enfant. C'était quelqu'un de gentil, à n'en pas douté. Mais une question titillait notre jeune bount. L'arme qu'il à vue dans les mains de cet homme semblait être un zampakutoh ou une amre dans ce genre, pourtant ce jeune homme ne ressemblait pas à un shinigami, il n'en avait pas l'habit en tout cas. Keikoku pouvait reconnaitre le reiatsu ou l'aur d'un shinigami, ou d'un hollow, et cet homme semblait etre un style de mélange.

En tout cas une chose était sur, cet homme aux cheuveux rouges était vraiment gentil, il fit même les lacets du petit bount, d'ailleurs celui-ci n'avait jamais apprit à les faire, et il n'avait pas cherché à apprendre, pour le moment il se débrouillait bien avec ces lacets défait, et cela ne changeait pas complétement sa vie alors pas la peine d'apprendre, enfin c'est ce qu'il ce disait. Mais la politesse devait être dans les deux sens il fallait que Keikoku réponde aux questions. Il le fit d'ailleurs avec un grand sourire.

Sa va merci. Non je ne suis pas perdu et j'ai pas de parents d'abors.

Il avait dit les dernier mots avec une expréssion un peu boudeur, comme si il disait qu'il n'en avait pas besoin, un peu comme un gosse de 10 ans qui dit qu'il n'est pas petit, sur le même ton. Keikoku ramassa monsieur ours et le colla contre son torse avec sa main droite. Puis il demanda finalement :

Mais t'es un shinigami monsieur ? Pourtant t'en à pas l'air. C'est un zampakutoh que t'avais y'a un instant ?

Typique de Keikoku à harcelé les gens de question, et parfois à posé une question pour un répondre lui même juste après, il ne se rendait pas vraiment compte de ce qu'il disait pour le moment il ne se rendait même pas compte parfois à quel point certaine de ces question étaient idiotes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Ven 20 Nov - 2:11

Kojiro fut surpris par la réponse du petit garçon sur ses parents. Il semblait pas particulièrement attristé par le fait qu'il n'en avait pas. Quand il était mort, Kojiro était déjà un adolescent, donc il n'avait pas le même attachement qu'un petit de cet âge pour ses parents. Parler ainsi avec un tel détâchement.. il était sûrement oprhelin depuis la naissance. En tout cas, un petit garçon de cet âge ne devait pas rester seul dans la rue. Il allait se charger de l'accompagner chez lui (Y avait-il un orphelinat dans cette ville ?) ou l'emmener dormir quelque part, retrouver ses tuteurs...Il devait forcément y avoir quelqu'un pour s'occuper de ce petit !!
Il avait l'air à la fois déterminé dans sa façon de parler, mais aussi sensible quand on voyait la manière dont il serrait son ours en peluche ... ou quelque chose du genre.

Il n'était pas un petit garçon normal, mais sa dernière phrase termina de clouer Kojiro sur place. Mais qui était ce petit garçon ? Comment pouvait-il reconnaitre dans l'arme qu'il portait un Zanpakuto ? Et savoir qu'il était Shinigami ?? Il fallait avoir été en contact avec un shinigami pour ça, menacé par un hollow pour connaitre ça, mais même...Dans ces cas-là, les victimes de hollow sauvées in Extremis avaient leur mémoire des évènements effacée. Peut-être qu'un shinigami n'avait pas fait son travail et avait oublié d'effacer les souvenirs de l'esprit du petit garçon.

Cependant, Kojiro ne retenait pas cette théorie. Il y avait autre chose dans les paroles de ce garçon qui soutenait cela : "Pourtant t'en à pas l'air." Il en savait assez sur les shinigamis pour savoir que le fait qu'il soit en civil soit anormal.

Kojiro avala sa salive. Il voulait en savoir plus sur cet enfant, mais...il ne fallait pas que lui-même en dise trop sur lui. Il n'était pas prudent de dire qu'on était un Vizard.
- Mais...Mais qu'est-ce que tu dis là ? Un Shinigami, ça n'existe pas, voyons !!
-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Sam 21 Nov - 4:11

C'était étrange...Keikoku était pourtant sur et certain que ce petit homme était un shinigami, mais celui-ci assurait que cela n'existait pas. Pourquoi cela ? Cela échappait complétement à notre petit bount qui ne comprenait pas pourquoi il disait cela. Keikoku ne pouvait croire que son ancien papa, lui ai dit des mensonges c'était inconcevable. La tête de l'enfant devint songeuse, un peu trop peut être, ou pourrait penser qu'il le faisait légèrement exprès.

Bha si sa existe. C'est des monsieurs habillé en kimono noir, avec des Zampakutoh. Mon ancien papa disait qu'avant les Shinigami c'était des méchant parce qu'ils avaient tués plein de personnes comme moi. Et même que maintenant ils y en auraient de moins en moins. Mais toi t'es différent, t'es rigolo.

Un grand sourire s'afficha sur le visage de Keikoku et en même temps il pinca doucement la joue de Kojiro et la tira vers l'extérieur doucement sans faire mal à Kojiro. Keikoku lui riait, il aimait bien voir la tête du monsieurs aux cheveux rouges quant il lui pincait la joue c'était rigolo. Keikoku etait peut être un tooouuuut petit peu trop familier avec Kojiro, mais la plupart du temps il prenait tout le monde pour ces compagnons de jeux, cela lui avait déjà joué de mauvais tours. Mais il savait ce défendre, comme tout bon bounts ayant eu sa doll naturellement les capacité physique de Keikoku était très dévellopé, plus qu'un humain normal.

Hé monsieur je peut voir ton zampakutoh ? Ho s'il te plait, dit oui dit oui dit oui.

Demanda t'il en frappant dans ces mains comme si il applaudissait nerveusement quelqu'un.

(hrp : Désoler petit manque d'inspritation)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Lun 30 Nov - 1:04

Kojiro fut décontenancé et ne sut pas comment réagir au premier abord. Bon sang, comment se faisait-il que de plus en plus de monde connaisse l'existence des Shinigamis et tant de détails ? Normalement, tout se faisait avec eux dans un silence complet, ils effaçaient les mémoires des gens après intervention. Quelqu'un ne faisait pas son travail correctement et de plus en plus de failles étaient visibles dans la Soul Society. C'était peut - être mérité, mais Kojiro n'avait pas envie de voir des shinigamis se faire tuer. Ils n'étaient pas de mauvais bougres. C'était comme partout, la balance ne pouvait pas toujours se situer d'un côté ou de l'autre. Il y avait des bons et des méchants partout.
Ses réflexions sortaient du sujet qui le préoccupait actuellement. Comment il connaissait tout cela, cet enfant ? Avait-il été mis en danger et sauvé au dernier moment par un shinigami ? Cela pourrait être le cas, vu l'enthousiasme de l'enfant, mais ce qu'il avait dit avait tendance à dévier cette théorie. "Son ancien papa" (pourquoi "ancien" ?) disait que les shinigamis étaient des méchants, qui avaient tué ...des personnes "comme lui". Kojiro fronça un sourcil. Comme quoi ? Qu'est - ce qu'un Shinigami tuait, à part les hollows (et les arrancars), voire les Vizards ? Cela ne lui venait pas à l'esprit.

- Oh, c'est vrai, tu me trouves drôle ?
Mais il n'eut pas le temps de rajouter quoique ce soit ; le garçon tira la joue de Kojiro d'un geste enfantin qui montre l'affection (mais qui fait mal quand même !!)
- Hey, doucement, ça fait mal...
Il fut soulagé lorsque l'enfant le lâcha et se massa doucement la peau pour appaiser la douleur. Diable, cet gamin avait une force physique plus importante qu'un garçon lambda...Kojiro désirait vraiment en savoir plus. Comme le garçonnet était assez sympathique, Kojiro se décida à entrer dans son jeu et lui demander des précisions.
- Hum...Je veux bien te montrer mon "Zanpakuto", mais...en échange, tu me diras qui tu es, d'accord ?
Il croisa les doigts. Il espérait ne pas avoir été trop familier et trop direct, de ne pas lui faire peur. Il ne manquerait plus qu'il s'enfuit et qu'il perde sa trace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Mer 2 Déc - 5:32

Kuhoko ne voulait pas faire de mal à l'homme aux cheveux rouges, mais apparement il ne l'avait pas fait exprès après tout il ne controllait pas toujours sa force et il est vrai que parfois cela lui jouait des tours, et pas que des bons. Enfin bref cette homme amusait beaucoup notre jeune bounds, il aimait bien les personnes gentil comme ce shinigami. Même si il le trouvait un peu bizarre, il semblait chercher quelques choses, mais Keikoku ne savait pas quoi en réalité. Certes ce détail n'allait surement pas empécher notre petit héros de dormir mais quant même il aurait bien voulut savoir de quoi il retournait. En tout cas l'homme était d'accord pour lui montrer son zampakutoh si Keikoku lui disait qui il était. Le jeune enfant réfléchit quelques secondes puis il dit finalement :

D'accord tu a l'air d'être quelqu'un de bien. Je m'appelle Kuhoko Keikoku j'ai 10 ans. Ho mais j'ai oublier quelqu'un. Il sortit de sa poche un petit colliers de perles. Voila Shiva c'est une amie à moi.

Sans le vouloir le jeune enfant semait un tas d'indice sur ce qu'il était vraiment, mais il n'y faisait pas attention, pour le moment il s'amusait à faire tourner le collier de gauche à droite comme un jouet. Pour le jeune Kuhoko Shiva était un peu plus qu'une amie, elle était plutôt comme sa soeur, elle le protégeait et le rassurait même certaine fois. D'ailleurs Keikoku et l'un de ces bounds à entretenir des liens forts avec sa Doll. Sans qu'il le sache ce n'était pas donné à tout le monde de ce faire aimé de sa marionnette et encore moins avoir ce genre de relation avec elle.

Mais l'heure n'était pas à ces idioties, Keikoku avait donné ce qu'il voulait au petit shinigami et maintenant celui-ci devait honorer sa part du contrat. Keikoku était tout exité à l'idée de voir un zampakutoh devant ces yeux ce serait sa première fois. Enfin pas vraiment mais la vrai première fois il l'a oublié.

Ok Maintenant tu me montre ton zampakutoh.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Jeu 10 Déc - 0:51

Le petit garçon était vraiment étrange. Il parlait avec une voix sérieuse, d'une façon un peu trop adulte. En revanche, ses propos étaient ceux d'un enfant perdu dans son imaginaire et qui n'avait pas conscience de la réalité. Cette constatation venait surtout de sa présentation. Il avait juste dit son nom et son prénom et avait présenté un collier de perle comme étant son meilleur ami.

Les enfants avaient souvent des amis imaginaires pour passer le temps ou pour compenser l'absence de lien affectif. Cet ami était souvent invisible aux yeux des autres ; mais d'autres enfants étaient plus concrets et voyait en une peluche, un doudou ou un jouet cet être qui comblait le vide.
Mais dans le cas de Kuhoko, c'était....Un peu surprenant : son ami imaginaire était un bijou, qu'il appelait Shiva. On ne pouvait pas dire que c'était un objet permettant le dialogue. Parler à un animal en peluche, un ourson par exemple, apportait une véritable dimension sociale : l'ours est un être vivant, doué d'intelligence. Souvenir de l'enfance, il était un excellent interlocuteur pour les enfants en mal de papotage.
En revanche, le collier n'était pas, pour ainsi dire, un vecteur de la parole. Kojiro s'imaginait mal parler à un objet. L'objet était froid, il n'avait pas d'âme. Bon, un bijou, c'était un objet de valeur : valeur sentimentale, valeur physique. Ils rappelaient quelqu'un, mais ils n'étaient pas un ami.

Kojiro tentait de chercher des explications au comportement de cet enfant énigmatique mais il dut se résoudre à abandonner pour répondre à la requête de Kuhoko. Il sortit son zanpakuto de son fourreau et le tendit au petit garçon. Le Vizard sentait cependant que Bakashi Wobuffet n'était pas ravi. Bien que le zanpakuto avait tendance à jouer avec les sentiments de Kojiro, à le tourner en bourrique, l'ignorer et le prendre pour une nouille, et bien que parfois il semblait lui préférer Kosaburo, le Hollow de Kojiro, ils s'entendaient bien tous les deux. Et là, Kojiro sentait qu'il était mécontent d'être séparé de son maître, même si c'était pour un enfant. Il voulut le rassurer, mais cela risquait d'effrayant l'enfant : quoi de plus bizarrre que de parler à un sabre ?

Parler à un sabre....

Un objet.....

Comme le collier.....

Une petite lumière s'éclaira dans la tête de Kojiro. Ce garçon était peut-être un...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Dim 13 Déc - 2:56

(Désoler pour le retard et pour la longueur du post, mais j'était en panne d'inspiration)

Kuhoko regardait le sabre avec de grands yeux pleins d'étoiles. Il ne le touchait pas, il savait qu'il y avait un genre de monsieur à l'intérieur et comme shiva n'aimait pas être séparer de lui, il se doutait que c'était la même chose pour ce zampakutoh. Il continuait de le regarder, c'était la première fois qu'il en voyait un, enfin la premiere fois dont il se souviendrait. La véritable premiere fois ou il en vit un c'était quant il était bébé, chez lui et qu'un shinigami ayant perdu la raison ai tué ces parents et brulé leurs maison. Mais il n'a aucun souvenir de cette journée ni même de ces véritable parents. La seul chose dont il se souvient c'est d'une chanson que lui chantait sa maman et de la posture qu'il prenait pour s'endormir : la tête sur les genoux de celle-ci.

Puis il finit par relever la tête sans avoir touché au sabre, il arborait un sourire inoncent et plein de jovialité, il était content, il c'était fait un nouvel ami, le premier et le seul, sans compté Shiva, pour le moment. Il tappa dans ces mains content comme pas possible.

Chic. C'était vraiment gentil petit monsieurs. Comme t'es un copain je veut bien te montrer Shiva. Sa te dirait ou pas ?

Shiva ne serait sûrement pas très contente mais elle pardonnait tout à son maître étant un enfant qui ne savait pas trop ce qu'il faisait, parfois il les mettaient tout les deux en danger. Mais c'est aussi à cause de son ignorance, par exemple, il ne savait pas que si le maitre meurs la doll aussi alors parfois il voulait la protégé sans se rendre compte que si il mourrait elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Ven 25 Déc - 0:25

Le petit garçon semblait hypnotisé par le Zanpakuto, comme s'il voyait le père Noel se promener dans le ciel. Que trouvait-il vraiment de fascinant dans cette arme ? Il restait un Katana, un objet qui pouvait certes emmener les âmes à la Soul Society, mais qui pouvait tuer. Et malgré le côté comique de Wobbuffet, il pouvait néanmoins détruire une entité vivante. Kojiro avait tendu le sabre à l'enfant, pensant qu'il voulait le prendre, mais Kuhoko ne le touchait que des yeux, comme s'il n'osait pas. A moins qu'il ait compris que le Shinigami avait du mal à se séparer de son arme. Après l'avoir observé avec minutie, le petit garçon se mit à sourire. Encore une fois, Kojiro ne comprenait pas la raison de son comportement. Il était certes un enfant, et parfois il n'était pas facile de savoir ce qu'ils avaient dans la tête. Mais ce garçon était énigmatique.

Il n'avait pas beaucoup parlé mais déjà il avait évoqué le fait qu'il n'avait pas de proches sauf cette "Shiva". Il était habillé avec des restes de vêtements qui n'étaient pas adaptés à sa taille, et il ne semblait pas s'en rendre compte. Il arrivait à passer par dessus les souffrances qu'il vivait au quotidien. Soit il avait une sagesse formidable, soit il s'était enfermé dans un monde imaginaire incroyable où la douleur n'existait pas. Kojiro, loin de s'en réjouir, plaignait ce petit.

C'est pourquoi ce fut avec beaucoup de sincérité et de curiosité qu'il demanda au petit garçon de lui montrer Shiva.
- Shiva, c'est ce bracelet, n'est-ce pas ? Mais, elle doit être comme mon zanpakuto, ce n'est pas un objet normal, n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Ven 25 Déc - 21:43

Keikoku aimait décidément bien ce petit monsieurs aux cheveux rouges. Il était gentil et maintenant Keikoku était sur qu'il pouvait lui montrer Shiva, elle ne serait peut être pas contente, mais elle lui avait déjà pardonné bien pire ^^. Keikoku répondit d'un oui de la tête à la question du jeune (ou pas) shinigami. Puis il fit des yeux étonné, une fois encore un peu surjoué, et dit finalement d'une voix naïve.

Comment tu sait sa ? Tu connait Shiva ? Enfin bref je vait te la montrer puisque t'es mon copain. "Shiva j'ai besoin de toi".

Il avait prononcé sa phrase en jetant son collier de perles vers le ciel, mais il ne retomba pas, à la place c'est un gros bloc de glace qui tomba au sol. Celui-ci se fissura et en cassant il révéla la doll de Keikoku. Une femme blanche habillé dans une petites tenue, elle avait des cheveux et des traces bleue un peu partout sur le corps. Elle était aussi très belle faisant pensé à la déesse du froid elle même. Son aura était froide mais dégageait une étrange sensation de bien être et de douceur.

Keikoku que se passe t'il ? Tu.... Elle vit le shinigami et eu un petit soupir. Tu me montre encore à n'importe qui sans réfléchir...tu est incorigible. Elle prit l'enfant dans ces bras et le plaça sur ces épaules; Keikoku placa ces mains sur le haut de la tête de son amie pour ne pas tomber et il il rigolait. Je suis désolé pour tout cela jeune homme. Mais Keikoku reste un enfant qui ne sait pas trop ce qu'il fait, il semble toujours être dans une autre dimension.

C'était assez vrai le jeune enfant continuait de rigoler, il ne semblait pas entendre ce que disait Shiva, en réalité il semblait carrément être autre part, dans un monde ou tout est plus doux, dans un monde ou il peut s'amuser sans être triste. C'était sans nul doute sa seul réel échapatoire.

Je suis Shiva enchanté et vous êtes .... ?

( HJ :Voila à quoi ressemble vraiment shiva
Spoiler:
 
)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Lun 11 Jan - 0:26


OOC : c'est une de mes chimères favorites !

Kojiro ouvrit des yeux surpris. Il ne connaissait Shiva, voyons ! Il avait juste observé la façon que Keikoku avait de regarder son bracelet. Mais semblerait-il que cet enfant soit souvent dans un monde imaginaire tel qu'il ne calculait pas ce qu'il se passait autour de lui. Décidément, il n'était pas "normal".

L'enfant se saisit du bracelet, et le jeta dans les airs en utilisant une phrase d'appel proche de celle que les Shinigamis utilisent pour libérer leur zanpakuto. Le bracelet se transforma en un cube de couleur blanche/bleue, semblable à un gros bloc de glace, ou un morceau de banquise. la glace vint s'effondrer sur le sol, et Kojiro recula d'un pas. De la glace dispersée par le choc s'échappa une femme splendide. Kojiro était stupéfait par sa beauté et il ne pouvait la quitter des yeux. Il se souvint d'un conte de fée qu'il avait entendu étant petit, et il pensa tout de suite au titre pour définir cette femme : la Reine des Neiges. Mais loin d'être aussi glaciale qu'on pourrait le croire, elle affichait un visage doux et couvait le petit garçon d'un regard maternel. Keikoku n'avait peut être pas de parent, mais à présent Kojiro comprenait pourquoi il semblait tant tenir à elle. Elle était une amie, une famille, voire plus. Ce n'était pas vraiment à l'image du Zanpakuto et du shinigami (bien que parfois, ils entretenaient des relations analogues). Mais cela ne fit que confirmer ce qu'il pensait.

La belle femme soupira en constatant la scène qu'elle avait devant elle : le petit garçon avait dû révéler l'existence de Shiva alors qu'elle ne le souhaitait pas. Il est vrai que ce n'était pas prudent. Encore heureux étaient-ils tombés sur un vizard, et non sur un vrai Shinigami, et, encore pire, un shinigami de la Douzième Division. Kojiro en tremblait rien que d'y penser.
Shiva déposa avec douceur le petit garçon sur ses épaules. Kojiro ne la quittait pas des yeux. Il était hypnotisé par cet être si parfait. Déjà que Keikoku ne semblait pas toujours en phase ; sans elle, il aurait sûrement perdu la raison.

Shiva lui demanda de décliner son identité, juste après s'être excusée du comportement de Keikoku. Mais Kojiro ne put tout d'abord échapper qu'un seul mot...

- Bound...

avant de se reprendre en vitesse, rouge de honte, et de se secouer. Il osait à peine regarder Shiva dans les yeux, rougissant toujours et dit d'une voix faible...

- ...je suis...Kojiro...Yadon...Je suis ...vraiment .....subjugué...euh ...heureux...euh...content de vous connaître.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Lun 11 Jan - 0:44

Keikoku avait arrété de rire mais son visage était toujours aussi rayonnant. Il venait d'avoir un nouveau copain. Et ce copain avait l'air de bien aimé Shiva en plus, c'était cool sa. Mais étrangement il avait dumal à parler avec la reine des glace. Keikoku ne savait pas trop pourquoi en fait. Mais il se dit qu'il devait aidé son nouvel ami. Il sauta des épaules de sa doll et attérit avec légèreté dérriere Kojiro, il lui donna une petite claque sur l'épaule (il fit un saut pour mieux réussir). Puis il dit avec sa voix enjoué habituelle.

Pourquoi tu n'arrive pas à parler t'a trop mangé ? Sourit Shiva et moi somme tes amis.

Il courut autour des deux personnages en écartant les bras et en mimant le son d'un avion. Hé oui il était encore dans l'unde ces délires décalé, mais il aimait tellement cela. Shiva quant à elle se disait que ce shinigami devait être impréssionné par elle ou pr Keikoku. Il s'approcha doucement du shinigami. Et s'abaissa pou être à sa hauteur, il était un peu plus petit qu'elle. Elle lui carréssa la joue avec ne grande douceur et malgré le fait que sa main était froide, ou pouvait sentir une grande énergie chaleureuse sortir de cette Doll et elle fini par dire avec une infinie douceur.

Ne soit pas éffrayé. Si tu n'est pas son ennemie je ne serait pas le tient. Rassure toi. Mais dit moi. Tu à dit un mots "Bound". Que sait tu sur eux ?

Sa voix était resté douce, elle ne voulait aucun mal a Kojiro, elle voulait juste en savoir plus et être sur que ce shinigami ne voulait aucun mal à Keikoku.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Jeu 21 Jan - 0:25

Avec une habileté particulière, Keikoku quitta les épaules de Shiva pour attérir juste derrière lui. L'enfant était vraiment rapide. S'il n'avait pas été un Vizard, Kojiro était persuadé qu'il n'aurait pas pu distinguer ses mouvements. Il était particulièrement impressionné. Heureusement que Keikoku n'était pas un être menaçant...Sinon il serait redoutable. Lui et sa doll formaient une unité plus forte qu'un zanpakuto et son maître.
- ....je....sais....je...parle pas....je....N'ai pas mangé...non, ce n'est pas ce que je voulais dire....je....C'est juste.....
Mais le petit garçon n'écoutait pas ce qu'il disait. Il se mit à imiter un avion en plein vol, comme le faisait les enfants à cet âge là. Il était si innocent. Kojiro l'enviait de pouvoir être si détaché. Il espérait du plus profond de son coeur que jamais rien ne vint entâcher sa candeur.
Shiva, avec une immense douceur, s'avança vers le Vizard et se pencha. C'est vrai que cette femme troublante était aussi extrêmement grande. Elle portait une tenue légère. Il se demanda une seconde si elle n'avait pas froid habillée ainsi, mais c'était ridicule. c'était une femme de glace ! Elle fit glisser sa main sur le visage de l'ancien Shinigami dans le but de le rassurer. Kojiro ferma les yeux un instant : il s'attendait à un contact froid. Ce fut le cas, mais de façon assez paradoxale, il se sentit agréablement bein, voir...réchauffé. Il se sentit mieux pendant un instant. En fait, il n'avait pas peur (enfin pas trop) d'être un adversaire d'un bount. Il pourrait tenter de s'en défaire (en espérant que son hollow ne s'en mêle pas). Mais par contre, ce qui le mettait mal à l'aise...c'était la beauté de Shiva et son extraordinaire charisme. Il se doutait qu'il serait encore plus gêné s'il sentait son Reiatsu, aussi tentait - il depuis le début de l'ignorer.
- A vrai dire...Je sais qu'il y a quelques temps, des bounts ont semé le désordre dans KArakura en s'attaquant à des âmes pour les manger, alors qu'ils étaient restés calme pendant des années.

Ils voulaient du mal à la Soul Society, du moins, un petit groupe d'entre eux. Ils étaient déclarés comme éteints. Mais Keikoku...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Sam 23 Jan - 18:55

Shiva, toujours remplit d'une grande douceur regardait et écoutait le petit Vizard lui parler de ce qu'il avait entendu. Elle se releva après avoir vérifier qu'aucun reiatsu n'était dans les parages qu'il soit humain, de hollow ou de shinigamis et croisa les bras. Il est vrai que Keikoku (et donc elle par la même occasion) avait déjà entendu cela de la part du père adoptif de Keikoku. Des bounds qui se serait attaqué à des âmes encore vivantes, c'était une abération pour elle, les bound avait des régles et celle de ne pas s'attaquer à des humains vivants était l'une des plus importante. Keikoku pour sa part n'avait pas enregistrer cette information qu'il avait certainement jugé d'inutile. Elle regarda la personne devant elle et dit :

Oui, Keikoku et moi même en avons entendu parler. C'est une véritable honte. S'attaqué à des humains vivants est interdit. Bien que Keikoku ne se souvienne plus de cela, enfin pour le moment il n'a pas besoin de ce nourrire d'âmes donc cela ne le concerne pas et.... La phrase suivant Shiva la hurla... Keikoku recrache sa !!!

Elle se dirigea vers l'enfant qui apparement avait quelque chose dans la bouche, une mini scène de poursuite plutôt comique s'en suivit, et Shiva fini par gagner en gelant les pieds de l'enfant. Puis elle lui attrappa les joues et les écartas pour lui ouvrir la bouche en grand et en ressortit un objet sale ressemblant à un petit canard en plastique que l'on utilise pour bain.

Désoler Shiva.
Qu'es qui te passe par la tête Keikoku ?

L'enfant rigola une nouvelle, puis il se sortit de la glace qu'il avait au pied en la brisant à coin de poing. Et il sauta une nouvelle fois sur les épaules de celle qu'il considérait comme sa grande soeur. Il continuait de rigoler, mais s'arréta rapidement il renifla deux coup comme si il avait sentit quelque chose. Et il dit :

Dit donc sa pue le Hollow...c'est toi Shiva ?
Quoi mais... Celle-ci rougit de honte, seul cet enfant semblait la pertuber ^^. Elle placa sa main contre son front pour ce calmer et dit. Non ce n'est pas moi Keikoku. Et je t'ai déjà dit que tu ne sent pas les Hollow avait ton odorat. Alors arrête de renifler pour cela s'il te plait.

Malheureusement ce qu'avait dit Keikoku était vrai deux hollow, un de chaque coté de la rue, étaient apparut. Ayant repérer un shinigami et un bound ceux-ci ce léchait déjà les babines. Keikoku sauta à terre et regarda Shiva il dit toujours souriant.

Pas la peine que tu t'en occuper Shiva prête moi juste ton linge.

Shiva sourit et une lumière jaillit de la femme des glaces, et quant la lumière disparut il ne restait qu'une sorte de bout de tissu qu'elle portait à la ceinture avant soi dit en passant. Le jeune bound mis ce bout de tissu sur ces épaules et dit à l'intention du Vizard.

Et le monsieurs aux cheveux rouges tu t'occupe de celui la, et moi de l'autre ok ? Alors qu'il prononcait cette phrase, le hollow assigner à Keikoku lui fonca dessus, le jeune enfant ce retourna et lui asséna un coup de poing en pleine figure, sous la force de l'enfant le Hollow valdingua plusieurs mètres plus loin. Chic, chic, chic ils rebondissent bien ceux la.

Dit il en applaudissant pour lui même.

(Si le coté baston ne te plait pas, previent moi par mp et j'éditerait Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Ven 29 Jan - 2:00

Shiva et Keikoku étaient des gens bien. Ils luttaient contre leur propre nature, qui voulait que les Bounds, à l'égard des vampires, étaient dépendants d'êtres vivants pour leur survie. Les vampires aspiraient le sang. LEs bounds s'attaquaient aux âmes. Dans ce cas, comment faisaient Shiva et Keikoku pour survivre s'ils ne mangeaient pas d'âmes humaines ? Avaient-ils trouvé une nourriture de substitution ? curieux, il allait poser la question quand Shiva se mit à crier, l'intonation de sa voix trahissant le reproche.
Kojiro tourna la tête et vit ce qui avait déclanché cette humeur : Keikoku avait la bouche pleine et les joues toutes gonflées comme celles d'un hamster. Il écarquilla les yeux quand il vit ce que Shiva extirpa de sa bouche : un genre de jouet jaune en forme de canard. Où l'enfant avait-il dégoté ça ? Et pourquoi avait-il trouvé ça comestible ?
Shiva, agissant comme une mère, se mit à gronder en douceur l'enfant. Kojiro ne put échapper un petit rire devant cette scène amusante. Ce couple était inattendu au premier regard, mais au final, tous les deux formaient une bonne paire. Plus que tout, ils semblaient inséparables, voire indisociables. La perte de l'un déclancherait instantanément la disparition de l'autre. C'était beau, cette association. Oui, leur relation était plus noble que celle d'un Zanpakuto et d'un shinigami.
L'enfant, s'étant à nouveeau perché sur les épaules de sa doll - il semblait que c"était ainsi que l'arme des bounds s'appelait dans leur dialecte - fut distrait pendant une petite seconde. Avec le même ton léger et enfantin, il déclara qu'il venait de détecter un hollow. Cet enfant avait vraiment de très grandes capacités. S'il n'était pas si enfermé dans son imaginaire, plus terre à terre, il deviendrait redoutable. Très sincèrement, Kojiro préférait son innocence d'enfant et ne souhaitait pas qu'il change.
Kojiro, qui par inattention, n'avait pas repéré les hollows, chercha où se trouvaient les monstres et en détecta deux. Sans prévenir, de leur côté, Shiva et Keikoku organisaient leur propre attaque. La belle femme à la peau bleue disparut du champ de vision du Vizard. Surpris, il se demandait comment Keikoku allait pouvoir se battre sans elle, jusqu'à ce qu'il aperçoit le tissu qu'elle portait à la taille.

Le petit garçon à côté de la plaque commençait à changer sa mentalité avec une rapidité époustoufflante. Il en venait même à jouer les petits chefs en assignant sa cible à Kojiro. Le Vizard en restait comme deux ronds de flan.
Et son étonnement ne faisait que commencer : le petit garçon, d'un coup de poing, envoya valser le monstre. Kojiro se sentait tout petit à côté de lui.
Le hollow restant se rapprochait du vizard. Avec la même maladresse que d'habitude, il sortit son Katana et prononça sa formule d'appel : "Herasu, bakashi Wobuffet !!!"
Aussitôt, son Katana prit la forme d'un sabre à double lame, l'une longue et terminée en biseau, l'autre arrondie vers l'intérieur. Il frappa le hollow qui se cassa la figure lamentablement sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Mar 2 Fév - 1:10

Keikoku étant curieux de nature, il avait tourné la tête pour regarder comment le shinigami ce battait. L'apparence de l'arme de l'homme aux cheveux bleu, semblait avoir changé de forme, à vrai dire, il était assez rigolo le zampakuto de cet homme. Il ressemblait un peut à un point d'intérrogation. Keikoku ce demandait même quels pouvoirs pouvait bien avoir cette lame ? Ont lui avait dit que chaque Zampakuto était différent, comme le fait que chaque Doll soit différente aussi.

Mais il ne fallait pas trop s'occupé de cela car déjà le hollow avec qui Keikoku ce battait refaisait déjà surface, et il fonçait une nouvelle fois vers notre jeune bound. Celui-ci esquiva la première attaque lancé par l'ennemie, en faisant quelques pas de côté, car il ne pouvait pas utilisé des sort shinigami comem le shunpo, et donc il ne pouvait pas se mouvoir à une telle vitesse. Il était certe rapide mais contre le shumpo d'un shinigami cela ne servait à rien, ou plutôt il n'avait aucune chance de gagner contre un shinigami par la vitesse.

Enfin bref, il esquiva la première attaque et répliqua d'un coup de poing que son adversaire evita lui aussi en sautant dans les airs, un rire mesquin. Keikoku lança plusieurs petit projectiles vers son adversaire, la plupart des projectiles touchèrent la cible mais ne la tuèrent pas ce n'était pas assez puissant. Le hollow retomba à terre et fonça une nouvelle fois vers Keikoku, celui-ci créa un mur de glace pour ce protéger, malheureusement celui-ci n'était pas assez épaix, et le hollow transperça le mur, plantant ces griffes dans le ventre de Keikoku. Il le souleva pour que les pieds ne touchent plus terre et rigola comme un fou. Keikoku lui restait la, empalé sur les griffes de cet hommes les yeux fermé peut être même....mort ?

Le hollow rigola encore fortement disant qu'il allait avoir un très bon repas, mais alors que la victoire semblait gagner, il se passa quelque chose, le corps de Keikoku ce fissura, puis tomba en morceau, des morceaux de galces. Le hollow n'eu pas le temps de réfléchir que déjà la voix de l'enfant retentissait dérrière lui.

Ha ha, tu t'est fait avoir par ma technique Aisu no Futago (Jumeau de Glace il me semble ^^). Et maintenant goute ça face de poisson :Sen' Shimobashira (Milles aiguilles de glaces).

Keikoku posa les mains à terre, et une sorte de cercle bleu apparut, on pouvait y voir des sorte de signe ressemblant un peu à de la magie. De ce cercle sortit des tas d'aiguilles, comme tirer depuis le sol elles transperçèrent le corps du hollow comme si il n'était qu'une feuille de papier. Une fois toute les aguilles sortit du cercle et disparut dans les airs, le Hollow disparut, mort. Keikoku sauta de joie en applaudissant pour lui même.

J'adore vraiment cette technique. Bon voyons voir comme ce porte mon copain.

Il se retourna pour assiter au combat de Kojiro.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   Lun 15 Fév - 0:02

OOC : Kojiro est devenu roux en fait...j'ai changé son personnage d'avatar

---------------


Kojiro n'était pas un combattant hors pair, et ça se voyait. Ce qui le sauvait d'une mort certaine, c'était justement le très particulier Zanpakuto qui avait fait de lui la risée de l'Académie mais qui pourtant permettait de se sortir d'un mauvais pas plus facilement qu'avec un sabre de pur combat.
Le hollow qu'il venait de toucher avec le côté "point d'interrogation", venait de tomber lourdement sur le sol. Le Shinigami s'approcha de lui et se tenta de garder ses distances, car pour le moment la maladresse qu'il avait transmise au pauvre monstre n'était pas suffisante pour qu'il en vienne à bout.
D'ailleurs, le hollow venait juste de se relever et cherchait à regarder autour de lui pour en mettre plein la tête au malheureux qui avait osé l'agresser. Se faire blesser par un adversaire, c'était déjà dur. Mais de se casser la figure était carrément humiliant, et cela l'avait mis dans une rage folle ! Il commença à donner des coups dans tous les sens, afin d'attraper le coupable. Kojiro alors se livra à une légère analyse : le monstre semblait déjà bête comme ses pieds. Donc il ne servirait à rien de passer au côté "point d'exclamation du sabre". De l'endroit où il s'était caché pour réfléchir à une stratégie, Kojiro pouvait aussi jeter un coup d'oeil au petit garçon. Ce dernier se débrouillait comme un chef. Il ne semblait pas savoir faire ses lacets mais en matière de combat, il se montrait vraiment expert. On en oubliait qu'il était un vrai petit garçon.
Alors qu'il ne s'y attendait pas, Keikoku tenta de bloquer un coup du hollow qui affrontait mais ce dernier parvint à bloquer sa défense et transperça le corps de l'enfant. Kojiro poussa un cri d'horreur !

- Keikoku !



Il quitta alors sa cachette, oubliant totalement son propre combat. Son coeur battait la chamade, il se sentirait coupable si le petit était mort. Il était shinigami, c'était son rôle de libérer les âmes et d'évaporer le hollow et il se montrait incapable de protéger ! Il se déplaça en deux trois Shunpo afin d'aller soigner l'enfant, quand il aperçut que lui et le hollow s'étaient fourvoyés. ce qu'ils avaient pris pour le cadavre du garçonnait se brisa en mille morceaux de glace qui se mit à fondre par la suite. L'enfant se trouvait derrière le hollow, riant et expliquant son stratagème. Kojiro était cloué au sol. Le gamin innocent et maladroit avait totalement disparu. Il avait laissé place à un maitre de guerre exceptionnel. Kojiro était bien content d'être ami avec lui : dans le cas contraire, il aurait craint d'être son adversaire.
Le monstre fut alors assailli par des sortes de fines aiguilles de glace. Kojiro s'exclama à nouveau dans le but d'interpeller l'enfant...

- NON, NE LE TUE PAS !


Mais c'était trop tard. Le monstre s'évapora d'un seul coup. Le vizard resta debout devant la scène, tout bête. Le bOund commettait la même erreur que les Quincy. Seuls les Shinigamis devraient être habilités à détruire les hollows, afin de libérer les âmes portant le regret en eux. Keikoku devait ignorer qu'en tuant un hollow de cette manière, il venait de détruire pour de bon l'âme qui se cachait derrière, qui n'aurait aucune possibilité de passer à la soul Society.
L'enfant s'applaudit lui-même de sa prestation. Kojiro conclut qu'il ne savait pas pour cela. Le shinigami devrait absolument l'en informer. Pour son intégrité à lui ainsi qu'à l'âme disparue.

Perdu dans ses préoccupations, il avait oublié son propre Hollow. LA créature, d'un coup de paluche, frappa brusquement le rouquin qui fut propulsé violemment à des dizaines de mètres plus loin. Un bout de mur tomba sur lui. Il se releva avec difficulté, luttant pour que son hollow Kosaburo ne fit pas irruption. L'horrible être profitait toujours des moments de faiblesse de son alter-ego pour prendre le dessus. Et parfois, ce n'était pas facile de le bloquer. Pas question de le laisser passer face à un simple hollow ! Kojiro essuya le sang qui coulait de sa tempe. Il s'approcha avec son shunpo de celui qui venait de le frapper et lui assena sur les mains (ce qui ressemble à des mains chez le hollow du moins) un coup de sabre "?". Le hollow tenta de cogner à nouveau le shinigami, mais il s'emmêla les mains et se donna lui-même une grande gifle. Kojiro prit de la hauteur et récita...

- Ô vous Seigneur, Masque de Sang et de Chair, Toute Création, Battement d'Ailes. Ô vous qui portez le Nom d'Hommes, Enfer et Pandemonium, Barrière d'Eau Envahissante, Marche vers le Sud!

Une boule d'énergie rouge se créa dans ses mains.

- Hado no san jû ichi : Shakka Hô !


La petite boule de Kido n'était pas très efficace chez lui (à la différence de Rukia par exemple). La boule s'envole doucement pour se poser gentiment sur le nez du hollow et faire une petite explosion qui cependant coupa la vue de la créature quelques secondes et le fit pleurer à cause de la fumée. Kojiro en profita pour viser le crâne et planta le "!" dans le but de le déchirer en deux. Le crâne du hollow fut coupé en deux, oui. Mais ce fut laborieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vent glacé dans la rue Kikuyo -with Kuhoko Keikoku -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lever de soleil glacé dans le Massif du Pilat
» A Dijon - poème en prose (?)
» Le cycle de l'héritage
» Vent mauvais dans la Gendarmerie
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: