Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zaraki Kenpachi
Shinigami de la 11ème Division
Shinigami de la 11ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 28
Localisation : Au combat!
Date d'inscription : 06/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   Dim 11 Oct - 1:23

Kenpachi était tout sourire en ce début d'après-midi. De son large et sanguinaire sourire qui promettait sang et destruction sur son passage, de ce sourire qui donnait envie de se cacher à beaucoup de shinigamis et inquiétait la majorité du reste. Un plaisir primaire et jouissif qui s'exprimait déjà à la pensée du choc des sabres l'un contre l'autre, de la chair tailladée et du sang recouvrant le pavé. He oui, pour la malheur de beaucoup, le capitaine de la 11ème division était d'humeur combative aujourd'hui! Enfin, il l'était tout les jour plus ou moins, mais là, c'était encore plus que d'ordinaire! Et pour cause, cette fois, Zaraki avait un objectif précis en tête! D'habitude, il se contentait d'errer à travers la Soul Society en défiant au hasard tout ceux qui croisaient sa route et avaient l'air un tantinet fort. Mais là, il visait une personne précise, il allait droit au but! Enfin, droit au but...si son sens de l'orientation ne lui avait pas encore joué de mauvais tours! Aussi, au lieu de se retrouver directement au milieu de son objectif, à savoir le siège de la 5ème division, Kenpachi était carrément passé par d'autres divisions, parfois fort éloignées de sa cible, se faisant plusieurs fois indiquer son chemin en vain. Mais cela ne refroidit pas les ardeurs du capitaine, bien au contraire! Il avait après tout l'habitude de se perdre, et plus il mettait de temps à arriver à destination, plus ses pulsions combatives l'envahissait. Quand elles se déchaineraient, cela risquait de s'entendre!

Hors, cela n'allait pas tarder, parce qu'il était enfin arrivé au bout de son trajet. L'après midi était plus qu'engagé à présent, mais qu'importe l'heure, seul le combat qui s'annonçait avait de l'importance! C'est ainsi sans se faire prier que le grand guerrier rentra sans se gêner dans la capitainerie de son confrère. Personne n'osa pour ainsi dire s'opposer à cette arrivée peu protocolaire. Les rares insensées qui auraient eut la vague idée de juste s'adresser au capitaine ou de formuler l'ombre d'une demande, se voyaient réduits au silence par le regard de Kenpachi quand il les croisait au rythme des couloirs. Un regard intense et écrasant, comme si ils n'étaient en comparaison que de simples insectes. Zaraki lui ne fit même pas attention à ces rencontres, son esprit était tournée vers la seule personne intéressante de ces lieux pour lui. Sans s'annoncer le moindre du monde, le meilleur combattant de la 11ème division écarta violemment d'un grand coup de pied le battant de la porte du bureau du nouveau capitaine de la 5ème division. Dans le même mouvement, le shinigami s'avança subitement, le zanapakuto à la main, et d'un geste brutal, abattit son arme en plein sur le bureau et le jeune garçon promu capitaine qui y réglait sa paperasse habituelle de capitaine de division. Pas de prévention ni de présentation polie, pour la simple raison que ce coup était pour lui comme un coup de semonce, une façon de se présenter à l'attention de son collègue. Ainsi une fois cela fait, et se fichant par là même d'avoir réussi ou raté sa frappe, Kenpachi posa d'un geste nonchalant son sabre sur son épaule, toisant alors son vis-à-vis d'une grand regard carnassier. Il prit alors la parole de sa voix profonde et puissante, aux accents sarcastiques indéniables.


Hé bien, capitaine, on se repose tranquillement, hein? Un combattant de ton rang passerait son temps à cette connerie de paperasse? Viens plutôt te battre, comme tu es arrivé depuis peu, je n'ai pas encore eut l'occasion de croiser le fer avec toi, et j'espère franchement que tu vas me procurer de quoi me distraire de cette journée emmerdante. Allez, en garde, Ascheriit Köinzell!


L'homme vibrait à présent d'énergie, envahit par l'excitation du combat à venir, son aura de puissance écrasante se déployant naturellement tout autour de lui. Son regard, son sourire, et tout son corps clamaient une personne prête à s'engager dans un combat total, et qui l'attendait même avec impatience. Telle une bête se repaissant d'avance du carnage à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   Dim 11 Oct - 11:50

Pfiouuuh, quelle emmerde que de remplir tout ces papiers! J'y étais plongé depuis ce matin, et je m'étais à peine arrêté pour manger et boire. En plus, mon vice-capitaine, Momo, ou un truc comme ça, ne s'était toujours pas remise de la trahison d'Aizen, et donc c'était toujours moi qui faisais les papiers, j'en avais pour ainsi dire ras-le-bol. Finissant d'achever ma ligne, je relevais la tête et soupirais d'ennui. Je regardais l'heure. Environ dix-sept heures. J'avais bien mérité une petite pause, et je me levais, ouvrant la fenêtre. Je grimpais sur le rebord. Avec un peu de chance, j'arriverais à passer inaperçu jusqu'à un bar du Rukongaï, où je pourrais boire un petit coup de saké. Seulement, un gros souci s'approchait: mes oreilles frémirent en sentant ce gigantesque reïatsu: Zaraki Kenpachi, capitaine de la 11ème Division. Qu'est-ce que j'avais fait au bon dieu pour mériter ça? Même s'il ne remplissait jamais ses papiers, il allait peut-être me sermonner de ne pas faire les miens. Je m'asseyais donc à mon bureau, et faisait semblant de remplir mes papiers. Pas manqué: ce gros barbare entra en ouvrant la porte d'un coup de pied. Je levais les yeux vers lui, et j'eûs à peine le temps de le voir avancer vers moi, lever son sabre et l'abattre. J'esquivais le coup d'un bond sur le côté, mais mon bureau fut réduit en deux morceaux, et mes papiers s'envolèrent, retombant dans la pièce comme de la neige en hiver. L'autre dingue avait posé son sabre sur son épaule, et me dit:

Hé bien, capitaine, on se repose tranquillement, hein? Un combattant de ton rang passerait son temps à cette connerie de paperasse? Viens plutôt te battre, comme tu es arrivé depuis peu, je n'ai pas encore eut l'occasion de croiser le fer avec toi, et j'espère franchement que tu vas me procurer de quoi me distraire de cette journée emmerdante. Allez, en garde, Ascheriit Köinzell!
Köinzell: Mais t'as craqué Kenpachi! Si je n'avais pas eu de bons réflexes, tu aurais eu la mort d'un capitaine sur les bras.. Enfin soit, tu as raison, c'était bien chiant de faire tout ces papiers. Tiens-toi prêt, je ne vais pas te faire de cadeau!

Je retirais mon Haori, le pliais soigneusement. Un Shinigami de ma division, alerté par ce bruit, passa la tête par la porte. Il frémit en voyant Kenpachi: quelque part, je le comprenais. Je lui confiais mon Haori, lui disant de bien le ranger,en lui tapotant l'épaule, puis je retournais face à Kenpachi. Même s'il était grand et fort, il était rapide, et j'avais ce désavantages de manquer de force physique à cause de ce petit corps. Je devais donc prendre l'avantage: je dégainais mon épée, et fondit à toute vitesse vers Kenpachi. Je commençais un mouvement de coup d'estoc vers l'estomac du capitaine de la Onzième, mais je me stoppais au dernier moment, contournant mon opposant d'une roulade et lui assénant un coup oblique dans le dos, suivi d'un autre, horizontal, au niveau des omoplates. Ne sachant si je l'avais touché, je bondis au-dessus de lui, et lui assénais un coup sur l'épaule droite. En ratterrissant, je fis volte-face et envoyais un coup d'estoc, pour de vrai cette fois-ci, vers le bras gauche de Kenpachi. Puis, je reculais d'un bond, me posant sur les débris de mon bureau. Je n'avais pas du blesser beaucoup le capitaine de la Onzième, même si j'avais tenté d'appuyer mes coups le plus possible...
Revenir en haut Aller en bas
Zaraki Kenpachi
Shinigami de la 11ème Division
Shinigami de la 11ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 28
Localisation : Au combat!
Date d'inscription : 06/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   Mar 13 Oct - 0:17

En entendant la réponse de son confrère, Kenpachi parti d'un grand éclat de rire. Son hilarité effraya d'ailleurs le shinigami venu s'enquérir de la situation auprès de son capitaine. Zaraki n'y prêta pas attention, tout entièrement tourné vers le capitaine et ses propos assez amusants. Après tout, songer qu'un capitaine de division pouvait mourir sous un aussi simple coup était risible. A peine l'ombre d'une menace pour eux, quoi. Mais maintenant qu'il s'était présenté à son adversaire, il allait pouvoir s'y mettre un peu plus sérieusement à présent! Enfin,d'abord, juger son adversaire et voir de quoi il était capable. Il devait pas avoir été nommé capitaine pour rien après tout. Kenpachi attendait donc d'assister de lui même à la puissance de ce confrère. Il aurait ainsi un beau combat sur les bras, et la journée serait alors pleinement réussie! On pouvait par contre observer objectivement que Köinzell avait fait une erreur en ne quittant pas les lieux avant de commencer le combat. Il risquait ainsi fort de ne plus rien rester de sa capitainerie à la fin! Ce fut d'ailleurs confirmé par la voix terrible et enjouée de Kenpachi qui éclata avec force et cruauté, enthousiasmé par la présentation des évènements et en continuant presque à s'esclaffer de rire.

Me fait pas rire, un capitaine ne mourra jamais d'un coup si faible! Alors continue de me prouver ton rang et ramène tout ce que tu as! Amusons nous de cet instant!

Mais de tout cela, Kenpachi s'en moquait éperdument. La seule chose qui importait était l'adversaire qui à présent lui fonçait dessus, épée à la main! Pourtant, il en sembla par réagir au premier coup du capitaine, laissant son sabre reposer sur son épaule sans se mettre en garde. A force de recevoir des coups, il finissait par voir quand un coup était porté avec intention ou pas, et donc cette première frappe ne l'inquiétait pas vraiment. Et quand bien même il serait porté, voir l'impact des coups du capitaine serait intéressant. Mais il s'agissait bien d'une ruse, et l'assaut se porta finalement dans le dos du grand guerrier. Ce de"rnier se contenta alors de descendre dans son dos le sabre de son épaule, barrant ses larges épaules de sa lame et stoppant ainsi les deux coups du petit capitaine. Par contre, la manœuvre suivante le prit au dépourvu, il n'avait pas l'habitude de voir ses adversaires lui sauter autour, après tout. Son épaule droite fut ainsi légèrement tranchée par la frappe de Ascheriit, et le sang gicla ainsi pour la première fois sur les lieux.

Le meneur de la 11ème division ne jeta un seul coup d'œil sur sa blessure.....puis n'en sourit que de plus belle! Bien que ce n'était pas assez conséquent pour être vraiment considéré comme un coup sérieux, c'était déjà un début. Et au moins lui l'avait blessé dés son premier coup, ce qui n'était pas forcement le cas de tous! Mais le regard qu'il lança à son adversaire alors que ce dernier atterrissait était clair: il en voulait plus, bien plus, son œil unique renvoyant un tel désir de combat qu'il en était écrasant, voir même effrayant! Aussi quand l'autre capitaine le frappa au bras gauche, ledit bras se précipita de lui même sur le sabre et s'en saisit à pleines mains! Ignorant en souriant le meurtrissure du tranchant sur ses jointures, Zaraki ne lâcha pas prise et ainsi quand Köinzell recula d'un bon, le grand shinigami le suivit! Il lui porta ainsi dans la foulée son premier coup de riposte, une lourde frappe provenant de la droite de façon horizontale. Mais Kenpachi ne s'en contenta pas et envoya son pied gauche en avant pour heurter de plein fouet son "collègue", se fichant en fait de l'avoir atteint ou pas. Il lâcha alors le zanpakuto de sa cible et enchaina sur une seconde frappe en diagonale depuis la gauche, comme si il comptait fendre Ascheriit d'une épaule à l'autre. Sa voix s'esclaffa de plaisir dans le feu de l'action, comme si tout cela était parfaitement normal.


Bien, continue à me blesser! Viens me faire gouter de ta force, j'attends que ça! Mais pour cela, résiste aussi à la mienne ou ça sera pas marrant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   Sam 17 Oct - 15:46

[Désolé du retard, j'ai été très occupé cette semaine]

Le capitaine de la Onzième bloqua mes deux premiers assauts en posant son sabre devant ses omoplates, à la manière d'un bouclier. Puis, je sentis ma lame mordre son épaule, et son sang gicla. Cependant, il para d'une façon pour le moins originale mon attaque d'estoc, en saisissant ma lame à pleine mains. Lorsque je bondis en arrière, il ne lâcha pas prise, et fut donc entraîné avec moi. Il profita que je recule pour riposter d'un coup porté ave beaucoup de force, venant de la droite. Rapidement, je bondis, tout en tenant mon sabre, et je passais au-dessus de sa lame. Le dessous de ma chausse fut rasé, révélant la plante de mes pieds. Pfiouuh, un peu plus et je n'en avais plus. Puis, le capitaine barbare enchaîna par un coup de pied qui m'atteignit au niveau de l'estomac et m'envoya en arrière, le souffle court. Je crachais même un peu de sang sous l'impact... Il avait vraiment une force monstrueuse! Puis, il daigna enfin lâcher mon arme, et m'envoya un coup oblique, depuis la gauche cette fois, pour me fendre d'une épaule à l'autre. Je plaçais mon sabre verticalement, en barrage à sa lame, et la force du coup me jeta sur le côté, pendant que Kenpachi s'esclaffait:

Bien, continue à me blesser! Viens me faire gouter de ta force, j'attends que ça! Mais pour cela, résiste aussi à la mienne ou ça sera pas marrant!
Köinzell: Ok, tu l'auras voulu! Elf Sto...

Je me rappellais alors qu'il était interdit de libérer son Shikaï dans le Seireitei, sauf en cas de guerre, et je stoppais donc la libération de mon Zanpakutô. Puis, je bondis par la fenêtre, attirant Kenpachi dehors: ça aurait été problématique que ma capitainerie soit détruite! M'assurant qu'il m'ait suivi, je passais à nouveau à l'attaque, tenant mon épée à deux mains cette fois. Je fondis vers lui, et lui envoyais un coup horizontal au niveau du flanc droit, comme si j'avais voulu le couper en deux. Une fois derrière lui, je fis un bon et lui envoyais une estocade vers le bas en direction de son épaule intacte. Puis, je me rétablissais dans les airs, et me posais au sol, face à lui. Je piquais à nouveau vers lui, mon sabre en avant, pour un coup d'estoc au niveau de l'estomac cette fois-ci. L'assaut terminé, je glissais entre ses jambes, me retrouvant derrière lui. Je me relevais et lui dis:

Köinzell: Alors, Kenpachi? Ca t'a plu, j'espère?
Revenir en haut Aller en bas
Zaraki Kenpachi
Shinigami de la 11ème Division
Shinigami de la 11ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 28
Localisation : Au combat!
Date d'inscription : 06/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   Lun 19 Oct - 0:02

Allons bon, qu'est ce que son adversaire faisait donc là? Il allait libérer son zanpakuto, et voila qu'au dernier moment, il se rétractait? Comment allaient-ils pouvoir avoir un combat intéressant si chacun ne déployait pas toute l'étendue de sa force? Echanger ainsi des coups de sabre, c'était amusant un instant, mais pas suffisant pour en faire un combat digne de cela. Kchh, ça allait même être emmerdant si cela continuait longtemps sur le même registre. Hors, le bandeau qui voilait son œil gauche ne demandait qu'a être enlevé, sa puissance s'exprimer et tout son être ressentir totalement l'intensité d'un véritable combat. Mais pour cela, il faudrait que son confrère joue le jeu jusqu'au bout. Qu'a cela ne tienne, il allait donc tacher de le forcer à déployer son pouvoir, qu'il le veuille ou non. Aussi quand Ascheriit s'enfuit par la fenêtre, le capitaine de la 11ème division le suivit sans hésiter par le même chemin. Il atterrit donc à ses cotés dans les ruelles de la cinquième division qui jouxtaient le bâtiment, mais ignorant totalement son environnement, il poursuivit avec acharnement leur combat.

Son adversaire avait lui empoigné son sabre à deux mains. Bien, mais pas suffisant. Kenpachi para sans trop de difficulté la frappe destinée à son flanc droit, en tendant toujours en travers son épée d'une seule main. L'autre capitaine commit alors l'erreur de reproduire le même schéma d'attaque que précédemment. Face à un adversaire rompu à toutes sortes de combats depuis des lustres, c'était faire une grave erreur. Zaraki lut ainsi parfaitement dans les mouvements de son "ennemi", et ainsi ajusta parfaitement ses parades, d'abord en posant son zanpakuto en travers de ses épaules puis en le ramenant d'un mouvement vif devant lui et dévier ainsi sur le coté le coup d'estoc de Köinzell. Quand le petite capitaine se fut faufilé sous ses jambes et l'eut apostrophé, Kenpachi, qui jusqu'à lors n'avait pas bougé, retourna son visage par dessus son épaule, fixant directement son adversaire. Il arborait une mine un peu déçue, comme un masque d'ennui apposé sur sa face de guerrier enthousiaste. Sa bouche tordue en un plis mécontent, il adressa un regard menaçant au capitaine tout en l'apostrophant de manière brutale et franche.


Tsss, ca ne va pas me plaire longtemps si tu te contente d'utiliser les mêmes coups. Sort moi donc ton shikai et ton bankai et montre toi ainsi digne de ton rang de capitaine, ou je vais t'exploser tout de suite et ça sera pas marrant. Allez, dérouille toi et montre moi ce que tu vaux, Köinzell!


Kenpachi le voulait, ce combat digne des plus puissants représentants de la Soul Society, et il en comptait bien ne pas laisser un stupide règlement le distraire dans sa tâche. Aussi bondit-il sur le jeune capitaine alors qu'il énonçait sa dernière phrase, riant au passage de façon sadique alors qu'il fondait sur son adversaire. Son premier coup, tout en force, partit en une grande frappe descendante vers le visage de Köinzell. Il n'offrait gère d'autre alternative à part l'esquive de coté, elle assez aisée à réaliser à ce moment là. Mais une fois qu'il eut semblé rater sa cible, alors que son sabre fendait le vide, la lame changea brusquement de trajectoire en pleine frappe. Partant de biais par rapport à son angle d'attaque, son zanapkuto fendit ainsi ensuite l'air en une large coupe horizontale, dans le but de suivre le mouvement d'esquive de Ascheriit et de le prendre au dépourvu. La force incroyable de Zaraki avait fait le nécessaire pour dévier l'attaque au beau milieu de sa réalisation et lui faire suivre sa cible. Mais ce qui aurait pu être considéré comme un savant calcul n'était en fait qu'une action instinctive de ce pur guerrier qu'était Kenpachi.

D'ailleurs, se fichant d'avoir ou pas blessé son adversaire, il continua à se ruer sur le capitaine, l'assaillant à présent sous une volée de coups puissants. Son sabre donnait l'impression de ricaner à chaque grincement de lame contre lame, lui aussi apparemment avide de voir un combat à sa hauteur. Ne laissant pas un instant de répit à son adversaire, Kenpachi sembla prolonger indéfiniment son assaut, là où il ne durait qu'un instant auparavant. Finalement, au beau milieu d'un mouvement, sa main libre se tendit brusquement pour venir se saisir du visage du maître des lieux, telle une terrible serre de prédateur. Le but étant d'entrainer le capitaine de la 5ème division avec lui en avant, pour ensuite dans l'élan envoyer un rapide coup de zanpakuto percer son flanc gauche. Le regard de Kenpachi croisa durant cet intervalle celui de son vis-à-vis, qui put clairement y lire qu'il n'y aurait de pitié ni de retenue de la part du guerrier enragé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   Sam 31 Oct - 21:12

[Mes excuses deuxième édition ^^]

J'avais commis l'erreur de sous-estimer Kenpachi en répétant les mêmes petites attaques. Non mais, à quoi je pensais... Ah oui, j'avais pas du tout envie de combattre: j'aurais préféré aller m'enfiler un ptit verre dans un bar du Rukongaï... Seulement, contre ce type, faire une erreur signifiait mourir. Il para négligeamment mon premier assaut en plaçant sa lame dans la trajectoire. Il dévia mon coup d'estoc en plaçant son sabre devant lui. Une fois que j'eûs glissé sous lui, il se retourna, l'air déçu, et me regarda méchamment. Pff, j'aurais vraimet préféré me boire un verre de saké que l'écouter se plaindre que j'y allais pas à fond. Enfin, je l'écoutais quand même, des fois que ça soit utile:

Tsss, ca ne va pas me plaire longtemps si tu te contente d'utiliser les mêmes coups. Sort moi donc ton shikai et ton bankai et montre toi ainsi digne de ton rang de capitaine, ou je vais t'exploser tout de suite et ça sera pas marrant. Allez, dérouille toi et montre moi ce que tu vaux, Köinzell!

Le capitaine de la Onzième m'attaquaalors qu'il prononçait ses derniers mots, me gratifiant d'un coup descendant vers le visage. J'esquivais d'un bond sur le côté, me doutant qu'un frappe aussi simple, venant de cet ours, cachait quelque chose. Pas manqué. Il mua sa frappe verticale en une attaque horizontale, suivant mon mouvement. Deux choix s'offraient à moi: esquiver en me glissant au sol ou en bondissant. J'esquivais difficilement d'un bond, et me posais sous sa lame, destabilisant une seconde mon opposant, avant de retourner au sol d'un petit bond en arrière. Zaraki attaqua alors avec une volée de coups à la force impressionnante, que je bloquais à grands peines avec ma lame, crééant des étincelles à chaque choc. En plein milieu d'un mouvement, ce forube se stoppa et sa grosse main vint serrer mon visage. Je lus dans son regard qu'il n'y aurait aucune pitié pour moi. Il me poussa en avant et j'eus le réflexe de saisir son poignet de mes deux mains. Je ne dus la vie qu'à mon agilité: alors que son sabre allait transpercer mon flanc, je bondis, et réalisais un poirier, en appui sur son poignet, esquivant de justesse l'épée. Bon, je manquais d'avoir la mâchoire écrasée par sa prise, mais bon, c'était ça ou la mort...

Il était temps que je riposte: je n'arriverais à rien sans libérer mon zanpakutô. Seulement, le hic était que je ne pouvais pas! Soudain, je me rappellais qu'en cas de loi martiale OU de vie ou de mort, les Shinigamis pouvaient libérer leur Zanpakutô dans l'enceinte du Seireitei. Très bien ça! Je tendis mon zanpakutô vers Kenpachi, et dit lentement:

Köinzell: Elf Stone!

Aussitôt, ma lame disparut, et quatres lames noires comme de l'ébène, larges et épaisses, sortirent de mon poignet gauche. Elles tournoyaient autour de moi, comme une volée d'oiseaux autour d'une proie. Je tendis le poignet vers kenpachi, et aussitôt, la première lame fondit vers lui, pour le trasnpercer à l'estomac. Je levais un doigt, et une seconde lame passa au-dessus de Kenpachi, et s'abattot derrière lui, visant sa nuque, comme un faucon s'abat vers sa proie. De l'autre main, je bougeais d'autres doigts, et les deux dernières lames s'abattirent vers les épaules de Kenpachi, comme si je visais à lui trancher les bras. Bon, j'aurais tout aussi bien pu me contenter de contrôler les lames par la pensée, mais j'utilisais mes doigts pour offrir une chance à Kenpachi de décrypter mes attaques. Une fois cela fait, j'adressais un sourire à mon adversaire, lui disant:

Köinzell: Alors Kenpachi, mon Shikaï te plaît? Si tu es sage, je te montrerais peut-être mon Bankaï... Enfin, il faudrait que tu m'y forces, hé hé hé...
Revenir en haut Aller en bas
Zaraki Kenpachi
Shinigami de la 11ème Division
Shinigami de la 11ème Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 28
Localisation : Au combat!
Date d'inscription : 06/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   Jeu 5 Nov - 23:25

[Pas de soucis pour le retard, ca me permet de répondre aux autres pendant ce temps! XD]


Les choses devenaient enfin intéressantes. L'autre capitaine s'était décidé à libérer son zanpakuto, et promettait ainsi un combat bien plus intéressant. Faut dire qu'ils se faisaient assez chier jusqu'à lors, Kenpachi avait pas pour habitude de taper sur des types qui pensaient qu'a s'enfuir. Mais il savait que certains timides avaient besoins d'être un peu forcés pour révéler tout leur potentiel, aussi ne s'en était-il pas trop fait jusqu'à lors. Et il avait bien fait vu que ce Köinzell s'y mettait enfin, et assez bien d'ailleurs, ces grandes épées étaient pas mal pour une bonne baston, alors que dire de ce qui viendrait ensuite, il s'y voyait déjà! Mais pour l'heure, il était temps de s'amuser un peu avec ça pour commencer. Un grand sourire naquit sur le visage du capitaine de la 11ème division, alors que son regard s'étrécissait sous l'effet d'une joie brutale. L'envie de combattre semblait éclairer tout son être alors qu'il faisait face à son confrère, le sourire aux lèvres. Et ainsi lorsque Ascheriit mena son premier assaut, il fut accueillit par une brève exclamation amusée de la part du grand shinigami.

Une chose en tout cas était sûre, Köinzell pouvait aussi bien lever ses doigts pour manier ses lames que s'en abstenir, pour Kenpachi, peu importe, la seule chose auquel il accordait de l'importance lors des assauts du petit capitaine était ses lames noires, peut importe qu'il gigote ou pas des mains. C'est donc uniquement en se fiant au mouvement sur le vif des épées que le shinigami borgne combattit. La première lame, pointée en direction de son ventre, fut interceptée par le pied droit subitement relevé du capitaine, qui dévia l'attaque de biais et força l'arme à s'enfoncer dans le sol, l'y maintenant par la simple puissance de son corps. La second attaque fut contré par le zanpakuto, venu barrer le chemin de la nuque de Kenpachi à l'épée incisive en bloquant sur place son tranchant. Par contre, les deux dernières semblèrent prendre à dépourvu le capitaine et tailladèrent ainsi ses épaules, ne s'y fichant pas pourtant profondément malgré leur intention. Zaraki ne poussa pas la moindre plainte, ni n'eut d'ailleurs une quelconque réaction en se voyant blessé de la sorte, se contentant de rester figé là sur place, comme si de rien n'était. Finalement, lentement, il tourna son visage vers chacun des lames noires fichées dans sa chair, comme une curiosité que l'on observe sans trop y penser. Finalement, son regard retourna à Ascheriit et lui renvoya une expression ampli de violence contenue et de désir sanglant éveillé. Ses paroles expliquèrent plus qu'il n'en faut le fond des ses pensées alors qu'il semblait immobile tel un papillon épinglé.


Ben alors, c'est tout? Va falloir en mettre plus que cela pour me rendre sérieux, mon gars! Donc pas de soucis pour t'aider à te forcer!


Sur ce, Kenpachi se précipita donc immédiatement vers son adversaire, trainant sans s'en soucier deux des lames de son collègue dans son sillage. Sa main libre avait elle saisie une autre épée noire sans précautions mais sans non plus que ses doigts se voient tranchés comme ils auraient du l'être. A la place, le shinigami le maitrisait tout en fondant sur son adversaire. Son sabre fendit en un instant la distance qui les séparait, alors qu'il frappait de biais en direction de sa cible, dans le but avoué de le trancher d'une épaule jusqu'à la hanche. Qu'il ait raté ou réussit, son zanpakuto continua ensuite sans s'en préoccuper par une frappe d'estoc, pour percer directement le flanc de son adversaire. Mais le sabre repartit aussitôt en arrière, pour revenir ensuite en un fulgurant revers visant apparemment à détacher la tête de Köinzell de ses épaules. Mais au lieu de terminer sa course comme tout coup de sabre habituel, la lame de Kenpachi repartie aussitôt après avoir passé le corps du capitaine, prenant cette fois une trajectoire médiane pour venir le cisailler au niveau de sa taille. Une lueur folle avait commencée à habiter le regard de Zaraki, une lueur qui ne trompait pas, sa soif du combat commençait vraiment à l'habiter, à présent qu'il avait affaire à bien plus fort parti. Et c'était là que les choses deviendraient intéressantes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test du nouveau! (pv le capitaine de division^^)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau capitaine intègre le Gotei 13
» nouveau test
» Quelle est votre division préférée ???
» Je test mon (nouveau) Trépied Bilora Pro 22
» Test du nouveau Nikon 16-35 mm 1:4G ED VR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: