Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Découverte du nouveau Quatrième Siège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Jeu 29 Oct - 0:36

Depuis les retournements de veste de différents membres de la Soul Society (il n'y pas malheureusement que Gin, Aizen et Tousen, mais des Sièges de la Sixième Division qui avaient quitté leur poste pour se révolter dans une haine démente contre le Gotei 13), Byakuya regardait avec méfiance les shinigamis qui montaient en grade. Aussi, quand il avait discuté avec son vice-capitaine de la nomination du Quatrième Siège, il s'était dit qu'il ne connaissait pas du tout les membres de sa division. Renji lui avait déjà dit dans son combat contre lui où il avait révélé son bankai. Il prenait les gens de haut, en les ignorant ou du moins ne cherchant pas à les connaitre plus, et c'est pour cela qu'il enchainait les mauvaises surprises.
---------
C'était Midi dans le local de détente de la Sixième Division, où tous les shinigamis étaient réunis pour manger, boire et prendre du bon temps entre deux entrainements. L'ambiance était au beau fixe, quand soudain un jeune shinigami entra, essoufflé, dans la salle. Son visage exprimait la crainte, mais il était tellement hors d'haleine qu'il ne parvenait pas à parler. Deux de ses camarades, qui se trouvaient à la même table qu'un certain Wonsul D'Ongil, se précipitèrent vers lui et lui ordonnèrent de respirer un bon coup et de s'expliquer. Le pauvre coureur prit une grande inspiration avant d'articuler avec difficulté...
Shinigami : Le...Capitaine...Kuchiki Taicho...Il vient ici !!!
TOute la salle s'arrêta d'un seul coup de faire ce qu'elle faisait pendant une seconde. Comme si le temps était suspendu. Puis soudain, ce fut la révolution. Tous les shinigamis quittèrent leur repas ou leur jeu pour se mettre en position d'accueil d'un gradé. Ils étaient à peine installés, certains venant à peine de trouver leur équilibre, que Byakuya posait déjà un pied dans la grande salle. Il resta debout devant la porte, faisant la revue des troupes de son regard pointu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Jeu 29 Oct - 2:03

Wonsul avait passé toute la matinée à s'entrainer avec application. Ce n'était que tout récemment qu'il était entré au sein même de cette division, et il n'ignorait pas que chaque commencement était d'une délicatesse extrême. Aussi il s'était contenter d'observer ces hommes qui l'entouraient tout en gardant un aspect impassible et ce regard si tranquille et emplie de sérénité. Certains d'ailleurs n'aimaient guère cette apparence, tandis que d'autres s'interrogeaient sur la finesse de ses traits et de se long cheveux maintenu par le peigne digne d'une femme...Mais Wonsul d'Ongil était bel et bien un homme. Certes qui parlait peu, mais qui parlait avec une sagesse bien étrange, en employant parfois des termes qui ne paraissait point de leurs univers.

Hors donc, lorsque midi sonna, il convenait de faire une pause en salle de repos. Na voulant point être impoli et décrété comme un parfait asocial, le jeune 4e siège avait suivit le groupe et s'était installer parmi eux. Cependant il ne participa pas vraiment à leurs divers discussions, trouvant cela un peu trop banale et qui ne le concernait point. Ses yeux d'un bleu si clair vagabondaient sur les visages qui étaient à ses alentours, puis s'en désintéressa rapidement, pour en sortir un carnet de son haut d'uniforme. Wonsul le déposa soigneusement sur la table et l'entrouvrit à une page résolument blanche. De ses doigts, le shinigami entreprit de faire parcourir son crayons sur cette surface granuleuse pour en faire apparaitre de multiples traits.

En premier lieu, cela ne semblait point ressembler à quelque chose, mais au file du temps , sans jamais prêter la moindre attention envers les autres de sa tablé, Wonsul fit enfin apparaitre une sorte de ver des sable sur les dunes d'un désert méconnu. C'est alors que la porte de l'office s'ouvrit avec précipitation, pour laisser apparaître un shinigami essoufflé. Notre 4e siège replia donc son ouvrage et le rangea en son sein, ne désirant pas vraiment que certains n'y jettent un oeil, puis observa ses deux collègue interrogé leur partenaire. Ce dernier réussit aux bout de quelques secondes à proférer que leurs capitaine arrivait incessamment sous peu.

C'est alors qu'un silence fit place nette en cette salle qui au départ débordait de vie, et qu'une seconde plus tard encore, un brouhaha incessant survint, signalant la hâte de chacun d'eux pour se tenir dans les rangs. Seul Wonsul se leva tranquillement, et se mit en ligne comme tout le monde, le visage dépourvut de sentiment, laissant son regard neutre se porter sur l'ouverture de la porte qui ne se fit point prier, car déjà, Kuchiki Taisho pénétra dans la pièce. Le 4e siège posa ses pupilles clairs sur son apparence quelques secondes puis se fixèrent sur un point imaginaire. Sa posture était parfaitement droite, ses bras reposaient le long de son corps, laissant sa main gauche effleurer le fourreau de couleur sombre et matte dans lequel reposait Ghanima. Cette dernière se manifestait par un doux sifflement en son esprit.. comme lorsqu'elle se déplaçait dans le désert profond. Dans un sens il l'enviait un peu car ici tout semblait un peu froid et ses discutions lui manquait. De plus quoi de plus magnifique de d'observer l'hadhdhab en sa présence, plutôt que d'écouter les paroles et les blagues parfois douteuses de ces shinigamis qui l'entouraient. Mais l'heure n'était point à ce genre de pensée.

Un silence s'était installer au sein même de la pièce, tandis que les respirations se faisaient discrète. Wonsul pouvait resentir cette tension, comme si tous avaient à redouter cet homme qui leurs faisait face.


*La peur et le pouvoir...est ce cela la manière d'imposer son autorité?...*

En tout cas cela avait l'air de fonctionné, pourtant Wonsul n'éprouvait point cette pression, son souffle parfaitement contrôlé en témoignait ainsi que son visage pourtant juvéniles, sous ses long cheveux blond. Non point qu'il se sentait supérieur à quiconque, simplement il n'ignorait point que l'on était aisément manipulable et affaiblit si l'on admirait de par trop une personne que l'on redoute. Une fois de plus son regard croisa l'apparence de Kuchiki Taisho et dénota toute la prestance qu'il dégageait. Il devait le reconnaître cet homme avait quelque chose de fort....et de sûr. Le jeune shinigami ne bougea pas d'un pouce, attendant qu'on lui adresse la parole pour saluer comme il se devait.


Dernière édition par Wonsul d'Ongil le Ven 27 Nov - 3:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mar 3 Nov - 0:47

Byakuya observait l'assemblée d'un regard qui se voulait neutre chez lui. Il examinait avec soin les membres de sa Division. Derrière l'assemblée, les tables étaient encore encombrées de reliefs de repas, de jeux de go, et sur certaines mêmes des bouteilles de Sake. Le Capitaine n'avait pas le même sens de la détente qu'eux (à vrai dire, il n'avait pas de sens de la détente tout court). Cependant il ne pouvait en rien leur faire des reproches. Ce moment était obligatoire dans la journée d'un Shinigami. Il n'avait rien à redire (même s'il était vraiment contre l'idée du Sake) et ne s'attarda pas plus sur cela.
Il lui suffit d'un regard pour "mettre à l'aise" les shinigamis de la Sixième qui comprirent qu'ils pouvaient se mettre en repos et revenir à leurs préoccupations, mais peu d'entre eux avaient vraiment le courage de faire comme si le Capitaine n'était pas là. Alors Byakuya les ignora et se dirigea vers celui pour qui il était venu.
Le nouveau Quatrième siège s'appelait Wonsul. Renji lui avait dressé un portrait physique et avait fourni quelques informations de base. Il avait été nommé dans cette division que vraiment récemment. Cependant il avait réussi à vite faire son trou jusqu'à devenir Quatrième Siège. Un jeune talent.

Il avait de longs cheveux d'un blond presque blanc, de grands yeux et un visage tranquille qui pouvait appaiser même le plus nerveux des stressés. L'Uniforme de Shinigami tombait bien sur lui comme s'il s'agissait d'une seconde peau. Byakuya resta quelques secondes, les yeux dans les siens, avant de se mettre enfin à parler.
- Viens avec moi, Wonsul.
Il se détourna sans attendre et prit la direction de la sortie du bâtiment, à la grande satisfaction des amateurs d'alcool de riz.
Une fois dehors, le Capitaine se mit à marcher en silence. Il voulait voir les réactions de Wonsul à tout ce qu'il faisait. C'était une mise en scène nécéssaire pour comprendre à qui il avait affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mar 3 Nov - 3:09

D'un simple regard, Wonsul observa les divers comportement de ses collègue, alors que leurs Taisho venait de leurs signifier à tous en silence, de reprendre leurs activités. Mais il y avait bien moins d'entrain que précédemment, et cela ne le surprit guère. Le 4e siège allait donc lui même retourner à sa place, quand il sentit l'intention de Kuchiki taisho sur sa propre personne. Alors, notre jeune shinigami resta immobile, ses traits juvéniles démontrant une impassibilité sereine. Il éleva de manière contrôlé et précise sa main droit, et la plaça sur son épaule opposée, avant de s'incliner de manière respectueuse, devant son supérieur qui s'était approcher en sa direction. Ce faisant ses longs cheveux tombèrent noblement sur ses épaules, tout en restant impeccablement maintenu par ce peigne sombre et qui témoignait de sa noblesse.

Lorsqu'il se redressa ce ne fut que pour se confronter au visage pareillement neutre de cet homme qu'il voyait pour la première fois en face. UNe tension survint en son être, accentuant un peu les battements de son coeur. Afin de contrecarrer cela, Wonsul opta pour une simple respiration profonde et discrète afin de ralentit ses pulsations qui résonnaient en son sein, alors que son regard devint automatiquement neutre. Ce n'était là en rien de la défiance, surtout pas envers Kuchiki Taisho, mais notre jeune shinigami n'aimait pas être un livre ouvert pour quiconque. Étrangement par ailleurs, son supérieur semblait être aussi ce genre de personnage. En son esprit, il se récita la litanie contre la peur, afin de chasser tout trouble en son jugement, car il n'ignorait pas que chaque commencement était d'une délicatesse extrême.


* Je ne connaitrais pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. Je la laisserais passer au travers de moi, et lorsqu'elle sera passée, je tournerais mon oeil intérieur sur son passage, et il ne restera rien que moi.*

Instantanément chacun de ses muscles se décontracta, ce qui donnait à Wonsul un aspect totalement calme et attentif envers Kuchiki taisho qui semblait le détailler, avant de lui stipuler d'une voix que tous lui connaissait, afin de lui signifier de venir avec lui. Ce qui parut étonnant pour notre 4e siège fut cette appellation "Wonsul", il était rare qu'on le nomme par son prénom, mais cependant il n'en souffla mot, et se contenta d'acquiescer avec respect.

- Hai Kuchiki Taisho

Sa voix était d'un calme profond avec une pointe de neutralité. Puis il se contenta de de le suivre au dehors de la pièce. Wonsul ne se tenait qu'à environs dix pas. C'était un placement certes respectueux, mais aussi une manière pour analyser la situation nouvelle qui s'offrait à lui. Son taisho avait une démarche mesurée et sans heurt, alors que la sienne était plus lente, mais à la fois plus dynamique. Son maintient était toujours aussi digne alors que son écharpe ne semblait pas vouloir s'échapper de ses épaules. De par le mouvement de son corps, Wonsul comprenait que cet être savait parfaitement contrôler son apparence ce qui coupait court à toute analyse primaire, afin de deviner ses attentions premières. C'est alors qu'une pensée unique vint effleurer sa conscience, avant même qu'ils ne franchissent la porte menant à l'extérieur.

*Ne soyez pas trop prompts à révéler vos jugements. Des conclusions cachées sont parfois bien plus efficaces. Elles peuvent inspirer des actions dont les effets ne seront pas ressentis que trop tard pour être détournés*

Oui, mieux valait garder son jugement pour plus tard et observer le silence, tant qu'on n'y était autorisé, d'autant plus que notre shinigami n'était pas un bavard. Un sourire discret survint ses lèvres quand il entendit le mouvement de ses collègues derrière lui, lors qu'ils se trouvèrent enfin au dehors. Vraiment...il fallait une seule présence pour que les faussetés se manifestent. Ce sourire s'effaça rapidement, alors que ses yeux d'un bleu si clair durent s'habituer à la luminosité forte de ce début d'après midi. Cependant son visage resta lisse et imperturbable, se contentant de rester à dix pas de son supérieur qui semblait obstinément garder le silence. Où le menait il , il ne pouvait le dire, mais quoi qu'il en soit, il se devait d'être à ses ordres et aucune questions ne franchir ses lèvres parfaitement close, laissant le vent soulevé de manière taquine sa chevelure qui était le parfait opposer de celui de son Taisho. En son flanc Ghanima y reposait sans rien manifester si ce n'est ce doux sifflement sur les dunes au fond de son esprit.


Dernière édition par Wonsul d'Ongil le Ven 27 Nov - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mar 10 Nov - 0:23

La marche continuait et en général, les gens qui devaient subir une telle chose trouvaient le temps long, car la pression s'accentuait à cause du silence. Byakuya ne cherchait même pas à imposer quoique ce soit. Il ne jouait pas avec son Reiatsu non plus. Si pression il devait y avoir, c'est qu'elle devait être.
Cependant pour Wonsul, d'après les observations que pouvait faire le capitaine, cela semblait être moins le cas. Le jeune shinigami avait une prestance particulière, une façon d'être qu'il lui rappelait le sien et un caractère plutôt doux (quoiqu'il ne faille jamais se fier aux apparences). Même s'il n'en montrait rien, le capitaine était étonné.
Il s'arrêta soudainement et se tourna d'un quart vers l'homme aux cheveux blancs. Byakuya ignorait tout de lui et c'est pour cela qu'il l'avait convoqué. Bien que cela pesait beaucoup au capitaine qui considérait que ce n'était pas de son ressort que de faire connaissance avec les gradés de sa division, le passé lui avait montré récemment qu'il avait commis ainsi une erreur fondamentale qu'il devait réparer pour ne plus avoir de mauvaises surprises. En bref, il allait devoir se charger d'un fardeau dont il se passerait bien, mais pour la bonne cause.
- Wonsul d'Ongil...
Il marqua une pause exaspérante avant de reprendre.
- ... Tu es maintenant le Quatrième Siège de ma Division.
Ce n'était pas une question, pas une annonce, ni une félicitiation. C'était juste une affirmation, un état de fait. Cela dans un discours pouvait paraitre complètement inutile mais cette façon de parler était réfléchie. Le Shinigami aux cheveux noirs voulait toujours poser des bases solides à toute discussion. Même si la figure de style peut parfois sembler lourde. Mais cela faisait partie du jeu (et si on pousse un peu loin, de la mise en scène), bien qu'on ne puisse pas dire de Byakuya qu'il soit un grand joueur...
- Où étais-tu avant cela ?
Question simple et pourtant dieu sait que certains shinigamis ne savaient pas présenter correctement leur parcours d'apprentissage puis de monter en grade. C'était un test pour voir le style de parler de l'homme qu'il avait en face de lui, sa façon de présenter les choses, et tenter de percer en partie les traits de caractère du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mar 10 Nov - 18:07

Leurs pas continuèrent encore quelques mètres sans qu'un seul mot ne fusse proférer par quiconque. Wonsul se contentait de respecer la distance, tout en gardant soigneusement son calme. Chacun de ses muscles étaient cependant attentif, bien que notre jeune 4e siège commençait à entrevoir une sorte de test conférer par son supérieur qui semblait ne point porter attention..Mais ce n'était qu'un leurre et sa voix intérieur ne cessait de le lui signaler. Ghanima quand à elle, continuait de se déplacer sur les dunes de Sareer, patiente....attentive...et impitoyable, car tel était le désert. Aux bout de quelques minutes, Kuchiki taisho cessa son avancée, et se tourna partiellement envers lui. Wonsul stoppa donc instantanément son action, les bras le longs de son corps, le regard d'un bleu clair, doux et neutre à la fois, observant son supérieur sans une once d'irrespect, ni même de crainte ou encore de nervosité. A quoi cela lui aurait il servit si ce n'est de redouter celui qu'il devait servir.... Hors cela n'était pas une chose concevable en soit, car se serait mal lui obéir.

Le jeune shinigami avait fort bien perçut par la prestance que dégageait Kuchiki Taisho, qu'il réduisait ses hommes dans le plus profond des troubles.. lui même l'avait ressentit, mais son état de conscience lui avait permis de contrôler cela, restant ainsi serein et dépourvut de toutes pensées confondu par la crainte. Dans un certain sens, cet homme lui ressemblait au vu de son impénétrabilité, mais Wonsul ne se permit point d'aller plus loin dans cette analyse et se contenta d'observer un silence totale, alors que son supérieur proféra son nom. Le ton était parfaitement monocorde et contrôlé, sans dévoila un quelconque intérêt. Un blanc s'installa, laissant seul le vent s'exprimer et soulever les longs cheveux de notre 4e siège, qui étaient soigneusement maintenu par le peigne. Wonsul attendait, gardant en ses traits juvénile cette indifférence presque exaspérante, et se regard d'un calme imperturbable. Puis la voix de Kuchiki taisho reprit, en rappelant son rang, chose qui n'était qu'un simple constat....Cet homme semblait poser les bases fondamental de toute analyse...Pour bien faire il fallait partir sur des fait stable, afin de voir l'équation et la résoudre, et cette dernière avait pour nom....Wonsul. Réalisant cela, le jeune shinigami afficha un sourire intérieur, conscient que lui même agissait ainsi.

Cependant il lui fallut attendre encore quelques secondes avant d'acquérir enfin la question, pour laquelle il se devait de répondre. Une demande concise et légitime, mais très vaste.....trop vaste.


*Un chemin qui rétrécit les possibilités peut devenir un piège mortel. Les humains ne sauraient se frayer un passage dans un labyrinthe : ils sondent un vaste horizon rempli d’occasions uniques.*

Songea le 4e siège, alors qu'il gardait lui même le silence. Cette question n'était pas simplement là par hasard, car s'il ne se trompait pas, Kuchiki taisho n'était pas homme à gâcher sa salive. Enfin du moins d'un premier constat. Les paupières de Wonsul se fermèrent un bref instant, avant de dévoiler ses orbes leu clairs qui se fixèrent sur le profil de son taisho. Ses lèvres s'entrouvrirent enfin, et laissèrent entendre une voix, calme et cependant moins monocorde que son interlocuteur:

- Par le passé, je n'étais qu'un simple noble qui se complaisait chaque nuit à contempler l'hadhdhab, l'immensité du désert, sans le comprendre. Par la suite je fus envoyé par feue mon père adoptif, Teyu D'Ongil, à l'académie, où j'ai pu enfin rechercher cette compréhension qui me faisait défaut. Je n'étais qu'en troisième année lorsque mon clan eut disparu, le soir même où l'hadhdhad s'était enfin dévoilé à mes yeux. J'ai tout de même persévéré dans la voie que feue mon père m'avait indiqué, afin de respecter sa volonté et que le nom des D'Ongil ne soit point effacer. Mon dîplome enfin obtenu avec honneur et respect il y a quelques jours, je fais donc mes premiers pas en votre division, Kuchiki Taisho.

Sa voix mourut enfin, et ses lèvres se celèrent, alors que son visage aux traits juvéniles continuait d'arboré ce calme si paisible. Cela n'était en rien hautain, mais simplement emplit de respect, sans pour autant être imposer par une quelconque crainte, car cette dernière n'avait pas lieu d'être en l'esprit de Wonsul.


Dernière édition par Wonsul d'Ongil le Ven 27 Nov - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mer 18 Nov - 0:10

Byakuya haussa légèrement son sourcil de surprise. De surprise, le mot est grand. Il était du moins assez intrigué. Comment avait-il pu ne pas faire la relation avant ? Le nom des d'Ongil était pourtant connu parmi les familles de noble de la SOul Society, même si elle ne faisait pas partie des plus grandes (d'autant plus qu'elle s'était presque éteinte). On comprenait ainsi, quand on avait ces données en tête, le comportement du jeune Quatrième Siège, sa façon de marcher, de parler, de réfléchir. Mais aussi son attachement à marcher dans les pas imposés par la digne famille.
Il était assez proche de la façon d'être de Byakuya, sans avoir la même indifférence des autres. Chez lui, tout se faisait en douceur. Et presque en chaleur. Après tout, il venait du désert, non ?

A ce propos, les termes employés par le jeune noble renvoyaient Byakuya à un autre décor, qui lui était inconnu et qu'il imaginait avec difficulté. Dans son esprit, cela ressemblait plus à l'Hueco Mundo tel qu'on le connaissait par les descriptions des peu de shinigamis qui en étaient revenus qu'une terre appartenant à la SOul Society. En tout cas, on pouvait déduire, de la façon dont il en parlait, que Wonsul était en harmonie avec ce désor de sable.

- Vous ne devez pas craindre que le nom de votre famille soit effacé ; même si le vent fait s'envoler le sable en surface, il restera pour toujours dans le désert des dunes à perte de vue.

C'était le genre de paroles qu'il était difficile d'obtenir de Byakuya, mais ces derniers temps, il faisait preuve d'une ouverture d'esprit plus importante qu'auparavant. Peut-être était-ce parce qu'il avait tellement commis d'erreur qu'il souhaitait non pas s'en excuser (ce n'était pas son genre), mais au moins avait-il décidé de tout faire pour ne plus que ça se reproduise. Et cela commençait par écouter les autres, s'intéresser aux membres de sa division afin de la consolider. Bien sûr, ça n'irait pas jusqu'à aller boire un sake devant ses Shinigamis, comme certains....Il ne fallait pas exagérer.

- Le fait d'être un Quatrième Siège alors que vous venez à peine de quitter l'Académie...N'est-ce pas le meilleur moyen de faire perdurer la mémoire de votre Clan ?

Hum....En apparence, la remarque pourrait être un compliment. Mais le but de Byakuya n'était pas celui-ci. Il tentait de pousser wonsul dans ses retranchements, en lui lançant une remarque qui se voulait provocatrice. En effet...Dit de cette manière, cela sous - entendait qu'il était devenu Quatrième Siège par son nom ; et pas par ses mérites. Il invitait ainsi Wonsul à faire ses preuves.
Car s'il avait dit ce qu'il venait de déclarer, il n'en pensait pas un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mer 18 Nov - 18:03

Ce fut au tour de Wonsul que d'hausser un sourcil. Il ne s'était guère attendu à ce que son supérieur puisse proférer une telle parole et ce en faisant une référence au désert. A l'ordinaire, peu de gens s'aventurait sur ce sujet, et surtout en sa présence. Non pas que notre jeune 4e siège imposait le silence, mais il était peu bavard sur le propos et peu enclin à croire qu'autrui puisse comprendre l'hadhdhab. Ceci dit, Kuchiki Taisho avait vu juste et sa parole n'était en rien étonnée. Il avait saisit la notion de la mobilité constante du désert.... c'était...surprenant. Son visage reprit un aspect impassible et calme sous ses longs cheveux impeccablement maintenu, laissant simplement une mèche de ses cheveux contourner son oeil gauche. Conscient que sa remarque n'était en rien une question, il n'avait proférer nulle réponse. Mais il était bon de savoir qu'il ne craignait point cela. La crainte était une notion qu'il ne laisserait jamais guider ses pas. Quand à Ghnaima elle parut un peu plus silencieuse au fond de son esprit, comme plus attentive soudain à ce qu'il se déjouait en ce moment. Son sifflement était plus lent sur les dunes du Sareer, ses yeux de l'ibab tourner vers le siètch.Lieu sécurisant, abritant de toute tempête.

La respiration de Wonsul était toujours aussi contrôlé et calme, attendant patiemment une quelconque remarque. Cette dernière ne se fit point prier plus qu'il n'en faut, car déjà Byakuya formula une bien étrange question. Il est vrai que d'une première analyse, cela serait parvenue à son cerveau comme un compliment, mais s'il se référait à ce qu'il avait déduit de son supérieur, ce n'était en rien son genre, sans parler de cette façon de mener la discussion.

* Le don des mots est mère de duperie*

Mais en était ce une de la part d'un homme qui respirait la droiture et la noblesse, sous ce masque arborant l'indifférence froide? Quoi qu'il en soit, chaque début était un moment ultime et d'une extrême délicatesse. Le véritable sens de ses mots ne dénotait point " Serais tu un profiteur, et auquel cas, un homme de peu de confiance...un Ghafla." Cela aurait été une insulte éhonté à son encontre si cela avait été proférer par une toute autre personne et Wonsul aurait à répandre quelques malheureuse paroles afin de laver cet affront. Mais ici... le sens caché était plutôt : " Montre moi ce qui se cache derrière cette apparence qui est si protocolaire vis à vis des premières rencontre."

C'était une manoeuvre Habile et parfaitement orchestré et le jeune 4e siège entrevoyait le piège, suffisamment pour tenter de ne point y sombrer. Son regard clair se porta sans faillir sur celui de Kuchiki taisho, alors que son corps était immobile, toujours à cette même distance respectueuse. Ses lèvres s'entrouvrirent enfin et proféra sur un ton simple :


- La mémoire ne recrée jamais la réalité. Elle la rassemble. Ainsi toute reconnaissance modifie l'origine en devenant elle-même un cadre de référence externe et obligatoirement imparfait. Il en va de même pour la mémoire de mon clan. Il vie à travers moi quelque soit mes actions, et ces dernières seront sans cesse interprétées en bien ou en mal par autrui. Je suis une réminiscence vivante du nom que je porte, un jour je disparaitrai comme toute chose, mais les écrits de mes ancêtres érudits resteront.

Hors donc je n'ai nul besoin d'être à ce niveau Hiérarchique pour perdurer la mémoire des D'Ongil, il me suffirait d'une descendance. Si je suis à ce poste ce n'est due qu'a mon seul mérite et à ma ténacité concernant de respecter le voeux de feue mon père.


Une bourrasque vint clore sa réponse en soulevant de manière partielle et taquine, sa longue chevelure, tandis que Wonsul ne quitta point du regard son capitaine. Il n'y avait nul offense de sa part, si ce n'est cette allure parfaitement stable, et paisible. Il n'y avait nulle sourire sur ses lèvres, juste un air sérieux peint sur le visage...sérieux et doux à la fois. Ghanima avait reprit son déplacement , tournant le dos au Siètch. Quand au jeune 4e siège, il se demandait encore si cette réponse était en soit ce que Kuchiki Taisho attendait de sa part. L'un avait toute possibilité d'interroger tandis que l'autre non. Seule l'analyse pouvait faire une différence.


Dernière édition par Wonsul d'Ongil le Ven 27 Nov - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mar 24 Nov - 1:12

Byakuya pinça ses lèvres en ce qui ressemblait plus ou moins à un sourire. Quoiqu'il n'y avait pas de raison de sourire, mais c'était juste une façon d'apprécier la réaction de Wonsul en faisant le minimum de mouvement. Et cette petite moue était déjà un véritable effort pour le Capitaine. Le nouveau Quatrième Siège était véritablement un homme de talent. Il maniait le verbe avec intelligence et pesait tout ce qu'il disait. Il était sûr de pouvoir faire de lui un pilier de sa division, un relais de lui et de Renji pour les sièges inférieurs. Il avait de telles qualités personnelles que Byakuya regrettait presque qu'il ne fut pas Troisième siège ou même Vice-Capitaine. On ne pouvait pas dire que sa collaboration avec Renji soit infructueuse, non. Mais il n'aurait pas le même type de relation entre une personne aussi enflammée que le rouquin et le calme noble aux longs et pâles cheveux. En tout cas, l'attitude de Wonsul lui convenait et on pouvait espérer qu'il fut fidèle à ses opinions mais qu'il cherche à défendre les ordres de la Soul Society. Bref, il semblait fiable à tout point de vue et méritait plus que sa place actuelle. A l'avenir, peut-être le Capitaine laisserait-il échapper un mot en faveur du jeune Shinigami.
Pour le moment, le test était assez concluant. Il était censé, stratégique et aimable ; des qualités indispensables pour le combat individuel et en équipe. Il ne manquait plus qu'une chose que Byakuya voulait vérifier.
- Les promesses que nous faisons à nos ancêtres peuvent être un guide pour notre existence. Mais parfois elles peuvent représenter des chaines qui nous empêchent d'être des hommes libres. Il nous faut apprendre à les gérer et éventuellement à les briser.
Byakuya en savait quelque chose, et c'est justement par expérience qu'il parlait. Il voulait de cette manière prévenir Wonsul des risques des attaches de ce genre. Il fallait savoir faire la différence entre ses responsabilités et son coeur. Peut-être Wonsul serait plus à même de réussir à combattre ce dilemme, car malgré sa noblesse d'origine et la première impression qu'il donnait, Byakuya pensait qu'il était plus raisonnable et en accord avec ses idées que lui.
Encore une fois, Wonsul apparaissait aux yeux du Capitaine comme un garant de l'équilibre de sa Division. Il n'avait pas trouvé de personne capable de jouer ce rôle depuis la disparition de son ancien vice-capitaine, Lelouch Itakii. Byakuya avait développé avec ce dernier une complicité assez extraordinaire, une complicité mutuelle dont on aurait cru Byakuya incapable, étant donné la personnalité plutôt antagoniste de Lelouch. Cependant, il fallait replacer cette relation dans son contexte. A l'époque, il n'était pas comme ça ; sanguin, inflammable, souriant. Les temps avaient changé ; lui avait été transporté par les évènements et les épreuves. La nature des liens qu'il pouvait parfois créer évoluait logiquement.
Afin de montrer sa confiance d'une manière indirecte, il fit en sorte de regarder le jeune Shinigami droit dans les yeux avant de se remettre à parler.
- Avez-vous des interrogations à formuler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mar 24 Nov - 22:20

Sous le silence qui était retombé, Wonsul surprit un faible pincement au niveau des lèvres de son interlocuteur. était ce un sourire? il ne pouvait vraiment le déceler. Mais à en juger par la manière dont il le jaugeait ce n'était pas mauvais signe. Ce ne fut pas pour autant que Wonsul n'observa point un semblant de prudence sous son apparence calme et impassible. Au fond de son esprit, Ghanima s'était tût, laissant seulement le bruissement du sable s'exprimer sous les bourrasques douces et subtile du zéphyr. Les traits juvéniles de notre 4e siège esquissèrent soudain, un petit haussement de sourcils quand Kuchiki taisho vint à prendre la paroles. Ces quelques mots lui parurent au départ un peu étranges et intriguant..Cela avait certainement un rapport avec ces derniers propos, quand il avait stipuler qu'il agissait sous la volonté de son père défunt. Mais ce qu'il n'avait cependant point révéler c'est qu'il s'agissait aussi de la poursuite de son propre rêve... de son sentier d'or pour ainsi dire. Mais son supérieur avait toute fois raison en ses mots et Wonsul ne pouvait qui concéder. D'ailleurs cela rappelait au jeune noble ce qu'un jour lui avait proférer Pyong, alors qu'il était revenu au sein du clan pour profiter de son temps libre accordé par l'académie. Son visage reprit son apparence calme, na laissant plsu entrevoir cette lueur d'intrigue en son regard et proféra :

*Recherchez la liberté et devenez esclave de vos désirs. Recherchez la discipline et trouvez votre liberté.*


- Je n'ignore pas les causes et effets des promesses que l'on établi, mais celle que j'ai promulgué accompagne parfaitement ce pourquoi j'existe. Ci je venais à briser cette promesse quel qu'en soit l'enjeu, je perdrai bien plus que ma propre fierté.


Et ce n'était pas peu dire quand il s'agissait d'une promesse fait alors qu'il tenait encore entre ses mains le corps sans vie de sa soeur... Sa voix avait un peu perdu de sa neutralité pour laisser apparaitre un sérieux des plus marqué. Cela était rare de l'entendre parler ainsi, ce qui rendait l'instant parfaitement unique. Il n'y avait là cependant aucune atteinte personnel, ni même un manque de respect, bien au contraire. D'ordinaire, Wonsul n'aurait pas même ouvert la bouche, mais il avait comprit que les paroles de son capitaine, avaient une résonance avec le passé...une chose parfaitement vécue et en cela il n'avait pas à renier cet enseignement. Toujours parfaitement immobile notre 4e siège sentit l'intérêt de Byakuya s'accroitre envers lui. Ses yeux anthracite croisèrent ses deux orbes bleu clair et ne les lâchèrent plus un seul instant. Ce n'était pas une manière de l'impressionner, mais une forme de confiance, car nulle défiance ne semblait se refléter en ce regard. Hors donc Wonsul se contenta de soutenir cette attention tout en se disant au fond de lui même qu'il appréciait cet homme, quoi qu'on est pu lui raconter depuis qu'il avait fait ses tout premiers pas e, cette division.

Une fois de plus Kuchiki Taisho reprit la parole pour lui quémander s'il avait une requête à formuler où non. C'était la seconde fois qu'il le prenait par surprise.....Mais cette fois ci seul un sourcil eut un soubresaut, quasi imperceptible pour celui qui ne le connaissait point. Jamais auparavant on ne lui avait demander un quelconque avis si ce n'était que pour des stratégies ou des conseils, mais lui demander à lui même de proférer une question...c'était presque impensable. A moins que cela ne soit encore qu'un test, mais c'était peu probable, avec l'attitude qu'opérait son supérieur, bien qu'il gardait cet aspect parfaitement stoïque. Le jeune noble garda encore quelques seconde le silence, puis ses lèvres s'animèrent d'elles même avant de laisser filtré un ton sobre et impassible s'en réchapper.


- Je n'aurai qu'une simple question Kuchiki Taisho. Pourquoi m'avoir tester?

C'était en cela un peu audacieux que de proférer une telle question, mais Wonsul voulait ainsi faire comprendre de cette façon, qu'il avait cerner la mise en scène....Mais la finalité lui échappait, où du moins la percevait il, mais sans réelle vérité. Tout restait dans le ressentit. Soudain, avant même que Byakuya ne réponde, le shinigami porta sa main droite son son épaule gauche et s'inclina respectueusement comme il se devait pour un noble et pour un subordonné, rompant ainsi leurs contact visuel et ajouta d'une voix calme et posée:

- Bi lal Kaifa. Je vous prie de m'excuser pour cela. Ce n'était pas séant de ma part.

En effet, Wonsul n'ignorait pas que parfois la témérité se rendait un peu maître de lui même, cela étant due à son jeune âge, ce qui était un peu contradictoire avec cette sagesse dont il faisait souvent preuve en ses actes et paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Ven 4 Déc - 22:56

Byakuya ne réagit pas à la demande d'excuse mais il l'apprécia néanmoins. Il appréciait décidément ce jeune homme avait l'éducation noble qu'il manquait à beaucoup de gens dans la Soul Society. Mais ce n'était pas donné à tout le monde. Il consentit donc à répondre à la question qu'il avait posé.

- Vous n'ignorez pas ce qu'il s'est passé récemment à la Soul Society. Des hauts gradés se sont révélés être des traitres et sont partis en déstabilisant gravement notre organisation.

Il hésita avant d'évoquer la suite de son discours.

- J'ai pris aussi conscience qu'il fallait mieux connaitre les membres de sa division pour éviter de rencontrer certaines déconvenues. Surtout quand il s'agit d'un siège élevé.

Son regard glacial se fit encore plus inquisiteur qu'auparavant, comme s'il pouvait tout savoir de son interlocuteur. Il avait mis en application cette nouvelle façon d'envisager sa division, même si pour lui cela demandait beaucoup d'effort.
Byakuya Kuchiki était un être individualiste, et faire la connaissance de personne dont il n'avait aucun intérêt à la base était un fardeau. Mais il devait reconnaître que la phrase qu'avait dit Renji lors de leur duel pour sauver Rukia l'avait marqué. Il aurait eu moins de mauvaises surprises.
En découvrant les autres comme il le faisait pour la première fois avec Wonsul, il pouvait se permettre de mieux utiliser lors d'interventions les forces de sa Division. Et pour Renji ou Wonsul, ce qui était primordial, c'était de savoir s'ils étaient capables de diriger de petites troupes sur le terrain.
Ce n'était que la première rencontre, aussi il était difficile de juger définitivement quelqu'un. Néanmoins, le Capitaine avait de bons préssentiments en ce qui concernait Wonsul. Mais il devrait bien sûr compléter son opinion au fur et à mesure de leur relation sur le terrain ou dans le travail purement administratif.

- Je pense que vous comprenez mon point de vue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Lun 7 Déc - 16:17

Alors que Wonsul se redressait lentement, tout en gardant en ses traits juvéniles cette impassibilité paisible, orné d'un regard des plus neutre, son supérieur répondit tout de même à sa question. Cela eut pour effet de le surprendre intérieurement, car il aurait parfaitement comprit le silence de son capitaine.. non point par mépris mais pour lui rappeler la place qui était sienne. Ce n'était en rien avilissant mais une chose que le noble avait apprit alors qu'il était devenu un D'Ongil. Ses yeux clair se confrontèrent à nouveau avec ceux de Byakuya, tout en écoutant patiemment ses quelques paroles. En effet, il avait été informer de ce qui avait ébranlé dernièrement le Seireitei. Non pas qu'il en avait réellement parler avec quiconque, mais notre jeune 4e siège tout à son crayonnage dans la pièce de repos, avait filtré les divers informations qui se propageaient autour de lui...

Il y eut une courte pause, laissant le vent s'exprimer entre nos deux protagonistes, puis la voix de Kuchiki Taisho reprit à nouveau, comme s'il avait simplement marqué un temps d'hésitation. Oui, Wonsul comprenait le point de vu de son supérieur, et la logique de son raisonnement était parfaitement rationnel... du moins pour l'esprit cartésien de notre jeune shinigami. Ce dernier garda sa réserve, tandis que son supérieur semblait plus inquisiteur envers son attention, comme s'il était un livre ouvert... Mais Wonsul n'en éprouva pas un réel malaise. Son coeur battait de manière régulière en son sein, tandis qu'une fois de plus ses pensées se tournèrent sur le sifflement incessant de Ghanima... Qui pouvait le comprendre mieux que Ghanima..il était arrogant de penser que l'on puisse lire en lui ainsi...car pour le comprendre, il falait en, soit reconnaître l'univers du désert....même si wonsul ne l'avait point encore parfaitement analysé..car si cela avait été le cas, il aurait dores et déjà un bankai. L'hadhdhab, l'immense omniprésence du désert, n'était pas si simple en son mystère....Le Hajra, ce grand voyage était loin d'être parcourut de ses pas.

Non ce regard si sûr que lui présentait Byakuya était une manière de le jauger. A cela le subordonné, ferma lentement les paupières, et acquiesça d'un faible mouvement du visage. La brise lui parut plus prononcer en son cou, alors que ses iris bleu se dévoilèrent à nouveau, ne reflétant que cette neutralité qui pouvait paraitre déconcertante. Ses lèvres s'animèrent et laissèrent filtrer une voix des plus simple:


- Je comprends parfaitement le sens de vos paroles kuchiki Taisho, et je vous remercie pour avoir daigné me répondre, malgré mon indélicatesse.

C'était un fait...lui avoir répondu ainsi était pour lui une chose qui soulignait une part de confiance. Infime surement, car comme tout départ, toute chose était instable. Wonsul devait bien se l'avoué....que malgré certaines réserves il appréciait son supérieur. Sa main droite s'éleva de son corps et se porta sur la garde sombre de Ghanima. D'un mouvement noble et précis, ses doigts s'y resserrèrent et d'un son net, la lame d'acier se dévoila aux yeux de Byakuya. Ce n'était point là une menace, et cela fut vite vérifié lorsque le 4e siège ramena son zanpakutoh vers son visage afin de saluer son supérieur. Faisant cela, sa voix brisa le silence instauré :

- Si pour une quelconque raison, mon Zanpakutoh où moi même, nous nous écartions de la route qui nous a été donné ou que vous jugiez mon comportement indigne d'un shinigami, fasse que nous succombions par votre lame, Kuchiki Taisho. Mon eau est votre.

Ceci était certes solennel, mais emplit de sérieux et de volonté, sous son regard si clair, alors que lentement il écarta ghanima de son visage et la rengaina en son flanc dans un son tout aussi net que le premier. Ceci n'était donc en rien des paroles en l'air mais une simple demande formuler sous le manteau d'un souhait qui on l'espérait n'était pas d'actualité. Simplement par cet acte, Wonsul cherchait à appuyer qu'il n'était pas de ceux qu'il fallait se défier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Sam 12 Déc - 0:00

A la manière de certains guerriers de haut rang, Wonsul exécuta devant Byakuya une sorte de serment de fidèlité ; il assurait qu'en cas de trahison, il était conscentant d'être transpercé par sa lame. En réponse à cela, le Capitaine sortit à son tour son Zanpakuto du repos et fit exactement le même geste. Cependant, il ne dit mot. C'était une manière de faire comprendre qu'il acceptait la requête (si on parlait de requête dans le cas précis ...). La façon de faire de Wonsul était typique des membres de la noblesse mais aussi d'un certain type de guerrier. Pourtant il ne voyait pas ce garçon comme quelqu'un de violent de prime abord. Bien au contraire, il était d'un calme stable et Byakuya était de plus en plus persuadé qu'il pourrait très vite lui donner des responsabilités, comme la direction d'une équipe de plusieurs
shinigamis, ou des missions secrètes. Car confier des tâches sensibles ou la discrétion était le maitre mot n'était pas envisageable avec Renji ou Mimi.

Il restait une chose que Byakuya voulait voir, afin de juger au mieux cet homme pour une première rencontre. Afin de répartir au mieux les forces de sa division, il lui était essentiel de connaître les caractéristiques de son arme. C'est pourquoi, après avoir salué son Quatrième Siège, il n'avait pas rangé son zanpakuto. Il observa Wonsul des pieds à la tête et fit une nouvelle demande.

- Etant donné votre provenance, je suppose que vous avez un Zanpakuto assez particulier.

Là encore, Byakuya ne formula pas d'ordre. Il n'avait pas envie d'être autoritaire avec lui. Le Quatrième Siège était suffisamment mature et équilibré pour que ce soit utile. Il attendit en silence que l'homme aux cheveux longs et blancs réagisse et face appel au pouvoir de son arme. Il était évident que le Quatrième siège n'allait
pas vouloir faire du mal à son Capitaine ; mais ce dernier se doutait qu'il devait avoir un pouvoir assez impressionnant. Il ne l'avait pas vu, non. Mais il le sentait.
Byakuya d'ailleurs en fut saisi. C'était la première fois qu'il s'intéressait vraiment à un membre de sa division et il avait pu préssentir quelque chose à son sujet. Renji avait dit au moins une chose de sensée dans sa vie : Byakuya ne connaissait pas assez les membres de sa division. Mais maintenant qu'il tentait de corriger cet écueil, il était en train de réaliser quelque chose d'important. Quelque chose qui était une règle de base à l'Académie mais qu'il avait depuis longtemps négligé car, à un moment M de sa vie, il avait perdu confiance aux autres et refusait de partager quoique ce soit avec qui que ce soit. Cette attitude méprisante et négligeante avait finalement provoqué de nombreux torts, qu'il regrettait (avec beaucoup de
distance cependant - il restait Byakuya quand même !). Mais on ne pouvait pas faire cavalier seul en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Sam 12 Déc - 4:36

devant la gestuelle empli de noblesse de son Taisho, Wonsul en resta silencieux tout en lui présentant un regard clair et neutre. Pourtant intérieurement, il était surpris par ce salut rendu. Mais néanmoins cela avait le mérite d'être bien plus concis que toutes les paroles que Kuchiki Byakuya aurait pu proférer en cet instant. Le visage de notre quatrième siège semblait rester impassible néanmoins avec cette pointe de douceur qui le caractérisait. Cela pouvait passer pour de la nonchalance, mais c'était plutôt le tranquillité que l'on pouvait éprouver lorsque l'on se trouvait face à un désert parsemé de multiples vagues de dunes, sous la brise chaude et caressante. Contrairement au jeune noble, Kuchiki Taisho garda son zanpakutoh en main, comme pour signifier qu'il voulait vérifier quelque chose....Une fois de plus? Voila bien un autre fait à laquelle Wonsul ne s'était point attendu....Cet homme était vraiment surprenant.

*On ne peut comprendre un processus en l'interrompant. La compréhension doit rejoindre le cheminement du processus et cheminer avec lui.*

Et c'était bien ce que semblait faire Byakuya vis à vis de notre jeune noble, qui esquissa un léger haussement de sourcils devant les propos qui franchir ses lèvres. Ce n'était certes point un ordre, mais une demande plus qu'implicite...Il désirait le comprendre...reconnaître son fonctionnement. Une chose bine étrange que cela, quand dans ses souvenirs, le shinigami avait ouïe dire durant la pause, que leurs Taisho n'était point homme à se soucier véritablement de ses subordonnés. Y avait il là qu'une rumeur totalement erroné? ..Ll'heure n'était point à cette interrogation, mais à l'acte. Soit il ne lui "tait pas coutume de dévoiler ainsi Ghanima aux yeux d'une quelconque personne, mais le cas était bien particulier et de plus il ne semblait n'y avoir aucun regard indiscret dans les parages. Par pure réflexe, sa respiration se fit un peu plus lente en sa poitrine,laissant entrer en ses poumons l'air qui l'entourait. D'un geste noble et sans heurt, Wonsul soutira de son fourreau une fois de plus son propre zanpakutoh. Ses orbes bleus ne quittèrent pas un seul instant l'apparence de son supérieur qui semblait attendre patiemment, alors qu'il rapprochait la lame de son pouce Gauche et l'entailla sans sursaut. Bientôt le sang mate perla à son doigts et s'égoutta le long de l'acier froid et tranchant... A cela s'ajouta la voix de notre shinigami, qui proféra de manière monocorde :

- Enseigne moi Ghanima.

Peu à peu, la lame devint tel du verre au regard de tout observateur, que seul les rayons du soleil trahissaient en s'y reflétant. Mais ce n'était point tout.... Étrangement, un sifflement à la fois doux et menaçant semblait se manifester au niveaux des pas de notre quatrième siège. Si on y regardait d'un peu mieux.. quelque chose se mouvait de manière circulaire et inlassablement....sans cesse en mouvement...Tel était ce sable.... tel était le El Sayal. D'une simple pensée, ce dernier s'éleva enfin dans les airs, se révélant ainsi à Byakuya, et tourbillonna un peu plus vite autour de son maître. Ce faisant, le vent créer par le El Sayal souleva sa longue chevelure capturer par le peigne. Il n'y avait là aucune menace, car le tourbillonnement se fit moins vif tout à coup, alors que Wonsul éleva une main comme pour en caresser la surface sablonneuse et cependant tranchante..

- Dans le désert tout est mobile ou bien périt.

Sa voix parut un peu moins monocorde laissant transparaitre une légère douceur en son ton. Le noble D'Ongil, retira sa main, laissant le sable regagner ses pas, pour s'y déplacer sans jamais cesser son mouvement. Tout ceci semblait si tranquille qu'on ne pouvait ignorer sa position passive...Wonsul n'avait nulle attention néfaste envers son capitaine. Envers cet homme que son esprit commençait à estimer, réfutant par ce fait, toutes les paroles curieuses qu'il avait engrangé en silence, il n'y avait de cela que quelques heures. En démontrant son Shikai, il avait offert à son supérieur l'aperçut de son Sareer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Jeu 24 Déc - 12:00

Sans faire de manière (certains shinigamis auraient été capables d'argumenter même dans cette situation...), Wonsul décida de révéler son shikai. On ne pouvait pas dire que son invocation était des plus simples...Le fait de faire couler le sang...Son zanpakuto devait être un esprit très fort qu'il fut difficile d'apprivoiser. C'est du moins ce que Byakuya semblait comprendre par ce geste. Le sabre sembla disparaitre et seule la lumière du jour en matérialisait les traits. On aurait dit qu'il était fait en verre. Ou en diamant (ne parle-t-on pas parfois de sable diamantifère ? Quand on sait d'ailleurs à quel point le diamant est solide....
Un léger mouvement d'air naquit autour de Wonsul, avant de se répendre petit à petit dans l'espace. Byakuya sentit son écharpe et ses cheveux noirs remuer sous l'effet du vent. Peut-être maitrisait-il les mouvements d'air ? Mais la suite des évènements le contredit, d'une façon plus logique d'ailleurs quand on connaissait l'origine du jeune noble : du sable se mit à tournoyer autour de lui.
Ghanima devait être un zanpakuto du même genre que Senbonzakura : il était capable d'être à la fois offensif et défensif avec une force constante. Byakuya se demandait si Wonsul possédait le Bankai. Car si c'était le cas, il pourrait facilement, à terme, parvenir sans difficulté au rang de Capitaine. Il possédait l'intelligence, le calme et la sagesse qui en ferait un dirigeant excellent.
Le vent se calma et le sable se rabattit vers les pieds de Wonsul. Il n'avait pas voulu faire une démonstration de force, et c'était tout à son honneur. Il n'était pas du genre à vouloir attaquer son Capitaine pour épater la galerie. Tout ce qu'il faisait était réfléchi et mesuré. Le problème...c'est qu'il avait attisé la curiosité de Byakuya (c'était nouveau, ça, la curiosité. Encore une émotion qu'il devait apprendre à connaitre). Cependant, il n'allait pas se mettre à l'attaquer juste pour vérifier et pour pousser plus loin sa connaissance. Cela était digne d'un Zaraki Kenpachi. Aussi il ne demanda rien de plus concernant le zanpakuto de Wonsul, tandis qu'il caressait l'espoir de le voir en action. Ce personnage l'intriguait plus qu'il voulait le reconnaitre.
- Ainsi donc Vous maîtrisez le sable. Jusqu'à quel point ?
...Byakuya avait posé une question. Une vraie question. Pas une question cachée derrière une affirmation, non. une interrogation véritable qui prouvait son nouvel intérêt pour les autres. Aussi incroyable que ça puisse paraître.
Finalement, Byakuya n'était pas un bambou, raide et rigide, comme on pourrait le croire. Il n'avait pas la flexibilité du sable, certes. Mais il progressait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Lun 28 Déc - 17:15


Wonsul abaissa sa main le long de son corps. Le sable tourbillonnait en sillons à ses pieds sans jamais faire un seul mouvement offensif, comme s'il patientait simplement. La lame translucide de Ghanima se dévoila par de simples reflets dans le creux de sa main droite. Le jeune shinigami n'avait plus proférer une seule parole alors que de son regard clair il contemplait son supérieur qui paraissait analyser la particularité de son zanpakutoh. D'ailleurs, malgré l'air impassible de Kuchiki Taisho, Wonsul avait parfaitement saisit que ce dernier paraissait avoir déceler son appartenance au sable. C'était d'une telle évidence....

oui mais comprendrait il ce qu'est le désert...le sable en était l'élément majeur...mais il y avait tant de chose dans le monde désertique... L'hadhdhab. Ce dernier lui, même ne l'avais encore point comprit pleinement. Pourtant il continuait encore son cheminement vers cette compréhension. Chose qui lui ouvrirait une autre façon encore d'évoluer, et voir peu être un jour le Bankai.

Les regards se croisèrent à nouveau en silence... un moment de répit qui se brisa enfin , lorsque la voix de Byakuya s'éleva, certes de manière monocorde, mais qui laissait entrevoir un brin de curiosité. Le jeune noble cette fois ci, observa un visage totalement tranquille et neutre, au devant de cela. Pourtant au fond de lui il se sentait comme flatter d'avoir attisé une telle curiosité, même minime de la part de son supérieur. Peu de gens s'intéressaient à comprendre cet univers qui était sien. Révéler une telle chose pourtant pouvait se montré comme une faiblesse, car ainsi l'adversaire pourrait en tirer une parade. Mais il n'y avait là point d'adversaire, ni même des regards indiscret, car nul ne semblait vouloir les observer. Wonsul ferma un instant ses paupières, puis alors qu'il les rouvrit, il entrouvrit ses lèvres pour proférer sur un ton respectueux mais presque atone :

- Maîtriser n'est point le mot adéquat. Si je suis maître de mon zanpakutoh, je ne le suis point en ce qui concerne le désert. Le El Sayal accompagne mes pas car il est tout comme moi un serviteur de L'hadhdhab. Il est difficile pour moi de vous répondre, par de simple mot. Il y a des choses qui ne peuvent être reconnue que par une toute autre forme de conversation.

Tout en parole, le sable s'était faufilé sur le sol pavé, tout en émettant de sifflement si caractéristique... Puis à seulement quelques pas de Byakuya, le El Sayal s'éleva lentement, passif, calme, mais sans cesse en mouvement. Il n'y avait rien d'agressif, mais simplement une invitation à la compréhension. Le sable se stabilisa en un petit filet de pluie , brillant sous la clarté du jour juste sous les yeux du noble capitaine, qui n'avait qu'a tendre la main pour ressentir cette surface fugace.

Quand à Wonsul il patientait, immobile tout en contrôlant le flux du El Sayal. Par ces derniers mots, il avait lui même démontrer une part de curiosité... ma foi légitime car lui seul avait dévoiler son shikai. Sa dernière parole n'avait que deux butes... assouvir son propre désir de connaître, mais aussi pousser un peu son Taisho à comprendre peu être un peu ce monde qui berce chacun de ses pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Jeu 7 Jan - 0:53

Le Capitaine le regarda, toujours avec cette curiosité qu'il déguisait face aux autres par un visage d'indifférence. Le personnage était très singulier ; il faisait preuve d'une sagesse assez extraordinaire pour son âge. Cela était sûrement dû à des conditions de vie à la dure et à une éducation noble, certes, mais il ne fallait jamais oublier le caractère de la personne. C'était cela qui rendait un être unique. Et cet homme l'était assurément sur bien des points. Il se demandait comment cela pourrait fonctionner dans un travail en équipe mais il ne se ferait pas de souci pour lui, il était très capable de diriger une mission en venant à bout, par sa patience, des plus enflammés, sans avoir besoin d'écraser de Reiatsu.
Byakuya était admiratif malgré lui : il avait en face de lui une personne qui était à un stade avancé de conscience de soi et son environnement, chose qui lui n'avait pas réussi à atteindre, car il avait encore en lui une susceptibilité qu'il ne pouvait calmer aisément.

Byakuya sentait que le sable les entourait. Dans une situation conflictuelle, il aurait eu de quoi être inquiet. Pouvoir influer (même si la modestie de WOnsul lui faisait nuancer cette capacité) sur le sable, un élément minuscule et omniprésent...cela représentait une arme hors du commun. Le jour où il parviendrait au Bankai, il avait des chances d'être imbattable et de briguer sans honte une place de Capitaine. Si cela venait à arriver, Byakuya serait un des Capitaines à appuyer sa candidature.
Néanmoins il ne se sentait pas opressé par les mouvement de la poudre de roche autour d'eux : on sentait qu'il n'y avait aucune agressivité ; ni démonstration de puissance. On aurait presque dit qu'il voulait faire découvrir son univers à son Capitaine. Un rideau de sable se forma autour d'eux. Byakuya tendit la main. Le sable tombait sur la paume mais glissait irrémédiablement sur le sol quelques secondes plus tard, s'enfuyant par la moindre des failles.

- Je comprends. Le Sable est tout aussi insaisissable avec ses mains qu'avec des mots. Il reste éternellement sauvage. Il est à la fois unité et multitude, douceur et violence...Un exemple même d'équilibre.


Byakuya était de plus en plus intrigué. A vrai dire, il aimerait comprendre un peu plus cet univers qui lui était si peu familier, car il se doutait qu'il devait en apprendre beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Ven 8 Jan - 17:01

Wonsul observa un silence des plus respectueux, comme s'il cherchait à ne point troubler la réflexion de son supérieur. En réalité, cela était un peu le cas. Ses yeux azure semblaient être aussi calme et paisible que le El Sayal, qui les entourait. Son sifflement était lent.. et similaire au déplacement de Ghanima sur les dunes qui formaient le Sareer. Son souffle était aussi chaud qu'au plus profond de l'hadhdhab et son allure tout aussi sereine que patiente. Une patience que le jeune quatrième siège, n'avait appris que bien difficilement par le passé. Cela semblait presque irréelle de l'avouer, mais Wonsul possédait encore sous sa jeunesse, une certaine impatience... chose qui s'était atténué au file de sa relation avec son zanpakutoh.

Ce dernier était toujours en la poigne de sa main droite, ne se laissant trahir que par les rayons de l'astre solaire. Ses reflets éclairaient de manière partiel, les traits juvéniles calme et doux de Wonsul, qui ne quittait point du regard son Taisho. Ce dernier, tendit enfin une main en direction de cette pluie de sable qui s'était offert à lui, telle une invitation à la compréhension. Le sable glissa sur cette paume gantée, s'échappant de son emprise, si peu contraignante, avant de choir sur le sol, pour rejoindre par la suite le mouvement incessant du bras principal du El Sayal dans un sifflement doux. Un sourire intérieur se format en notre quatrième siège, lors qu'il perçut de ses oreilles, les paroles réfléchit du chef de clan. Par cela, il venait de faire un pas dans le monde qui était sien. Cependant, Wonsul se permit de prendre la parole, sur un ton tout aussi calme et respectueux que précédemment.


- En effet, le sable n'est jamais complètement immobile...il est en constant déplacement et changeant. Mais il n'est en rien sauvage, car le désert observe sa discipline, la mobilité. Son équilibre résulte de cela.

Sachant pertinemment que ce qu'il allait dire par la suite, allait très certainement annoncer la faille de sa cuirrace, Wonsul fit une pause. Le vent chaud, provoquer par son shikai, soulevait ses longs cheveux en son dos, faisant claquer son uniforme de manière irrégulière..tandis que son regard devint un peu plus intense, bien qu'insondable.

- Je vous l'aie dit, dans le désert tout est mobile ou bien meurt.

Comprenant que si jamais le El Sayal venait à être interrompu..alors le désert ne sera plus.. cette immensité dépérira d'elle même. Ce qui était un paradoxe, car pour tout néophyte, le mot " Désert" signifiait nulle existence...Quelle illusion vraiment. Rien n'était aussi vivant que cette étendu de sable, qui par ses dunes et ses sillons sans cesse en évolution, traçait son histoire et son savoir à celui qui savait observer. Notre shinigami savait aussi que s'il venait à disparaitre, tout cet univers en ferait de même, ne laissant pas une trace. C'est peut être un peu pour cela, que Wonsul s'évertuait à laisser cette ouverture envers ce qui le guidait, à son taisho. Cet homme qui lui ressemblait un peu de par son impassibilité et son sens réfléchit...bien qu'il y avait un peu plus de froideur et d'autorité en ses façons. Mais cela, le jeune D'Ongil n'avait pas l'intention de lui en faire le reproche. Ce n'était point là sa place.

D'un petit mouvement de la main, le jeune noble rappela à lui le El Sayal qui non sans frôler la joue gauche de Byakuya, d'un souffle chaud, mais nullement offensif, revint aux pieds de son maître, effleurant à peine le sol pavés. Puis d'un geste qui pouvait surprendre, Wonsul desserra son emprise sur Ghanima et la laissa choir sur le sol. Ce faisant, le sifflement si omniprésent, se tut instantanément, stipulent que le sable s'était arreter net. Il était toujours aussi présent cependant.. mais...pas un seul mouvement ne semblait vouloir se faire...Par cela , notre quatrième siège ne tenait qu'a appuyer ses propres paroles...Se séparant de Ghanima qui gisait sur le sol sous sa forme révélée, le El Sayal...n'était plus qu'un amas inerte et sans vie. Dérobé de toute existence..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Mer 20 Jan - 1:25

L'estime qu'avait Byakuya pour son Quatrième Siège croissait au fur et à mesure de leur conversation. Il songeait déjà aux futures responsabilités qu'il pourrait lui confier. C'était rare qu'il ait autant écouté une personne. Mais les propos de son interlocuteur exerçait sur lui une fascination inattendue. Outre sa grande connaissance du monde du sable, qu'il faisait partager avec sincérité et une simplicité, Wonsul envoutait son auditoire. C'était le cas avec Byakuya, cela devait être forcément pareil avec d'autres personnes.
Byakuya s'était égaré dans sa façon d'envisager le désert. Wonsul se chargeait de lui expliquer cela d'une manière douce, sans se montrer vexant.
Quelque chose changea légèrement dans la dernière phrase qu'il prononça sur le désert. "Dans le désert tout est mobile ou bien meurt". Oh, ce fut difficilement perceptible. Mais Byakuya avait noté quelque chose. Mais il ne parvenait pas à déterminer de quoi il s'agissait. Se pouvait-il qu'il existait quelqu'un d'encore plus secret que lui ?

Byakuya tenta alors de déchiffrer cette parole énigmatique. Wonsul soulevait un sujet important, quelque chose qui lui tenait à coeur. Le désert et lui semblaient, selon ses dires, inter-dépendants. Si l'un venait à disparaitre, l'autre le suivait immédiatement dans le néant. Déjà, dans la conversation, il avait parlé de la descendance, de la mémoire de la famille. Wonsul craignait-il d'être vraiment le dernier et que le désert ne meure avec lui ? Qu'il ne s'inscrive pas dans les écrits de sa famille ? Alors peut-être que toutes les confidences de Wonsul avaient-elles pour but d'initier Byakuya au point qu'il en soit un témoin privilégié, qu'il puisse faire perdurer le souvenir de Wonsul ?
Un peu de sable efleura le visage du Capitaine. Doucement, Byakuya porta sa main à sa joue. Pour un Quatrième Siège, il trouvait que Wonsul avait un contrôle très précis de son pouvoir. Le sable retombé sur le sol, maintenant inaminé, ne paraissait pas pour autant fragile. Mais le chef des Kuchiki sentit un certain malaise dû à cette immobilité. Justement ce que venait de soulever WOnsul : ce vide...
- Vous ne devez jamais le laisser inerte.
Il se mit à parler avec une sorte d'autorité aimable. C'était sa façon à lui d'encourager son entourage.
- Cette forme ne lui sied pas.
Il marqua une pause avant de se remettre à marcher...pas de beaucoup, juste deux pas. Il se tourna à nouveau vers Wonsul. Byakuya ne parlait jamais directement de lui dans ses phrases. Il utlisait une façon de parler qui ne l'impliquait pas. Néanmoins, il était sûr que Wonsul comprendrait son message : le Capitaine avait l'intention de l'encourager. A sa manière.
- A l'avenir, vous aurez la possibilité de vous inscrire dans les annales de la Soul Society. Vous dirigerez sous peu une équipe de dix shinigamis pour des interventions terrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonsul d'Ongil
Shinigami de la 6ème division
Shinigami de la 6ème division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2009

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Lun 25 Jan - 1:29

Wonsul n'avait point baissé le regard, contemplant les traits insaisissable de son supérieur. Ce dernier avait porter une main sur son visage comme s'il avait ressentit la caresse du El Sayal. Comprenait -il un peu mieux ce qui le guidait..ce qu'il était? Le noble D'Ongil ne pouvait le dire réellement, car rien n'était visible. Cependant, Byakuya ne semblait nullement ennuyé par son explication ni même par ses actions, ce qui en soit était plus que flatteur pour notre jeune quatrième siège, m^me s'il ne s'en vantera jamais publiquement, préfèrent conserver en son être ce respect qui lui était retourné. La mèche qui ornait son oeil gauche retomba pleinement sur son visage, lui chatouillant le nez au passage, tandis qu'en son fort intérieur, Wonsul ressenti ce malaise...cette absence de sifflement autour de lui. Son regard si clair n'osait s'abaisser, et contempler ce qui était inanimé, comme coupable de cette action, qui n'était pourtant qu'une démonstration.

Mais il ne fut point le seul à ressentit ce mal être car la voix monocorde du Roku ban tai Taisho le soutira de cet état de demi songerie, en lui intimant qu'il ne devra jamais le laisser inerte car cela ne lui convenait point. L'autorité semblait de mise, mais pas des plus froides. Juste un ordre quelque peu passif. Le jeune noble inclina de manière courte du chef, et se mit à fléchir un genoux sur le sol, avant de reprendre la garde de Ghanima avec un respect appliqué qui ne pouvait point échapper à tout oeil qui se savait...observateur. En tant ordinaire, Wonsul ne se serait certainement pas abaisser de sa hauteur, et se serait contenter de son pied pour élever la lame à sa vue, pour la reprendre en main. Mais nous n'étions point dans un combat...et notre shinigami ne concevait pas manquer de respect à celle qui accompagnait ses pas dans cette immensité qu'était le Sareer. Non ils étaient tout deux des marcheurs et leurs voyage n'était point à son aboutissement. On adresse le respect à celui qui vous côtoie dans la bataille car il est votre soutient dans les cas les plus critiques.

A peine sa main se refermait sur la garde de son zanpakutoh à peine visible sur le sol, que le sifflement doux du El Sayal se manifesta à nouveau...rompant se silence presque lourd...Le sentiment de malaise s'envola soudain en son sein, alors que le noble quatrième siège se redressait enfin, fermant un court instant les yeux, comme pour se rassuré de ce son si caractéristique. Non jamais il ne laisserait ce sable mourir, ou dépérir. Avec une gestuelle des plus précises,et des plus noble, Wonsul rangaina Ghanima en son fourreau, tandis que le sable se retira lentement de la surface dallé et le son...disparut nouveau. Mais le shinigami pouvait l'entendre encore..E t encore au fond de son esprit..se sifflement...et même cette chaleur harassante. Oui il faisait parti de cet univers et avait partager quelque peu cela avec une personne qui se devait de le superviser. Son action n'avait point été des plus mauvaise, en démontrant ce qu'il était, car nul n'était mieux gérer par celui qui gouverne..que celui qui se fait connaître. Une forme...de communication en quelque sort.

Son taisho fit quelques pas, un peu plus éloigné de lui, puis se tourna à demi, avec ce même visage si insondable, orné de ses yeux anthracite et orageux. Il lui dit encore quelques mots, qui pouvaient être considérer comme un compliment.. ou plutôt..un encouragement... Wonsul s'inclina donc en avant, posant sa main sur son épaule gauche et proféra alors de sa voix calme et posé :


- je suis honoré par une telle chose et je vous prie de me pardonné pour vous avoir offenser de mon geste concernant mon pouvoir. Je ferais en sorte que jamais il ne cesse son mouvement.

Lentement Wonsul se redressa, sans ce mouvoir d'un pas, attendant simplement d'être congédier, où bien ordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.frbb.net/forum.htm
Byakuya Kuchiki
Capitaine de la Sixième Division
Capitaine de la Sixième Division
avatar

Masculin
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 10/12/2008

Connaissances
Race: Shinigami
Connaissance:

MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   Ven 29 Jan - 1:58

Byakuya afficha un petit air de surprise. A quel moment avait-il prononcé une parole qui eut pu faire comprendre à Wonsul qu'il lui reprochait quoique ce soit ? Il rechercha dans ses dernières paroles...Peut-être avait-il mal interprêté ce qui se révélait être un simple encouragement ? Il est vrai que c'était tellement rare chez lui de pousser les autres à faire de leur mieux que tout devait passer pour un reproche, une mise en garde...La façon de parler du Capitaine était tellement neutre en général dans ses discours qu'il avait parfois du mal à se faire comprendre. Il lui était même arrivé par le passé de faire de l'humour qui était retombé immédiatement à côté. Peut-être que s'il avait dit, tout simplement :"ne mourrais pas, je serais triste si le sable arrêtait de bouger"...non, absolument pas ! Jamais il ne pourait dire une telle chose !!! Il ne pourrait jamais modifier son phrasé habituel.
Ou alors, c'était lui-même qui ne comprenait pas le message caché derrière les excuses de Wonsul. Peut-être ce dernier cachait-il derrière ses mots sa reconnaissance, à sa manière ? Il était vrai que lui avait une façon de parler plutôt énigmatique. Tout le personnage d'ailleurs, malgré les explications qu'il venait de donner, portait à l'nterrogation. Sa douceur, sa raison...chez d'autres personnes, cela aurait pu paraître artificiel. ESt-ce sa noblesse qui rendait cela légitime ? Non, ça venait de tout son être. Tout en lui, de l'arme au physique, du caractère aux actions, contribuait à sa façon d'être. On aurait pu penser qu'après cette longue discussion, Byakuya aurait été suffisament éclairé ; mais ce n'était pas le cas, et il était véritablement curieux à son sujet. Il considérait qu'il n'en savait pas assez. Certains grands sages avaient parlé de ce qu'on désigne souvent par l'expression "traversée du désert". Derrière ces mots se cachait une leçon de vie : on est seul dans le désert, on doit supporter beaucoup de choses sans aucun soutien, mais on en ressort plus fort. Avec Wonsul, cette phrase prenait une toute autre optique : le désert n'était pas un lieu de solitude du moment qu'on acceptait de s'ouvrir à lui. Ainsi, Byakuya avait appris beaucoup de chose, et c'était loin de s'arrêter.
Mais pas pour cette fois : il avait retenu Wonsul pendant un long moment, et les autres membres de la division devaient se rendre absolument à un entrainement commun avec la Troisième Division (cela faisait partie des nouvelles règles de la Soul Society, ces entrainements croisés). Lui-même, de son côté, avait beaucoup de travail (notamment des dossiers à remplir en compagnie de son Vice-capitaine). A contre-coeur, il devait mettre un terme à leur discussion. Mais avec une intention derrière la tête.

- Pour l'entrainement d'aujourd'hui, je vous demanderais de bien représenter la Sixième Division. Je compte sur vous. Par la suite, je vous enverrais sur terre pour que vous puissiez faire vos preuves en tant que chef d'escadron. Je vous conseille d'ores et déjà de repérer des personnes avec qui vous formerez une bonne équipe. La Soul Society, ainsi que Notre division ont beaucoup souffert ces derniers temps. Nous avons le devoir de reconstruire ce qui a été abimé. Je compte sur vous pour que la Sixième Division redore son blason.

Il inclina lègèrement le buste pour prendre congé. S'il s'était adressé à un non-noble, cela aurait été plus expéditif. Mais Byakuya était quelqu'un qui respectait énormément les rangs et la hiérarchie. Bien qu'il soit "juste" quatrième siège (ce qui était remarquable pour son âge, soulignons-le néanmoins), Byakuya le salua selon les normes traditionnelles de la noblesse de la Soul Society.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte du nouveau Quatrième Siège   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte du nouveau Quatrième Siège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12 Octobre 1492 Découverte du Nouveau Monde
» [Christian de Montella] Graal Noir, tome 1 : Le fils du diable
» Autisme : découverte d'un nouveau gène responsable.
» NOUVEAU JEU: L'OBJET-MYSTERE !!!
» Nouveau siège de La Poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: