Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]   Lun 2 Nov - 3:19

Un temps au beau fixe comme l'appelait certains, voilà ce qui avait emplit le monde des morts tout entier, lors de cette longue journée qui était entrain de s'écouler. Somme toute, le temps avait été clément avec les gens habitants se monde de trépassés. Un soleil avait quelques petits nuages blancs bien cotonneux avaient été les seuls manifestations de température en cette période de temps. Aucuns nuages noirs n'avaient obscurcit le firmament, aucuns vent glacial n'avait fait frissonné les gens. Seulement un astre lumineux distribuant ces rayons ardent sous un agréable petit vent bien clément.une légère touche parfumée dans l'air pour souligner les odeurs des quelques fleurs poussant ici et là. Il n'y avait pas à dire cependant, le Seireitei était bien plus agrémenté, étant un lieu pour la haute société, que le Rukongai dont les taudis venaient parfois nuire à sa beauté. Bien que la beauté sauvage du Rukongai pouvait être fortement appréciable par endroit, on ne pouvait pas dire que le Seireitei était pauvre en se domaine lui non plus. Juste les bâtiments qui le composait représentaient à eux seuls de vrais chef-d'oeuvres. Chacun des bâtiments se trouvant en ce lieu étant plus élégants et majestueux que le précédent. Bien que cela pouvait paraitre anodin pour les gens y vivant, pour un petit enfant en provenance du Rukongai et qui n'avait jamais connu autre lieux que les quartiers les plus mal famés, il en allait de soit, c'était pratiquement un passage vers un tout autre univers. Ces deux lieux précédemment mentionnés étant de strictes opposés. Alors que tout démontrait une pauvreté évidente dans un, le second montrait une plus que grande suffisance de vie et une justice tout autre que celle du plus fort. Alors que dehors, la barbarie était souvent utilisée pour arriver à ces fins, l'intérieur lui reflétait une facette bien plus démocratique et pacifiste. On ne dirait pas qu'il s'agissait des deux parties d'un même monde mais plutôt deux mondes bien distincts.

Devant l'académie où était formée une classe de personne répondant au nom de shinigamis, se trouvait ce gamin apparemment âgé de sept ou huit ans mais ayant réellement vécu bien plus longtemps. Pour ce mioche issu du "monde des pauvres" la raison pour laquelle il se trouvait ici, il ne le savait qu'à moitié lui-même. Bien sûr, Kenpachi et Yachiru qu'il avait rencontré plutôt la journée d'avant lui avait dit que de tenter d'adhérer à cette école de renom serait le mieux pour lui et qu'il serait probablement apprécié au sein du Gotei Treize mais... le petit était encore bien hésitant sur la question. Après tout, combattre n'avait jamais été une passion pour lui... oui, protéger les gens était important à ces yeux mais, serait-il en mesure de devenir assez fort pour faire une telle chose? Il n'avait jamais su se battre et ne savait pas non plus se montrer agressif envers les autres gens. Sa vie s'était résumée à toujours encaisser les problèmes tout en ne laissant pas paraitre qu'il allait mal ou pas au fond. Cela lui valait d'ailleurs une santé plutôt fragile maintenant. Bien qu'il n'est jamais attrapé de maladies graves, son lots de fois où avaient été contractés de petites maladies, courantes et ennuyeuses comme le rhume, était bien chargé... Sa santé reprendrait probablement un échelon normal s'il pouvait venir qu'à mieux se nourrir et avoir une meilleure hygiène mais... pour le moment, ce n'était pas le cas et se ne serait pas dans le son quartier d'origine qu'il trouverait mieux. La vie hors de l'enceinte du monde appartenant à la noblesses étant beaucoup plus miséreuse, terne et pauvre que celle ici. Sa mauvaise hygiène et alimentation ne relevant pas d'un manque de sa part mais bien de son environnement. Devant voler sa nourriture pour manger, il lui arrivait souvent de devoir sauter quelques repas avant de pouvoir manger de nouveau, se qui expliquait sa maigreur. Tant qu'à son hygiène, il ne pouvait réellement se laver que les jours de pluie, les accumulations d'eau comme les bassins, ruisseaux et rivières représentant une peur phobique chez lui.

Quoi qu'il en soit, Yachiru lui avait demandé de se rendre à cet académie à la fin de journée, là où les classes se terminait, pour y attendre quelqu'un qu'elle jugeait bon qu'il puisse rencontrer. Surement était-ce cet homme qu'elle disait être "comme lui" et qui se trouvait à être au même rang hiérarchique que Kenpachi. D'ailleurs, Shippuu se demandait si la personne qu'il allait devoir rencontrer ici même serait aussi assoiffée de combat que l'unique capitaine que connaissait le jeune pouilleux. C'était dans un uniforme identique à ceux des élèves venant à l'académie qu'il était habillé... Yachiru l'y ayant forcée en lui disant qu'il devait s'accoutumer à cet habit pour lorsqu'il viendrait en ces lieux pour réellement y étudier. Bien que cette dernière trouvait cela un peu inutile, leur supérieur n'apprécierait pas qu'il est encore une personne dans leur division qui y soit arrivée sans son diplôme. Le nabot des lieux lui en doutait, ayant encore de la difficulté à comprendre toutes sortes de termes comme Zanpakutoh, Zanjutsu, Hakuda, Kido, etc. D'ailleurs, l'habit qui lui avait été fournit était bien trop grand! Une à deux fois sa taille! Ces bien-faiseurs lui avait dit qu'il en aurait un à sa taille s'il rejoignait pour de bon mais, n'y croyant qu'à moitié, qu'un bon à rien tel que lui puisse devenir une partie de l'élite, il n'y avait pas vraiment porté attention. Ils avaient insisté pour que le môme sorte sans rien pour lui recouvrir la tête mais, l'idée ne lui avait pas plus si bien, qu'ils durent le laisser faire à sa tête. Notre héros portant donc toujours une épaisse capuche brunâtre par dessus sa tête. Ces vêtements bien trop grands suffisants à dissimuler tout le reste. Tout cela lui semblait si irréel... Même cette somptueuse académie lui semblait tout droit sortit de son imagination tellement sa beauté était improbable. En se dirigeant vers l'arrière cour où il était censé attendre la venue de cet individu que l'on voulait temps qu'il rencontre, il se heurta accidentellement à un des véritables élèves qui sortait, les faisant tous les deux s'étaler au sol de tout leur long. Se relevant prestement et gêné de son étourderie, il s'excusa mais, l'élève lui ne l'entendit pas de la même manière. Ce dernier étant parmi la mauvaise graine de l'école. Il prit le chétif enfant par le collet et lui dit avec méchanceté:


-T'es pas capable de mettre un pieds correctement devant l'autre gamin!?! D'ailleurs, qu'est-ce qu'un nain dans ton genre fait dans un uniforme de l'école! Les attardés dans ton genre n'ont rien à faire ici! Tu cherche à me provoquer c'est sa! Répond sale nain où je vais te faire passer le pire quart d'heure de ton existence! C'est quoi cette chose! Tu traine encore un animal en peluche avec toi et tu veux t'intégrer ici! Je vais te remettre à ta place sale mioche!

Incapable de placé le moindre mots et totalement apeuré par cet garçon muni d'une telle agressivité. Il se laissa transporté par la furie sur pattes qui l'amena dans la cour arrière où il était justement supposé se tenir prêt à accueillir l'homme qu'on devait lui présenter. Cependant, à part lui, ce fou et quelques autres élèves se préparant à quitter, il n'y avait pas l'air d'y avoir personne d'autre... Ce qu'il ignorait été que la sommation a venir le rejoindre avait été donnée au prénommé Sajin après son départ, et si c'était Kenpachi ou Yachiru qui s'en chargeait aussi bien dire que sa prendrait un petit moment. Mais ils pouvaient aussi avoir envoyés un messager spécial pour requérir la présence du capitaine de la septième division à l'académie. Espérant qu'une description sommaire de son habillement avait été donnée au concerné pour pouvoir le reconnaitre, quoi que la mention de la capuche et du lapin rose en peluche devrait normalement être suffisante pour le reconnaitre. Se fut alors avec horreur que le petit constata que l'adolescent rageur l'amenait tout droit vers un bassin! Un bassin faisant office de petit étang naturel remplit d'eau! Aussitôt, la panique s'empara du jeunot qui se débattit comme un forcené pour qu'on le laisse partir avec des supplications accompagnant les gestes. Mais l'autre resta sourd à ces demandes... seule la vengeance guidait ces pas. En moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire, Shippuu se retrouvait étalé dans le bassin de tout son corps, heureusement pour lui, il ne devait pas y en avoir pour plus haut que les genoux s'il se tenait debout. Il n'avait non plus pas perdu son capuchon, son identité était donc encore secrète pour cet attroupement de personnes... En fait, les seuls choses qu'il venait de perdre était le petit peu d'assurance et le sentiment de sécurité qu'il avait depuis qu'il était dans le Seireitei ainsi que ces espoirs. Assit dans le bassin, il tremblait de manière forte et saccadée, incapable de parler et encore moins de bouger le moindre de ces membres. Chacune de ces articulations semblant paralysées suite à ce bain forcé. Le tortionnaire lui riait à haute voix et les autres rares élèves encore présents riaient avec lui du ridicule de la scène, bien que certains s'aperçurent assez vite du malaise et des tremblements dont faisait preuve l'enfant et se maitrisèrent par respect. Mais nul ne pouvait arrêter l'exécuteur de la sentence de rire... Le petit ne réussissant qu'à serrer son lapin en peluche fortement contre lui, même si ce dernier était maintenant boueux, et à réprimer ces pleurs étouffés sous sa capuche et par sa volonté de ne pas montrer sa tristesse. Tel furent ces pensées:

*C'est impossible qu'il y est un avenir pour moi ici, je ne suis même pas encore arrivé pour de bon que déjà, les gens semblent me détester et m'en vouloir. Je ne veux pas rester ici, je ne veux pas rester dans cet étang... Je suis pas capable de bougé! J'ai peur! Peur! Peur! Je voudrais être n'importe où sauf ici! Il n'y a personne qui soit réellement comme moi! Sa devait être qu'un mensonge pour mieux me punir d'exister après m'avoir fait croire être mes amis! Je suis trop bête, les monstres n'ont pas d'amis, ils les tuent puis c'est tout! Je n'aurais jamais du me montrer si naïf! Je ne veux plus... de cette vie... c'est trop dure!*

Alors que le vil garnement continuait à rire encore et encore de sa petite personne, Shippuu ne pouvait que trembler et pleurer silencieusement, en espérant que le jour où ces souffrances cesserait se produirait enfin. Il ne prenait même pas la peine de se relever, il restait tout bonnement là, assit d'en l'eau à penser et s'attrister tandis qu'on se moquait de lui, incapable de réagir autrement et incapable de vaincre sa peur de l'eau qui le maintenait sur place et le maintiendrait là encore jusqu'à un temps indéfini... Maintenant, un peu d'aide extérieur ne serait pas de refus mais, il valait mieux l'oublier, il pensait avoir été trahit par la seule aide extérieure qu'il avait eut dans sa vie entière, Kenpachi et Yachiru, et ne connaissait personne d'autre. Probablement était-il, une cause perdue?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]   Ven 6 Nov - 21:30

Quartier de la 7ième division, bâtiment principale, dernier bureau sur la droite, la porte est fermée et seul le silence est présent dans cette grande pièce sombre dont les rideaux sont tirés ! A cette heure ci, en temps habituelle, Komamura, le capitaine de cette division à le nez dans la paperasse et n’en décolle pas avant le soir. Pourtant, aujourd’hui, personne ne se tient assis sur cette grande chaise derrière ce bureau. Il fait même étrangement calme de ce bâtiment, comme si tout le monde avait disparu. Je vous rassure, ils sont juste sortit car rien de vraiment exceptionnel ne se passe à la Soul Society ou du moins, rien d’assez exceptionnel pour faire bouger les hauts gradés de la 7ième division. Peut-être que leur aide n’est pas requise en ce moment. Mais s’ils ne sont pas en mission, où sont-ils tous passé ? Iba est sans doute encore chez la vice-capitaine Matsumoto Rangiku en train de boire du saké jusqu’à plus soif ou alors s’entraine il encore avec Ikkaku Madarame entre deux gorgées de saké. Mais ce n’est pas le vice-capitaine de la 7ième division qui nous intéresse pour l’instant mais bien son supérieur : Komamura Sajin !

Comme à son habitude, il s’est isolé dans un coin plus tranquille de la Soul Society. Il est même sortit de l’enceinte du Gotei 13. Nous le trouvons assis sur un rocher en plein milieu d’une forêt assez dense, son sabre posé sur son épaule, les yeux fermés, l’esprit ailleurs. Mais à quoi pense il donc ? Sans doute encore et toujours à ce traitre ou alors à des affaires à réglés ou encore simplement en train de se mettre en contact avec son zunpakuto pour perfectionner leur binôme. Certaines mauvaises langues disent du capitaine Komamura qu’il réfléchi beaucoup mais n’agit pas beaucoup. Lui considère plutôt appliquer la philosophie du « réfléchir avant d’agir » contrairement à un certain capitaine de la 11ième division que je ne citerais pas ici de peur de me mettre quelques lecteurs à dos !

Soudain, les yeux du capitaine se rouvrirent et celui-ci attrapa son zunpakuto de la main droite, il se mit debout et remit son arme à sa ceinture. Il resta quelques secondes immobiles le regard tourné vers le ciel, l’esprit encore un peu ailleurs. Il descendit de son rocher et se mit à marcher en direction du Gotei 13 ! Il est temps pour lui de retourner vers ses quartiers car il est déjà début d’après-midi. Il ne peut s’absenter sans véritables raisons trop longtemps du Gotei 13 car il a tout de même certaines responsabilités ! Il marcha lentement car il n’était pas vraiment pressé. Arrivé à la porte quelques minutes plus tard, le gardien lui sans même lui poser de question. Il traversa plusieurs rues où il ne croisa étrangement personne, le Gotei 13 semblait un peu mort aujourd’hui. Mais il savait très bien qu’il allait passer devant un endroit où le mot « inactivité » est banni du vocabulaire ! En effet il allait arriver devant la fameuse académie où lui-même, il y a longtemps était devenu un shinigami ! Comme attendu, dés qu’il arriva au coin de la rue de l’académie, il entendit de jeune gens parler voir même crier. Komamura fut traversé d’un bref sentiment de nostalgie tout en passant devant cette école qu’il avait été la sienne ! Sajin sourit en repensant à cette période de sa vie qui fut à la fois la plus difficile et la meilleure.

Soudain, il comprit que les cris des ‘’enfants’’ étaient en réalité une dispute mais pas une simple dispute entre deux fortes tête, il s’agissait d’une dispute qui lui rappelait de bien mauvais souvenirs car c’était encore un « caïd » de l’école qui s’en prenait à un plus timide et réservé comme l’était autre fois le capitaine. Bien que Komamura soit quelqu’un de très ouvert, il aime très peu les gens qui sont certain d’être les plus fort, les « King of de Soul Society » qui vont devenir Capitaine en un rien de temps ! C’est d’ailleurs rarement ceux-là qui réussissent dans cette voie excepté bien sûr l’une ou l’autre exception mais je vais me taire sinon on va m’accuser de faire une fixation sur ce barbare de Zaraki Kenpachi qui j’éviterais de citer ici (oups).

Sajin se rapprocha de l’endroit où venaient les rires et les moqueries. Il arriva devant un groupe de jeunes gens habillés avec la tenue vestimentaire de l’académie tous debout autours d’une petite mare où se trouvait un autre jeune écolier de l’académie à en juger par ces vêtements bien trop grand pour lui. Soudain Komamura se rendit compte que cette jeune personne semblait cacher son apparence et il crut revoir une scène de son passé ! Il ne fallut pas longtemps pour que la capitaine ne réagisse.

Qu’est ce qui se passe ici ?


La voix grave du capitaine, indiquant aux enfants qu’un adulte se tenait maintenant parmi eux se fit entendre. Tous se retournèrent et prirent un air effrayé quand ils se rendirent compte qu’il s’agissait du capitaine de la 7ième division. Komamura a d’ailleurs toujours été étonné de voir la puissance d’un simple titre ou rang. Il regarda de façon autoritaire les enfants dont la plupart baissaient déjà la tête.

Je suppose que tout le monde s’amuse bien !


Il observa et tous baissèrent la tête à l’exception d’un seul qui se tenait juste à côté de la mare et qui semblait se retenir de ne pas sourire. Komamura comprit immédiatement la situation.


Je vois… le moins intelligent d’entre vous a parler et tous l’écoute parce qu’il est le seul à oser s’imposer ! je vais vous dire deux choses : d’abord, les shinigamis qui la ramène le plus sont souvent les premiers à être éliminer car ils surestiment leurs capacités et sous estiment celles de leurs adversaires. Ensuite les shinigami qui se laissent mener par le bout du nez par ceux-ci sont les suivants sur la liste ! Maintenant allez vous en et réfléchissez à ce que je viens de vous dire.


Ils partirent tous la tête baissée, la plupart honteux de leur geste, d’autre honteux de s’être fait « engeuler » par un capitaine et d’autre pas honteux du tout mais baissant la tête quand même pour ne pas se faire remarquer. Seul l’enfant qui se tenait devant Sajin ne bougea pas en signe de provocation mais Komamura n’en tint pas compte et passa juste à côté de lui sans même lui adressé un regard. Celui-ci fut vexé et interpella le capitaine :


Vous êtes capitaines et donc vous pensez nous faire peur, c’est ca ?
Je suis capitaine et je ne cherche pas à te faire peur mais à te faire grandir !
Je suis le plus fort de ma classe et je serais shinigami en un rien de temps puis capitaine !
Ce sont de belles ambitions, poursuit les mais commence par réussir l’académie car pour le moment tu ne vaux pas mieux que n’importe quel élève de cette école et les paroles ne sont pas des preuves ! Va donc prouver au monde que tu es le plus fort.
Ouai mais….



Komamura se retourna et le regarda droit dans les yeux ! il est peut être facile pour un homme d’intimider de cette façon un enfant mais parfois il vaux faire cela que de lui mettre une bonne paire de claques du moins c’est mon avis ! L’enfant compris et s’en alla tout en marmonnant entre ses dents sans doute des insultes envers le capitaine mais celui-ci n’en avait que faire ! Sajin s’approcha de la mare et tendit son bras vers le jeune homme complètement trempé :


Agrippe-toi à ma main, je vais t’aider à sortir. Tu ne vas pas resté assis dans l’eau tout de même


Dernière édition par Komamura Sajin le Mar 8 Déc - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]   Sam 7 Nov - 2:22

Bien plus qu'intimidé, notre petit, qui pourrait bien être un futur étudiant de cet école, était littéralement démoli. Ce n,était pas tant que l'on se moque de son état actuel dans la mare qui lui faisait si mal mais bel et bien, sa peur phobique et incontrôlable de l'élément emplissant ce bassin, l'eau. Cette dernière ne lui causant sa peur qu'en grand amoncellement, comme un bassin dont il ne connait pas la profondeur, une rivière ou encore un lac voir plus grand. Autrement dit, inconsciemment, à cause de sa mort dont il ne se rappelait plus, il avait peur de la noyade et donc, de tous les lieux où cette hypothèse était possible. Comme si le fait de se retrouver dans un tel amoncellement d'eau garantissait sa disparition. Il fallait aussi avouer qu'il ne savait pas non plus nagé... Ayant la peur de l'eau depuis toujours, du moins, depuis que sa mémoire le lui rappelait, apprendre la nage lui avait été impossible. Comment apprendre à nager si, dès que l'eau est réunit en un seul lieu, elle nous effraie au point d'être incapable de remuer? En fait, le seul moment où l'eau ne lui paraissait pas si effrayante était soit à l'intérieur d'un simple verre ou bol pour en boire ainsi que lorsqu'elle s'écoulait sous forme de pluie. Sinon, c'était incontournable, la peur le tenaillait immédiatement. Il va donc de soit que sa peur était clairement présente maintenant qu'on l'avait envoyé valsé dans un bassin plein. Même si maintenant, il voyait bien que ce dernier n'était pas assez profond pour y risquer quoi que se soit, l'angoisse et les réactions d'incapacité à bougés restaient bien présente, une peur si prononcée ne pouvant se dissiper si rapidement et encore moins sans aide pour se sortir de l'origine de cette dernière. Pleurer silencieusement en gardant son lapin en peluche rose bien serré contre lui était son seul moyen de gérer la situation même si cela ne calmait en rien sa peur. Sa l'empêchait au moins de pleurer à tue-tête comme un simple petit bébé...

Cependant, une voix, plus grave, fit son apparition peu de temps après l'incident, à en juger par l'accent, cela devait être un homme bien plus mure et expérimenté que tous les jeunes élèves présents ici... Peut-être bien un professeur? Capitaine? Ce mot rappelait quelque chose à Shippuu mais quoi, il n'aurait su le dire... En tout cas, il semblait vaguement qu'on semblait prendre sa défense... mais pour combien de temps cela allait durer? Les gens finissants toujours par se montrer méchants avec lui tôt ou tard non? Il n'y avait que Kenpachi et Yachiru qui n'est pas prit compte de son apparence et lui est même sauvé la vie mais... il n'était même pas sûr si ce qui venait de se produire ici n'était pas le résultat d'un complot contre lui dans le but de l'humilier... Une personne lui étant semblable? Quel bel petit idiot il faisait, comprendre que cela devait être un mauvais canulars n'apparaissant pourtant pas si difficile... Mais, il avait tellement voulut y croire, à l'espoir d'avoir quelqu'un d'autre comme lui, de ne pas être le seul au monde que l'on considère comme un monstre, que la logique avait perdue face aux illusions. Au bout d'un moment, le silence présent en ces lieux fit comprendre au tremblant petit personnage qu'il était maintenant, probablement seul. Cependant, son nez lui faisait pourtant croire, malgré son manque de précision depuis qu'il pleurait, qu'une autre personne était toujours présente... Cela se confirma lorsque la voix adulte se fit entendre de nouveau pour alors lui faire comprendre que de l'aide pour sortir de l'eau lui était proposé. Pendant un court instant, à l'exception des petits pleurs étouffés de la petite boule de poils dissimulés sous ces vêtements, plus rien ne fit le moindre son.

Finalement, ce fut une petite main tremblante qui se décolla du dos de son lapin en peluche et et chercha in-assurément la main qui lui était tendu, ouvrir les yeux de nouveau avant de sortir de l'eau étant trop lui demander. Finalement, lorsque le contacte entre les deux membre se fit, se fut fort heureusement que le petit portait une paire de gant bien épaisse, sinon, ces petites griffes auraient probablement pénétrée la main énorme dans laquelle se tenait la sienne toute petite, bien que, le destin avait voulut que cet autre individu porte lui aussi des gants sans que le petit ne s'en soit aperçut. Seul la force, d'ailleurs assez impressionnante, de cet autre personne réussit à sortir le bambin de l'eau, par lui-même sa aurait été impossible, ces jambes étant aussi molle et immobiles que de mous spaghettis. Cependant, ils reprirent graduellement plus de forces en rejoignant la terre ferme, bien que le corps tout entier continuait à être secoué de violents spasmes suite à cette expérience plus que traumatisante pour Shippuu lors de cette rencontre avec sa plus grande peur et faiblesse tout à la fois. Une nouvelle fois, ce fut le silence du côté du mioche qui était incapable de produire le moindre mots à cet instants. Finalement, ce fut d'une voix tremblante et brisée que le jeune enfant prit enfin la parole.

-M... mer... merci... mon... mon... monsieur. Déso... dé... désolé... de vous... vous avoir... dérangé... j'... j'aurais... pas du... venir... ici... je... euh... merci... encore. Et...

Pouf, sa phrase s'arrêta là, il venait de nouveau de perdre la voix, seulement, ce n'était pas pour la même raison que précédemment. Lorsqu'il avait entamé ces remerciements. Ces yeux étaient posés sur le sol, ces pieds plus précisément. Puis, tranquillement, tout en parlant, il avait doucement relevé la tête, la politesse voulant que l'on regarde une personne de face en lui présentant des excuses et/ou remerciements. Les pieds immenses de Komamura Sajin furent sa première constatation, ensuite, au fur et à mesure que son regard s'élevait, le petit comprit qu'il avait à faire à un colosse de par sa taille, bien que cela contrastait avec la voix un peu plus accueillante qu'il avait entendue, cela s'ajustait toutefois bien au ton de voix usé contre les élèves de tout à l'heure. En même temps de dire une dernière fois merci, s'était là que le visage de l'homme lui ayant sauvé la mise lui était apparut et avait littéralement empêché tous autres sons de s'évacuer de la gorge du petit. Ces deux yeux azurés devant ronds comme des ballons en voyant la chose à laquelle il s'attendait le moins... un monstre... pas un mauvais monstre mais... plutôt, quelqu'un de semblable à lui! C,était impossible mais pourtant, il était juste devant lui, a se tenir debout tel une apparition presque illusoire. Un mirage lui aurait probablement paru plus réel que se moment. D'ailleurs, il fut si surprit, qu'il ne pensa même pas a tenir sa capuche qui, alourdit par le poids de l'eau infiltrée dans les fibres des matériaux, bascula révélant l'apparence du petit au grand jour. Un petit tête dont tout ce qui était apparent était recouvert d'un fin pelage blanc, sale quelque peu, par endroit et bleu foncé, comme le ciel de nuit étoilée, à d'autres. Deux grands yeux, en cet instant sidérés et pétillants d'émerveillement et d'incrédulité, faisant désormais face au grand jour. La petite tête étant surmontée d'une épaisse tignasse de cheveux blonds retombant sur son visage à cause de l'humidité gagnée. Plus aucuns mots ne voulaient atteindre la sortie tandis que ces globes olfactifs détaillaient avec minutie, le visage de canidé faisant face au sien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]   Jeu 19 Nov - 14:07

Komamura regardait le jeune homme avec cet air apaisant que cette montagne de muscles et de poils savait prendre. La plus grande caractéristique du capitaine de la 7ième division est cette contradiction entre son apparence et son caractère. Une apparence monstrueuse pour un caractère humble et timide. Sajin, tout en laissant sa main tendu vers le jeune garçon, évitait de la dévisager car , non seulement c’est impoli, mais en plus il risquait d’intimider ce jeune homme qui était déjà tout tremblant et complètement trempé. Soudain, un petite main se plaça dans celle du capitaine qui ne la serra pas tout de suite, il attendit qu’elle soit complètement dans la sienne et qu’elle se laisse agripper par celle de Sajin. Il regarda alors ce jeune homme qui venait de se faire humilie par une bande de crâneurs qui ne deviendront sans doute jamais de bon shinigamis. Il semblait effrayé ou frigorifié, difficile à dire. Par contre, sajin fut quelque peu surpris lorsqu’il le vu sans sa capuche qui lui occultait le visage. Certes un visage peu commun, tout comme son apparence mais ce n’est pas ce qui frappa le plus le capitaine qui ne s’était jamais arrêter à l’apparence extérieure qui très souvent nous met dans l’erreur ! Beaucoup de shinigamis sous-estimes ou au contraire surestimes leurs adversaires à cause de leur physique ! Hors mal juger un ennemi peut-être décisif dans un combat ou une bataille. Enfin cela est une autre histoire car vous vous demandez sans doute quel est cette chose qui avait tant frappé le capitaine ! Hé bien, ce n’était autre que le regard de ce jeune homme lorsque celui-ci vint à croiser celui de Sajin ! Un regard qui en disait long et qui exprimait tellement de chose : tout d’abord, la peur et la méfiance qui font agiter ses pupilles à une vitesse folle. Sans doute le jeune homme vient il de vivre une scène peu enviable et la présence d’un colosse qui lui vint en aide est très perturbante. Il ne savait sans doute plus quoi penser : ami, ennemi ? La seconde chose qui se lisait clairement dans ce simple regard était qu’il n’était clairement pas su Gotei13 ou encor moins un élève shinigami. C’est très simple à percevoir, il semble étonné du monde qui l’entoure et ses yeux analysent l’environnement d’une façon telle qu’il est aisé de deviner qu’il n’y est jamais venu. Et le troisième élément marquant dans son regard n’tait autre que la confusion. Cela pouvait aisément s’expliquer, une personne extérieure, peu âgée qui débarque dans un monde très particulier qui lui est apparemment hostile dés le début puis soudain un adulte vient chambouler tout cela en venant l’aider ! Que penser de tout cela ? Ce monde lui est il vraiment hostile ou est ce juste une difficile entrée en matière ? De ce croisement de regard, une longue réflexion se fit pour Sajin et sans doute également par ce jeune inconnu !

Soudain, Komamura referma son emprise et,d’un simple geste qui ne sembla pas demander le moindre effort au capitaine, il souleva le jeune homme par le bras et le posa hors de la mare ! Les pieds du jeune homme décolèrent du sol humide pour venir se poser à côté de son « sauveur ». Komamura lâcha son emprise et laissa un moment de battement pour que le jeune homme reprenne ses esprits. Il s’assit donc par terre à côté de lui le regard vers la mare dont il venait de le sortir. Il retira son zunpakuto qui le gênait lorsqu’il était en position assise et le posa contre son armure au niveau de l’épaule. Quelques instants passèrent sans que rien ne bouge, juste la respiration du jeune qui s’emmitouflait parmi les bruits du Gotei13 qui étaient flous et imprécis. Sajin tourna alors sa tête vers lui et brisa ce demi-silence :



Il me semble que tu n’es pas d’ici, ni même élève à cet école, je me trompe ?



Il n’attendait pas vraiment de réponse car il la savait déjà. Il voulait juste tenter de mettre à l’aise ce jeune homme tout tremblant. Soudain son visage changea d’expression et il prit un air d’une personne qui vient de réaliser quelque chose ou de se souvenir d’une chose importante ! Il replaça son regard vers le jeune inconnu et parla d’une vois douce et gênée :



Pardonne moi, j’ais oublié de me présenter : je me nomme Komamura Sajin !

Et toi quel est ton nom ? Tu compte rejoindre l’académie des shinigamis d’ici peu ?



[HRP]Un grand pardon pour la lenteur et la courtesse de ce RP[/HRP]


Dernière édition par Komamura Sajin le Mar 8 Déc - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]   Ven 20 Nov - 10:54

Cela avait été plus qu'aisé pour cette montagne de muscles de le sortir de l'eau de la marre. Quoi qu'il n'était pas vraiment difficile de sortir de cette marre par soi-même à vrai dire... Si sa n'avait pas été de sa phobie prononcée pour l'eau, Shippuu n'aurait probablement eut aucunes difficultés à s'extirper de ce petit bassin. Les peurs étaient souvent ce qui représentaient les limites d'une personne ordinaire et, la petite boule de poils ne faisait pas exception là dessus. Hors de ce liquide humide et agréable qu'une fois avalé pour se désaltérer, le bambin ne put que relever les manches de son petit informe et constater de son humidité en le regardant dégouter à grosse gouttes... Génial... maintenant, il risquait de se faire gronder pour avoir salit des vêtements ne lui appartenant même pas. Une vraie belle journée de rêves, il va s'en dire. L'idée qui avait germée, avec l'aide de Yachiru et Kenpachi, que de devenir élève de cette prestigieuse école ayant fanée encore plus rapidement qu'elle n'avait poussée. L'idée que de vivre pareil traitements tous les jours de sa petite vie en ces lieux ne l'intéressant pas tellement, malgré qu'il ne soit pas vraiment dans une meilleure position à l'extérieur de ces murs. Que de galères et de malchance pour une vie où ne semblait vouloir s'enchainer que le type d'événements de se genre.

Revenons en maintenant à l'instant présent, maintenant qu'il était sans couvert pour dissimuler son visage et se trouvait aux côtés du colosse à tête velue, tout comme la sienne, et que son deux grands yeux bleus et ronds comme des ballons fixaient le géant à ces côtés. Bien sûr, l'impolitesse était loin d'être dans ces intentions en regardant ce que l'on pourrait qualifier de "semblable" aussi intensément, mais, il ne fallait pas oublié que, n'ayant jamais eut de parents, les bonnes manières ne lui avait jamais été enseigné. Serrant de nouveau à deux bras sa petite peluche de lapin, ce dernier ne détourna finalement le visage qu'au moment où il se sentit regardé à son tour tandis que l'adulte le lui parlait. À Noter, que l'impressionnable bambin tomba assit sur son petit postérieure lorsque la voix de Komamura se fit entendre, tant il ne s'y attendait plus. Cette personne lui demandant alors s'il était réellement quelqu'un d'ici qui fréquentait cet école. Oh mon dieu! Risquait-il d'être puni si jamais il disait non? Hé s'il disait oui et que l'on découvrait son mensonge, alors, il risquait de de devenir recherché et d'avoir de sérieux embêtements! Ahlalalala! Pourquoi était-il venu ici aussi!?! Il aurait mieux fait que de rester dans ces petits taudis au lieu d'écouter le géant à clochettes et la petite fille rose! Alors qu'il levait doucement son regard en direction du visage de son interlocuteur, un changement d'expression s'opéra soudainement chez le grand individus! Oh non sa y est! Il a deviné qu'il n'était pas d'ici et s'apprête à lui faire subir son courroux! Quoi que, en y observant d'avantage... sa ne semblait pas vraiment être un air fâché mais plutôt, un rappelant à Shippuu le visage que lui-même affichait lorsqu'il se rappelait d'un détail oublié. C'est alors que la voix surgit de nouveau de la gueule de l'homme-animal et que notre petite bête put alors en noter finalement la douceur, la passivité et même, un zeste de gêne lui étant un peu familière. Étant un être ayant du mal à s'exprimer Shippuu comprenait un tant soit peu la timidité. L'étranger s'excusant alors pour ensuite faire une brève présentation de sa personne. Komamura Sajin... un nom dont se souviendrait probablement durant bien longtemps le vagabond. Ensuite, encore quelques questions furent adressées à notre jeune héros qui, se rappela alors n'avoir toujours pas répondu ne serais-ce qu'à la première. Cela prit un peu de temps à cette demi-portion pour trouver le courage de vaincre partiellement sa gêne pour finalement formuler une réponse:


-Hé bien... Bonjour. Moi c'est Shippuu... Kunotori Shippuu! Sinon... je préfère dire la vérité... non, je ne viens pas de cette école et je vis encore moins dans le coin. Je viens... du Rukongai. C'est juste des personnes qui m'ont dit de m'habiller comme sa et de... venir faire un tour pour peut-être rencontrer quelqu'un. C'est de vous dont ils parlaient... je crois?

Bien sûr, il n'avait pas encore fait mention de sa réponse au sujet de l'académie, marquant plutôt une pause dans ces propos. Pourquoi cela? Peut-être parce que lui-même ne savait plus que répondre. De plus, une boule semblait s'être formé dans sa gorge depuis qu'il avait partiellement menti au sujet de son nom. Hé oui, le prénom avait beau être le bon et véritable, il n'en restait pas moins, que le nom de famille lui, était faux! Shippuu ne possédant de liens de parentés avec personnes, il n'avait pas de nom. Juste un prénom, tout seul, comme lui et Scrappy. De plus, mentir n'était pas réellement un domaine dans lequel il excellait, ces oreilles, comme présentement, se rabattaient systématiquement vers le bas lorsqu'il était vraiment triste, honteux ou qu'il mentait. Le mensonge amenant normalement les deux autres désagréments provoquant ce phénomène, il était facilement découvert lorsqu'on le connaissait. Prenant alors une bonne inspiration, sa voix faible et peureuse se fit entendre à nouveau:

-En fait, je sais pas trop... pour l'école. Je ne suis pas... quelqu'un... dont les gens aiment la compagnie. Ils ont soit peur de moi, soit ils sont dégoutés... Je n'aime pas forcer les gens à ressentir sa. Parce que moi-même je me déteste. Je suis pas une bonne personne... En plus, je crois pas avoir se qui faut... pour devenir Shinigami... Je sais pas me battre et je sais même pas ce que c'est exactement du Zaniatsu et des Repakutoh. En plus, je suis juste un menteur. J'ai menti sur mon nom... je me prénomme bien Shippuu mais, je n'ai pas de nom. Kunotori, je l'ai inventé. Les héros on besoin d'être, fort grands et courageux... comme vous probablement mais moi, je suis petit, chétif et peureux. Je suis même pas capable de défendre Scrappy.

En fait, les termes vraiment recherchés étaient "Zanpakutoh" et "Reiatsu" mais, sa comment le petit aurait bien pu le savoir? Cependant. il était vrai que de ne pas savoir sa battre risquait d'être un gros handicap non? De plus, ce n'était pas comme s'il était venu d'une famille de nobles... Peut-être dramatisait-il sur le fait de son apparence et de son caractère au sujet du mensonge mais bon, il est toujours un enfant dans l'âme et puis, comme il faut toujours un bouc émissaire aux problèmes, s'était son apparence que Shippuu avait ciblé. D'ailleurs, bien qu'alléger de son mensonge, son air démoralisé ne s'était pas beaucoup amélioré, si ce n'était du fait qu'il ne pleurait plus du tout au moins. Tant qu'à Scrappy, il faisait de nouveau allusion à sa petite peluche rose qu'il considérait un peu comme un être vivant et son seul véritable compagnon. Un détail chicottait cependant Shippuu. Bien qu'il n'est pas tenté de remettre sa capuche pour une fois, il ne pouvait que constater, au vu des habits du grand gaillard, que rien ne venait normalement dissimuler le visage. Comment cela se faisait-il!?! Les gens devaient lui en vouloir non? Se fut donc avec faiblesse d'intonation que le mioche demanda:

-Dites... vous avez pas peur? Que les gens voient votre tête? Ils risquent de vouloir vous faire mal non? À moins que... Kenpachi et Yachiru veulent pas que vous gardiez rien sur votre tête non plus? J'ai du cacher ma capuche pour l'amener... D'ailleurs, vous portez des vêtements semblables à ceux de Kenpachi... Eux signifier rangs je crois non? Vous êtes capitaine?

HJ:[Pas grave vu l'inspiration que cela m'a donné xD la qualité passe avant la quantité ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]   Lun 25 Jan - 18:08

Sajin tenta de montrer à son jeune interlocuteur qu'il pouvait parler sans peur ni gêne mais il craignait faire l'inverse avec sa tête de demi-animal et sa carrure de colosse. Il s'écoula un petit temps avant que le jeune homme ne trouve le courage de répondre au capitaine mais des mots finirent par sortirent de sa bouche. Bien que peinant à parler, cela sans doute dû à la peur ou la gêne de la scène précédente, il répondit lentement mais surement. Komamura détourna son regard pour ne pas regarder le jeune homme dans les yeux, non pas par désintérêt mais plutôt pour ne pas qu'il l'intimide. C'est un sentiment que Sajin déteste énormément: vu sans grande taille et son apparence peu commune, il fait souvent fuir les plus jeunes ou les novices! Enfin ''fuir'' est exagéré mais il ne les rassure pas vraiment et il n'est pas rare que l'on le juge comme un capitaine impitoyable et très dur. Il l'est sans doute mais uniquement avec ses ennemis!

Waf-waf taicho, comme l'avait surnommé cette jeune fille au cheveux rose qu'avait apparemment rencontré notre jeune ami, écoute le dénommé Kunotori Shippuu sans jamais l'interrompre. Il marqua quelque pause mais Sajin attendait qu'il aie fini de dire tout ce qu'il avait à dire avant de parler à son tour. Il reste impassible à chacune de ses paroles en prenant soin de bien écouter chacune d'elles avec une grande attention. L'intonation de voix de Shippu variait en fonctions de son récits, Sajin sentait de la tristesse à certains endroits, de la honte à d'autre, du désespoir aussi ainsi qu'une touche de naïveté et surtout une énorme manque de confiance en soi!

Bien que restant impassible pour ne pas laisser penser au jeune Kunotori qu'il le jugeait, il ne pu s'empêcher d'être frappé par une détails...non ce n'est pas qu'un détails, c'est même un point très important dans cette discussion: Shippuu était l'image même de l'enfance de Komamura avant qu'il ne rencontre cet homme merveilleux et puissant qu'est le capitaine-commandant Yamamoto Genryusai. En effet, il crû se revoir de nombreuses années avant, tenir ce discours devant un vieil homme avec une tunique blanche. Genryusai avait remarqué un jour cet étrange personnage qui espionnait sans cesse les shinigami, rêvant de les rejoindre. Cet étrange personnage était bien jeune à l'époque et se refusait de montrer à quiconque son apparence au moyen de capuche, de cols roulés, de long manteaux et parfois même de masques!

Malgré le discours de Shippuu maintenant terminé, Sajin fut complètement plongé dans un vieux souvenir: Il était seul au milieu de la forêt, tête nue et frappant avec un bâton un rocher pour tenter de le briser afin de faire du petit bois pour le feu! Enfin c'est en théorie ce qu'il essayait de faire car, la manière donc il frappait le rocher avec ce bête branche d'arbre, ressemblait plus à la manière qu'à un shinigami à tenir son zunpakuto face à un ennemis. Etre un shinigami qui défend les faibles et protège la Soul Society...quelle classe mais cela lui était interdit pensait il à ce moment. Comment un être aussi faible que lui, ne connaissant rien de l'art de se battre, venant d'un quartier pauvres et mal famé et surtout avec une apparence qui le rapprochait plus de l'animal que de l'humain pouvait il devenir un de ces fameux héros que sont les shinigamis.
La branche d'arbre était cassé depuis bien longtemps mais Sajin continuait de frapper sans s'arrêter, fâcher contre lui pour on ne sait quelle raison. Il s'en voulait d'être du côté des faibles, il se haïssait, il en venait même à se demander pourquoi il luttait ainsi pour sa survie. Et au milieu de toute cette haine et cette tourmente, cet homme est arrivé! Cet homme qui devait sans doute être là depuis un certain temps mais que Komamura n'avait pas entendu arriver. Son premier réflexe fut de foncer vers l'endroit où il avait déposé son manteaux à capuche qu'il enfila en quatrième vitesse et tenta de cacher au mieux son visage. Le vieil homme resta impassible devant cette réaction plus que suspecte. Cette rencontre fut le tournant de la vie de Komamura. Sans cette rencontre, que serait il devenu? Rien sans doute...

Komamura se rendit alors compte que le jeune Kunotori avait fini de parler depuis maintenant plusieurs minutes mais il n'avait, vraisemblablement, osé le faire remarqué au capitaine qu'il s'était engouffré dans ses pensées comme un explorateur s'engouffre dans une grottes qu'il connait bien mais donc il ne peut s'empêcher de s'y rendre sans cesse, comme une obsession!
Le colosse se retourna alors d'un air un peu gêner, comme à son habitude, et souria au jeune Shippu qui attendait sans doute une réponse sans s'en montrer impatient. Sajin serra la poignée de son Zunpakuto et regarda vers le ciel. Il se mit à parler comme il le fait lorsqu'il est seul: d'une voix calme, posée et pleine de réflexion. C'est ainsi à chaque fois qu'il se retrouve plongé dans ses souvenirs.


Veuillez me pardonner jeune Kunotori Shippuu même si cela n'est pas votre vrai nom. Avant de répondre à tes questions, je voudrais te dire une chose: tu me ressemble étrangement beaucoup et cela n'a, à mon sens, rien à voir avec le fait que nous ayons tout deux une apparences légèrement différente de ce à quoi ressemble les hommes d'habitude, bien que cela ne nous aie sans doute influencer tous les deux! A ton âge j'étais exactement comme toi: jeune, un peu naïf, vite découragé, n'ayant aucune ambition car cela me semblait être plus du rêve qu'autre chose. Devenir un véritable shinigami n'est pas chose aisée, je te l'accorde. Mais une chose important que j'ai fini par accepter c'est que être un shinigami ne dépend en rien de ton rang social ou de ton apparence! Il y a, ici, de shinigami respecté et reconnu par tous qui sont des nobles mais aussi des personnes qui, comme moi, viennent des pires quartiers du rukongai et pourtant ils sont bien chinigami maintenant! Seul la volonté est importante, si tu as la volonté, peu de choses peuvent te résister et ca peu importe que tu sois le plus talentueux ou le pire cancre! Avec la volonté du peux dépassé tes limites et atteindre tes objectifs.


Sajin avait commencer par vouvoyer Shippuu afin de lui montrer qu'il le considérait comme son égal dans le sens où il était comme tout le monde ici et il méritait le même respect que chacune des personnes entre ses murs! Il est également rare que le capitaine Komamura parle de la sorte et cela lui paraissait très étrange car il avait l'impression d'avoir encore mûri. Il se retrouvait dans les paroles qu'avait eu le capitaine-commandant à son égard et il n'en rendu compte que juste après s'être arrêter. Je ne sais pas qui est vraiment ce jeune homme, pensa Komamura, mais il vient de me faire encore grandir sans le savoir.


Pour répondre à tes questions, Kenpachi est bien l'un des capitaines du Gotei 13. Il tient donc un des rangs les plus élevés qu'un shinigami puisse atteindre! Je suis également de ce rang, je suis la capitaine de la 7ième division.
Pour ce qui est de ton autres questions, qui me semble avoir beaucoup plus d'importance, je dois t'avouer que cela ne fait que très peu de temps que mon apparence a été révélée! Jusqu'à ce temps, mon visage était revêtu d'un grand casque qui fût brisé lors de mon combat contre Kenpachi. C'est seulement à ce moment que j'ai vraiment réalisé que l'apparence n'a que peu d'importance. Cela dois sans doute te sembler faux et même facile à dire pour un shinigami qui a fait ses preuves et je te comprend car je ne suis plus en enfant et pourtant il m'a été très difficile de m'accepter tel que je suis. Tu dois bien être conscient qu'il y aura toujours des individus comme celui qui s'est moqué de toi tout à l'heure mais même ces personnes là finissent par reconnaître la qualité de quelqu'un qui à une volonté de fer. J'ai voulu montrer au monde que je finirait par y arriver et pourtant je continuait à me cacher.
Ne sois pas aussi lâche que moi mais ne te laisse pas décourager par quelques mésaventures. Quelque soit ton rêve, tu dois tout faire pour l'atteindre. Qu'importe ce qui peux arriver, tant que tu te bat pour ton rêve tu sera heureux.

Ce discours dois te paraître assez ennuyeux et quelque peu idéaliste mais c'est la conclusion à laquelle je suis arriver. Se battre pour ses convictions, ses rêves et son honneur, c'est cela pour moi être un shinigami.



Sajin ne détourna pas ses yeux du ciel pendant tout son monologue mais lorsqu'il au finit, il tourna son visage vers Shippu et lui souria. Il savait à quelle point il était utopiste et naïf mais il avait ses convictions et s'y tenait. Il pouvait se permettre de tenir ce genre de propos car maintenant c'était fait: il s'était accepté. Il prit alors conscience que la rencontre avec ce jeune homme lui était très bénéfique, il espérait de ton son coeur que ce soit la même chose pour Shippuu...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre insolite [PV Komamura Sajin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le lard c'est moche!
» Komamura
» Quel noël insolite pour vous ?
» La Battle N'aura Pas Lieu (Nouveau RDV insolite de recrutement)
» [ Jeu ] Que suis-je ? (objets insolite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: