Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tempa shakam
Shinigami de la 10ème division
Shinigami de la 10ème division


Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 30
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 21/01/2009

Connaissances
Race: shinigamis
Connaissance:

MessageSujet: un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]   Mar 2 Mar - 1:57

Tempa avait bien changé ces quinze dernières années. Bien malgré lui, il faut dire. Sa bête intérieure se manifestant trop souvent le capitaine de la section de recherche avait trouvé un moyen de contourner ce dangereux problème. Selon les rapports de soins, suite à la mort de ces parents, Tempa aurait créé des cellules libérant toute la haine, la peur et la détresse à la moindre goutte de sang qu’il versait. On lui avait donné a moyen terme une sorte de collier qui envoyait un anesthésiant puissant dans le cou du troisième siège. C’était si puissant qu’il donnerait envie de dormir à n’importe qu’elle shinigami, sa assommait même de sommeil un animal de grosse envergure comme un buffle, ou encore un éléphant. La solution avait été trouvée dés lors que le capitaine Kurotsuchi Mayuri s’était intéressé à la capture de hollows. Ceux-ci avait des pouvoirs intéressants et avant de pouvoir les disséquer en paix il avait fallut les amener au laboratoire. Un puissant somnifère et anesthésiant permit alors de les acheminer jusqu'à la prison de verre de la majorité des cobayes que le capitaine utilisait. Un rapprochement fut fait avec le problème de Tempa, et on se rendit alors compte que l’anesthésiant n’était pas assez puissant pour le troisième siège.
Le troisième homme de la dixième compagnie ressemblait de plus en plus à un zombi tout ça à cause de ce foutu produit.

Quelques années plus tard, l’anesthésiant ne marchait presque plus. Cependant, une chose était sur Tempa avait réussit à bouger, non mieux malgré ce coup de baramine régulier, il conservait sa place de troisième siège tant au niveau puissance qu’au niveau décisionnel. Niveau cœur malheureusement, le produit était envoyait régulièrement à la moindre excitation. Autant dire que sa refroidissait. A force d’entrainement régulier, tous plus éprouvant les uns que les autres, il avait acquit une puissance équivalente à celle d’un lieutenant sans ressentir pour autant le besoin ou l’envie de passer second.
C’est donc dans de petits bâillements qu’il se rendit dans un endroit calme et serein loin de l’agitation occasionnel de cette chère et adorable Matsumoto. Autour de lui se trouvait un lieu parfait pour la méditation et l’entraînement. Une rivière coulant en cascade dans son dos, une forêt tout autour de lui.
Une vue splendide et surtout dégagée autour de lui permettait de déceler toute trace d’ennemi éventuelle. Assis sur une pierre ronde chauffée par le soleil qui sortait des flots, méditant et se reposant, il ressemblait à ces antiques statuts représentant des joueurs de go qui résidait à Tokyo. Un peu de neige commençait à s’amonceler sur le chapeau en roseau tressé donnant un aspect comique à l’homme.
Malgré tout cela, il ne bougeait pas. La peau fraîche de son torse par endroit, chaude et sécher par le soleil mettait en valeur les muscles et surtout les cicatrices, vestige passé de combats qui avait faillit lui couter la vie.
Le fourreau était posé sur ses genoux tandis que le katana était au zénith.
Une main tenant le pommeau de la l’arme, l’autre apposé contre le froid de la lame.
Il ressentit alors une présence de reaitsu. Bien qu’elle soit dissimulée il le sentait. Sur la rive était soigneusement plié le haut de sa tenue. Afin, de ne pas choquer la
venue de cette personne, il valait mieux enfiler rapidement son habit… Trop tard. Une silhouette arrivait.

*hum ce n’est pas un reaitsu d’homme ça. En tout cas, il a l’air puissant mais contenue volontairement.*

Lentement mais surement, il prépara un sort de kido afin de couvrir son éventuelle retraite pour avoir le temps de libéré son zampakuto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]   Mar 2 Mar - 16:37

.:: Une Arrivée Discrète ... ou pas. ::.


Il était très tôt ce matin là à la Soul Society. L’obscurité régnait encore en maitre dans la majorité des lieux. Ce ne serait plus le cas dans les quinze prochaines minutes à venir. Rasant les murs, un ombre se déplaçait silencieusement dans les ruelles du Sereitei, discrète et mystérieuse, presque inquiétante. Tout était calme et quasiment désert. L’on n’entendait aucun son mis à part celui d’un léger vent s’engouffrant dans quelques passages serrés. C’était une journée plutôt paisible qui s’annonçait, du moins c’était l’impression qui régnait. La majorité des shinigamis se levaient à peine et s’activaient déjà dans leurs divisions respectives, attendant les ordres des missions, ou s’occupant à ranger des dossiers. Bientôt, tous auraient trouvé une occupation officielle. Tous oui, sauf Nokotay. L’ombre de la jeune fille continuait sa progression à l’intérieur même du Sereitei, s’éloignant à chaque pas un peu plus de la division qui était la sienne : la troisième. Malgré sa couleur de cheveux enflammée, la shinigami pouvait passer incognito en ce lieu, elle avait de l’entrainement depuis le temps. Filer en douce, c’était devenu sa raison de vivre depuis qu’elle était sortie de l’académie des shinigamis. Titularisé officiellement, la demoiselle ne respectait pas toujours les règles de la Soul Society, ou du moins les contournait à sa façon. S’arrêtant à une intersection, elle passa tranquillement la tête sur la côté. Elle ne devait plus bouger, un shinigami venait dans sa direction.

La jeune fille savait qu’à cette heure elle devait théoriquement ranger des dossiers dans son bâtiment de vie : certes, mais elle avait mieux à faire. Restant collé contre le mur tel une sangsue qui s’accroche désespérément à son support, Noky aurait pu se fondre à la pierre si elle avait insisté. Suivant du regard celui qui aurait pu la démasquer, elle observa le shinigami s’éloigner en poursuivant son chemin droit devant. Vérifiant une nouvelle fois que le passage était libre, Sheyffi tourna sur sa droite et accéléra le pas, cette rue-ci était beaucoup trop fréquentée pour s’y attarder. Ce petit manège et tour de passe-passe continua encore un long moment, passer sur les toits était trop risqué pour elle. Finalement, elle arrivant enfin à un endroit sure, la porte ouest de la grande Muraille séparant le Sereitei du Rukongai. Il était facilement aisé de savoir que ce n’était pas la première fois que la capitaine effectuait ce parcours. A vrai dire, ça lui arrivait plusieurs fois par semaine. Passant de l’autre côté, la demoiselle relâcha enfin son attention, désormais elle ne risquait plus grand-chose. Au pire, elle trouverait bien un prétexte pour expliquer sa présence ici au lieu de travailler comme il se doit. Immédiatement, Noky se remit en marche, semblant cherché quelques choses près des habitations où la vie s’éveillait enfin. Chercher, oui, mais quoi ? La réponse était évidente pour quiconque connaissait l’histoire de la demoiselle sur le bout des doigts. Une fois de plus, elle venait y chercher une trace prouvant que ses parents avaient bel et bien atterris ici.

Sa famille était morte le même jour qu’elle, de la main même des Hollows. Sheyffi ignorait ce qu’ils étaient devenus, mais espérait secrètement qu’ils n’étaient pas devenus eux aussi ces monstres sans peur mais plein de reproches. La shinigami rêvait de voir sa sœur Sheimy et les autres vivres ici, quelque part, en sécurité et heureux. Mais le Rukongai était si grand que retrouver des proches était presque une mission impossible. La preuve était là, voila plus de 165 ans qu’elle cherchait … et rien. Mais Noky ne pouvait pas renoncer à les retrouver, ou du moins à savoir ce qui leur était arrivé. S’arrêtant à chaque maison de fortune, elle interrogeait la population encore endormie. Personne ne pouvait l’aider, elle le savait, mais à chaque fois elle revenait avec le même espoir guidant ses pas et son cœur. Elle en était sure, là quelque part, résidait la vérité. Les minutes puis les heures défilèrent devant elle, comme toujours. Bientôt, elle devrait faire demi-tour et abandonner ses recherches pour aujourd’hui. C’était un échec, une fois de plus. S’éloignant la tête baissée, Noky alla s’asseoir dans une petite impasse sombre, dos contre le mur. Les mains sur les genoux et jambes recourbées, elle attendait de se remettre de sa déception avant de retourner là où était sa vraie place : Le Sereitei. Mais au fond, elle se demandait si elle méritait vraiment son statut de shinigami et encore plus celui de Capitaine de sa division. Sans doute sa place aurait-elle été plus adaptée ici, avec ses pauvres gens. Elle ne méritait pas qu’on lui donne de l’importance. De toute façon elle n’en faisait à qu’à sa tête. La shinigami n’était pas triste pour autant, elle n’allait pas pleurer. Pour une fois, elle était dans un de ses bons jours, prête à refaire des folies une fois rentré chez elle. Elle voulait garder confiance ; un jour elle retrouverait sa famille ! Respirant profondément, elle pencha la tête en arrière en fermant les yeux, le haut de son crâne reposant contre la paroi rocheuse.

La demoiselle était enfin parvenue à se détendre et finit par se redresser, n’ayant quasiment aucune idée du temps qui s’était écoulé depuis qu’elle était arrivée ici au Rukongai. Sortant de la ruelle, la shinigami s’aperçu que la neige commençait doucement à tomber sur le paysage. N’ayant guère envie de rentrer tout de suite pour travailler enfermée dans son bureau toute la journée, Sheyffi décida de faire un petit détour par la forêt. La tranquillité qui régnait là bas était impressionnante, mais la beauté de la nature l’était encore plus. Continuant à camoufler son reiatsu même si le faire totalement lui était impossible, la jeune fille arriva très rapidement à destination sans attirer la curiosité de personne, ou presque. Avançant parmi les arbres, la demoiselle ressenti alors une présence à la fois familière et étrange. Il s’agissait d’un shinigami, ça elle en était certaine, mais impossible de savoir de qui il s’agissait. La curiosité étant toujours plus forte chez elle, Noky se dirigea donc vers cette présence. Les shinigamis adoraient s’entrainer dans ce genre d’endroit, peut-être était-ce encore le cas aujourd’hui. Arrivant près d’une rivière, où elle-même venait de temps en temps, elle aperçu un jeune homme, de dos. Son regard se porta indiscutablement sur les cicatrices qu’il possédait. Faisant quelques pas en avant et ne tentant même plus de cacher sa présence, la capitaine décida d’engager la conversation. Elle verrait bien ce que cela donnerait. Par sécurité, elle avait sa main sur le manche de son arme, mais sans avoir besoin de la sortir pour autant.

-Drôle de tenue pour méditer. Pas trop peur d’attraper froid ?
Revenir en haut Aller en bas
Tempa shakam
Shinigami de la 10ème division
Shinigami de la 10ème division


Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 30
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 21/01/2009

Connaissances
Race: shinigamis
Connaissance:

MessageSujet: Re: un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]   Jeu 4 Mar - 23:17

Tempa avait entendu depuis quelques secondes, cette personne dans son dos. Parler pour engager la conversation pouvait signifier deux choses, soit elle se sentait seule et avait besoin de parler, soit elle était une personne à la curiosité insatiable. Le plus
bel exemple en était Matsumoto, tous les potins devaient passer par elle.

-Le vent se perd dans les arbres, et surtout ici, les hommes n’ont pas porté leur empruntes sur la nature. Ils sont justes toléré, tout comme les animaux. C’est un bon endroit pour méditer. Mais maintenant que vous le dîtes, je dois bien avouer que la température est assez basse.
Je me nomme Tempa Shakam, troisième siège, de la dixième compagnie. A qui ai-je l’honneur, dit il en se tournant. A la seule vue de la jeune femme, son sang se glaça.
Heuuu, pardonner ma hardiesse, je ne voulais pas vous manquer de respect. Ne sachant comment réagirait cette femme, il fallait mieux préserver ces arrières. Il valait mieux ne pas choquer cette personne, après tout, l’image de la compagnie passait aussi par lui.
Il se leva, épousseta la neige recouvrant son chapeau et d’un shumpo se retrouva sur la rive sablonneuse. De là il replaça hâtivement sa tenue complète de shinigami et revint vers cette personne en blanc et noir.

Il se retourna et pus contempler son interlocutrice de façon plus détaillé. Les cheveux rouges, une bouche élégante affichant une attitude non travaillé, sincère. De grands yeux enregistrant et analysant chaque mouvement ou attitude. Voila le physique qui
apparaissait aux yeux de Tempa.

Capitaine Sheiffy Nokotai. En disant cela, il baissa les yeux et la tête en signe de respect et d’infériorité dut à son rang.
Bon le temps de la méditation est terminée, je vais me mettre à m’entraîner, sa vous dit de tuer le temps avec moi? Il est vrai que j’ai pas la force d’un capitaine mais bon, je me défends à peux près.

Il attendit son acquiescement.

Attention, j’arrive. Au lieu de sortir son arme, il déracina un arbre d’un coup de pied l’arbre en suspension fut ensuite frappé et parti en direction de la capitaine. Mais au lieu de laisser une force brute touché son adversaire, il frappa une dernière fois le
tronc qui s’émietta d’un coup. La poussière alors réalisé devrait avoir donné un temps de retard à la jolie femme.


Un Shumpo fut fait, le sabre toujours dans le fourreau, plus par jeu que par envie de faire mal, il avait tailladé devant lui l’air et peut être la capitaine avec le bâton improvisé.
Dans le même temps, en une impulsion irrépressible, il avait accompagné le mouvement d l’une des mèches de la jeune femme et la porta à son nez. Le parfum

respiré laissa un sourire sur les lèvres de Tempa.

Hihi, jolis mouvements, vos cheveux ne vous gênent pas dans l’exercice de vos techniques?
Pour le moment, rien ne le poussait à changer de techniques bien qu’il en avait énormément. Si jamais, elle lançait une contre attaque, il n’aurait qu’a parer l’attaque. Vu l’attitude qu’il portait, elle pouvait certainement le prendre pour quelqu’un
qui ne se sert que de technique usant de la force brute. Mais un des enseignements qu’avait retenu notre troisième siège était bien le fait de ne jamais sous estimer ces adversaires ni de penser à sa place. Après tout chacun avait une personnalité différente.
Les pieds bien plongé dans le sol, la ceinture blanche ayant ces extrémités volantes, ces cheveux attaché en une queue de cheval à la façon des guerriers, il s’attendait dés à présent à la riposte quel qu’elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]   Dim 7 Mar - 21:19

.:: Rencontre explosive et début de combat. ::.

Sheyffi ne bougeait plus, observant de dos ce qui allait être son interlocuteur, à moins qu'il ne le soit déjà. Ce type là ne lui inspirait pas confiance, ou plutôt, il l'intriguait. Oui, voilà c'était ça le problème. D'ordinaire, la demoiselle était capable de juger quelqu'un très rapidement, rien qu'à sa voix ou à son aspect général, mais pas aujourd'hui. Peut-être étais-ce du au fait que le shinigami était de dos et qu'elle ne pouvait pas le voir dans les yeux, mais en tout cas elle ne se sentait pas totalement en sécurité. Lorsqu'enfin il lui répondit, Noky l'observa bêtement. Parler philosophie ce n'était pas vraiment son truc et ça tout le mon de le savait. Pourtant, elle ne répondit pas, écoutant le jeune homme parler de nature et autre chose. Savoir quoi exactement était difficile car elle avait décroché à la première phrase. Et bien voilà, très malin de sa part, maintenant Noky ne savait même plus quoi répondre. T'en pis, elle garderait donc le silence. Par pure bonheur, la chance paraissait être de son côté ce jour là car le shinigami daigna enfin se tourner vers elle et se présenter comme il se doit. Ainsi donc il était troisième siège de la dizième division drôle de coïncidence. Immédiatement la demoiselle remarqua que ce Tempa ressemblait fortement à Byby, alias Byakuya Kuchiki. La ressemblance était assez troublante, si ben qu'il aurait pu être un membre de sa famille, ou tout simplement byby étant plus jeune. En sâchant que Noky avait toujours été intimidée par ce grand personnage noble, le fait de voir une sorte de réplique lui fit un peu bizarre; Un léger frisson parcouru son échine, mais n'en montra pourtant aucun signe physique. Elle était capitaine bon sang, ce n'était certainement pas le moment ni le lieu de céder à de vagues sentiments de timidité. Puis ce drôle de personnage lui demanda son identité. Une fois de plus, la jeune fille garda le silence. Si ce shinigami appartenait vraiment au sereitei, alors il la reconnaitra rapidement, ce fut d'ailleurs le cas. Sa réaction eu l'effet de donner un peu sourire à Seyffi. Écoutant ses excuses qui étaient en fait inutiles, Noky haussa simplement les épaules avant de se décider à parler pour de bon.

-Ca va, je m'en remettrais.

L'observant se relever et se diriger vers la rive, elle ne le quitta pas des yeux, même lorsqu'il remit son habit de shinigami. Décidément, la ressemblance avec le capitaine de la division était vraiment frappante. Pourtant, elle savait qu'il ne fallait jamais associer une apparence à une autre, car le caractère lui reste toujours totalement différent selon les individus. C'est l'histoire du personne qui fait d'elle ce qu'elle est. Lorsque Tempa arriva presque à sa hauteur pour la saluer comme il se doit, la shinigami lui répondit par un simple signe de tête, signe de respect chez elle. Rien que cela signifiait déjà beaucoup. Ce n'était pas tout le monde qui pouvait se venter d'avoir reçu un tel accueil si rapidement. C'était justement parce que Noky ne faisait confiance aux autres rapidement qui faisait d'elle une bonne capitaine au sein de la troisième division. En revanche la proposition que lui fit son interlocuteur fut pour elle un gros effet de surprise. Il était rare de la voir s'entrainer avec d'autres personnes, encore plus à la soul society. Observant celui qui lui faisait face, elle tentait de savoir si il était réellement sérieux ou non. Affronter un capitaine n'était jamais chose aisée, notamment à cause de leur maitrise du Bankai. Mais pour autant, les autres shinigamis n'étaient pas à négliger. Les troisième et deuxième siège étaient souvent la source de grande prouesses, il fallait donc les prendre tout à fait au sérieux.

-Pourquoi pas. Mais ça sera à tes risques et périls.

Ce fut suffisant pour Tempa qui passa immédiatement à l'action. D'un coup de pied plutôt élégant, il déracina un arbre. Il était clair alors qu'il s'agissait d'une diversion, pour l'avoir déjà vu en œuvre par d'autres combattants. L'arbre fut ensuite envoyée vers la demoiselle. Ne perdant pas son temps en veine tentative, Noky sorti immédiatement son zampakutô de son fourreau. Mais au même instant, l'arbre fut tailladé, ne restant que poussière en suspension. C'était plutôt impressionnant et d'une rare rapidité. Ne se préoccupant guère de cela sâchant qu'elle ne risquait pas grand chose, elle se concentra sur tempa et elle eut raison: Le shinigami profitait de ce petit coup pour l'attaquer. Mais c'était étrange de le voir attaquer simplement avec son fourreau. Etait-il fou ou sure de lui? Dans les deux cas il représentait une menace; Esquivant les coups de droite à gauche en le parant, plutôt gentiment, avec sa propre lame, Noky s'amusait à évaluer ses capacités. Aucun doute, cet homme là était plus puissant que l'on pouvait le croire de prime abords. Heureusement son shunpo était rapide et suivre les mouvements de l'ennemi relevait pour l'instant plus du simple jeu que d'autre chose. D'ailleurs, Tempa ne manqua pas de sentir une de ses mèches de cheveux, ce qui la surprit une nouvelle fois, ne voyant pas trop où il voulait en venir pour l'instant. Une seule chose était sur,e il avait attiré sa curiosité! Ainsi à sa remarque, Sheyffi ne lui répondit que par un sourire qui l'invitait à continuer ce petit jeu improvisé. En tout ca sil était l'heure de répliquer. Stoppant son geste, Sheyffi joignit ses mains tout en gardant sa lame et lança un de ses sorts favori, Soukatsui, sort de Hado numéro 33. Pour celui là, vu le niveau, pas besoin d'incantation, mais ça viendrait avec le temps. Une boule d'énergie se dirigea donc vers l'adversaire. Préparant sa prochaine réaction, la jeune fille se permis de reprendre la parole. Bien sure, c'était du message codé, comme bien souvent avec elle.

-Le jeu c'est bien, la réalité c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Tempa shakam
Shinigami de la 10ème division
Shinigami de la 10ème division


Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 30
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 21/01/2009

Connaissances
Race: shinigamis
Connaissance:

MessageSujet: Re: un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]   Lun 29 Mar - 12:09

[Désoler pour cet énorme retard, j'essaierais d'éviter cela à l'avance]

Tempa fut légèrement distrait par Sheyffi lorsqu’elle parla et faillit se prendre la boule de flamme de plein fouet. Il fit un pas sur le côté et s’élança, le reiatsu concentré en masse sous ces pieds. Sans avoir pratiqué cette technique, il était presque impossible de la copier, exception faite pour Mutou Kasuki. La raison ? il fallait séparer le reaitsu en plusieurs point du corps et ne pas déséquilibrer. Tel un Tgv parcourant les plaines à très grande vitesse, il parti droit sur sheiffy, plus rapide encore qu’un shunpo, mais moins pratique car l’on ne peut tourner avec cette technique. Mais inversement, l’adversaire ne pouvait que parer, chuter ou encore reculer afin d’amortir le choc.

Dans le cas présent, il était à présent accolé à elle.

Les yeux brillants tels des joyaux, il dit à la jeune femme :Attention, tu risque de te faire mal. Là dessus, il bloqua son genou au niveau du bassin de la jeune femme exerçant encore une vitesse augmenté du projectile qu’elle devenait. Enfin, il réalisa un sort d’entrave plus pour faire perdre du temps que pour emprisonner la femme. « Geki sort numéro 9, désintégration, chien noir de Rondanini, lève les yeux et brûle, que mon pouvoir te terrasse ! ».

Hihi, si ça ce n’est pas de l’acrobatie.

*Je me demande à quoi ressemble son shikai et plus encore son bankai.*
Vous êtes d’une grâce exquise Capitaine.


Peu à peu, il sortit son sabre de son fourreau. Le fourreau dans une main, le katana dans l’autre. A présent, il allait augmenter le nombre d’attaque mais diminuer leur force. Le désavantage de cette technique était qu’il ne pouvait plus qu’utiliser qu’un nombre limiter de sort que ce soit kido, ou encore un sort d’entrave seul les plus faible pouvait sortir.
Il réalisa rapidement une attaque autour de lui afin d’avoir un espace suffisamment large pour contrer tout attaque.

Je n’es le grade de troisième siège que par ce que monté en grade ne m’intéresse pas. Cependant ne vous méprenez pas, je suis de force à peu près égale à celle d’un lieutenant. Tuer Matsumoto pour monter à l’intérieur même de la compagnie non merci.

Aussi, prenez garde à mes attaques jolie capitaine.

Peu à peu, cette capitaine l’envoutait, était ce par ces mouvements, par sa grâce naturelle ? Il ne le savait mais une chose était sur, il ne retiendrait pas ces malgré tout cela. Il raffermit sa garde et se concentra sur son adversaire, le sourire au coin. Heureux de pouvoir se dépenser avec un combattant de valeur. Heureux de pouvoir montrer ces réelles capacités. Heureux d’être en vie tout simplement.

Et pour la première fois depuis fort longtemps, il enleva cette espèce de collier de son coup.
Chuchotant presque il murmura:
Merci pour ce que vous me procurez comme sentiments dans ce combat.

Comment allait-elle réagir ? Allait-elle se moquer de lui et son foutu respect ? Prenait elle aussi gout à ce combat ? Il allait le savoir rapidement.

[Hors rp: parole de Tempa en rouge, violet pour Pnj, bleu pour les pensées]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]   Aujourd'hui à 5:59

Revenir en haut Aller en bas
 
un petit jeu complice d'inconnus [Pv de Sheyffi Nokotay]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit dragon
» Presentation Sangohan-petit
» Petit dejeuner dans le parc
» Petit jeu pour enrichir son vocabulaire en lingala....
» Un petit 50 pour Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: