Bleach Highway
Bleach Highway

Forum fermé
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [LE RETOUR du HÉROS] La nuit, on aime être calme...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [LE RETOUR du HÉROS] La nuit, on aime être calme...   Lun 27 Juil - 4:45

"Mais nous n'avons pas toujours ce qu'on souhaite !"


    Et oui ! Il y a des nuits où on voudrait se reposer, car la journée avait été des plus fatiguantes ou bien des plus merdiques au monde. C'était tout à fait normal, après tout. Cependant, dans la vie, on ne peut pas tout avoir. Et oui, pardis ! Il faut accepter le fait que parfois on n'obtient pas tout ce qu'on voulait, mais la question était... Ichigo, lui, allait-il apprécier ce fait ? Car s'il souhaitait se reposer après sa journée horriblement affreuse et bien il était plutôt naïf. Ce jeune rouquin n'avait pas encore fini d'entendre parler de notre chère rouquine "Mimi" ! Elle était de retour dans le monde humain et ce n'était pas pour rigoler... Oh non ! On lui avait fermement interdit de perdre trop de temps. On l'avait engagé, car elle connaissait Ichigo et que la Soul Society souhaitait à ce que ce Shinigami reprenne ses esprits et oubli cette défaite et pour ce faire, les haut-gradés avaient pensé remonter le moral à Ichigo. La Soul Society avait aussi demandé de prendre cette mission très au sérieux.

    ... Mais comme Mimi est idiote, elle n'écouta en rien les ordres. Alors qu'on lui disait d'être sérieuse, elle bondissait d'un air enjoué dans les rues de Karakura. Alors qu'on lui avait dit de ne pas prendre trop de temps, elle avait décidé de faire du shopping. Bref, notre jeune Shinigami était probablement la plus mal placée pour cette mission, car elle ne savait absolument pas respecté les règlements qu'on lui imposait... Un peu comme ce cher Ichigo, enfaîte ! Car oui, les deux jeunes roux avaient bien plus de points communs qu'ils pouvaient eux-même imaginés.


    *Alors où es-tu Étalooonn ?*

    Et oui, elle continuait toujours de croire que ce cher Ichigo se faisait appeler "Étalon". Car, oui, avouons-le, Ichigo avait un corps d'étalon... mais il était capable d'être un étalon aussi ! Et oui ! Mimi l'avait chevauchée à l'école du rouquin...mais ça c'était plutôt mal passé. Il faut avouer que lorsqu'on est têtu comme cette tête de mule, il était dur d'accepter qu'une fille soit en train de vous chevaucher... Cependant, ne vous inquiétez pas, Mimi s'était bel et bien venger à sa manière ! Lorsqu'Ichigo sortit de son corps de sports éducatifs et qu'il prit sa douche, la jeune rouquine avait "emprunté" ses vêtements - pour ne pas dire voler - et les avait ramenés avec elle à la Soul Society.

    Le Shinagami de substitution devait certainement lui en vouloir à mort... Mais pour Mimi s'était déjà oubliée. Mais on ne pouvait qu'espérer qu'Ichigo avait oublié lui aussi de son côté, ce qui est probablement impensable... Car, contrairement à la jeune Shinigami, le rouquin avait plutôt une bonne mémoire et après ce qu'elle lui avait fait, il n'était certainement pas prête à oublier notre chère rouquine qu'était Mimi.

    Mimi retrouva ensuite sa maison. Une maison modeste ; ni trop grande, ni trop petite. Rien de bien impressionnant ! Elle soupira d'ailleurs. Elle aurait espéré une sorte de palais ou un château, mais comme cité plus haut "on ne peut pas tout avoir ce qu'on voudrait avoir". C'est triste, mais la vie était comme ça.
    Mais ne perdons plus de temps sur ce genre de détails, la rouquine repéra la fenêtre de la chambre d'Ichigo et sauta en direction de celle-ci. Oh malheur ! L'idiote qu'était Mimi n'avait pas vu que la moustiquaire de la fenêtre était toujours là... Donc vous connaissez la suite, non ? Une moustiquaire de brisée et une Mimi qui pleure !


    " SNIIIIF ! Moooonn neezzzzzzzzz ! mooooon neeeeeezzzzz ! Aiiieeuhhh, j'aaaii maaaaaaaaaaaallllllll !" gueula-t-elle comme une enfant, en agitant ses jambes et ses bras dans tous les sens.

    Ce qu'elle ne remarqua pas c'est qu'en agissant ainsi ses vêtements "d'humaines" commençait à démontrer beaucoup trop le corps de la demoiselle. Effectivement une jupe et une chemise d'écolière ce n'était pas le meilleur lorsqu'on avait une aussi grosse poitrine que Mimi et qu'on s'excitait aussi rapidement.


[HRP : Alors en gros. Elle a réussit à passer par la fenêtre mais elle s'est fait mal ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [LE RETOUR du HÉROS] La nuit, on aime être calme...   Mar 28 Juil - 22:35

    Comment continuer à se battre? Pourquoi devenir meilleur si cela ne servait à rien? Malgré ses nouvelles capacités, Ichigo n’avait pas réussit à battre un Espada; Il ne savait plus où il en était. Devait il réellement abandonner? Devait il continuer? Mais pourquoi? A quoi bon puisqu’il n’y arriverai jamais? Allonger sur son lit, le jeune rouquin regardait son plafond sans le voir. Il était ainsi immobile depuis ce matin, bien que sa sœur est essayer de le faire sortir, Ichigo n’avait rien voulu entendre, il restait dans cet état de léthargie, et rien ne semblait pouvoir le faire bouger…

    « ICHIGOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!! »

    Si la voix n’avait pas été si grave, le shinigami de substitution aurait pu pensé qu’il s’agissait de Kon. Mais la porte qui s’écrassa en même temps que son père entra lui prouva que la peluche n’y était pour rien. Ishin tenait dans sa main un balaie, qu’il brandissait comme une épée. Il abattit alors le manche sur le torse de son fils, tout en hurlant des paroles n’ayant aucun sens pour le rouquin. La douleur lui fit pousser un petit cri alors qu’il se lever déjà pour répliquer.

    « TEME! »

    C’était le seul mot, le seul juron auquel il avait pensé à cet instant…Mais au lieux d’avoir l’effet escompté, le rouquin put voir les étoiles brillaient dans les yeux de son père alors qu’il lacher le balaie pour regarder son fils, ainsi face à lui, poings brandit et sourcils froncé à l’extrême .

    « Il est en Viiie! OUUU ES RUKIAAA! OU ES MA ……….. »

    Mais il s’interrompit dans sa phrase, car venait de retentir un bruit comme nul autre. Un fracas épouvantable, suivit de gémissement venait de percer les hurlements de son père. Rester figer, Ichigo dut se tourner pour observer ce qui s’était passé avec appréhension. S’il s’agissait d’un hollow, il ne saurait comment réagir. Il n’avait rien pour se transformer, l’emblême était quelques part dans son sac de cours et Kon était…en train de draguer Orihime. Mais ce qu’il vit le cloua sur place.

    Ce n’était pas un hollow ou autre monstre. Ce n’était même pas..une attaque…c’était pire..c’était une bombe…nucléaire..C’était Mimi, une shinigami de la sixième division, dans une tenue d’écolière, une mini jupe relever sur ses sous vêtements, elle ouvrait les jambes sans se soucier de la vue qu’elle offrait à Ichigo et son père. Ce dernier bavait, mais c’était la poitrine de la jeune fille, trop grosse pour être contenue dans le tailleur règlementaire qu’il fixait.

    « Ichigoooo!! Tu aurais du me dire que tu attendait quelqu’un!! C’est BIEN MON FIIILS! AHAHAH! »

    BOUM! Le coup fut rapide et efficace. Le brun se retrouva propulser hors de la pièce, alors qu’Ichigo se tournait vers Mimi sans la moindre expression. Coincé comme il l ‘état, ce n’était pas quelques seins à l’air qui allait le faire sortir de ses gonds. Il se réinstalla sur son lit, la mine renfrogné…Il n’avait pas oublié ce qu’elle lui avait fait la dernière fois.

    « Je ne veux pas te voir. Je ne veux plus voir personne…surtout pas toi… Kuchiki Byakuya n‘est pas là non plus»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [LE RETOUR du HÉROS] La nuit, on aime être calme...   Ven 31 Juil - 3:03

    « Je ne veux pas te voir. Je ne veux plus voir personne…surtout pas toi… Kuchiki Byakuya n‘est pas là non plus»

    Non, mais, oh ! Il se prend pour qui ce petit rouquin ? Genre Monsieur il a perdu contre un pauvre Espada et il ose parler à Mimi sur ce ton ? Non, mais il faut être mal élevé quoi ! Peut-être était-ce la faute de cet homme qui devait être son père vu son âge. Malgré tout, il était mignon, mais c'est un vieux ! Et Mimi n'aimait pas les vieux. Elle était gérontophobe ! Bon, juste un petit peu. Bon, après tout, peut-être que le père d'Ichigo n'était pas si vieux, elle ne le savait pas, mais elle adorait son côté pervers qu'elle avait remarqué seulement deux secondes avant qu'il se fasse mettre en dehors de la chambre par ce fou furieux d'Ichigo. D'ailleurs il avait vraiment mauvaise mine et ne semblait pas de bonne humeur... Et c'est exactement le genre de détails que Mimi ne remarque jamais ; que c'est dommage.

    « Je sais qu'il est pas là...Tsss... Naméoh ! Je suis...genre...commme...MIIILLLLEEEUUHHHH fois plus intelligente que toi, cher Étalon !»

    Et PAN ! Dans sa face. Mimi croisa les bras, détourna son visage de celui d'Ichigo et exprima une moue boudeuse. Malgré la stupidité et la mauvaise humeur d'Ichigo, Mimi continuait de l'apprécier...même si elle exprimait d'une drôle de manière plutôt étrange. Et puis elle savait à quel point Ichigo l'aimait - sans commentaires - malgré le fait qu'il ne le montre pas. La rouquine avait l'habitude de ce genre d'hommes ; ceux qui ne montrent pas tout de suite leur sentiments, mais le savait très bien qu'Ichigo était fou amoureux d'elle ! Il n'y avait qu'un idiot pour croire/voir le contraire !

    - Et oui ! Mimi est un peu folle. -

    Alors comme la rouquine avait comme mission de remonter le moral à Ichigo. Que pouvait-elle bien faire pour lui remonter le moral, d'ailleurs ? Un striptease ? Un combat - qu'il risquerait de perdre, soit disant passant ? Une partie de jambes en l'air ? Une conversion Shinigami - Pauvre petit humain merdeux ? Elle ne savait pas, mais il fallait qu'elle tente quelque chose tôt ou tard. Après tout, elle avait reçu cette mission alors elle allait l'accomplir ! ... Même si elle était chiante pour tout avouer. Mimi n'avait qu'à regarder Ichigo et savoir que c'était pratiquement peine perdue.

    Non ! À quoi pensait-elle ? Ichigo était un humain comme un autre, capable de ressentir des sentiments et aussi capable d'avoir des sauts d'humeur. C'était compréhensible. Il ne fallait pas abandonner sans même avoir commencer, surtout lorsqu'on sait que ce genre de tristesse pouvait partir bien rapidement.
    Mimi le regarda donc, il semblait toujours fâché contre ce qu'elle avait fait, mais malgré tout, elle n'arrivait pas à voir si il avait oublié ou pas. Alors bien sûr, d'une voix idiote et naturelle elle lui posa la question.


    « Roooohhh... T'es toujours fâché contre muua à cause de ce que j'ai fais ? Faut dire que tu l'avais chercher...hihihihi »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [LE RETOUR du HÉROS] La nuit, on aime être calme...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[LE RETOUR du HÉROS] La nuit, on aime être calme...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour de l'IC de nuit Albi-Rodez-Paris au SA 2018
» Nuit hivernale (Comme tout est calme quand l'homme dort)
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Highway :: PREMIERE SAISON-
Sauter vers: